Manga & Anime : Principaux sujets de discussions des gens introvertis sur internet | Adala News

Manga & Anime : Principaux sujets de discussions des gens introvertis sur internet

C’est par le biais de la revue scientifique PLOS ONE que nous apprenons que les principaux centres d’intérêts des introvertis sont les manga et les animes !

otaku--Rayun*il s’agit actuellement de la plus grande étude sur le langage et la personnalité

En effet, l’étude a révélé que le principal intérêt des gens introvertis (qui communique peu avec les autres) est la culture otaku japonaise et une addiction à internet.

Les chercheurs de l’Université de Pennsylvanie ont étudié le langage (mots, vocabulaires) et les discussions de 75 000 profiles Facebook (Volontaires).

Après avoir analysé la façon dont les gens parlent sur ​​le réseau social et ce dont ils parlent, les chercheurs ont été en mesure de faire des prévisions sur les genres H/F (92% réussite), âge (dans les trois ans près), et certains traits principaux de personnalité.

Facebook-AddictionCette enquête a permis de mieux comprendre le processus psychosocial de la population actuelle (nouvelles informations sur les comportement des différents types de personnalité).

Les 4 types de personnalités distinctifs :

Stabilité émotionnelle : assortiment d’activités sociales et sportives (basketball, volleyball, religion, travail, amis…). Se focalise sur les aspects positifs de la vie.

Extraversion : tourné vers l’extérieur/la nouveauté avec une forte disposition aux fêtes (soirées, divertissements nocturnes…)

Introversion (repli sur soi) : Communique peu avec les autres dans la vie réelle. Montre un fort intérêt pour les médias japonais (animes, manga, pokémon, J-games, émoticônes; -_-, >_<,…)

Névrosisme (tendance persistante aux émotions négatives) : utilise de manière disproportionnée des mots vulgaires et termes négatifs : “malade de…”, “déprimé/dépression”, “putain”, “merde”.

Schéma :

etude-personnalite-plos-onesource : plos one

Articles Similaires :

46 Comments

  1. En même temps quant tu vois que la moitié des manga mettent en scène un héros normal/nul qui devient un badass après quelques tomes; et que la moitié des héros d’anime ont droit à leur harem faut pas être un génie pour voir quel public ça touche principalement ^^

    Ce type d’étude n’est pas mauvais en soi, mais quant on voit comment on les utilises, ça décribilise totalement l’interête même…

  2. Ils ne parlent pas de la nationalité des profils volontaires, on est aux States là ? Je ne pense pas qu’on puisse comparer les habitudes Américaines aux habitudes Japonaise ou encore aux nôtres. Bref, une telle étude ne semble pas apporter grand chose. En revanche, j’suis fan de l’installation du mec en haut !

    1. Il n’est question nulle part dans le texte de comparer les habitudes américaines à d’autres habitudes qu’un autre pays, seulement de définir un profil psychologique de personnes en se basant sur ce qu’ils disent.
      De plus, étant donné que ce sont des chercheurs de l’Université de Pennsylvanie, il y a de fortes chances pour que ce soient des profils américains qui ont été analysés. Sinon comme tu dis ça n’aurait pas de sens.

  3. Je pense surtout qu’ils ont du prendre des profils de gamins, parce que pour trouver pokémon dans les mots les plus utilisés, il y a un problème -_-” ( oh m**** (mince je suis un névrosé) je suis un introverti).

      1. Aucun, aucun je t’assure mais si on fait un sondage, allez même pas avec des adultes, avec des adolescents (13-18 ans) je pense que à peine 10% te diront qu’ils regardent pokémon.

        1. Le trucs, c’est que tu peux aimé Pokémon, sans pour autant aimé l’animé. Je pense que la plupart parle des jeux. (Et quand tu regarde Pokémon The Origin, tu te demande pourquoi on a droit à Sacha…)

          1. Est ce que les gens qui aiment pokemon peuvent vraiment aimer l’anime avec Sasha ?

            Je crois que pokemon dans ce schéma sert surtout à désigner le jeu. Il y a pas que des mots liés aux animes,on peut voir aussi Final fantasy ou dr who (vachement japonais cette série).

            1. J’aime Pokemon(le jeu) mais je me contrefiche de l’anime, il n’y a que The Origin que j’ai suivi récemment.

            2. Moi, ce que je ne comprend pas, c’est pourquoi ils distinguent Pokemon du reste.
              En fonction du média, ça rentre soit dans les J-game, soit dans les animes, soit dans les manga.

    1. Tu serais étonné du nombre de jeunes qui, ayant grandi avec pokémon, y jouent encore beaucoup. Tu serais même étonné de la dimension stratégique que peut avoir le jeu : sors de tes préjugés 😉

    1. une chose est sure ,les anime représente bien la personnalité d’un puceau et un puceau japonais en plus, tu n’a qu’à regarder les shonen et leur vision des relations garçon/fille, je n’ai jamais vu deux personnage qui ont eu des relations sexuel alors que dans les autres production pour ados en Amérique on en voit que ça, les garçon dans les animes sont tous puceau même onizuka…

      1. Bien sûr. Si tu restes au shonen. Vu que tu as soit le shonen qui s’en fout soit le shonen qui a effectivement un puceau pervers en héros.
        Mais le manga ne se résume pas au shonen, les gens ont tendance à l’oublier!

        1. je le sais ça mais là on parle des discussions généré autour des anime et des manga sur le net et si tu jette un coup d’œil sur les réseau sociaux et les forum la plupart ne parlent que de shonens

          1. C’est la masse….pas pour rien que le Seinen n’a souvent d’autre choix que de recourir au gore pour se faire remarquer…La masse préférera toujours un abruti pervers entouré de boobs.

            1. nuance: la masse préférera toujours un manga baston avec du sang et un héro op. Le ecchi n’est pas ce qui est le plus regardé en général, loin de là.

            2. T’as raison. C’est pour ça que High School DxD a eu le droit à sa deuxième saison, idem pour Freezing, To Love Ru et j’en passe…
              De plus, dans les mangas bastons dont tu parles, il y a toujours du fanservice. Pourquoi crois-tu que Reborn n’a pas été licencié en France comme Naruto, One piece, etc? Parce qu’il n’a pas une chose quel les autre ont: des filles gâtées par leur dessinateur.

            3. arrete de dire n’importe quoi. Ils ont une saison 2 car ils sont été aimé au japon, les autres pays ne comptent pas mais si tu prends l’ensemble des pays, c’est le manga shonen baston qui a le plus de succé, tu as juste à regarder le classement français et us.

            4. anonyme: rappelles-toi du début de One piece: la seule fille (nami) était assez plate avec des airs de garçon manqué.
              L’auteur a progressivement fait évoluer ses arguments pour en arrivé à des courbes pareils.

              Sinon, comparer le nombre de saison ne veux rien dire puisque les nekketsu sont souvent prévus pour la longue durée dès le départ.

  4. A vrai dire je trouve ces catégories assez représentatives de la société. Étant introverti, je préfère des activités ne demandant qu’un minimum d’interaction avec les autres voire aucune. De même quelqu’un d’extraverti fera l’inverse, c’est normal.

  5. “Les chercheurs de l’Université de Pennsylvanie ont étudié le langage (mots, vocabulaires) et les discussions de 75 000 profiles Facebook (Volontaires).”

    Rien que cette phrase discrédite l’ensemble de l’étude. Si facebook pouvait représenter quelque chose, sa se saurait.

      1. Il y a des marges d’erreur dans toutes les études, je vois pas pourquoi le fait que l’échantillon de personnes ait été prélevé sur Facebook discrédite d’une quelconque façon l’étude en question…

  6. Comment une enquête sur des profiles Facebook arrive à déduire que des personnes communiquent peu dans la vie réelle ?

    Que quelqu’un qui parle de sortir faire la fête tout le temps soit extraverti, OK.
    Que quelqu’un qui utilise toujours des termes négatifs soit névrosé, passe encore.
    Pareil pour la stabilité émotionnelle (enfin limite quand même, un fan des lakers est pas forcément quelqu’un qui positive tout le temps surtout avec la blessure de Kobe Bryant).

    Mais la corrélation “parler d’animes” => intraverti, ne parle pas beaucoup dans la vraie vie, c’est de la sociologie niveau journaliste chez envoyé spécial, on est de l’ordre du préjugé, du cliché.
    Et c’est publié dans un journal scientifique en plus …

  7. Donc moi je suis une mélange Extravertie et d’Introvertie? 😀
    Nan sérieux, touts le monde est différent! on est juste un peu plus ci mais aussi un peu de ça! On mélange le tout et tadam! c’est moi!! Tout dépend des jour! :3

      1. C’est le genre d’étude que l’on fait pour pouvoir cibler plus facilement les pubs par exemple que les gens voient sur Facebook… l’intérêt n’est pas de catégoriser pour catégoriser mais d’avoir une cible la plus réceptive possible aux messages.
        De plus, il faut garder à l’esprit que c’est un modèle et non la réalité absolue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *