Les satisfactions sexuelles de 9 pays (France, Japon, USA, UK) | Adala News

[Rapport 2019] Les satisfactions sexuelles en chiffres dans 9 pays (France, Japon, USA, Royaume-Uni…)

La société japonaise Tenga (spécialisée dans les accessoires coquins) a révélé son rapport annuel sur la satisfaction sexuelle des habitants de 9 pays (Japon, France, Royaume-Uni, USA, Allemagne, Espagne, Chine, Corée et Taiwan) !

L’enquête a été menée auprès d’hommes et de femmes en couple (environ 2 000 personnes pour le Royaume-Uni et 1 000 personnes dans chacun des autres pays).

Que pensez-vous des relations sexuelles avec votre partenaire ?

Seuls 41% des japonais se disent très ou assez satisfaits alors qu’en France le chiffre atteint les 73%.

Très satisfait et assez satisfait :

Chine : 79%
Espagne : 78%
France : 73%
USA : 72%
Royaume-Uni :  71%
Allemagne : 65%
Taiwan : 63%
Corée du Sud : 53%
Japon : 41%

Pas très satisfait et pas satisfait du tout :

Corée du Sud : 31%
Japon : 30%
Taiwan : 20%
France : 17%
Chine : 16%
Allemagne : 16%
Espagne : 15%
USA : 14%
Royaume-Uni : 13%

La satisfaction sexuelle est l’un des éléments essentiels pour entretenir une relation de couple épanouie car elle lie intimement les partenaires.

Les participants à l’enquête ont également reçu une liste de 14 activités différentes et on leur a demandé d’évaluer celle qui leur procurait le plus de plaisir.

6 pays ont placé “Avoir des rapports sexuels” en tête de liste :

  • France
  • Royaume-Uni
  • Espagne
  • USA
  • Corée du Sud
  • Chine

Les autres pays :

  • L’Allemagne : 2e position
  • Taïwan : 3e position
  • Japon : 5e position

Au sujet de la Masturbation :

  • USA : 3e position
  • Royaume-Uni : 4e position
  • Espagne : 4e position
  • Chine : 4e position
  • Japon : 7e position
  • France : 8e position

Visiblement pour les japonais, manger de savoureux plats (première position du classement!) est plus exaltant que d’avoir des relations sexuelles.

Et aucun autre pays n’a classé la nourriture plus haut que la quatrième place (Taiwan).

Le service japonais de rencontres en ligne O-net a récemment interrogé 309 garçons et 309 filles qui auront 20 ans en 2020 (l’âge de la majorité légale au Japon).

On y apprend pour les garçons que :

  • 55% ont déjà eu une petite amie
  • seuls 23,3% d’entre eux ont actuellement une petite amie

Pour les filles :

  • 66,3% des filles ont déjà eu un petit ami
  • 35,9% d’entre elles ont actuellement un petit ami

A la question, s’ils voulaient être dans une relation romantique active à l’avenir, 47,2% des garçons et 47,6% des filles ont répondu oui.

Étonnamment, alors que moins de la moitié des répondants ont exprimé un intérêt enthousiaste pour les relations sentimentales, la majorité d’entre eux disent encore vouloir se marier un jour (74,2% des hommes et 84,1% des femmes).

Cela peut sembler contradictoire, mais dans la société japonaise, apprendre à se connaître et même tomber amoureux sans avoir passé de nombreux rendez-vous est assez commun.

sources : kai-you, prtimes

12 Comments

  1. J’ai lu dans un court article sur le net que c’était dû au fait que tout repose sur le désir masculin.

    Les Japonaises n’osent pas dire à leur partenaire quand ça se passait à peu près bien
    et ce qu’ils devraient faire pour que ça aille mieux…

    Et les films x feraient prendre de mauvaises pratiques à ces messieurs.

  2. “La satisfaction sexuelle est l’un des éléments essentiels pour entretenir une relation de couple épanouie car elle lie intimement les partenaires.”

    Satisfaction sexuelle et vie de couple ne sont pas forcément liés. Il existe des couples sexuellement satisfaits mais qui ne tiennent pas longtemps tout comme des couples qui n’ont pas besoin de l’être et qui s’en sortent très bien sans.

    1. La satisfaction sexuelle est un facteur très important et non négligeable dans un couple. Ici il est dit qu’il est “L’UN des éléments essentiels” et non pas qu’il est le seul. Après, sur les couples qui “n’ont pas besoin de l’être” je doute que l’on peut parler de “couple épanouie” car généralement tu en as un des deux qui le vie mal sans forcément en faire partie.

    2. Je trouve le mot “essentiel” disproportionné. Cela sous-entend une nécessité pour la réussite du couple, ce que je trouve complètement cliché. L’insatisfaction sexuelle ne se résume pas à la fréquence des rapports. Ça peut être lié à énormément de choses, déjà rien que les problèmes physiologiques comme l’impuissance, une trop grande sensibilité chez la femme, ou divers autres problèmes. Ensuite ça peut être lié tout simplement à des positions ou des pratiques qu’un des deux partenaires ne souhaite pas faire ou qu’il/elle n’aime pas tellement. Ça ne veut pas dire pour autant qu’il n’y a quasiment pas de rapports sexuels. S’épanouir dans sa vie sexuelle c’est bien quand on est jeune, passé un certain âge on réalise vite qu’il y a plus important (et j’ai moins de 30 ans).

      1. Complètement, y a pas plus co’nformiste comme raisonnement. C’est rarement l’intimité qui fera tenir ton couple sur le long terme et ça devient tertiaire avec le temps, sinon ce serait assez triste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *