DUMBBELL : L'anime qui donne envie de faire du fitness ! | Adala News

DUMBBELL : L’anime qui donne envie de faire du fitness !

Les animes sportifs ont toujours été un pilier de l’animation japonaise et ils sont un indicateur des sports qui ont le vent en poupe au Pays du Soleil Levant (auprès des jeunes/adultes).

Découvrons ensemble la série animée Dumbbell Nan Kilo Moteru? (12 épisodes), sortie en Juillet 2019, qui met l’accent sur la remise en forme, que ce soit à la gym, à la maison ou à l’extérieur.

Genre : Shonen, Tranche de vie/Comédie, Ecchi/Sport (fitness)

Synopsis :

Nous suivons Sakura Hibiki, une lycéenne qui veut perdre du poids et attirer les garçons. Lors d’une visite à une salle de gym, elle rencontre Akemi, sa camarade de classe, qui s’avère être une grande amatrice de musculation.

Ensemble, avec Machio, l’entraîneur de gymnastique, ils passent en revue différents exercices et approches pour atteindre leurs objectifs en matière de remise en forme, et apprennent le rôle éminemment important que la musculation peut jouer.

La série met clairement l’accent sur les filles, et il ne fait aucun doute que le sex-appeal est un élément fondamental de Dumbbell.

Cependant, il y a une distinction importante à faire : généralement, le fanservice sert à satisfaire le “fantasme” des fans, mais ici il est utilisé pour promouvoir l’exercice.
À cette fin, il profite de l’attention du spectateur pour lui donner des conseils sur la musculation mais aussi sur d’autres domaines qui gravitent autour de ce sport (alimentation, etc).

Chaque épisode souligne quels muscles spécifiques sont travaillés par les exercices effectués. Tous les exercices montrés ont un intérêt et sont une bonne introduction pour toute personne qui désire commencer un entrainement sur de bonnes bases.

Pour une meilleure immersion, nous suivons plusieurs personnages féminins qui ont toutes leurs propres raisons d’aller à la gym.

Le personnage principal, Sakura Hibiki, veut perdre du poids et paraître bien physiquement, autrement dit : ce qui la pousse est aussi ce qui motive la majorité des gens à se lancer dans la remise en forme.

Soryuin Akemi est obsédée par les muscles (sur elle-même et sur les autres) à un degré fétichiste.
Uehara Ayaka est la fille d’un entraîneur de boxe à la retraite, et le sport est donc aussi naturel pour elle que respirer.
Gina Boyd est une russe qui participe à des compétitions de bras de fer, donc l’entraînement lui permet de développer sa force et d’entretenir sa condition physique.
Tachibana Satomi est une professeure d’Histoire qui veut être belle pour les photos de cosplay qu’elle fait et son objectif est de “bien vieillir” à l’aide du fitness.

La série expose ainsi les principaux objectifs recherchés par les personnes qui se lancent dans la remise en forme, et insiste sur le fait que la perte de poids n’est pas toujours la seule raison.

L’anime réussit à être une source de motivation car ce sont des épisodes feel good qui sont plaisants à regarder grâce aussi à sa pointe d’humour et ses clichés qu’il tourne en dérision.

L’anime DUMBBELL : Combien tu peux soulever ?, bien réalisé dans son ensemble, ne va pas bouleverser la compréhension qu’ont les gens de la musculation et de la culture healthy (bonne alimentation), mais il fait un effort sincère pour apprendre à faire de l’exercice en fonction de sa condition.
Finalement, cet anime dit simplement que tout le monde ne peut pas tout faire, mais que tant qu’on se bouge, alors on obtiendra des résultats !

VERDICT : 8,5/10

Vous pouvez visionner l’intégralité de cette série sur la plateforme de streaming Animedigitalnetwork.fr sous le nom DUMBBELL : Combien tu peux soulever ?.

Promotion Vidéo VOSTFR :

Le manga Dumbbell Nan Kilo Moteru? de Yabako Sandrovich (scénario) & Maam (dessins) a débuté en 2016 aux éditions Shogakukan et dénombre actuellement 8 tomes reliés au Japon.

Staff Animation :

Mangaka : Yabako Sandrovich & Maam
Studio : Doga Kobo
Réalisateur : Mitsue Yamazaki (Tada-kun wa Koi o Shinai, Gekkan Shoujo Nozaki-kun)
Scénariste : Fumihiko Shimo (New Game!, Ryuo no Oshigoto!, Sunohara-So no Kanrinin-san)
Character Design : Ai Kikuchi (New Game!, Mikakunin de Shinkoukei)
Directeur Artistique : Miho Sugiura (Appare-Ranman, Princess Principal TV, Love Live! Sunshine!! Movie)
Musiques : Yukari Hashimoto (Sangatsu no Lion, Sarazanmai, Tada-kun wa Koi o Shinai)

© Yabako Sandrovich, Maam /Shogakukan/Dumbbell Nan Kilo Moteru? Production Committee

Articles Similaires :

11 Comments

  1. Un autre anime qui promeut le sport est Anitore Ex. Il est bien moins axé sur le sport que Dumbbell (et un peu plus sur le côté sex-appeal) et ne fait que 5 minutes par épisode de mémoire (donc zéro scénario) mais l’incitation au sport est aussi présente.

  2. Non.

    C’est très européens l’envie de faire du fitness, c’est clairement pas aussi répandu ici au Canada, et moi voir des corps de filles musclées, ça me donne pas envie du tout d’en faire moi même. Tibo In Shape par exemple, mon dieu que je trouve qu’il sort d’un film d’horreur oO

  3. Perso ça m’a surtout donné envie de regarder des jeunes filles faire du fitness, donc chacun sa perception des choses… mais l’anime était sympa quand même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *