Le phénomène de l'uniforme scolaire dans les animes | Adala News

Le phénomène de l’uniforme scolaire dans les animes


Notice: Undefined index: full in /homepages/2/d318023669/htdocs/New-Adala-News/wp-includes/media.php on line 215

Notice: Undefined index: full in /homepages/2/d318023669/htdocs/New-Adala-News/wp-includes/media.php on line 216

Notice: Undefined index: full in /homepages/2/d318023669/htdocs/New-Adala-News/wp-includes/media.php on line 217

Notice: Undefined index: full in /homepages/2/d318023669/htdocs/New-Adala-News/wp-includes/media.php on line 218

C’est par le biais du site d’actualité japonaise Homme que nous comprenons l’omniprésence des héroïnes d’animes en uniforme d’écolière (Sailor Fuku) !

L’auteur Koji Yamaguchi des éditions Hull a écrit cet article pour expliquer le phénomène de popularité de l’uniforme scolaire, Sailor Fuku, au Japon et donc de leur recrudescence dans les animes et de leur impact sur le public étranger.

Le Sailor Fuku est un terme japonais désignant l’uniforme de marin, parfois appelé « marinière », qui est l’un des uniformes couramment porté par les collégiennes et lycéennes japonaises.

Introduit par la Principale de l’Université Fukuoka Jo Gakuin (Académie pour femmes de Fukuoka), Elizabeth Lee, en 1921, il fut conçu sur le modèle de l’uniforme de l’époque de la Royal Navy (image ci-dessus), qu’elle porta elle-même lorsqu’elle fit ses études en Grande-Bretagne.

L’utilisation de cet uniforme n’est pas une utilisation erronée de l’uniforme militaire mais bien une valeur symbolique du vêtement.

Une chose est sure, les Américains ne se sentent pas tout à fait à l’aise à la vue de ces filles en uniforme, originellement à valeur masculine.

Au delà du simple uniforme, il véhicule une idéologie, celle de la discipline, de l’effort et de l’égalité.

Même si l’on explique l’importance de l’uniforme au Japon, des questions persistent :

  • Pourquoi la jupe est elle si courte ?
  • Pourquoi l’uniforme est-il porté en dehors de l’école ?

L’animation recherche quant à elle l’exagération, donc plus que la longueur de la jupe c’est l’originalité de la forme et des couleurs qui va être mise en avant dans le traitement.

Hanasaku Iroha :

Lucky Star :

La fille des Enfers (Jigoku Shoujo) :

L’auteur de l’article souligne que le Japon est une société d’Uniformes, a toutes les étapes de la vie, l’uniforme est présent :

  • Évènements scolaires
  • évènements sportifs
  • mariage
  • funérailles
  • travail…

Il est aussi important au Japon de revendiquer son appartenance à une école même après les cours. On ne peut pas vraiment parler de communauté mais dès qu’un élève s’inscrit dans une école, il fait parti en quelque sorte d’une mini-société.

Au Japon comme ailleurs, certains considèrent l’uniforme marin d’un point de vue fétichiste, et l’on peut trouver dans de très nombreux magasins spécialisés, des uniformes scolaires de jeunes filles de seconde main (occasion).

Cependant malgré la réputation que ce vêtement semble traîner, il semblerait d’après l’auteur que pour la plupart des japonais, la vraie valeur de ce vêtement aujourd’hui soit encore belle et bien celle du simple vêtement d’écolier.

*Article écrit par Olfa

sources : 0takomu, homme, wikipedia, 

Articles Similaires :

19 Comments

  1. “”Au delà du simple uniforme, il véhicule une idéologie, celle de la discipline, de l’effort et de l’égalité””

    l’égalité, ça, c’est le point de vue européen ; le point de vue japonnais c’est “l’appartenance à un groupe, à une communauté”.

  2. Les vêtements lors des funérailles ne sont-ils pas plus de “deuil”, comme on porte du noir en France ? ?_?
    Il est vrai qu’il a quelque peu été détourné de ses valeurs fondamentales de discipline puisqu’il fait maintenant l’objet de fantasmes :p (il représente au mieux la petite écolière ~)
    En dehors de ça, je n’en connaissais pas l’origine, merci du renseignement !

  3. Moi je plussoie le côté “égalité” justement parce qu’on sait bien qu’on est pas tous égaux, alors si on peut l’être sur au moins quelques points, c’est toujours ça de pris.

    Sinon les jupes sont pas si courtes, moi même je porte majoritairement des jupes plissées et en toute franchise c’est la taille standard. Après c’est sur que dans le cadre scolaire elles doivent les porter longues, et c’est tant mieux pour tout le monde.

    Donc voilà, moi j’affectionne énormément le sailor fuku, j’adorerais qu’on ait ça en France, ca mettrait fin à certains abus comme les clans vestimentaires ou les looks ultraprovocateurs qui n’ont rien à faire dans une école.

  4. Ba moi je ne trouve pas sa bizzard étant donner qu’aux Japon ils porte des uniformes c’est normale donc que dans les animes 90% d’entres eux il y ais des personnages avec des sailors fuku xD Enfaite se qui m’impressionne c’est la diversité dans les animes tout les uniformes sont tous “beau” (couleurs, forme ect) haha

  5. Comme Anna la si bien dit, elle sont plus courte car elle les raccourcie, dans les établissement il est rarement autorisé qu’elle soit trop courte, mais elle le raccourcie généralement au maximum selon la tolérance de l’établissement

    Korpiks: comment tu sais qu’elles sont italienne ? =p y’a des glace au wasabi qui ont cette couleur la. (pour la verte je parle)

  6. N09A < Dans les établissements c'est interdit d'avoir un jupe au dessus des genoux. Il faut que ça dépasse. Après quand elle sont en dehors beaucoup font des ourlets pour remonter la jupes car c'est à la mode.

  7. Sympa l’article, il a répondu à quelques question que je m’étais déjà posé au par-avant.
    (Je suis le seul qui bave non pas devant les jupes des filles de la dernière photo mais plutôt devant les glaces italienne qu’elles sont entrain de manger ? <3)

  8. Perso je ne vois pas l’intérêt de faire comme si on était tous égaux alors que nous ne le sommes pas… Nous sommes (normalement) égaux devant la loi mais ça s’arrête là…

    1. Bah… Egalité des chances, pas de discrimination au niveau des marques, une égalité des chances sans se soucier du milieu social marqué par les vêtements… =x

      1. Je ne vois pas trop en quoi les vêtements interviennent car ça reste un choix personnel. Bien que mes parents puissent me payer des vêtements hors de prix j’ai toujours demandé des vêtements pas chers…

        1. Mmh, comment dire… En fait, il y a beaucoup de ségrégation qui se font à partir du code vestimentaire “Ah ! T’as pas cette marque comment t’es trop ringard !”
          Ou alors des parents qui ne peuvent pas acheter des vêtements autre que des survêt’ bon marché à leur gosse parce qu’ils n’en ont pas les moyens. C’est une réalité, notamment au collège. Au lycée, il arrive que ça continue. Aussi, les profs ont tendance à juger plus qu’on ne le croit de ce côté là… Les uniformes remettraient tout le monde au même niveau. L’habit ne fait pas le moine, mais certains ne peuvent s’empêcher de juger l’autre par son apparence…

          1. Et oui, malheureusement, nous sommes juger sur la célèbre expression :

            “Nous sommes jugés et évalués sur ce que l’on a et non sur ce que l’on est”

  9. Je trouve ça génial, moi. Tous égaux, au moins sur ça. 🙂
    C’est vrai que c’est joli, mais trop court… (pour les filles) :/
    @Real : celle de gauche, avec les “grosses chausettes” ? o)

  10. C’est vrai qu’on peut se dire “ouai ça serait trop cool d’avoir un uniforme dans mon école” mais réflexion faite, jamais, au grand jamais je ne voudrais porter de jupe O_O

  11. Question: Parmi les quatre jeunes filles où se trouve la ringarde? ;p
    Je me moque d’elle mais je pense bien que j’aurais fait pareil, parce que franchement les jupes des 3 autres sont trop courtes à mon goût. ça fait un peu trop “aguicheuse”..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *