840 Enseignants utilisent des punitions corporelles sur leurs élèves, au Japon | Adala News

840 Enseignants utilisent des punitions corporelles sur leurs élèves, au Japon

C’est par le biais du Ministère de l’éducation que nous découvrons que 840 professeurs utilisent des punitions corporelles sur leurs élèves, au Japon !

Japanese StudentsEn effet, une enquête nationale menée de Avril 2012 à Mars 2013 par le Ministère de l’Education japonaise a révélé que 840 professeurs (dans le public) ont utilisé diverses punitions physiques envers leurs élèves. Soit plus du double qu’en 2011.

Un total de 1 890 élèves ont été victimes de punitions corporelles par leur professeur. Un tiers de ces professeurs ont réellement blessé leurs élèves.

Et 84 enseignants sont passés au conseil de disciplines par rapport à la gravité de leur action dont 2 qui ont été renvoyés.

Répartitions des 840 professeurs :

  • Collège : 416
  • Lycée : 220
  • Primaire : 189
  • Ecole spécialisée : 15

Les 3 préfectures les plus touchées :

  • Osaka (96 cas)
  • Fukuoka (77 cas)
  • Gifu (64 cas)

Alors que les cas de ijime continuent d’augmenter au Japon, les médias constatent également une augmentation de persécutions des professeurs envers leurs élèves. (de manière directe ou indirecte)

Informations Complémentaires :

source : japan times

photo©Exeter High School Department of World Languages/Chiben Gakuen Nara-College High School

30 Comments

    1. Si ça se trouve c’est juste une tapette, après on a pas trop les détails… (quand je dis tapette je parle d’une petite tape pas d’autre chose)

      1. Il doit surement avoir des abus de pouvoir dans ces cas la, mais je suis d’accord avec ceux qui on dit qu’une petite correction et utiles de temps en temps.

    2. Il suffit d’une claque pour blesser. Ca peut aller de la griffure a cause de la bague que porte le prof, ou bien te déboiter la mâchoire. Ca dépend de la force du prof.

  1. En France, c’est les profs qui se font taper. Et si tu engueules un élève, tu as ses parents sur le dos avec limite une demande de plainte.

  2. Y’en a qui me touche je l’arrête net et il va s’en prendre plein la g**, non pas par papa maman, loin de là, les fils de bourges j’en connais quelques un dans mon lycée et y’en a une je lui en ai foutu plein la g**.

    Y’en a qui ont vraiment besoin d’être recadré c’est clair, mais y’a des cas ou c’est vraiment pas nécessaire.

    1. Pour une fois je suis d’accord avec toi et je rajouterai que ca ne ferai pas de mal qu’il y est la meme chose en France! (mais pas a des extreme d’envoyer les enfants a l’hosto).

        1. Il y a un protectionnisme trop fort, et ça s’améliore pas avec le temps…
          Aujourd’hui les gosses ne connaissent plus aucun respect, une tape sur les doigts ne ferait pas de mal

            1. Une paire de baffe n’a jamais tué un enfant, s’il mérite sa baffe je ne vois pas le problème.

              Si les parents sont incapables de s’occuper de leur gosse, tu vas pas le crever le gosse. Faire les je-m’en-foutiste ne résout pas les problèmes non plus et on le remarque bien.

          1. Je ne suis pas d’accord avec le fait que les gosses ne connaissent plus le respect . Il suffit d’être correctement éduqué . Mettre des baffes quand il y en a besoin mais pas de battre les enfants pour autant et ne pas les laissés livrer à eux mêmes lorsqu’ils font une connerie . C’est de là que vient la délinquance !

  3. L’avenir c’est les écoles à la Crows Zero ou Sugarless au moins tout le monde est sur un pied d’égalité xD…

    Sa dégénère malheureusement :’/

    Solution : Marbré les professeurs ! Marbré ceux qui vous emm**e !
    Ryuhei président du PTA !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *