Les réseaux sociaux : Une nouvelle forme de harcèlement au travail ?

C’est par le biais du webjournal japonais Yomiuri que nous découvrons que les japonais connaissent une nouvelle forme de harcèlement au travail !

japanese TraderEn effet, les utilisateurs de réseaux sociaux au Japon connaissent aujourd’hui un nouveau type de stress, voir de harcèlement au travail. Surnommé le harcèlement des réseaux sociaux, ou quand vous vous sentez obligés d’accepter en ami et de liker (j’aime)/commenter les messages de vos supérieurs au travail.

Sur des réseaux sociaux comme Facebook par exemple, les utilisateurs s’inscrivent en général avec leur vrais noms, et il n’est donc pas rare que ces personnes reçoivent des demandes d’amis de collègues ou de supérieurs. C’est à ce moment là que commence le stress car un patron ou un collègue s’immisce dans votre vie privée.

La Japan Online Counseling Association, une association à but non lucratif basée à Tokyo, a noté une forte augmentation en 2012 du nombre de personnes cherchant conseil à ce sujet.

Les employés disent qu’ils se sentent obligés d’accepter des demandes d’amis de leur patron pour éviter des relations tendues  au bureau.

Certains ont même évoqué des cas où à la demande du patron ou de leur superviseur de devoir cliquer sur les « J’aime » de leur messages. Tandis que d’autres se sentent espionnés par leurs supérieurs.

Macromill Inc, une société de recherche sur Internet, avait mené une enquête en Février 2012, avec 500 utilisateurs de Facebook.

  • 42% ont dit qu’ils sont dérangés par ces demandes d’amis (de collègues, patrons/supérieurs)

Parmi ceux ayant répondu : 54% sont des femmes.

source : yomiuri

12 Commentaires

  • noir_ecaille
    13 janvier 2013 - 1 h 30 min | Permalien

    Euh… Juste pour rappeler qu’en France, c’est de plus en plus grâce aux réseaux (ou « piston ») qu’on trouve du travail et plein d’autres choses.

    N’allez pas croire que je plébiscite l’étalage d’intimité sur ces réseaux, juste qu’il ne sert à rien de râler quand on peut filtrer, ou encore que ces réseaux ne sont pas inutiles à 100%. La meilleure preuve en est qu’il existe des réseaux spécialisés pour la recherche d’emploi à travers justement des articles libres, des commentaires, et bien d’autres actions qui attirent l’attention des recruteurs ou assimilés. Mais encore certains recruteurs ne rechignent plus à passer du temps sur internet en vue de faire un tri supplémentaire dans les CV, ou tout simplement faire chasseur de têtes.

    Maintenant le légendaire anonymat sur la Toile, il ne tient qu’à soi. Il y a du pour et du contre. Tout est question de pertinence encore un coup.

    Ces « traqués du travail » ont juste besoin de comprendre et apprendre un certain nombre de notions et concepts, aussi je ne crois pas inutile un tutorat ou des conseil pour apprendre à gérer ses relations sur réseaux sociaux, quel qu’en soit le motif.

    • Ichigo-Roku
      13 janvier 2013 - 9 h 16 min | Permalien

      Il n’y a rien de mauvais à être anonyme sur Internet. Ce qui est mauvais c’est de devoir utiliser des réseaux sociaux pour trouver un job…

      • noir_ecaille
        15 janvier 2013 - 22 h 50 min | Permalien

        Je ne vois pas ce qu’il y a de « mauvais » à trouver un job via réseau social. En particulier lorsqu’il s’agit de réseaux axés sur un ou plusieurs domaine(s) d’intérêt professionnel où un fraîchement ou futur diplômé sans bagage professionnel réel aura l’occasion de faire la différence. De plus, dans une entreprise on travaille en équipe. Il est très important pour le recruteur comme pour le gestionnaire RH de recruter des gens qui, en plus d’être compétents, ont assez voire beaucoup d’affinités pour travailler ensemble et donner le meilleur d’eux-même.

        La motivation au travail et surtout à rester à un poste ou dans une entreprise dépend beaucoup des conditions de travail, parfois plus que la rémunération quand des postes sont réputés ou difficiles, ou stressants, ou chronophages.

        La sociabilité d’un individu participe de son profil. On ne mettra pas à la communication un introverti, pas plus qu’on ne mettra à la vérification qualité un extraverti. Bien connaître son personnel est une gageure pour les DRH.permettant de tirer l’ambiance comme le reste vers le haut. Le drame ce serait d’avoir les meilleures compétences réunies mais une équipe non fonctionnelle où tout le monde se tire dans les pattes.

        Encore une fois il ne s’agit pas de jeter le bébé avec l’eau du bain : la motivation initiale des réseaux sociaux était le rapprochement professionnel au travers de la reconnaissance sociale horizontale (de proche à proche) plutôt que verticale (hiérarchie). Puis les internautes ont aussi voulu sortir de l’anonymat à titre non professionnel, beaucoup se plaignant au début de la mode de cet anonymat sur la Toile justement. Partant de là ont émergé d’innombrables nouveaux usages et nouvelles dérives qu’on connaît aujourd’hui. Ce n’est donc pas le travail qui s’est « invité » dans la sphère privée, mais l’inverse ;-)

  • sofia
    11 janvier 2013 - 18 h 35 min | Permalien

    moi qui n’est pas facebook ou twitter ou je ne sais qu’elle autre sites du même genre, je n’aurai pas ce problème
    pour tout dire, je suis un peu asociale, je n’ai même pas de portable, je déteste tout ça, mais je me doute bien qu’au travail il faut bien en avoir un , par contre, je ne pense pas qu’un compte facebook le soit …

    • miniwa
      11 janvier 2013 - 20 h 38 min | Permalien

      Idem il faut savoir juger l’utile et l’inutile !

    • Ichigo-Roku
      11 janvier 2013 - 20 h 55 min | Permalien

      Oui pour le travail il vaut mieux ne pas avoir de compte sur ce genre de sites si on ne sait pas s’en servir. Étaler sa vie sur un site qui vend tes infos personnelles c’est déjà illogique à la base haha.

  • 11 janvier 2013 - 13 h 29 min | Permalien

    j’ai envie de dire *** et bien fait, on raconte pas sa vie sur internet car ça tourne forcement mal .

    de plus si je peux croire les com du dessus y a moyen de se protéger un peu et les pseudo ça sert pas qu’à avoir un peu de classe avec le nom d’un personnage qu’on aime bien !

    • Etowaru
      11 janvier 2013 - 16 h 30 min | Permalien

      Rien à redire j’suis tout à fait d’accord avec toi.

    • 11 janvier 2013 - 17 h 25 min | Permalien

      vu qu’on ma censurer -_- changer les * par méchant pas beau
      cela devrai être plus clair -_^

  • Ichigo-Roku
    11 janvier 2013 - 12 h 01 min | Permalien

    Le filtrage c’est pas pour les chiens hein…
    Perso j’ai un compte Facebook mais dès le premier jour j’ai désactivé ma visibilité sur les listes de recherches. Ma mère voit seulement ce que je lui donne le droit de voir, pareil pour mes collègues.

    Internet est un outil formidable mais seulement lorsqu’on s’en sert correctement.

    • trotro
      11 janvier 2013 - 12 h 25 min | Permalien

      exact maintenant tout le monde ne s’y connait pas (même si je concède que ce n’est pas technique et que y’a pas de raison de pas le faire sauf si on a un poil dans la main

      • Ichigo-Roku
        11 janvier 2013 - 12 h 38 min | Permalien

        Suffit de savoir lire, tout est dans les options.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    Advertisment ad adsense adlogger