Une Productrice explique pourquoi de bons animes n’ont pas de Saison 2

C’est sur le twitter de la productrice Sasaki Marina (Parasite, Barakamon, The World Is Still Beautiful) que nous apprenons la principale raison qui fait que des séries animées ne connaîtront pas de suite !

Sasaki-Marina-productrice*La majorité des séries qui sortent en bluray bénéficient d’importantes améliorations par rapport à la version TV/Streaming. (retouches graphiques des personnages, des décors, version non-censurée, animation revue et/ou corrigée pour certaines scènes)

TV-vs-Bluray-extrait-009Sasaki Marina révèle sur Twitter pourquoi certaines séries n’ont pas de seconde saison :

La situation actuelle : Un manga est adapté en anime –> l’anime devient populaire –> le manga connait une forte augmentation des ventes –> mais les bluray/dvd de l’anime ne se vendent pas assez.

Une entreprise (les studios d’animation) est dégoûtée quand elle voit qu’elle a déboursé 1,5 millions € (200 millions yen) pour faire un anime qui ne se vend pas alors que le manga, qui n’a rien investi dans cette adaptation, en récolte tous les fruits.

The-World-Is-Still-Beautiful-&-BarakamonCela nous fait penser : « hein ? C’est pour ça qu’on a signé ? »

Les gens croient naturellement que si un manga se vend extrêmement bien après avoir été adapté en anime alors une Saison 2 (ou une suite) sera produite.

Mais ce qu’il faut comprendre c’est que le manga n’investit pas un seul centime dans un studio d’animation. Le seul facteur pris en compte pour la production d’une Saison 2 (ou une suite) c’est la vente des bluray.

Les Bluray se vendent mal –> Impossible de produire une Saison 2.

Mais qu’en est-il de la vente des produits dérivés ?

Un studio d’animation ne touche qu’un faible pourcentage de royalties sur les goodies.

Goodies-animesPar exemple, s’il y a eu 10 millions yen de recettes (75 000€) sur des goodies seulement quelques centaines de milliers yen (2 000€) vont au studio d’animation. Donc ce qui reste déterminant pour un studio, c’est le Bluray.

Ce qu’il faut savoir c’est qu’une nouvelle Saison est produite par le Comité de Production uniquement dans les meilleurs cas (bonnes ventes des bluray et produits dérivés).

Mais la plupart des Comités de Production ne visent même pas de seconde saison ; Ils s’arrêtent au Bluray volume 3 ou 4 et calculent de quelle façon ils vont pouvoir minimiser leur perte sur les suivants.

Kono-Bijutsubu-ni-wa-Mondai-ga-Aru-tomes-manga

Même le streaming légal (simulcast), qui était censé être une lueur d’espoir pour l’industrie, n’est pas assez rentable pour être un générateur de revenus.

Donc à partir de là, comment faire de bons animes (allouer un gros budget) et gagner de l’argent dessus ?

ShingekiKyojinChuugakkou-Episode1

Pour les fans :
1.) Les Bluray sont trop chers
2.) Il y a trop de séries animées qui sortent
3.) Une partie du public ne considère même plus l’achat des bluray après avoir vu l’anime (en streaming ou tv)

Du côté de l’entreprise :
1.) Aucune autre source de revenus n’a été trouvée pour remplacer ou compléter le Bluray
2.) Il n’y a plus de place pour un anime de se vendre sur la durée à une époque où tout va vite

Ainsi soit-il.

(Il existe toutefois des exceptions à la production d’une Saison 2 même si la vente de bluray est faible lorsque ce sont des chaines de télévision, des sociétés de jouets et autres qui sont les producteurs majoritaires)

sources : nucoxxoneofepisodes

179 Commentaires

  • 12 février 2016 - 20 h 46 min | Permalien

    Moi je voudrais avoir la saison 2 de the world is still beautiful , j’ai bien aimé l’animé

  • linkpro
    29 octobre 2015 - 19 h 23 min | Permalien

    Un peu foutage de gueule,en quoi vaut mieux faire une nouvelle anime d’un autre manga que faire la saison 2 d’un anime qui a bien marché en diffusion.

    Ne me dite pas qu’il font plain d’anime et font une saison 2 que quand ils voient que les blu ray marche.

    Et c’est normal que le manga n’investie rien,il prennent que même le tout du manga.
    Il font aucun effort creative,un peu c’est tout.
    Si il voulent vraiment pas que les manga gagne plus d’argent,ils ont a faire que des nouvelle anime non adapté comme les gundams.

    • Gonbawa
      1 novembre 2015 - 12 h 11 min | Permalien

      C’est pas faux, vu que apparemment dans tous les cas, ça leur rapporte une misère.
      Mais tout ce que demontre la productrice c’est que son business model est mal conçu.
      C’est des le depart qu’un contrat de royalties devrait etre signé avec les producteurs du manga, qui savent pertinemment qu’une serie tv booste TOUJOURS les ventes du manga (ou du roman).
      Habituellement ce genre de probleme ne se pose pas car c’est souvent la même société qui produit le manga et l’anime, ou le jeu video et l’anime.
      Dans le cas precis de The World is Still Beautiful, c’est vraiment dommage de ne pas avoir de suite. Sans compter que, dans le même genre, l’insipide Shirayukihime a le droit à une saison 2.

    • Bobby-San
      16 février 2016 - 3 h 01 min | Permalien

      Mais moi je dirais plutôt pourquoi parler en saisons?

  • lo_zero
    29 octobre 2015 - 14 h 50 min | Permalien

    « Le seul facteur pris en compte pour la production d’une Saison 2 (ou une suite) c’est la vente des bluray »

    sans rire ?

    Je n’ai pas de lecteur de blueray. Je n’en ai jamais acheté, jamais regardé un. Et je n’ai aucune intention d’y passer.

    Qu’ils passent directement à la technologie suivante (simulcast + DL) et qu’ils trouvent un moyen de la rentabiliser, point barre.

    • Seb_RF
      2 août 2017 - 14 h 31 min | Permalien

      Ils ne peuvent pas simplement faire des DVD normaux au lieux des Bluray et ensuite passer au Bluray si le DVD marche bien…

      Ca serai nettement plus logique …

  • kojiro
    29 octobre 2015 - 5 h 36 min | Permalien

    C’est peut-être une réflexion con, mais les ventes sont peut-être mauvaises car le marché est complétement saturé.
    Il y a à peu près une centaine d’animés par an, si tu prends ça en compte + la crise + les problèmes internes du Japon, ce serait pas trop étonnant.

  • Ombraron
    28 octobre 2015 - 19 h 48 min | Permalien

    Sinon, tous le monde voit que le système actuel ne fonctionne pas et les seules réactions, c’est « je le savais déjà », « c’est la faute des éditeurs » et « le cas de cette anime ne correspond pas à la réalité ». Dans tous les cas, rien qui ne fasse avancer clairement le débat.
    Chercher un pseudo coupable n’est pas utile, chacun à ses propres intérêts à défendre puisque le mécanisme est capitaliste. Et je pense que c’est ça le réelle problème. Le système actuel ne peut être améliorer. La preuve est le streaming, il n’a pas réussis a arranger les choses.
    Quel nouveaux système ? La réponse ne semble pas aisée. Déjà, un étude sociologique sur les raisons qui poussent à acheter et à produire. (je pense que nous serons tous d’accord pour affirmer qu’un article ne peut prétendre à la vérité absolu, même s’il apporte des éléments intéressants.) Ensuite, mettre autour d’une table des acheteurs pour « se dire les choses en face ». Cela paraît à la fois utopique mais je maintiens que c’est nécessaire. Les idées sortent des joutes verbales après tout.

  • Choco
    28 octobre 2015 - 18 h 44 min | Permalien

    Article tellement obvious…
    Effectivement les producteurs ne vont pas se lancer dans une saison 2 si la 1ère ne se vend pas ou mal.

    Et au passage, le simulcast « pas rentable » ?
    Donc ils perdent de l’argent à produire le script ?
    à 5€ l’abonnement mensuel, ce n’est pas étonnant.
    D’après Wakanim, 20% des revenus sont retournés aux studios japonais, cela donne donc 1€ sur un abo à 5€.
    1€ pour une vingtaine de simulcast chez Crunchy, ca donne à peine 0.05€ par studio,

    Au final, le simulcast ne sert qu’à remplir les poches d’Olivier Cervantes et pas les artistes des studios d’animations qui sont payés au smic, cqfd.

    • Ombraron
      28 octobre 2015 - 22 h 08 min | Permalien

      Sauf que c’est un contrat signé en connaissance de cause. Vu que la supériorité était du cotés des japonais, je pense qu’il y a des clauses dont nous connaissons pas encore les stipulations.

    • Jômon
      29 octobre 2015 - 4 h 28 min | Permalien

      T’as oublié l’achat de la licence, c’est juste le truc le plus important. Le prix oscille entre 5 et 6 chiffres selon la licence et les conditions, en euros. Pas rentable n’est pas synonyme de pertes, la phrase de cet article se réfère par rapport aux dépenses totales (comme ici 1.3 millions d’euros). Le gain généré par le simulcast reste trop petit pour pouvoir se reposer majoritairement dessus, mais ça reste un gain absolument non négligeable.
      Et heureusement que les éditeurs se remplissent un minimum les poches, ce sont des entreprises avec des employés à payer, pas du bénévolat…

    • kojiro
      29 octobre 2015 - 5 h 14 min | Permalien

      Je pense pas que cet article prend en compte le marché étranger.
      Et puis, Wakanim et la réalité (ou vérité) ça fait 2

    • Bobby-San
      16 février 2016 - 3 h 15 min | Permalien

      Ola doucement, ne mélange pas le buisness interne au buisness externe les Japonais ne doivent selon moi pas prendre en compte ce que ça rapporte à l’étrangé mais uniquement ce que ça rapporte chez eux. Ce qu’ils gagnent avec le commerce internationnal c’est que du secondaire.

      Quant aux offres de VOD faut dire que dans l’enssemble elles donnent pas envie parce que la VOD n’est pas faite pour rassasier les fans, mais elle est faite pour servir d’aperçu « payant » afin de pousser les fans à consommer les DVD. Si on veut que la VOD ait du succès, va falloir avoir le cran de faire des offres semblables à celles que l’on a avec les Box Internet+TV+Téléphone ^^

      Je sais plus qui disait que aujourd’hui les fans de mangas et d’animés voulaient tout tout de suite et partaient du principe que le manga c’est de la culture et que la culture doit être gratuite. Je n’irais pas jusqu’a confirmé que tout doit être VRAIMENT gratuit, mais faudrait effectivement que l’industrie s’adapte aux consommateurs qui ne sont clairement plus prêt à consommer sans conditions sur un simple coup de tête. Le temps ou on achetais un volume sans se demander si la suite allait sortir prochainement c’est fini depuis longtemps maintenant les gens sont accrocs et ont des exigences et comme le disait une autre personne, « les fans n’ont jamais tords même si ça nous plait pas, ce sont eux qui dictent les règles » ^^

  • Morwenn
    28 octobre 2015 - 17 h 33 min | Permalien

    largement* u_u

  • Morwenn
    28 octobre 2015 - 17 h 32 min | Permalien

    AH ouais ?! Alors pourquoi Berserk n’a pas eu une saison 2 avec les graphismes des films ?! è_é
    J’achète tout ce qui est Berserk en collector ! Alors avec tous les fans, allés pas me dire que ce n’est pas faisable ! ><
    Même si le mangas n'est pas finis, il y a large ment de quoi faire une autre saison, bande de fainéants !

  • XFairyMaya
    28 octobre 2015 - 17 h 01 min | Permalien

    Du coup, il faudrait vendre combien de DVD Blu-ray pour qu’un anime ait une saison 2 ?

    • Ulysop
      28 octobre 2015 - 17 h 08 min | Permalien

      j’imagine que sa doit dépendre du studio, faut que les ventes sont rentable par rapport a ce qu’il ont investie dedans, après je fais que supposé

      • XFairyMaya
        28 octobre 2015 - 17 h 19 min | Permalien

        Du coup ça dépend du budget investi dans un anime ?

        • Ulysop
          28 octobre 2015 - 17 h 23 min | Permalien

          oui je pense, après peut être que quelqu’un peux mieux te répondre que moi

    • Akai-Kiseki
      30 octobre 2015 - 5 h 57 min | Permalien

      Pour te donner une idée, un anime qui atteint le 10k de vente Blu-Ray, le studio va kiffer. Par exemple, Symphogear fait littéralement vivre le studio Satelight avec 3 saisons, des OAVs, des bonus/spéciaux qui se sont tous vendu à plus de 10k par volume, surtout la dernière saison. Une saison 4 est à prévoir 🙂

      Un anime qui est en dessous de 4 chiffres au compteur (moins de 1000…), là c’est un peu la dèche. Comme dit dans la news, le studio arrêtera les BR vers le volume 3 ou 4 max, car c’est clairement pas rentable.

      Bien entendu, c’est par volume. Mais de tt’ manière, le 1er volume indique très souvent comment les BR se vendront.
      Le seul moyen de voir la suite en BR d’une série qui ne s’est pas vendu, c’est de payer le studio pour la faire xD QUI EST PRÊT A GAGNER AU LOTO ?

      • Ioni
        31 mai 2016 - 3 h 33 min | Permalien

        Satelight à d’autre chose pour vivre que Symphogear, Log Horizon à pas mal remplit les caisses.

        et ils ont leur poule aux oeufs d’or : la saga Macross dont ils sont co-propriétaire avec Kawamori Shoji (accessoirement directeur exécutif du studio), la vente des produit ils prennent donc une bonne rémunération de la vente des produits dérivés.

        Satelight n’as pas de problème d’argent, en même temps ils sont pas adeptes des adaptations ils préfèrent les œuvres originales, été donc tiré des revenus correcte de tous ce qui émanent de ces œuvres.

  • Ranx
    28 octobre 2015 - 15 h 04 min | Permalien

    je comprend mieux pourquoi je n’aurai jamais l’intégralité de l’animé LAMU et INU-YASHA, ça fout les boules, à cause de ça beaucoups sont refroidis sur l’achat d’une première saison, car si c’est pour se retrouver avec un quart d’histoire en dvd ou bluray, par rapport au manga… Moi qui ai la saison un d’INU-YASHA en dvd et le pseudo integrale d’urusei yatsura en série+ les oav… Si je gagne au loto et que je verse un max pour la sortie en bluray de lamu en France, c’est possible?

  • Nannig
    28 octobre 2015 - 14 h 32 min | Permalien

    Il y a une partie de l’histoire que je n’ai pas vu évoquée : les animes sont vendus à des chaines de télévision à la base.
    La chaine paye un anime et se rembourse sur la pub (plus il a du succès, plus il y a de téléspectateurs, plus le spot de pub est vendu cher, plus c’est rentable).
    De son côté le studio lui est censé gagner de l’argent avec cette vente. Comme partout où il y a vente et production les projets peuvent déraper niveau délai, budget, etc. et cela dépend du rapport de force chaines/producteurs mais logiquement c’est censé se tenir. D’où l’animation pourrie de la version TV : il faut produite vite pour pas cher pour faire de la thune.
    Donc logiquement la présence ou non d’une saison 2 devrait être liée à cette négociation uniquement.

    Par contre pour la version bien animée là il n’y a plus d’argent supplémentaire, et c’est donc un pari commercial de faire une version de qualité pour la vendre sous forme de DVD/BRD/streaming. Si ça ne se vend pas il faut se poser les bonnes questions en effet et le piratage ne doit pas aider évidemment. Ce n’est sans doute pas non plus la seule explication : le prix évoqué ici freine l’achat, la qualité pourrie de la version TV ne donne pas envie d’acheter la version améliorée (difficile de juger l’amélioration a priori), etc.
    Et je trouve (mais là je suis peut être tout seul) que l’édition des DVD/BRD est également à mettre en cause. Qui n’a jamais vu 1 coffret en 3 parties pour 2 disques pour justifier de te vendre 50€ les 6 épisodes? Je pense sincèrement (et c’est valable pour toute la production DVD/BRD) qu’une version super simple d’un seul disque juste protégé pour pas cher se vendrait beaucoup mieux (accompagné d’une édition « de luxe » pour l’objet de collection, forcément plus chère). Pareil pour une série complète : les étagères ne sont pas extensibles et si elle le sont les murs, eux, ne le sont pas, donc les gros coffret 12 disques pour les 24 épisodes de la saison c’est de la place perdue. Par rapport à 24 avi/mp4/etc. sur un disque dur… Et ce n’est pas lié à la qualité, les BRD peuvent être gravé en double couche et en recto-verso (comme les vinyles) donc y’en a de la place. De la même manière il est souvent plus rentable en terme d’argent et de place d’attendre la fin d’une série pour avoir l’intégrale dans un coffret compact à un prix (parfois) décent. Enfin l’impossibilité de regarder rapidement un épisode sans devoir se taper les annonces légales, les pubs et bandes annonces et le menu super-joli-mais-qui-sert-à-rien-et-qui-prend-2-plombes à lancer n’aide pas non plus.

    • XenoGear
      28 octobre 2015 - 14 h 54 min | Permalien

      Tu soulèves une question intéressante mais ce n’est pas aussi simple.

      La vente d’une série à des chaines de télévision ne permet pas de payer intégralement une série car une chaine passe environ une dizaine de séries différentes par jour, tu imagines si elle devait tout payer ? Ces chaines produisent surtout leurs programmes exclusifs.

      Et qu’on mette les choses au clair, je ne parle pas ici des chaines comme Fuji TV, TV Tokyo, NHK, qui produisent leurs séries animées avec leurs studio d’animation, je parle de la majorité des séries qui sont diffusés sur 5 chaines différentes au Japon.
      ça doit au mieux rembourser 1/3 de la production voir les 2/3 dans le meilleur des cas mais jamais le total.
      Puis il faut que le studio dégage un bénéfice pour pouvoir investir dans de nouveaux matériels, des employés supplémentaires pour bosser sur d’autres séries et produire des séries originales.

      S’il y avait une façon de rentabiliser facilement un anime ça se saurait et ça se ferait. Malheureusement ce n’est pas le cas.

  • Zebrech
    28 octobre 2015 - 11 h 48 min | Permalien

    J’ai envie de dire à cette jolie demoiselle que je participe en achetant des bluray , mais quand on voit Kaze en France qui nous vends 12 épisodes à 45 euros faut pas s’étonner que personne n’achète si vous avez la même politique de prix au Japon…

    • jmdesp
      28 octobre 2015 - 12 h 10 min | Permalien

      Si on veut que cela finance réellement la production de la série, c’est le niveau de prix qu’il faut.

    • Bobby-San
      16 février 2016 - 3 h 25 min | Permalien

      Au Japon c’est encore plus chère ^^J’ai cru comprendre que pour Naruto ils vendaient 1 épisode à 60€

  • Leota
    28 octobre 2015 - 11 h 17 min | Permalien

    Article très intéressant.

    A quand des interviews made in Adala pour explorer plus en détail le marché ? ^^

  • Ascalon
    28 octobre 2015 - 3 h 38 min | Permalien

    Article intéressant mais on peut clairement sentir que la productrice est dans le déni.Les BR ne sont pas rentable au japon à cause de leur prix : qui voudrait mettre 60 euro dans 3 épisodes alors que tu peux avoir le manga pour trois fois moins cher ? Et quand on voit le prix européen des BR c’est sur que ça va pas ce vendre ( ex : SNK le coffret BR 120 balle on en parle ?Qui mettrais ce prix là sérieux ? ).Et il faut aussi rappeler que sur les adaptations d’anime populaire comme par ex Naruto , l’auteur du manga est régulièrement consulté par le studio responsable.Donc pour moi le vrai problème est que personne n’achète les BR pour leur prix.Perso je serais le premier à acheter des BR à des prix normal genre 50 euro une saison de 24 épisode la ok mais 3 épisode , sur une série qui en fait 25 c’est du foutage de geule ( coucou SNK , oui encore toi)

  • kojiro
    28 octobre 2015 - 0 h 54 min | Permalien

    Je crois qu’elle a oublié aussi que le fait que les producteurs se jettent sur un manga dés que celui-ci commence à avoir du potentiel sans laisser le temps à celui-ci de se développer.
    C’est un peu normal que ça influe sur les ventes si un animé est composé pour plus de la moitié de filers. 🙂

    • Kuro
      28 octobre 2015 - 4 h 46 min | Permalien

      La majorité attendent quand même qu’il y ait matière à adapter, sur la globalité on peut pas dire qu’il y ait tant d’animes que ça avec beaucoup de fillers. Après t’as toujours quelques extrêmes comme Railgun ou Ao no Exorcist..

      • kojiro
        29 octobre 2015 - 5 h 07 min | Permalien

        T’as oublié Naruto en cas extrême, la série sera encore là 10 ans après la fin du manga 🙂
        Ce que je voulais dire, c’est qu’ils devraient un peu se remettre en question.
        Je ne crois pas que la faute ne soit uniquement que d’un côté.

        • Kuro
          29 octobre 2015 - 7 h 23 min | Permalien

          Les séries fleuves c’est encore autre chose, ça aurait été facile de ma part de prendre cet exemple.

  • Wilhelm
    28 octobre 2015 - 0 h 29 min | Permalien

    En même temps qu’on a pas de lecteur bluray ça serait dur d’en acheter 😀

  • Kuro
    28 octobre 2015 - 0 h 23 min | Permalien

    Ça coule de source au final, mais ça pourra répondre à certains.

  • 28 octobre 2015 - 0 h 16 min | Permalien

    Je suis déçu, ça ne nous apprend rien de nouveau !

  • Emake
    27 octobre 2015 - 23 h 43 min | Permalien

    Alors pourquoi ne pas prendre une part du bénéfice de la hausse de la vente du manga adapté en anime? Du fait de l’augmentation de la vente du manga dû à l’adaptation en anime, le mangaka gagnera plus (ce qui est évident). En instaurant une part de bénéfice, sur cette hausse de vente, qui reviendrais au studio qui a adapté l’anime => le mangaka gagnera toujours plus(qu’avant l’adaptation) mais moins qu’avant la mise en place de cette part de bénéfice pour le studio. MAIS si le studio a atteint son objectif de bénéfice voir un bénéfice supérieur que celui attendu, il pourra proposer une saison 2, alors que s’il n’aurait pas toucher cette part de bénéfice il n’aurait pas proposé une saison 2 et le mangaka serai perdant car en considérant que : Anime = plus de vente de son manga, les ventes de son manga vont réduire.De plus les studios seront motivés a fournir une animation de qualité car c’est ce qui feras la popularité du manga et ainsi plus de vente => ainsi qualité et popularité du manga dégagerons une augmentation des ventes du mangas. L’anime pourra avoir 2 saisons voir plus et permettre au mangaka de gagner sur le long terme. Cette solution serais avantageuse sur le long terme pour le mangaka mais désavantageuse sur le court terme mais pour les studios cette solution serais plus qu’avantageuse sur le court et le long terme de plus ces studios pourrons se placer dans l’avenir (projet futur) avec des revenus plus certains et permettre l’adaptation de mangas de qualité car comme cité plus haut la qualité produis une hausse des ventes du mangas(donc plus de revenu). Ainsi sur le marché on aurait une diminution du nombre d’anime du fait d’une augmentation du nombre de saison par anime mais on aurait une augmentation des animes de qualités => voir une augmentation du nombre de studio du fait que l’activité de l’animation serais plus attrayant et ainsi on aurait plus d’anime adapté toujours avec de la qualité.

    • jozen15
      28 octobre 2015 - 1 h 54 min | Permalien

      ne pas avoir de saison 2 sur un anime qui marche sa arrange les editeur de manga dans le long terme, parce que si tu veux voir la suite tu est obliger d’acheter le manga.

      • Manganime
        6 juin 2017 - 10 h 10 min | Permalien

        Je suis d’accord avec Emake. Pour les taxes sur la hausse des ventes du manga grâce à l’anime, il pourrait très bien y avoir quelque chose de flexible de fait comme par exemple récolter de l’argent des ventes du manga seulement si l’anime n’est pas rentabilisé autrement… (voire faire gagner un tout petit d’argent au studio dans tous les cas avec cet argent) dans une certaine limite (plutôt élevé…) de montant bien sûr, donné par le Jump.

        Par rapport à ce que tu dis Jozen, il suffirait d’une clause de contrat comme quoi l’anime peut s’arrêter à 12, 24, 36 ou, pour les séries plus longues, à 48 – 100 épisodes de la fin avant une éventuelle finition de la série des années plus tard (5 – 10 ans plus tard par exemple), ça donnerait encore plus envie aux gens de lire le manga pour savoir la fin et quand les ventes de la série se mettraient à baisser, l’anime pourrait tout de suite revenir pour lui redonner un second souffle. Éventuellement, l’anime (des années avant la fin donc) pourrait proposer une fin alternative (en OAV par exemple) pour ensuite vendre un pack complet de la série (et reprendre plus tard la vraie histoire du manga), ainsi tout le monde serait gagnant, je crois. S’il y avait beaucoup plus d’animes et de saisons 2 les seules craintes que pourraient avoir les magasines de prépublication (car c’est eux qui prennent la majorité de l’argent et non les mangaka, malheureusement… ) c’est de voir leurs nouvelles « séries à buzz » plus ou moins (légèrement) éclipsées par tout ce qu’on trouverait à côté chaque saison mais je crois en effet que sur le long terme ils seraient gagnant, non seulement grâce à une meilleure constance des ventes du manga grâce à la présence de l’anime, mais aussi par un anime de meilleur qualité, et peut-être à long terme (voire à moyen terme…) du coup, par un plus large public de fans d’anime et de manga grâce à la plus grande qualité des animes (les ventes du Jump sont en baisse à l’heure où je parle, en 2017).

        Cela dit, là où les gain pourraient très bien être malgré tout minime avec cette façon de faire (par rapport à aujourd’hui) voire nulle.. ça serait pour les magasines de prépublication alors peut-être n’ont-ils pas envie de changer les choses… pourtant si c’est comme ça que ça se passait de nombreux studios en plus se créeraient les animes pourraient être fait avec moins de risques, seraient mieux, ils y en auraient plus.. c’est presque le gouvernement japonais qui dans le but de promouvoir l’animation japonaise devrait instaurer cette obligation.

  • LiarMask
    27 octobre 2015 - 22 h 13 min | Permalien

    Tout ça c’est la faute aux goûts de japonais de toute façon 😀

    Sinon, plus sérieusement :
    « Les gens croient naturellement que si un manga se vend extrêmement bien après avoir été adapté en anime alors une Saison 2 (ou une suite) sera produite. »

    Tout est dit. Par contre je ne vois rien par rapport à la diffusion en elle-même des séries. Vu qu’au Japon ça passe avant tout à la télé, n’y aurait-il pas aussi un problème d’audiences/de visibilité des séries qui empêchent les futurs ventes possible des dvd ?
    Si quelqu’un aurait des infos sur ça ^^

    • skypy
      29 octobre 2015 - 2 h 33 min | Permalien

      Bah genre des cases horaires merdique genre 2/3h du mat’ ça doit exister. NoitaminA c’est entre Minuit et 1h

  • amy
    27 octobre 2015 - 22 h 08 min | Permalien

    article super intéressant qui a le mérite d expliquer le pourquoi du comment,
    quelqu un peut me dire quelle sont les animes des deux derniers gifs? merci d avance

    • 28 octobre 2015 - 0 h 19 min | Permalien

      L’avant-dernier Yuru Yuri, et le dernier je ne sais pas, mais d’après le titre de l’image ça serait Shingeki no Kyojin.

    • Kuro
      28 octobre 2015 - 0 h 27 min | Permalien

      Oui SNK Chuugakkou le dernier.

  • kirigirih
    27 octobre 2015 - 21 h 21 min | Permalien

    J’ai trouvé l’article très intéressant, surtout les commentaires.

  • balou
    27 octobre 2015 - 21 h 10 min | Permalien

    article instructif qui on dit long sur la difficulté des studios aujourd’hui.

  • Amplificatum
    27 octobre 2015 - 21 h 08 min | Permalien

    Supposons un moment qu’il suffise que les ventes de BD soient bonnes pour qu’on aie une saison 2

    (ventes moyennes de chaque volume)
    Barakamon 6,780
    Nisekoi 6,272
    Noragami 4,379
    Gin no Saji 2,246

    Soredemo Sekai wa Utsukushii 972
    Kiseijuu Sei no Kakuritsu 839

    Alors, elle arrive quand cette saison 2 de barakamon?

    En vrai ça ne dépend pas que des ventes de BD, il faut que les principaux investisseurs y trouvent leur compte pour qu’ils décident de financer une saison 2. (ça peut être les chaînes de télé, la maison d’édition du manga ou du LN, les fabriquants de jouets (bandai), …)

    Voici quelques examples montrant qu’il n’y a pas de relation directe entre les ventes de BD et la production d’une suite

    White Album(2009) 1,470 (il y a eu une saison 2 )
    Noragami(2014) 4,379 (saison 2)
    Nisekoi(2014) 6,272 ( saison 2)
    Zoku Sayonara Zetsubou-sensei(2008) 5,944 (il y a eu une saison 3)
    Gin no Saji(2013) 2,246 (saison 2)
    Futakoi(2004) 1,648 (saison 2)
    Tokyo Majin Gakuen Kenpucho: Tou (saison 2)
    Major Season 5(2009) 343 (il y a une saison 6)
    Hajime no Ippo New Series(2009) 792 (il y a une saison 3)
    Diabolik Lovers(2013) quasi pas de vente (il y a une saison 2)
    Bakuman.(2010) 1,011 (il y a une saison 2 et une saison 3)
    Phi Brain Kami no Puzzle(2011) 305 (il y a une saison 2 et une saison 3)

    Claymore(2007) 6,017 (pas de saison 2 même lorsque le manga était sur le point de finir)
    Hataraku Maou-sama!(2013) 11,802 (pas encore de saison 2)
    Infinite Stratos 2(2013) 16,904 (pas encore de saison 3)
    Accel World(2012) 8,888 (pas encore de saison 2)
    Strike The Blood(2013) 6,225 (pas encore de saison 2)
    Barakamon(2014) 6,780 (pas encore de saison 2)
    K-ON!!(2010) 39,474 (pas de suite)
    Girls und Panzer (2012) 36,144 (pas de suite)

    Suzumiya Haruhi no Yuuutsu S2 (2009) 19,052
    (pas de suite au film (qui adapte le tome 4) car aucun tome de LN à promouvoir, le dernier en date (le 11) étant sorti en 2011)

    • grumo
      27 octobre 2015 - 21 h 54 min | Permalien

      Tu penses vraiment mieux connaitre le milieu qu’une productrice qui bosse dedans et qui produit des animes ?

      Chaque anime a un budget différent donc le seuil de rentabilité n’est pas du tout le même d’une série à une autre. C’est logique que certaines séries nécessitent à peine 3000 exemplaires pour être rentable, surtout quand il y a peu d’animation et que c’est bâclé au possible, alors que d’autres vont nécessiter bien plus.
      A moins que tu sois aveugle, une série comme Sword Art Online n’a pas le même budget qu’une série comme Bakuman.

      Et puis ça dépend de tous les producteurs du comité de production. Si une chaine de télévision est satisfaite de l’audience alors elle va forcément renouveler sa participation voir même mettre un peu plus de sous sur la table.

      En brandissant tous ces chiffres, tu prends des données qui ne représentent que des ventes et tu veux leur faire dire ce que toi tu veux entendre.
      Il y a des paramètres que tu ne prends pas en compte et que tu ne connais pas.

      Apprends des gens qui ont l’expérience et le savoir-faire de ce milieu, tu te couchera moins bête ce soir comme nous tous.

      • Amplificatum
        27 octobre 2015 - 23 h 14 min | Permalien

        3000 peut-être mais sûrement pas 300 :/

      • praia
        28 octobre 2015 - 0 h 15 min | Permalien

        Tous les BD ont le même prix ?

        Je pensais que c’était en fonction du prix de production, moi ^_^

        • daogba11
          28 octobre 2015 - 15 h 36 min | Permalien

          « A moins que tu sois aveugle, une série comme Sword Art Online n’a pas le même budget qu’une série comme Bakuman. »

          et pourtant Bakuman est bien meilleur que sword art online (même si les deux genre ne sont pas comparable). le budget ça veut pas tout dire. le budget ça va jouer sur la qualité d’animation et des décors mais y aussi d’autre critère qui rentre en compte comme la qualité de base du format, la qualité du scénariste qui arrivera a bien rythmé… bakuman j’ai étais tenu en haleine trois saisons. SAO même pas le temps d’un arc.

          après l’autre soucis, c’est qu’elle n’a pas parlé non plus des différents modes de production.

          – il y a les séries originale qui se base sur un scénario développé en interne. ça prend beaucoup de temps et très risqué pour le studio

          – les série dont le studio achète les droit adaptation et qui est donc le principal producteur. si pas ou peu de vente BD/DVD potentiellement le studio est en danger et peut disparaître (Manglobe qui a eu plusieurs projet d’affilié qui ont floppé).

          – le dernier, un comité de production est créer autour de l’oeuvre original et là ils décident qu’elle studio bossera sur l’adaptation. quasi aucun risque pour le studio. ils sont payé en amont par les différent producteur. par contre en cas de succès, le studio touchent rien de plus ou vraiment que dalle.

          on va dire qu’un bon studio et surtout connu avec une bonne fanbase cherchera à aller vers le 1er ou le 2ème mode de production car si la série marche y a de bien meilleur marge en cas de succès.
          il me semble que shaft (qui est essentiellement dans le deuxième mode de production) va s’essayer à l’oeuvre originale prochainement.

          • skypy
            29 octobre 2015 - 2 h 38 min | Permalien

            Manglobe c’est pire que ça en fait, leur anciens projets c’était des oeuvres originales, mais à chaque fois ça a bidé à mort au japon. Du coup ils se sont lancé dans de l’adaptation en espérant limité la casse et résultat c’était à peine mieux et ils ont fini par couler à force de prendre les mauvaise décisions en adaptant des trucs pas forcément ouf.

  • MAKI
    27 octobre 2015 - 21 h 06 min | Permalien

    ba merci de l’information POUR les gens qui ne savait pas, car moi cet new ne m’apprend rien car oui bonne vente DVD Bluray = possible S2 S3 ect ensuite oui sa étonne les gens de voir qu’un manga se vend mieux après/pendant sa diffusion anime ? NON car un anime ces juste une super PUB pour un manga

  • animefan
    27 octobre 2015 - 19 h 48 min | Permalien

    Très intéressant. La productrice n’a pas tort d’insister sur le fait que les ventes du manga ne jouent aucun rôle dans la production d’un anime.

    Le studio a souvent un comité de production mais parmi les producteurs le plus souvent ce sont les producteurs des studio qui mettent le plus d’argent sur la table. D’où ce besoin de vendre des bluray pour continuer à le faire.

  • blop
    27 octobre 2015 - 19 h 30 min | Permalien

    Bof, cet article ne m’apprend rien de nouveau.

  • Bukki
    27 octobre 2015 - 19 h 08 min | Permalien

    Magnifiques producteurs qui ne s’accusent pas eux même de l’échec des ventes, mais qui accusent les autres.

    Si ces « bons animes » n’ont pas de saison deux parce que les bluray ne se vendent c’est « peut être » aussi du au fait qu’ils ne sont pas si bons que ça.
    Si l’adaptation est mauvaise les gens vont se tourner en effet sur le manga qui sera bien meilleur, (et beaucoup moins cher faut pas se leurrer, un tome c’est moins de 5€, un bluray avec deux épisodes c’est 60€) et donc les ventes du manga vont grimper en effet grâce à l’anime, mais ce dernier ne se vendra pas bien parce qu’il n’est pas « bon ». L’histoire est bonne, l’anime lui est une mauvaise adaptation.

    Mais apparemment cette Productrice préfère accuser le vilain manga qui n’a rien à voir la dedans plutôt que les compétences de son équipe.

    Parce que bon Barakamon et Sore demo sekai wa utsukushii, c’est pas ce qu’on peut qualifier d’anime réussi.

    J’ai juste l’impression que mademoiselle Sasaki Marina essaye juste de se défausser de ses responsabilités en accusant les autres de son faible taux de ventes de bluray.

    • RIP
      27 octobre 2015 - 19 h 18 min | Permalien

      Je crois plus que le fait est que plus personne n’achète de BR. Je vois plus le message comme un « ferme ta ge**** et achète nos BR si tu veux une s2 ».

      • Bukki
        27 octobre 2015 - 19 h 48 min | Permalien

        C’est possible, mais bon il y’a quand même des bluray qui se vendent comme des petits pains parce que les gens jugent l’anime bon (Ou alors c’est un anime original et donc y’a pas de manga à la base.)

        En tout cas elle se défausse de sa responsabilité en critiquant déjà le système comme un vétéran de la production alors qu’elle en a à peine produit 5.

        Tu prends par exemple Yuru yuri (vu que y’a une image de l’épisode qui vient de sortir dans l’article) l’anime est juste excellent, y’a d’ailleurs eu des suites.
        C’est un bon exemple d’anime de qualité qui ne reste pas dans l’ombre du manga à lui faire de la pub, et c’est pour ça que les bluray se vendent.

        • daogba11
          28 octobre 2015 - 15 h 41 min | Permalien

          oui enfin, y a aussi de très bon anime qui font des gros flop et de très mauvais anime qui se vendent à la pelle.

          genre one piece, naruto… ce ne sont pas de bon anime et pourtant c’est ce qui se vend de mieux à l’étranger.

          dès fois, suffit juste de la popularité et d’un marketing agressif pour vendre des brouettes entière. SAO est un anime moyen voir médiocre et pourtant…

    • kim
      27 octobre 2015 - 19 h 38 min | Permalien

      alors tu m explique pourquoi toei qui font une animation médiocre arrive a faire exploser les ventes

      • accelerator
        27 octobre 2015 - 19 h 42 min | Permalien

        manga populaire + amélioration de l animation avec les dvd bluray

        • Fairynoepiece
          27 octobre 2015 - 19 h 51 min | Permalien

          > amélioration de l animation avec les dvd bluray

          Jerry

      • Bukki
        27 octobre 2015 - 19 h 51 min | Permalien

        Faut pas tout généraliser, Toei ne fait pas de l’animation médiocre.

        Toei fait de l’animation médiocre sur des gros animes stables. Comme dragon ball super et sailor moon.

        Derrière ils ont pleins petits animes bien mieux réalisés.

        Juste que tu peux comparer leur gros animes à une drogue. Même si tu la coupes et augmente le prix, les gens vont en reprendre. DBS et Sailor moon c’est pareil.

        Mais si tu vas voir du côté de leur plus petits animes tel que Mononoke, tu verras que c’est pas du tout la même chose.

        • kim
          27 octobre 2015 - 20 h 00 min | Permalien

          chose que je trouve assez débile il vaut mieux faire une bonne animation pour un anime qui et vue par beaucoup de public plutôt qu un anime qui et pas vue par un grand nombre de public

          • Randomisation
            28 octobre 2015 - 20 h 57 min | Permalien

            Tu comprends pas que c’est pas rentable et très difficile ? Surtout que justement, que l’anime soit avec la qualité actuelle ou non, ce sera populaire .

          • kim
            28 octobre 2015 - 23 h 50 min | Permalien

            je croit que c est toi qui comprend pas si les gens voit que l anime et dégueulasse il vont plus s intéresser aux format papier qu aux manga

          • Kurisu-Manga
            29 octobre 2015 - 0 h 00 min | Permalien

            je temoigne que j’ai lacher l’anime one piece depuis longtemp pourtant j’y passe toujours autant de temp qu’avant a y parler limite si ma passion n’a pas encore plus augmenter ( mais chez one piece c’est plutot le rythme que l’animation enfaite en general l’animation je m’en fou )

            apres l’animation est toujours inégale dans un anime long fleuve ( je ne sais plus c’etait qui ici qui avait dit ça mais ça m’a marquer )
            apres c’est bien expliquer c’est une  » drogue  » t’es accro ça a beau avoir une animation merdique tu kiff quand meme , frenchement one piece si le rythme serait rester le meme animation merdique ou pas j’aurai continuer

            faut dire qu’avec les anime long fleuve tu sent ça comme si tu vivais avec les personnage depuis des année c’est comme un ami un poto sur , un anime de court durée lui … il reste avec toi 3 mois limite un hypocrite , 6 si il a pas l’epaule savoneuse …

          • Kuro
            29 octobre 2015 - 0 h 06 min | Permalien

            C’est pour ça que les animes de mauvaise facture font tous un flop, oh wait..

          • Randomisation
            29 octobre 2015 - 14 h 04 min | Permalien

            @kim @kurisu-Manga Petit bémol, je parle pas de nous, public occidental mais des japonais (qui sont ceux dont on parle quand même…). One Piece et DBS, par exemple, visent les enfants. Et les enfants en ont clairement rien à faire que ce soit bien animé, rythmé ou autre. Ils regardent ça devant leur céréale le matin très tôt ou avec hardeur afin de soutenir Luffy et ses compagnons dans sa quête de défoncer des gros méchants pour trouver le One Piece. Pour ça que toute la polémique avec DBS est totalement ridicule et stupide si je puis dire. Nous n’existons pas dans le marché pour la plupart des animes (et pour des trucs comme DBS et OP surtout), alors on a pas tellement le droit de se plaindre ou autre. En attendant DBS fait de l’audimat (top 10 des audiences d’animés chaque semaine au Japon) et doit sûrement vendre plein de figurines et autres goodies.

          • Ulysop
            29 octobre 2015 - 19 h 57 min | Permalien

            ouai fin OP perso c’est un juste ami chiant au quelle je me suis débarrasser y’a pas longtemps

        • 29 octobre 2015 - 14 h 23 min | Permalien

          Kurisu-Manga : A l exception de HXH 2011 , il faut le dire

    • accelerator
      27 octobre 2015 - 19 h 44 min | Permalien

      Bukki : l anime barakamon est un pas réussi ?

    • Jômon
      27 octobre 2015 - 19 h 57 min | Permalien

      J’ai pas vu la tweet original, mais ça m’étonnerait fortement que son message soit accusateur. L’article sur Adala ne suggère en rien une plainte envers le manga. Je pense qu’elle voulait surtout que les gens comprennent mieux la situation des studios japonais, qui est tout bonnement catastrophique. Ce n’est pas nouveau du tout, la situation n’a pas changé depuis des années. Le sudio est dans l’histoire celui qui se fait couillonner jusqu’au bout. L’argent ne provient presque que des investisseurs qui provoquent en retour l’apparition de dettes. C’est un cercle vicieux : les employés du studio sont sous-payés, surexploités, stressés, le budget est très réduit, l’anime se retrouve avec une qualité pauvre, les ventes en pâtissent, les dettes augmentent.
      Le pire maintenant, comme je l’ai lu dans les commentaires, c’est que les studios n’ont plus d’autre choix que de s’adapter à l’exigence du public pour rentabiliser les ventes des BD => séries « fast-food », donc scénario très peu travaillé, tout se mise sur le fan-service et l’ecchi. Ça marche bien, c’est pour ça que c’est triste.
      Je pense justement que c’est ce par rapport à quoi Sasaki Marina distingue les « bons animes ». Personnellement Barakamon m’a vraiment plu, c’est une série très bien travaillée et intelligente.

      • XenoGear
        27 octobre 2015 - 20 h 03 min | Permalien

        Je pense aussi qu’elle voulait surtout éclaircir des préjugés comme quoi si on achète le manga pas la peine d’acheter les blurays d’une série n’aide pas le studio d’animation.

    • Jômon
      27 octobre 2015 - 20 h 22 min | Permalien

      J’ajoute une chose : il y a aussi un gros facteur risque qui rentre en jeu très souvent. Quand on a la réputation, la promesse du projet et les investisseurs, si on veut miser gros, c’est le studio qui prend tous les risques. L’anime aura beau être excellent, si le public ne suit pas derrière, c’est lui qui va se se retrouver avec des dettes colossales et une réputation salie.
      D’où en partie le fait que les « bons animes » se font rares, on préfère viser ce qui se vend en dépit de la qualité artistique et intellectuelle de l’œuvre.
      Tout ceci de manière générale.

  • Guilotyne
    27 octobre 2015 - 19 h 03 min | Permalien

    C’est tout de suite plus intéressant d’en apprendre sur l’industrie japonaise avec des professionnels du milieu.

    Merci pour cet article.

  • RIP
    27 octobre 2015 - 18 h 45 min | Permalien

    Ça n’explique toujours pas pourquoi les animes de mer**** tousse tokyo Ghoul tousse ont plusieurs saisons tandis que les bons animes non.

    • accelerator
      27 octobre 2015 - 18 h 55 min | Permalien

      il suffit de regarder les vente dvd de tokyo ghoul

      • RIP
        27 octobre 2015 - 19 h 00 min | Permalien

        Il n’y a pas eu tant de vente que ça. Encore moins pour la s2.

        • Ulysop
          27 octobre 2015 - 19 h 02 min | Permalien

          TG aussi c’était déjà prévu, mauvais vente ou pas il y aurait eu une 2eme parti, sa doit être le choix du studio

          • accelerator
            27 octobre 2015 - 19 h 10 min | Permalien

            comment expliquer qu il va encore avoir une suite ?

          • RIP
            27 octobre 2015 - 19 h 10 min | Permalien

            Perso, tant qu’Ufotable sorte mes « Fate/ », le reste je m’en fou. C’est juste dommage que l’animation tourne juste sur le BR pour certain. Ils devraient se trouver un autre moins de se faire du profit avec une série.

          • Ulysop
            27 octobre 2015 - 19 h 15 min | Permalien

            en tout cas c’est *

          • Ulysop
            27 octobre 2015 - 19 h 18 min | Permalien

            ah non, tu parle de l’éventuelle s3? rien encore de sure a ce que je sache, bon en tout cas j’ai rien dit (bien que mon message est en cour de modé)

    • Jômon
      27 octobre 2015 - 19 h 28 min | Permalien

      L’article répond à la question tout en bas, ce sont les investisseurs qui décident d’une suite ou non. Si c’est l’investisseur est une chaîne de télévision elle va s’intéresser au nombre de spectateurs sur sa chaîne et non aux ventes BD, sauf bien sûr si le studio se surendetterait et perdrait en fiabilité, c’est à dire qu’il ne pourrait plus rembourser ses dettes.

  • Tonytrip
    27 octobre 2015 - 18 h 35 min | Permalien

    Je me doutais bien que la vente des dvd/blu-ray avait une certaine importance.

  • Sor
    27 octobre 2015 - 18 h 18 min | Permalien

    Je ne vais pas être innovant dans ma réponse par rapport à d’autres mais il est vrai que cet article est vraiment intéressant !
    Ça m’a permis de mieux comprendre comment ça se passe globalement. Je me coucherai donc moins bête ce soir. ^^

  • Oline
    27 octobre 2015 - 18 h 01 min | Permalien

    Article intéressant.

  • psykoW
    27 octobre 2015 - 18 h 01 min | Permalien

    article intéressant en effet, au moins tout le monde sera au courant
    vu que c’est vrai que pas mal de gens posent souvent cette question

  • Fairynoepiece
    27 octobre 2015 - 17 h 55 min | Permalien

    Ce spoil d’Akame ga Kill.

  • Neko Chan
    27 octobre 2015 - 17 h 49 min | Permalien

    Merci pour cet article, maintenant je comprend mieux certaines chose 🙂
    Sinon petite question, c’est quoi le nom de l’anime en photo qui change radicalement entre la version TV et la version Bluray ? Oo

    • Fairynoepiece
      27 octobre 2015 - 17 h 55 min | Permalien

      Mekaku.

    • Wikwi
      27 octobre 2015 - 19 h 46 min | Permalien

      Mais seulement pour cette scène, le reste est comme dans le bluray.

      • anonyme
        27 octobre 2015 - 22 h 37 min | Permalien

        Ouais, ils ont eu l’amabilité de corriger cette immondice de scène CGI.

        • Neko Chan
          29 octobre 2015 - 1 h 31 min | Permalien

          Ah, j’ai vu l’anime pourtant, mais je me souvenait absolument pas de ce passage xD
          Merci pour les réponses en tout cas ^^

  • Madoka
    27 octobre 2015 - 17 h 35 min | Permalien

    MyAnimeList recense et archive les ventes de dvd/bd par saison http://myanimelist.net/forum/?topicid=737625#msg40270971
    Pour ceux qui se demandent si leur série favorite s’est bien vendue 😉

  • Naomi
    27 octobre 2015 - 17 h 31 min | Permalien

    J’ai l’impression qu’avant de lire cet article ,j’étais une ignorante.Article très intéressant .

    • Wizard-XIII
      27 octobre 2015 - 17 h 51 min | Permalien

      Tu n’es pas seule dans ce cas. J’ai toujours cru que si un manga marchait bien alors l’éditeur continuait à financer une partie de l’anime mais il s’avère que c’est pas courant.

  • 27 octobre 2015 - 16 h 59 min | Permalien

    Ca va peut être motiver les studio a faire des œuvres original alors xD
    Par ce que en soit… c’est normal qu’un manga marchera toujours mieux qu’une animation.
    Au niveau du prix déjà.
    et aussi le faite que si le manga est sortie avant, les gens regarde pas forcément l’anime qui va avec si ils ont déjà lut le manga.
    Sans compter le mauvais gout des gens :C *s’en va très loin !!*

    • psykoW
      27 octobre 2015 - 18 h 04 min | Permalien

      je pense que les oeuvres originales ne sont pas à l’abri non plus
      tout d’abord parce que souvent une oeuvre originale débute et termine tout dans une seule saison et aussi parce que de toute façon, il reste toujours le cas des « streaming/TV » à prendre en compte mais effectivement, il devrait y avoir logiquement moins de risque mais encore une fois, ça ne veut rien dire

      • Kurisu-Manga
        28 octobre 2015 - 23 h 28 min | Permalien

        et pourtant meme si mes anime preferé sont l’adaptation d’un manga moyennement j’apprecie plus les oeuvre originaux
        des fois je me demande meme pourquois certains studio ne prenne pas le risque d’en faire

        apres c’est sur que on ne garde en memoire que le meilleur
        mais je remarque que avant ça se faisait plus qu’aujourd’hui et je les trouve largement meilleur que la majorité des adaptation animé de manga qu’on nous pond ^^

        • Ulysop
          28 octobre 2015 - 23 h 45 min | Permalien

          ah ouai? pourtant y’a pas vraiment de différence entre un anime original,et les autres,mis a part qu’ils ont une fin, y’a quand même eu beaucoup d’anime original qui était assez bof, voir médiocre (comme pour tout quoi), dernièrement les seul que j’ai vraiment aimer c’est yuki yuna et death parade (on peux compter garo comme un anime original vu que l’histoire est quand même tiré du drama?)

          • Kurisu-Manga
            28 octobre 2015 - 23 h 51 min | Permalien

            nan si y a eu un autre support avant ce n’est pas une oeuvre original ^^

            oui y a toujours du caca pour tout et n’importe c’est sur

            death parade a ete assez apprecier il me semble meme si elle n’a pas captiver la foule on peut dire qu’il n’y a pas eu vraiment d’avis negatif ( enfin tres peu )

            c’est vrai que si je pouvais trouver une  » liste  » quelque part d’anmé original ça pourrait aider

            j’ai pas dit que j’aimer toute els oeuvre original nuance ^^
            j’ai dit que si on fait la  » moyenne  » des animes originaux que j’ai preferé elle serait surement plus grande que la moyenne des anime d’adaptation 🙂 apres encore une fois faudrait que je voie une liste d’anime originaux

          • Ulysop
            29 octobre 2015 - 11 h 33 min | Permalien

            bah oui après chacun son truc ^^, mais pour moi niveaux qualité, y’a rien qui change entre les animes originales et les autres, je pense que sa doit juste être une coïncidence que la majorité des animes que tu aime soit des animes originales, (entre nous que l’anime soit originales ou pas, a la fin on s’en fout un peux) (enfaîte sa aussi car j’entend souvent les gens dire que les animes originales sont les meilleurs ^^’) j’espère que j’ai pas était trop flou dans mon message

  • Tiazeet5
    27 octobre 2015 - 16 h 31 min | Permalien

    Article intéréssant. En soit c’est compréhensible mais l’on revient à ces histoires de prix trop élevé d’autant que faire la collection des blueray je vois pas l’interet… De plus certains animés ne valent pas le coup d’être regarder et si on achete les blueray et que d’autres ne suivent pas le mouvement on aura dépenser pour rien.

    C’est naze comme explication quand on voit qu’il prenne en compte que leur publique local qui aime que les mangas ecchi ou de fille au collège. Ca empatit sur les mangas populaires et d’une maturité supérieur ce genre de politique.

    Après le seul point qui devrait revoir c’est d’éviter d’entamer des mangas dont ils savent que leur continuité ou plébiscite sera pas valider. Etude de marché ça existe dans ce genre cas ainsi il pourrait au moins réaliser des fins de saisons 1 plus approprié et pas completement ouverte comme Gangsta récémment qui est juste un scandale. Nous balançais un animé de cette qualité et une histoire relativement différente des histoires de collèges pour ensuite nous le retirer avec une fin qui te donne juste envi de continuer c’est un abusé en ces temps de crise où on retrouve de moins en moins de manga avec une histoire original.

  • Torann
    27 octobre 2015 - 15 h 53 min | Permalien

    Je comprends sa frustration surtout que même nous on se dit cool le manga cartonne au Japon alors c’est sur qu’on aura une suite.

    Mais au final, c’est au fan de jouer le jeu et d’acheter le bluray de l’anime qu’il a bien aimé pour contribuer au financement des prochaines saisons.

    • Maaya
      27 octobre 2015 - 16 h 41 min | Permalien

      Comme je le disais plus bas, et de mon point de vue, c’est aussi aux studios de faire des efforts. Le prix des supports physique est exorbitant au Japon (personne n’achèterai d’animes à ce prix-là en France). Ils faut donc qu’ils revoient aussi leur système de vente. Comme on dit, il vaut mieux vendre beaucoup à un prix raisonnable que peu à prix d’or. 🙂

      • Wikwi
        27 octobre 2015 - 19 h 49 min | Permalien

        Je suppose que vu ce que ça leur coûte, ils ne peuvent pas baisser les prix comme ça. Si ils avaient la garantie que les gens achèteront, ce serait différent, mais vu que peu de personnes achètent, il augmentent les prix, et par conséquent le nombre d’acheteurs baisse encore… C’est un cercle vicieux quoi.

  • benimaru
    27 octobre 2015 - 15 h 38 min | Permalien

    Avec cet article on peut comprendre la nature du problème dans l’industrie.

    Les séries sont de moins en moins bien animés car elles manquent d’argent pour payer les animateurs or de l’autre côté, les séries se vendent de moins en moins donc il n’y a pas de rentrée d’argent pour payer les animateur sur le prochain projet. Et c’est comme ça qu’on se retrouve avec des animations et des graphismes qui feraient honte à Picasso himself.

  • accelerator
    27 octobre 2015 - 15 h 23 min | Permalien

    On peux supposer, que des anime comme rokka on peu de chance de voir une saison 2 ? ( vue les vente catastrophique des vente dvd bluray)

    Mais je me demande quand même, si ils y a pas autre chose qui font qu’un anime obtient une saison 2.

    • Kenshirok
      27 octobre 2015 - 15 h 27 min | Permalien

      Je le crois aussi alors que c’est une super série. 🙁

      Ce qui peut jouer c’est si une grosse société produit l’anime comme une chaine de télévision. C’est ce qui est marqué en fin d’article.

    • anonyme
      27 octobre 2015 - 15 h 36 min | Permalien

      Rien n’a été officiellement annoncé alors je ne m’avancerai pas, mais il me semble que Rokka pourrait bien avoir sa saison 2 l’an prochain. Si ça devait être le cas, ta question n’en sera que plus pertinente xD

  • fabrice
    27 octobre 2015 - 15 h 19 min | Permalien

    C’est logique et pourtant on oublie qu’un studio est rémunéré avec les bluray. Ça devrait vous inciter à acheter vos séries favorites si vous voulez soutenir ce que vous aimez.

    Il y a aussi un autre article tout aussi intéressant qui apporterait des réponses supplémentaires à des questions qu’on peut se poser sur l’émergence d’adaptation de séries harem ou light novel : http://adala-news.fr/2015/01/lanimation-japonaise-daujourdhui-comparee-a-du-fast-food/

  • Kaneki
    27 octobre 2015 - 15 h 16 min | Permalien

    Ça on savait déjà, mais la question que j’me pose est à partir de combien de ventes ils envisagent une saison 2 ?

    Parce que t’as des animes qui se vendent très bien et on attends toujours la saison 2. (Alors qu’il y a de la matière pour une S2)

  • Devilbat
    27 octobre 2015 - 15 h 09 min | Permalien

    Dans ce cas, pourquoi ne pas adapter le manga directement en Bluray ? En OAV par exemple.
    Y a t-il un inconvénient à ça ? Comme ça, le manga sera connu, l’OAV aussi, et comme ça, tout se fini dans le meilleur des mondes.
    Faut-il que le manga soit obligatoirement adapté en Anime, pour après qu’il sorte en dvd/bluray ?
    Ce serait pas mieux pour eux ?

    • Devilbat
      27 octobre 2015 - 15 h 26 min | Permalien

      Je rajoute aussi, que si ils baissaient les prix des bluray, peut-être qu’ils auraient eu leurs part du marché. De 30 a 50e pour seulement quelques épisodes… et sa peut monter plus haut, c’est ça le pire. C’est un peu du foutage de gueule quand même…

    • Krunshy
      27 octobre 2015 - 15 h 30 min | Permalien

      Non c’est stupide, l’argent qu’ils se font

      • Devilbat
        27 octobre 2015 - 15 h 43 min | Permalien

        Heu… j’ai pas compris… Mais je vais te répondre quand même.
        C’est un risque à prendre. Je vois pas en quoi il est interdit d’adapter des mangas connus en OAV. Je suis sûr que se serait bien meilleur pour eux.

    • Jômon
      27 octobre 2015 - 17 h 13 min | Permalien

      Car les investisseurs sont surtout des chaînes de télé. Sans la diffusion TV ils ne pourraient déjà pas financer la plus plus part des projets mais en plus ils passeraient une bonne partie du public. Autrement, baisser le prix des BD a déjà dû être envisagé, forcément car c’est la première idée qui saute aux yeux. S’ils ne l’ont pas fait c’est parce qu’ils considèrent après calculs que ça ne sera pas plus bénéfique. La baisse des prix ne compensera sans doute jamais le gain en nombre de ventes.

  • Jivenshi
    27 octobre 2015 - 15 h 01 min | Permalien

    Article très intéressant.

  • Angvard
    27 octobre 2015 - 14 h 57 min | Permalien

    Très bon article intéressant et concis. Le seul petit point non mentionné sont les exportations (càd les ventes à l’extérieur); sont elles prises en comptes par les entreprises japonaises, ou se basent-elles juste sur les chiffre du territoire national?

    • Jivenshi
      27 octobre 2015 - 15 h 03 min | Permalien

      Les studios comme les producteurs se basent uniquement sur leur marché. Le marché international ne représente pratiquement rien en terme de chiffre d’affaire donc il reste très secondaire.

    • Maaya
      27 octobre 2015 - 15 h 06 min | Permalien

      A mon avis, ça se centre d’abord et avant tout sur les ventes internes car les studios japonais vivent assez repliés sur eux-même dans leur majorité. C’est d’ailleurs pour ça que la productrice ne mentionne pas les ventes à l’étranger je pense.

      • Night
        27 octobre 2015 - 15 h 39 min | Permalien

        Comme tout les producteurs dans le monde on vise le public national le reste c’est du bonus regarde les états unis y a pas mal d’exemple de film qui ont fait un flop dans le pays mais qui sont plus que rentable avec les ventes dans le monde mais qui n’ont jamais eux droit à une suite alors quelle était prévu.

        • Maaya
          27 octobre 2015 - 16 h 10 min | Permalien

          J’ai jamais dis que c’était le cas qu’au Japon. 😉 Mais chez eux c’est encore plus vrai (quand on lit certaines interviews sur le sujet, c’est assez surprenant d’ailleurs).

        • accelerator
          27 octobre 2015 - 16 h 11 min | Permalien

          autre sujet intéressant a développer.

  • Bastel
    27 octobre 2015 - 14 h 55 min | Permalien

    Huh…je me coucherai moins bête, merci pour l’article.

  • accelerator
    27 octobre 2015 - 14 h 52 min | Permalien

    article très intéressant, qui répond a plusieurs question que je me poser.

  • jagguerjack
    27 octobre 2015 - 14 h 49 min | Permalien

    je comprends…c’est un peu ce que je m’imaginais à la base.

    • Ulysop
      27 octobre 2015 - 15 h 02 min | Permalien

      ouai pareille, mais je pensait que quand même une parti des ventes du manga allez au studio

  • Pjeans
    27 octobre 2015 - 14 h 42 min | Permalien

    Je trouve la productrice très jeune. Je pensais qu’il fallait avoir beaucoup d’argent pour être producteur.

    • jagguerjack
      27 octobre 2015 - 14 h 49 min | Permalien

      tu peut être jeune et peter de thune à la foi ^^.

      • Pjeans
        27 octobre 2015 - 18 h 21 min | Permalien

        Ce n’est pas faux mais il faut avoir quand même de l’expérience en matière d’investissement.

    • Madoka
      27 octobre 2015 - 17 h 26 min | Permalien

      Je ne pense pas que le producteur soit forcément riche. C la personne qui recherche des projets et des investisseurs. Il peut ê employé d’un studio.

  • rider
    27 octobre 2015 - 14 h 36 min | Permalien

    intéressant l’article qui nous dit clairement pourquoi les saisons 2 se font pour des animés qui ont été EXCELLENT il ont vraiment la vie dur les studios quand même

  • Tibec
    27 octobre 2015 - 14 h 36 min | Permalien

    Pourtant il m’a semblé avoir lut ailleurs qu’en cas d’adaptation l’éditeur de l’oeuvre originale participait aussi a la réalisation de même que la chaîne qui diffuse.
    J’dis ça je dis rien …

    • Maaya
      27 octobre 2015 - 14 h 56 min | Permalien

      Il m’a semblé lire ça également.
      Et puis si le VRAI problème c’est vraiment la vente des DVD/Blu-ray, faudrait peut être que les studios se remettent en question eux-même. A l’heure actuelle, c’est hors de prix au Japon ! Pour blu-ray contenant entre 3 et 4 épisodes, il faut débourser 6000 yens (en moyenne, certains sont plus chers, d’autres moins), soit 45€. Quand on sait qu’un tome coûte dans les 200 yens, c’est assez logique que les japonais se tournent majoritairement vers le support papier.

      Je dis pas que les studios devraient bradés les animes non plus, mais les vendre moins cher ne peut que leur être bénéfique.

      • Jivenshi
        27 octobre 2015 - 15 h 07 min | Permalien

        Non l’éditeur du manga vend des droits pour une adaptation en anime.
        Il gagne donc de l’argent sur la licence et l’exploitation de l’anime. Il n’investit pas dedans sauf pour les OAD qui sont généralement intégralement financé par l’éditeur d’où la qualité un peu limite de l’animation quelques fois.

        • Maaya
          27 octobre 2015 - 15 h 13 min | Permalien

          En ce qui concerne la (les) chaînes TV japonaises, elles sont très clairement intégrés au processus de production des animes. Elles financent même pas mal de projets. Pour les éditeurs, ça dépend. Quand ils ont des partenariats avec les studios (voire que le studio leur appartient), ils participent bel et bien au financement. 😉

  • Fluesy
    27 octobre 2015 - 14 h 31 min | Permalien

    Triste

  • Arrowsilver
    27 octobre 2015 - 14 h 27 min | Permalien

    Je vais casser son mythe en un seul et unique mot: « Monogatari »

    • jagguerjack
      27 octobre 2015 - 14 h 51 min | Permalien

      monogatari est clairement une exception…

    • anonyme
      27 octobre 2015 - 15 h 00 min | Permalien

      En même temps, tu peux casser beaucoup de trucs avec Monogatari, il est hors-jeu.

  • Restojaponais
    27 octobre 2015 - 14 h 12 min | Permalien

    Oui , c’est pour ça , qu’ils investissent dans les ecchi , harem . Et qu’ils fassent comme Monster Musume , asterick war , rakudai et d’autre . Les boobs , pantsu avec cela , le chiffre d’affaire augmente !

    • Ulysop
      27 octobre 2015 - 14 h 37 min | Permalien

      bah oui c’est logique de faire sa, je vois pas vraiment le problème

    • Pjeans
      27 octobre 2015 - 14 h 41 min | Permalien

      Je ne vois pas le rapport. C’est pas parce que ce sont de ecchi ou harem que les bluray se vendront mieux (à la limite le streaming oui mais pas le bluray).

      • accelerator
        27 octobre 2015 - 14 h 51 min | Permalien

        sans doute a cause de la version non censure.

        • spadeas
          27 octobre 2015 - 15 h 00 min | Permalien

          On peux en dire de même des animé trash ou gore alors, pourtant il ne pullulent pas eux… Ou même les animés raté dans leur version TV, spécialité de la Toei.

          • accelerator
            27 octobre 2015 - 15 h 03 min | Permalien

            alors comment expliquer qu ils on une saison 2 ?

          • Ulysop
            27 octobre 2015 - 15 h 07 min | Permalien

            non mais c’est connu que des anime ecchi marche mieux que des anime action etc, puis j’imagine que des gens préfère voir 2 fois un anime ecchi que d’autre, (un anime action tu connais déjà l’histoire ce qui va passer, alors quand dans un anime ecchi, tu regarde juste pour les boobs, y’a pas d’histoire, donc cerveaux off, et les gens ne s’en lasse pas) après ce n’est qu’une déduction de ma part

          • IsseiDressBreak
            27 octobre 2015 - 15 h 07 min | Permalien

            Euh la plus part des Anime Harem/Ecchi n’ont pas de S2

          • accelerator
            27 octobre 2015 - 15 h 08 min | Permalien

            bien sur que si….

          • spadeas
            27 octobre 2015 - 15 h 14 min | Permalien

            Ne pas confondre non plus les pur saison 2 et les saison 2 déguisé, genre pour Gakuen Toshi asterisk, il y auras une saison 2, mais elle est déjà annoncé donc c’est juste pour faire deux saison de 12 au lieux d’une saison de 24… Les harem ecchi pur ont rarement de saison 2 quand même, sauf cas exceptionnelle de séries très demandé comme les DxD ou To Love. Il me semble même que certaine ne tourne qu’en OAV d’ailleurs, comme les Kiss and Sis, mais à part DxD et Monmusu, je suis peu de harem ecchi donc je suis pas un spécialiste non plus ^^’.

          • Ulysop
            27 octobre 2015 - 15 h 28 min | Permalien

            je t’avoue que des S2 je n’en vois pas des masses aussi, comme pour les SOL un peux

          • IsseiDressBreak
            27 octobre 2015 - 15 h 35 min | Permalien

            à part High School DxD et To love ru , je vois pas , pourtant yen a masse qui pour moi mérite une suite

          • Ulysop
            27 octobre 2015 - 15 h 39 min | Permalien

            bah ta eu i’s, date a live, sora no otoshimono,sekirei,rosario et d’autre aussi qui on eu des suites

          • Ulysop
            27 octobre 2015 - 15 h 41 min | Permalien

            mais si tu remarque un truc, c’est qu’ils on tous un fond d’histoire « sérieux »

          • spadeas
            27 octobre 2015 - 15 h 54 min | Permalien

            Ulysop > C’est pour ça aussi que je parlais en « pur » harem ecchi, parceque en harem ecchi, tu en as pas mal qui en ont mais qui ne ce base pas que dessus et c’est souvent ceux là qui ont des suites justement, ou alors ceux qui ne ce basent que la dessus ont une notoriété qui fait que ça ce vends de toutes façon (To Love et Queen Blade par exemple).

          • Ulysop
            27 octobre 2015 - 15 h 58 min | Permalien

            ah bas oui des pur harem/ecchi (qui sont pour moi les meilleurs dans le genre) qui ont des suites sont presque inexistante, mais QB a quand même l’histoire du tournoi et des combat non?

          • accelerator
            27 octobre 2015 - 16 h 09 min | Permalien

            Si on prend les anime citer , ces bien grâce a la version non censure que ça se vend bien non ?

          • spadeas
            27 octobre 2015 - 16 h 17 min | Permalien

            accelerator > Oui mais comme je le disais, ce sont justement des exceptions, surtout que To Love est un peu un maitre dans la manière de censuré à coup de gros rayons blanc de ce que j’ai vue… Mais de plus en plus d’animé ce lance dans une censure plus intelligente voir une version non censuré dispo à la TV (en câblé surement), comme DxD ou récemment Valkyrie Drive. Du coup les DVD/BR n’ont plus vraiment d’intérêt.

          • Ulysop
            27 octobre 2015 - 16 h 18 min | Permalien

            le seule vrais intérêt d’un anime ecchi c’est les boobs, donc voila…, d’ailleurs pour sa que je pref les pure harem/ecchi au moins eu essaye pas de faire un scénario. Pour ma part le best c’est kiss x sis

          • accelerator
            27 octobre 2015 - 16 h 21 min | Permalien

            Si les dvd bluray (par exemple) de dxd on aucun intérêt pour les acheteur ,pourquoi a t il autant de saison sortie?

            d ‘après l article ces le critère le plus important , j y comprend plus rien.

          • spadeas
            27 octobre 2015 - 16 h 29 min | Permalien

            accelerator > Les DVD/BR n’ont plus l’argument du « non censuré », mais reste les mini épisode spéciaux présent sur les DVD/BR et de l’image retravaillée. Sans oublier que la série marchait déjà en LN, le voir adapté en animé avec des boob qui bouge à l’écran c’est plus sympa et l’aspect collection + fanboy doit aussi aider à ces ventes.

          • accelerator
            27 octobre 2015 - 16 h 52 min | Permalien

            mouai il y a d ‘autre ln qui se vend bien mieux que dxd et qui on pas encore d adaptation.
            comme tu dit l aspect collection et boob qui bouge doit jouer aussi.

        • IsseiDressBreak
          27 octobre 2015 - 15 h 43 min | Permalien

          AH oui

          • RedWings
            27 octobre 2015 - 17 h 28 min | Permalien

            L’anime Maou no testament à eu droit à une S2 aussi je crois… Je n’approuve pas vraiment que ce soit ce genre d’anime qui aient droit à une S2, et pas des perles sous prétextes qu’ils sont moins bien vendus.

            Comme lu plus haut, j’ai l’impression que les japonais sont un peu trop centré sur eux-même et ont du mal avec les exportations. Quand tu vois le prix d’un coffret blu-ray en France, tu pètes un cable ^^ Perso je prend les blu-ray uniquement pour les séries que j’ai surkiffé, mais pour des séries que j’ai trouvé cool ou pas mal, même si je voulais une saison 2, je vais pas raquer une telle somme juste pour ça x)

            En tout cas, article très interressant, qui à le mérite de bien éclaircir les choses concernant les suites des animes en général… Espérons que les studios d’animations trouveront à l’avenir, une autre source de revenu que les ventes DVD bluray, qui soit plus abordables pour les fans.

          • Ulysop
            27 octobre 2015 - 18 h 20 min | Permalien

            non mais maou c’était programmé dés le début, alors voila…

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Entrez Captcha ici : *

    Reload Image

    Advertisment ad adsense adlogger