Boys Love & Comics Lady, mauvais pour le développement des jeunes au Japon

Boys Love & Comics Lady, mauvais pour le développement des jeunes au Japon

C’est par le biais de la Comission pour le développement des Jeunes et de la santé (au Japon) que nous apprenons que les manga mettant en avant des femmes indépendantes/autoritaires (Comics Lady) et le Boys Love (Yaoi, Shonen ai) sont mauvais pour le développement des jeunes japonais !

Les autorités japonaises sont maintenant habilités à censurer toutes littératures (au Japon, le manga fait parti de la littérature) nuisibles à ce sujet. Les titres censurés seront prochainement révélés.

*Le Comité s’intéresse uniquement aux livres (manga, romans) Boys Love et Comics Lady (oeuvres mettant en avant des femmes indépendantes/autoritaires) qui visent le “tout public”. Il n’est pas questions des oeuvres classées dans le genre Hentai (qui eux ne connaîtront pas de censure vu qu’il s’adresse aux adultes).

  • Le boys love s’adresse principalement aux adolescentes. Il met en scène des histoires sentimentales ou sexuelles entre deux hommes.

Le principal reproche est qu’il crée une dérive auprès des jeunes filles qui s’intéressent de moins en moins aux relations hétéros dans leur vie sentimentale. De plus, les hommes ont tendances a rejeté les filles fan de yaoi justifiant que leur esprit est tordu pour s’intéresser à ce genre de littérature.

  • Le comic lady s’adresse principalement aux jeunes hommes (16~21 ans). Il met en scène des personnages principaux féminins qui sont de caractères très autoritaires ou indépendantes.

Le principal reproche est qu’il véhicule une image de la femme comme “nymphomane” ou sadique (professionnellement/socialement parlant).

Un membre du comité de la Préfecture de Miyazaki s’est même exprimé sur ce sujet :

“Dans ces  livres, il y a beaucoup contenu violent, cruel ou à connotation sexuelle.”

“En particulier, beaucoup de scènes de femmes entreprenantes devant les hommes (d’ordre souvent sexuel mais également de pouvoir pour réduire l’homme à simple esclave professionnel.), et nous pensons que cela peut véhiculer des préjugés aux jeunes hommes sur les intentions des femmes.”

“Si vous continuez à nourrir ces représentations de femmes indépendantes (sexuellement, professionnellement et socialement), bientôt les choses se développeront dans une direction homosexuelle et qui rendra le développement naturel (hétéro) bien plus difficile.”

“Bien sûr, ce n’est pas toujours le cas, mais nous pensons que cette pensée peut s’imprimer dans l’inconscient de l’homme et croire qu’il sera incapable de prendre lui-même des initiatives, voir même, être mal à l’aise de travailler avec des femmes. Et cela le tournera peu à peu vers l’homosexualité (comme c’est le cas avec l’augmentation de lesbiennes au Japon).”

“Je ne peux pas m’empêcher de penser qu’il est dangereux pour nos jeunes d’être au contact de ce genre de livres inappropriés pour leur âge.”

source : prefecture miyazaki

Articles Similaires :

26 Comments

  1. je ne suis pas d’accord! pourquoi on devrait censurer des domaines de mangas qui fonctionnent correctement au profit des relations entre les personnes? C’est ridicule! L’économie japonaise prendra un sacré pain dans les dents à cause de ça, et perso, j’adore les yaoi. Les hommes qui rejettent les personnes qui aiment ce genre de lecture sont ceux qui ont le plus de chance d’y succomber! pourquoi devrait-on se priver au profit de l’intérêt public? Ce n’est pas comme si ont tuaient des gens,si? Merde à la fin! Si ils censurent des mangas de ce genre c’est juste parce qu’ils y voient une forme de faiblesse, d’infériorité! Qu’ils laissent les gens mener leur vies comme ils l’entendent!

    1. Non pas vraiment. En fait c’est quasiment l’inverse de tes propos.
      Je suis pas forcément en accord avec eux mais je comprend leur attitude :
      les taux de natalités sont en baisse au japon. Les mariages sont de plus en plus rares,
      le sexe, la procréation… Les jeunes s’y interresse de moins en moins, et c’est un véritable problème pour leur économie : déstabilisations familliales, population vieillissante, crise de secteurs économiques, dépressions…
      Je sais que c’est un peu dure à comprendre avec nos petits cerveau d’Européen encré dans les libertés sexuelles car nous n’avons pas ce genre de problème.
      Alors c’est simple : les relations gay ne donnent pas d’enfants.
      Voilà c’était juste pour t’éclairer du sujet, mais ça ne veut pas dire pour autant que je cautionne
      tout ceci. Je dis juste que c’est une réaction “compréhensible”. Mais bon c’est un vieux texte de loi qui a pas dû être beaucoup appliqué vu les prods actuelles alors pas besoins de s’en scandaliser.

  2. Personnellement je suis d’accord avec cette censure, d’accord sur certain points …. pas tous
    mais quand on voit le nombre d’animé/manga a caractère lolicon y’a de quoi avoir peur
    pareille pour toutes les déviances a commencer par l’inceste …

    je suis un fan de j’apanimation et de mangas j’ai pas envie que tout les détraquer s’appropries ma passion pour assouvir leurs pulsions refoulés …

    le résultat c’est de débrider les sexualité des jeunes qui vont êtres de plus en plus extrême
    et de salir tout une communauté de fan qui n’a pas demander a être associer aux vices !

    je pense qu’il y a suffisamment de sujet pour pour distraire tout le monde sans tomber dans la surenchère

  3. le yaoi c’est pas du hentai c’est avant tout une histoire d’amour classique qui reprend tout les codes du shojo manga traditionnelle et il y a souvant une vrai histoire derrière la grande majorité sont plutot soft contrairement à se que croient les detracteurs! et on peu aimer des yaoi sans etre une fujoshis! non parceque certaines sont tellement fanatiques c’est carrement de otakisme en puissance!

  4. ils devraient aussi censuré les animés et jeux de types harem ça nuit au developpement psychologique des jeunes garçons qui pourraient croire qu’ils ont le droit d’etre polygame et que les filles sont opens et soumises à eux ils pourraient aussi développer des idées incestieux envers sa jeune soeur comme le hero de ces jeux c’est très dangereux!!

    1. soit c’est de l’ironie, soit c’est encore une thèse sur l’influence des animes et manga qui est complètement fausse.
      Tu devrais apprendre observer le comportement de ces jeunes avant de dire sa.

  5. Je deteste le yaoi mais je suis contre la censure, sa a jamais servi à rien. Elles ont droit d’aimer sa non ? Sa change rien ! Ils ont juste envie de pas se casser la tête à faire un système de classification. Leur gouv au jap, sa toujours été des conservateur incapable d’avancer ds leur temps.
    Le yuri, c’est sacré, on y touche pas^^

    1. je préfère les yaoi, mais je soutiens ton avis adamand, on a le droit d’aimer ce qu’on veut! Ce sont juste des vieux coincés du *** incapable d’aller au delà de leurs préjugés et incapable de voir à l’autre bout de leurs nez!

  6. Oui mais je pense qu’ils ont raison de censurer même si j’aime bien ce genre je pense que aucune fille ne pourrait résister au yaoi mais quand ça va trés trés loin je peux comprendre s’ils veulent des manga x autant regarder des film X!

    (Message édité : Attention à l’orthographe)

  7. Pas concernée non plus, je suis pas fan des yaoi, d’ailleurs moi aussi je me suis demandé pourquoi les nanas étaient attirés par les relations d’amour entre hommes o_O, je me suis dit que ça devrait être les homosexuels ce genre de manga..
    Je suis une femme normale pour le japon alors waaaa o/

  8. N’importe quoi, les filles qui regardent du yaoi ne vont pas devenir lesbienne, justement parce qu’elle aime le yaoi où il n’y a que des mec, donc elles ne fanstasme que sur des gars. C’est comme pour les garçons qui fantasme sur les lesbiennes, si vous voyez ce que je veux dire. Ces gens là sont pas homo pour autant, je dirais même que y’a pas plus hétéro.

    D’ailleurs pour l’article qui dit qu’il y a de plus en plus de lesbienne, ça vaut aussi pour les gays. C’est simplement que la société d’aujourd’hui est plus ouverte et tolérante qu’il y a 20 ans. Du coup les homos ne se cache plus et l’assume plus facilement, alors on croit qu’il y en a plus.

    Et pour les mangas ou y’a des filles sadique et autoritaire, c’est nimportnawak aussi, genre ça va faire croire que les filles sont comme ça en vrai. Tout le monde sait que c’est de la fiction, faut vraiment être con pour croire que tout les filles en vrais tabassent les mec a coup de poing comme dans love hina ou MM et prennent plaisir a faire du mal. Bien sur en vrai ça existe des sado, mais c’est une minorité et y’en a des filles et des gars.

    Suffit de mettre des logo “-16 ans” ou “public avertie” ou les vendre seulement dans un rayon spécialisé.

  9. Bah, ce qu’il faut surtout en ressortir, c’est que ce sont les titres notés “tout public” qui sont visés, et perso, bah ça me dérange pas plus que cela. Les éditeurs vont ainsi être poussés à faire bien plus attention au contenu de certains de leurs mangas. Franchement, je suis fan de Yaoi, mais voir une gamine de 13/14 ans lire certains titres que perso je cataloguerai en +16ans minimum, ça me fous un peu les boules.

    Quant aux animes, avec le nombre de ecchi/fan service qu’on trouve de plus en plus, je trouve au contraire que leur nouvel loi est hypocrite. Pourquoi l’un et pas l’autre ? Mettez-vous d’accord, bon sang !

  10. C’est vraiment du n’importe quoi -_-‘ Aux dernières nouvelles, le yaoi ne rend pas homosexuel… ou en tout cas, je connais beaucoup de personnes qui en lisent depuis quelques années et qui sont hétérosexuelles. Quant au cas du comic lady, s’il est adressé à un public de 16~21 ans, ce n’est pas sans raisons et une mention ou une classification particulière me semble beaucoup plus approprié qu’une censure pure et simple. Après, dans un sens, c’est la responsabilité de chacun de contrôler ses lectures, puisqu’il me semble qu’à 16 ans, on est sensé être capable de le faire.

    Pour ce qui est de l’intérêt des filles pour le boys love, il peut y avoir tout un tas de raison…certains s’y tournent par “désamour” du shoujo (et là aussi, il peut y avoir plusieurs raisons), d’autres pensent que c’est parce dans une romance homosexuelle masculine, il n’y a plus les stéréotypes homme fort/femme faible qu’on retrouve dans les shoujos [même si dans certains yaoi, l’un des deux partenaires est souvent efféminé (seme & uke) et certains pensent que c’est peut-être pour cette raison que le yaoi ne fait pas l’unanimité chez les hommes homosexuels]… Après il faut voir au cas par cas, ça peut être très variable.

  11. Et le Yuri, les femmes qui se ballades a tour de grosse poitrine etc, cela ne véhicule pas tout autant une mauvaise de la femme?Dans ce cas, interdisant le aussi non?Bref c’est du grand n’importe quoi encore une fois :).

  12. moi personnellement je sui pas fan de ce genre de manga mais la génération actuelle des japonnai n’ai pas comme leur parent…elle souffre d’énorme problème sentant ces menaces venir le gouvernement commence a faire de la censure……et je sui d’accord avec maxwell faire un système de classification

  13. je trouve complétement révoltant de censuré des mangas c comme l’épisode de gintama’ qui a récemment été interdit a la diffusion . on dirais presque que le gouvernement nippon essaye de faire tourné la chose a la dictature (ou en tout cas nettoyage massif de ce qui leur plais pas)
    personnellement j’aimerais me constituer une bibliothèque des œuvres censurées (et je précise ce n’est nullement dans l’intention de les matez mais simplement de les sauvegardée d’une censure que je trouve abusive alors que certaine atrocité commise par l’humanité, qui sont elle bien réelle ,sont étouffée par les medias mais je m’égare de sujet…^^ ) auriez vous la liste des animé censuré? histoire que je commence par ce qui ne me demande pas de bouger au japon

  14. J’ai toujours trouvé un phénomène intrigant… Pourquoi les filles sont-elles plus fans de Boys Love que les garçons homosexuels ?_?
    Bref, parenthèse fermée, cette histoire de censure commence à prendre de grandes proportions… Il ne s’agit pas de la France et les Japonais sont très disciplinés. M’enfin, espérons que le gouvernement japonais ne pousse pas cette histoire trop loin (on est au bord de l’homophobie quand même…).

    1. moi aussi ça m’intrigue , pourquoi il y a autant de filles fans de boys love ?
      comme l’a dit maxwell, mieux vaut faire des classification et basta

  15. Ils feraient mieux de faire un système de classification comme il existe avec le jeu vidéo par exemple (PEGI) ou les films…Pour que le contenu convienne au bon public. (je dis ça par rapport à la dernière citation de l’article)

  16. le japon commence a avoir de gros problème de censure, il on commancé avec l’edouiille d’Ishihara, maintenant il ne s’arrête plus, même si sa me laisse de marbre quant au sujet censuré, je trouve ca injuste pour les fans du genre, j’espère que les japonais ne vont pas le laisser faire !

  17. Ces censures ne me concernent pas mais j’aimerais bien savoir comment ils vont s’y prendre . Il me semble qu’on Comiket on y trouve pas mal de livres touchant ces sujets (doujinshi) et il semblerait qu’au Japon (et aussi ailleurs d’ailleurs ) le Boys Love semble assez populaire chez les filles .Ca m’étonnerait qu’elles se laissent faire .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *