La loi sur la censure des manga appliquée dès Juillet 2011

L’initiative du gouverneur de Tokyo, Shintaro Ishihara pour se débarrasser des manga jugés indécents, est entrée en vigueur le 1er Juillet 2011 !

Ce qui en fait un crime de distribuer tout anime, manga ou jeu, jugé « malsain« , par le gouvernement.

La loi étant assez vague, son application est entièrement entre les mains des fonctionnaires et des politiciens, comme Shintaro Ishihara et son adjoint Naoki Inose, qui ont tous deux exprimés publiquement leur dégoût pour les manga, animes et jeux.

La loi elle-même cible spécifiquement (2D) du contenu qui « glorifie incorrectement ou promeut une activité sexuelle illégale“, définit par Tokyo, toutes oeuvres mettant en scène des femmes violées ou de l’inceste.

Il est largement prévu que l’activité sexuelle des mineurs (à savoir quoi que ce soit impliquant des écolières) est destinée à faire partie de l’interdiction, en temps voulu.

La portée réelle de la loi exclut les romans (sinon Ishihara serait obligé d’interdire la vente de ses romans, qui disposent d’histoires sordides de viols sur mineurs) et du matériel photographique.

Bien que la loi se focalise sur les manga avant tout, elle est également destinée à couvrir l’animation, du moins en principe, également censurer les jeux vidéo.

Le texte de loi suggère également des évènements tels que le Comiket soient techniquement illégaux mais si cela est permis, ne sont autorisés à continuer que par tolérance.

La loi a déjà été férocement critiqué par des mangaka et les éditeurs pour son imprécision et sa nature aveugle, avec de nombreuses craintes vers une auto-censure nationale de peur d’être exclus de l’industrie de l’édition traditionnelle.

Plusieurs manga à succès comme Aki Sora, ont déjà été interdits. Mais il est probable que l’effet le plus pervers de cette loi soit que les éditeurs annulent ou refusent de publier une oeuvre que le gouverneur de Tokyo risqueraient de censurer.

source : sankakucomplex

Articles Similaires :

2 Commentaires

  • Imperions
    6 mars 2015 - 17 h 39 min | Permalien

    Les mangakas devraient tous boycotter et aller a l’étranger ou la censure n’est pas…

  • Pingback: L'anime Yosuga no Sora socialement acceptable ?

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *