Un père acclamé en héros pour avoir frappé un petit garçon | Adala News

Un père acclamé en héros pour avoir frappé un petit garçon


Notice: Undefined index: full in /homepages/2/d318023669/htdocs/New-Adala-News/wp-includes/media.php on line 215

Notice: Undefined index: full in /homepages/2/d318023669/htdocs/New-Adala-News/wp-includes/media.php on line 216

Notice: Undefined index: full in /homepages/2/d318023669/htdocs/New-Adala-News/wp-includes/media.php on line 217

Notice: Undefined index: full in /homepages/2/d318023669/htdocs/New-Adala-News/wp-includes/media.php on line 218

C’est par le biais du site actualité japonais Sponichi que nous apprenons que le père d’une fillette a frappé à 5 reprises le garçon qui l’intimidait !

L’incident s’est déroulé dans une école primaire de la préfecture de Ishikawa où un père (50 ans) s’est énervé suite à la souffrance de sa fille qui était victime de ijime (intimidation, maltraitance, harcèlement) par un jeune garçon de sa classe.

Sa fille était victime d’harcèlement à l’école aboutissant à une absence prolongée. Elle est finalement retournée à l’école seulement lorsque l’un de ses parents assistait à certains de ses cours pour s’assurer qu’elle ne serait pas maltraitée.

D’après l’école, le 27 Octobre 2011, le père est intervenu en classe pour expliquer la gravité du ijime puis a questionné quelques élèves qui le pratiquait sur sa fille. L’un d’eux a répondu qu’il ne se souvenait pas (d’avoir maltraité sa fille) ce qui a mis le père en colère et a frappé le jeune garçon 5 à 6 fois au visage.

Le garçon a été légèrement blessé et a saigné du nez.

Cependant, le garçon continue à nier toute implication dans le harcèlement de la jeune fille. Ses parents ont porté plainte et une enquête est actuellement en cours.

L’école affirme que «c’est une chose très regrettable ce qui s’est passé, alors que nous étions dans le processus de résolution des problèmes.”

L’intervention du père plutôt directe, a reçu immédiatement le soutien et la sympathie de l’opinion publique, au Japon. Même sur le célèbre forum japonais 2channel, le père est acclamé en héros.

Véritable problème de société, ces dernières années, le Japon a vu un nombre important d’écoliers poussés au suicide par l’intimidation, et il semblerait que les professeurs soient totalement inefficaces dans le traitement de tels problèmes, ou bien préfèrent fermer les yeux sur ces situations.

source : sponichi

Articles Similaires :

22 Comments

  1. moi, ce que je comprend pas, c’est pourquoi, il change pas ça fille d’école. je comprend que ça peu être compliquer, mais pour moi qui est étais victime d’intimidation au collège, et que a cause de ça j’ai manqué l’école régulièrement, mais parents mon changer établissement, et après tous c’est bien passé. alors je comprend, c’est peu très dure pour le père de la changer établissement, mais si il peu être là pendant les cours de la fille, il dois pas avoir un emplois du temps si compliqué, et je pense par contre que ce n’est pas au père de frappé l’élève. je pense que le père, va sonné chez les parents du garçon, et demande au parent du petit garçon d’agir, et si il le font pas, là, le père de la fillette se bat avec le père.

  2. si je suis vos logiques si un jeune vole, tabasse ou tue un membre de ma famille aurais-je le droit de le volé, de le tabassé ou de le tué ?
    devrais-je être considéré comme un héros ?
    franchement si j’étais le père du garçon je serrais aller tabassé le gars IL N’AVAIT PAS à frappé le gosse
    il lui suffisait juste d’aller se plaindre soit professeur, soit principale ou en cas de dernier recours à la police

    1. Trois tartes n’a jamais fait de mal… Surtout si le gamin en question martyrisait ma fille au point de lui faire rater des cours…

  3. Va savoir jusqu’où il a été pour que cette fille soit aussi traumatisée.
    au point de plus aller à l’école.

    Le père se devait de réagir, c’est bien, l’enfant a eu ce que les parents ne lui ont probablement jamais donné, un peu d’attention :p

    Si le gosse avait au moins avoué, il était peut-être innocent, non je déconne ^_^

  4. moi je trouve sa lamentable de frappé un gosse de primaire il y a d’autre moyens de lui faire comprendre que le bléssé et même le faire saigné ces du gros n’importe quoi
    le pire dans tout sa ces qu’il est considéré comme héros ces plutot un lache de frappé un gosse….
    le japon ont une vision des choses parfois serieux …

    1. Le soucis, que ce soit partout, c’est l’autorité des profs. Aujourd’hui, si un prof enguirlande un élève, celui-ci va se plaindre à Papa Maman et l’enseignant se prend tout dans la tronche :/
      Plus de crédibilité… Au Japon, il me semble que c’est une autre histoire. Il s’agit plus de leur accorder de l’attention… C’est triste que les parents doivent arriver à s’en mêler pour faire réagir l’opinion…

  5. il à eu raison il ne le refera plu, et peut-être que d’autre personne dans le pays faisant du bizutage arrêtera de peur qu’un parent fassent la même choses, de toute façon d’après ce que je me souvient à l’école les prof’ tout sa s’en foutent complètement que le élèves se fassent bizuté, donc il a eu raison et je le considère aussi comme un héros ^^”

  6. je suis tout à fait d’accord avec Arrowsilver , les prof ferme sans doute les yeux et ne se concentre que sur l’instruction à donner mais ils oublié avant tout qu’ils ont des élève à charge et qui en sont responsable , c’est tout de même regrétable qu’il faut q’un père de famille tabasse un gosse pour le monter

  7. Je pense qu’un certain côté il a eu raison de faire sa. Comme dis au dessus, le problème d’ijime au Japon est un thème important au Japon qui dur depuis des décénnies sans pour autant trouvé de solutions aux problèmes. Que se soit dans la presse, la télévision ou les mangas également on voit toujours des problèmes liés à cela et il est vrai qu’il y a une certaine neutralité vis à vis du corps enseignant mais aussi des politiques pour résoudre ce problème.

    Avant tout, un élève se trouvant dans l’enceinte d’une école est sous la priorité des professeurs qui doivent maintenir une égalité et un respect mutuelle entre chaque étudiant. Le problème qu’il y a au Japon c’est justement ce manque d’attention des professeurs vis à vis de leur élèves. Il suffit de prendre par exemple GTO en manga, même si cela reste comique, Fujisawa dénonce le manque d’attention des professeurs sur le suivi de leurs élèves. Un autre exemple pour ceux qui aurait vu le film “Freedom Writers Diary” qui est tiré d’une histoire vraie, on à également ce message denonciateur sur un corps enseignant ne respectant pas leurs élèves.

    Alors oui après si le professeur ne fait pas son boulot c’est aux parents d’intervenir et je pense qu’il à eu raison de le faire, même si c’est par la violence car, vous allez me prendre pour un anarchique, mais il y a certains problèmes qui au final ne peuvent être résolu uniquement par sa. Surtout provenant d’une personne complétement perdu comme ce père qui s’attend à voir ceux qui sont en charge de leurs enfants à agir mais qui ne le font pas. D’une certaine manière je respecte cette homme qui veut faire avancer les choses, avec une manière assez directe, mais qui montre à quel point les institutions scolaires ne font pas correctement leur travail qui est de supervisé et assisté les enfants et que bordel faut arrêter les conneries 30 secondes.

    1. Je suis d’avis que le père ait eu raison de réagir sans pour autant émettre d’avis sur la manière dont il l’a fait. Et je suis également en gros d’accord avec ce que tu dis si ce n’est que les références sur lesquels tu te bases sont pour moi érronnées
      1) GTO, bien que traitant de thèmes prenant réellement place au Japon, reste une oeuvre fictive. Je ne met pas en doute le fait que le “manque d’attention des professeurs” dénoncé par Fujisawa soit faux mais tout simplement, en se basant toujours sur GTO on pourrait également dire que malgré tout il y a toujours des profs qui font attention mais qui n’ont pas toujours les moyens de réagir comme la prof dont Onizuka est amoureux si je me souviens bien.
      2) Freedom writers est une histoire qui se déroule aux Etats-Unis, et de fait les mentalités ne concordent pas. Je ne suis pas d’accord sur le fait que tu assimiles le comportement de professeurs Japonais à celui de Prof américain surtout sachant combien les deux cultures sont différentes.
      Sinon pour le reste, je rejoins ton avis

  8. Peut-être qu’il faudrait revoir la question de l’autorité…
    Je vois plutôt une impuissance face au phénomène de l’intimidation et un acte désespéré du papa de la petiote. Attention, je ne dis pas que ce qu’il a fait était la bonne chose à faire, mais devant tant de désespoir de la part de petits bouts pareils… :/ Cependant, pour un pays où la discipline est une valeur fondamentale de la société, il faudrait peut-être se remettre en question sur ces nombreux suicides.

  9. C’est le même principe dans les cartels latino.

    Pas besoin de frapper un gars de 8 ans au visage pour lui faire comprendre de plus approcher sa fille, si un type de 50 ans gueule juste un peu fort sur le gamin en question il va se mettre à pleurer et recommencera plus -__-‘

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *