Caméras de surveillance à Tokyo : Souriez, vous êtes identifiés | Adala News

Caméras de surveillance à Tokyo : Souriez, vous êtes identifiés

C’est par le biais du webjournal japonais Yomiuri Shimbun que nous apprenons que Tokyo utilise un nombre important de caméras de surveillance à reconnaissance faciale dans les rues !

En effet, les caméras de surveillance installées dans la ville de Tokyo utilisent la reconnaissance faciale qui détermine l’âge et le sexe de la personne qui se ballade dans les rues ou qui regarde une publicité.

Si la sécurité publique justifie un tel investissement, se pose naturellement la question de la violation de vie privée de ces habitants par rapport aux entreprises.

Les compagnies qui installent ces caméras prétendent que ça ne pose aucun problème puisque les individus restent anonymes. Mais des experts légaux demandent que des lois soient votées pour réguler et clarifier l’utilisation de ces technologies afin d’éviter toutes dérives.

Par exemple, les caméras du complexe commercial LaLaport Toyosu situé à Kato (Tokyo) servent à regrouper des informations sur les commerces. Les photos prisent sont automatiquement classés par l’ordinateur en fonction du sexe de l’individu et de son âge.

Mitsui Fudosan, manager du centre commercial de LaLaport précise que les images prisent par les caméras ne sont pas gardées, pour ne pas violer la vie privée des clients.

Les experts sont indécis quant aux implications de ces dispositifs et méthodes de collecte de données.

Selon la protection de la loi des renseignements personnels, les opérateurs sont tenus d’annoncer les raisons de l’obtention de ces renseignements personnels, qui peuvent être utilisées pour identifier une personne.

La société NEC Corp, qui fabrique des caméras, également utilisés pour l’arrivée et le départ des employés dans les entreprises, confirme qu’ils ont augmenté la précision de la technologie de reconnaissance de 20% en 2009 à 99,7% en 2011/2012.

source : yomiuri shimbun

Articles Similaires :

16 Comments

        1. Peu importe que ce soit le gouvernement ou une entreprise privée, ça ne peut être pire que le pistage Facebook et compagnie qui convient a beaucoup de gens…

  1. je suis pour l’utilisation des caméras dans le cadre de la protections des citoyens ou biens, mais si on les utilise pour du marketing ça ne peut être que nocif pour les citoyens, que les images soient gardées ou non, ça reste une violation de la vie privée, et mettre des caméras dans tous les magasins outrepasse la limite acceptable de ce genre de pratique!!!

  2. quel nom donne t-on aux personne imaginant sans cesse des théories d’un complot avec le gouvernement tout çà? car là ils ne seront jamais tranquille !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *