Louer un petit-ami au Japon


Notice: Undefined index: full in /homepages/2/d318023669/htdocs/New-Adala-News/wp-includes/media.php on line 215

Notice: Undefined index: full in /homepages/2/d318023669/htdocs/New-Adala-News/wp-includes/media.php on line 216

Notice: Undefined index: full in /homepages/2/d318023669/htdocs/New-Adala-News/wp-includes/media.php on line 217

Notice: Undefined index: full in /homepages/2/d318023669/htdocs/New-Adala-News/wp-includes/media.php on line 218

C’est par le biais du magazine Shukan Jitsuwa que nous apprenons la création d’une société spécialisée dans la location de petit-ami !

Depuis plus de 15 ans, les femmes seules étaient accueillies dans des clubs d’host afin de recevoir l’attention d’hommes.

La société Eterna basée à Osaka vient de créer le concept de location de petit-ami. Les femmes peuvent sélectionner l’homme de leur choix sur le site internet. L’agence envoie ensuite le “boyfriend” n’importe où au Japon (le service couvre tout le Japon).

Les fiches des hosts incluent également leur taille, poids, groupe sanguin, leur loisirs, sports pratiqués, leur parcours scolaire et leur popularité.

Un journaliste couvrant l’actualité nationale explique :

“La majorité des clientes sont issues de l’industrie du divertissement pour adultes entre 30 et 40 ans mais les business woman et les ménagères commencent à faire preuve d’intérêt pour ce nouveau concept.”

Les frais de base commencent à 6 000 yen (62€)/heure. Les plans qui incluent des voyages avec nuit sont disponibles à partir de 40 000 yen (412€)/8 heures. Toutes les autres dépenses liées aux frais de transport et de restaurations doivent être prises en charge par la cliente.

D’après les informations du magazine Shukan Jitsuwa, plus de 30 réservations sont faites en moyenne. Le service dispose de 33 hommes inscrits dans la base de donnée du site actuellement.

Une femme peut enfin profiter de cette sensation d’un rendez-vous au chandelle, une sortie ou d’un voyage en compagnie d’un homme qu’elle apprécie. La devise de la société Eterna (=éternité) est que les clientes profitent de moments apaisants pour une éternité.

Naturellement, le magazine suppose que des services sexuels sont fournis par ces nouveaux hommes-jouets.

Officiellement, l’agence interdit toutes relations sexuelles entre une cliente et ses “boyfriends”. Mais dans le cas où surviendrait une relation sexuelle, celle-ci aurait lieu dans le cadre de la vie privée entre adultes consentants.

Une cliente explique :

“Avec ce concept, une femme peut ressentir sa beauté intérieur sans artifice (maquillage, mode etc…).”

Le magazine Shukan Jitsuwa est un peu sceptique sur les motivations des femmes pour un tel service.

Jiro Harue, chercheur en anthropologie explique :

“Nous vivons dans une société gélée où les femmes n’ont pas les compétences ou le temps d’entretenir leur sensualité.”

“Il est encore plus vrai pour les femmes nées dans la période de surconsommation.” Ces femmes issues de cette génération ont des déséquilibres hormonaux dû aux aliments consommés par leur mère durant la période d’incubation (enceinte).

“Normalement, la location d’un partenaire par des moyens financiers est un phénomène typiquement masculin (services des plaisirs). Aujourd’hui, les femmes trouvent du plaisir à être dominées.”

“Il est bon pour l’économie d’avoir un large éventail d’entreprises mais c’est assez triste de voir ce genre de développement.”

A savoir : En Chine, ce concept a déjà le vent en poupe même s’il s’agit surtout de escort-boy (pro ou amateur).

source : shukan jitsuwa

images©shukan jitsuwa/eterna/hosts

Articles Similaires :

19 Commentaires

  • carldemon07
    5 septembre 2012 - 11 h 07 min | Permalien

    en fait c’est juste des gigolos avec des talents d’acteurs
    si le gars et la fille sont tous les 2 d’accord, je ne vois pas ou est le problème, qu’ils fassent ce qu’ils veulent
    de toute façon ya aussi des clubs d’hôte au japon, d’ailleurs je pensais que l’achat de petit ami existait en France…s’il est populaire au japon ce concept arrivera surement en France dans quelques années

  • Real
    19 juillet 2012 - 19 h 35 min | Permalien

    Youhou ! A quand la livraison internationale? !

    Le concept en soi n’est déjà pas des plus morales (ne vaut pas mieux que la prostitution) alors autant se rattraper sur la qualité de la marchandise proposée 🙂 et là que vois-je ? Des créatures (humaines ?) androgynes complètement refaites. Comment peut-on payer pour la compagnie de ces bouts de plastique ?

  • Ichigo-Roku
    18 juillet 2012 - 13 h 15 min | Permalien

    Sigma, quand tu fais picoler la proie avec ton fric c’est comme si tu payais… Sauf que le paiement est indirect.

    • Sigma
      19 juillet 2012 - 1 h 16 min | Permalien

      N’empêche que ça revient à moins cher que 62 euros/heure x)

      Mais ça ne vous choque pas ce genre d’annonce ? Que ce soit en France, au Japon, en Chine, en Thaïlande ou dans tous les autres pays du monde, devoir se louer un petit-ami ou une copine à des prix élevés c’est quand même désolant, non ?

      • garyu
        19 juillet 2012 - 1 h 18 min | Permalien

        tu sais après avoir vu un reportage au etat unis ou les gens acheté des ovule et du sperm sur catalogue pour avoir des gosse “parfait”
        donc loue un petit copain sa ne me choque même pas et limite je préfère sa au gosse sur catalogue …

  • Ozma lee
    18 juillet 2012 - 12 h 58 min | Permalien

    62€ de l’heure !!! je crois que je vais me mettre a mon compte ^^.
    bon trêve de plaisanterie.

    Après tout pourquoi pas, elles font comme elles en ont envi et puis c’est tout.

  • Tsane ZSJ
    18 juillet 2012 - 12 h 56 min | Permalien

    Vers où le Japon ce dirige t’il ?

  • smiiie
    17 juillet 2012 - 22 h 54 min | Permalien

    deja qu’ils ont des problemes pour se marrier et tout le bla bla … ca va pas arranger les choses…

    • garyu
      18 juillet 2012 - 0 h 16 min | Permalien

      comme si une petite boite comme sa pouvait change le taux de mariage faut pas exagérer

  • adamand
    17 juillet 2012 - 21 h 34 min | Permalien

    vous trouvez pitoyable mais le sujet vous interresse apparemment !

  • kyouse
    17 juillet 2012 - 20 h 57 min | Permalien

    “Les plans qui incluent” : Aller savoir pourquoi mon cerveau a lu plan-cul.. >>

  • garyu
    17 juillet 2012 - 18 h 28 min | Permalien

    allo allo sa existe aussi en france

    il y a un site on entend souvent la pub il s’appelle adopte un mec je vous laisse devine ce que c’est

    moi j’ai juste envie de dire c’est bien comme truc si elles sont prête a payer 62€/h pour passe un bon moment ce qu’elles veullent

    • Sigma
      17 juillet 2012 - 20 h 42 min | Permalien

      Ce sont des sites de rencontres, c’est pitoyables mais c’est différent^^

      • garyu
        17 juillet 2012 - 21 h 50 min | Permalien

        car les sites de rencontres c’est quoi?

        3/4 de personne y vont pour des plan cul …

  • Sigma
    17 juillet 2012 - 16 h 48 min | Permalien

    Nan, dans les boîtes on a pas le droit de payer quelqu’un pour coucher avec, on utilise des stratagèmes plus fins voyons : on fait picoler la proie u_u

    Mais franchement je trouve ça abhorrent, et en plus c’est légal ! C’est vraiment de la prostitution légale.

  • Ichigo-Roku
    17 juillet 2012 - 16 h 18 min | Permalien

    En France t’as la même chose ça s’appelle les boîtes, t’en ressorts toujours avec une nana ou un mec et ça dure la soirée (la nuit serait plus juste).

  • Gonn3r
    17 juillet 2012 - 14 h 33 min | Permalien

    Haha, c’te concept ! Franchement c’est n’importe quoi, je suis tout à fait d’accord avec “Naoko” 😉

  • Siegfried
    17 juillet 2012 - 14 h 08 min | Permalien

    Allez ! Pour l’égalité des sexes, faut aussi que les hommes se prostituent, ça aidera vachement le Japon dira-t-on.

  • Naoko
    17 juillet 2012 - 13 h 51 min | Permalien

    Je suis une fille et je trouve ça parfaitement idiot ! Surtout d’appeler ça des petits-amis, parce que ce ne sont pas des petits-amis vu qu’il n’y a pas d’amour entre les deux personnes !

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *