Pourquoi le manga Slam Dunk est-il aussi populaire au Japon ? | Adala News

Pourquoi le manga Slam Dunk est-il aussi populaire au Japon ?

C’est par le biais du blogueur américain nbaxpop que nous découvrons les raisons qui ont conduit le manga Slam Dunk a devenir une référence, au Japon !

Slam DunkEn effet, le manga Slam Dunk de Takehiko Inoue fait encore parti en 2013, des manga les plus lucratifs de la Shueisha. (120,290 millions copies vendues dans le monde)

Slam Dunk mangaPlus qu’une simple histoire sur des pages imprimées (et plus tard adapté en une série animée), Slam Dunk a rendu populaire le Basket-ball dans les clubs de lycées japonais dans les années 1990 (monopole détenu par le Baseball jusqu’à lors).

Les raisons du succès :

  • Une véritable histoire d’amour pour le Basketball et pour une fille
  • Combinaison réussie entre entre humour et sérieux
  • Des personnages travaillés psychologiquement et qui reflètent la réalité
  • Une évolution graphique saisissante au fil des tomes
  • Un shonen qui séduit également les filles
  • Une culture streetwear qui plait aux jeunes

Slam Dunk mangaCe qu’il faut retenir :

  • En 2007 l’éditeur Shueisha crée une bourse d’études pour les lycéens basketteurs japonais afin de poursuivre leurs études aux USA (sports-études)
  • En 2010, Takehiko Inoue a reçu une mention élogieuse de l’Association de Basketball japonais pour Services rendus au Sport
  • En 2012, le sondage de Goo Ranking révèle que Slam Dunk est le deuxième manga préféré des japonais (H/F) (One Piece en premier & Dragon Ball en troisième)
  • En 2013, l’éditeur Shueisha révèle que Slam Dunk est le 5ème manga le plus lucratif de tout son catalogue

Le manga Slam Dunk de Takehiko Inoue a débuté en 1990 aux éditions Shueisha et dénombre un total de 24 tomes reliés, au Japon (nouvelle édition).

En France, le manga est disponible aux éditions Kana.

Slam Dunk 31Genre : Shonen, School Life/Comédie, Basketball/Sport

Synopsis :

L’histoire nous entraîne dans le quotidien de Hanamichi Sakuragi, un lycéen impulsif.

Après avoir essuyer 50 râteaux au collège, aujourd’hui, il tombe sous le charme de la ravissante Haruko Akagi, qui est secrètement amoureuse de Kaede Rukawa, l’un des meilleurs basketteurs du lycée.

C’est alors que Sakuragi décide de rejoindre le club de Basketball et se rapprocher de Haruko.

Une série animée, réalisée par le studio Toei Animation, a débuté en 1993~1996 et dénombre un total de 101 épisodes. Et 4 films animations sont sortis entre 1994 et 1995, au Japon.

sources : nbaxpop, goo ranking

©Shueisha/Takehiko Inoue/Slam Dunk Project

Articles Similaires :

46 Comments

  1. Je trouve que c’est vraiment dommage que l’auteur n’ait pas continué son manga, qui avait un tel potentiel…
    Perso, moi qui ai lu la totalité des Hajime no Ippo, Slam Dunk, Eyeshield21, ce sont mes mangas de sports préférés, avec Hajime no Ippo en tête, le seul qui continue encore.

  2. Personnellement du même auteur je trouve REAL plus intéressant que Slam Dunk mais il est vrai que parler d’handicapés rends plus difficile de s’identifier aux héros…pourtant il est bien plus intense moralement.

    1. Tu peux pas les comparer, REAL est un drame autour d’un handisport, SLAM DUNK privilégie plus le sport en lui-même qu’autre chose.

      REAL est + humain, profond, + “seinen”, mature, et très bouleversant (même les + durs pourraient y lâcher une larme). Je considère aussi ce manga comme un chef d’oeuvre.

      Cette auteur a presque un sans faute dans sa carrière (Vagabond, Slam Dunk, Real) qui ont tous eu d’énormes succès critiques et commerciales. Le genre de mec né pour faire des mangas (un véritable don) !

  3. Bon, je vais parler de l’anime vu que je n’ai pas lu le manga papier
    pour l’anime la combinaison entre l’humour est le sérieux est complètement ratée simplement parce qu’il n’y a pas de sérieux; dans le tiers que j’ai vu de l’anime: le héro passe son temps à s’exiber, même les match ressemblent plus à un spectacle qu’autre chose, quand à l’humour, il est extrèmement lourd et c’est l’humour habituel des shonen où on voit le héro s’exiter inutilement, donc il n’a pas plus d’intérêt que celui dans Naruto ou One Piece

    pour les personnages travaillés psychologiquement et qui reflètent la réalité, ça aussi c’est complètement faux: comme d’habitude la fille sert de décoration, quand aux persos, ils ne sont pas plus travaillés que dans les autres gros shonen et ne sont pas du tout conforme à la réalité parce que le héro et certains autres persos dans cet anime ont l’air d’avoir une grave maladie mental qui les rend incroyablement stupides, je doute que beaucoup de basketteurs soient dans ce cas là

    pour conclure c’est exactement un anime pour kikoo dans la seule différence avec les autres est l’absence de fantastique, ce qui doit expliquer son énorme popularité surtout si le manga est fidèle à l’anime
    le seule point positif que j’ai retenu de l’anime est qu’il est fidèle à l’univers du basket

    1. Ce que je retiendrai dans ton commentaire “si le manga est fidèle à l’anime” qui m’a bien fait rire. Moi je ne parle pas de l’anime parce que c’est une très mauvaise adaptation du manga, tout les points cités dans l’article sont vrais, ce que tu as démenti n’est probablement valable que pour l’anime. Slam Dunk mérite amplement son succès!

  4. c’est Takehiko Inoue connu pour sont art http://www.youtube.com/watch?v=aJtPSDcnOq4
    http://www.youtube.com/watch?v=fFoZtBvgVi4
    ont dit que c’est le meilleure dessinateur de manga au japan voir sont travaille c’est réalisation comme vagabond c’est vraiment un grand honneur j’aime bcp ce mangaka et pour ce qui ne connaise pas slam dunk bahh il faut voir tout de suite le manga qui est largement supérieure (les dessin Takehiko Inoue sont magnifique) a l anime qui na pas terminé l’intégralité du manga

    1. des que j’aurai le temps je mis met a ce manga, j’arrête pas d’entendre qu’a l’epoque ou il etait publier dans le jump il faisait part egale avec dbz et que le jump n’a cesser de regresser depuis l’arrêt de sa publication.

        1. on a deja vu le resultat avec captain tsubasa pour le transfert toei-madhouse. moi j’ai une confiance aveugle pour un studio qui a réussi a me passionné pour un animé de jeux de carte japonais dont je n’ai toujours pas compris les règles après plus de 30 episode lol.

          1. tu parle de chiayafuru c classe ce manga moi j aime bien j essaye d apprendre en meme temps mais c chaud mais lhistoire est sympa

            1. oui c’est bien chihayafuru, je prend plaisir a voir chaque episode alors que je n’ai rien compris au règle, juste la mise en scene et les personnage me divertisse. par contre j’ai jamais essayé le manga, le style shojo me rebute.

  5. Quelqu’un qui a vu l’anime peut me dire si c’est comme Captain Tsubasa, terrain de 200m, épisodes au ralenti pour faire durer,

    Ou s’il est très bien adapté?

    1. nn c est beaucoup moin etendu meme si parfois pour ne pas trop rattraper le manga a l epoque certain episode trainai en longueur ^^ mais sinon c tres bien realiser enfin il faudrai le remettre au gout du jour et sa serai parfais et puis faire la suite a l anime mais bon sa l auteur ne voudra jamais ^^

        1. parce que c ete l auteur qui avait arreter l anime il disai que sa detruisait sont oeuvre ^^ pourtant les role etait bien jouer et pour l epoque cete bien anime mais bon voila c est son choix ^^

          1. moi je le comprend l’auteur, sa doit faire au coeur de voir ton travail sur lequel tu as travaillé jour et nuit se faire massacrer par la toei. bon après sa n’a pas l’air d’être un massacre du niveau hokutonoken-onepiece-saintseiya.

            1. ba ouai c est sur mais bon ta pas forcement le budget pour fairetout une serie bien faite donc tu fait avec ce que ta et moi jtrouvait sa assez jolie ^^

            2. Quand t’es pas capable de faire quelque chose de façon correcte tu ne le fais pas. Perso je ne me lance jamais dans quelque chose si c’est pour le bâcler.

            3. C’est bien dommage, ça éviterait chaque saison de se retrouver avec 75% d’animes bâclés.

            4. toutes façon c’est simple dans l’animation japonaise ta les studios qui font des animés par passion (sunrise,kyoanni,madhouse etc) et les autres qui font des animés en masse bacclé rien que pour le fric (toei,pierrot,david etc) alors qu’on sait très bien que pour faire des animés propres il suffit de produire moins et espacer les sorties.

            5. Ouais enfin t’as des grosses daubes même chez Sunrise, Kyo et compagnie. Même si je suis d’accord sur le fond.

            6. Plait-il ? Saint Seiya gâchée ? C’est que vous n’avez pas jeté un oeil du côté du manga : une véritable croûte : des dessins horribles, tellement que ça en devient incompréhensible. Le dessin animé a hautement relevé le niveau graphique (même si ça n’était pas très dur).

            7. pour saint seiya l’animé n’a rien relever du tout, 90% des episodes sont moche et bacclé, c’est edulcoré, pas fidèle au manga et aussi faudrait que les gens arrête de dire “ouais dans l’anime les dessins d’araki sont magnifique” alors qu’il n’a fait que 10 episode sur les 114. le manga a peut être un chara-design moins beau au debut mais le trait de kurumada c’est vraiment améliorer au fur et a mesure et est devenu très agréable vers la saga poseidon/hades et l’histoire est plus mature et plus cohérente.

            8. donc pour saint seiya il faut faire la part des choses d’un coté ta les episodes fait pour economiser/sous-traiter en chine/a la va vite/bacclé qui represente 90% (qui sont donc un massacre)de l’anime et de l’autre ta les episodes morishita ou yamauchi/araki et himeno qui sont magnifique,poetique,jouissif etc. mais qui sont très rares. donc l’anime est a 90% un massacre par contre si tu te selectionne que les beau episodes la oui saint seiya est un chef-d’œuvre qui n’a pas vieilli et puis il y a les oav du junikyuu et les films abel et tenkai-hen qui sont superbe. sinon n’oublions pas les musiques de seiji yokoyama, les seiyuus et les openings/endings qui ont en partie sauver l’anime.

    2. Pour avoir vu les deux, je dirais que Slam Dunk n’est pas a blamer autant que Captain Tsubasa.
      Il y a au debut pas mal d’explications sur les termes techniques. Les matchs officiels sont très vifs, tu as par contre le droit à des scènes comique, de dispute ou de petage de plomb de la part du héros, riend e dérangeant vu que ca contribue au à l’ambiance.
      Si tu veux on peut comparer la durée des matchs à un match dans Eyeshield21 (5-8 épisodes/match)
      Le premier match pour exemple dure 7 épisodes

  6. Je connais que de nom, les 248 chapitres donne pas trop envie de commencer, une pointe de romance et Kuroko serait pareil je suis sur.

    1. Euh non … Kuroko c’est vraiment ridicule à côté de Slam Dunk.
      Slam Dunk a tout simplement toutes les qualités qui définissent un bon Shonen, et une retranscription du Basket vraiment fidèle.
      À mon sens, c’est le meilleur manga de sport de tous les temps.

      Et c’est incomparable avec Kuroko no Basket. Kuroko est un manga à personnage, tout comme Prince of Tennis par exemple. Le sport pratiqué est presque un prétexte tellement il y est représenté de manière pitoyable.

        1. Slam Dunk et largement meilleur que Ippo (et je parle en connaissance de cause vu que j’ai lu + de 60 tomes de Ippo)

          Ippo est certe super (même si ça traine énormément en longueur) mais Slam Dunk juste le meilleur manga de sport !

    2. Oh un inculte ! Comment t’oses comparer ces deux mangas ? Tu ne l’as même pas lu… Les deux sont tellement différents. Je suis totalement de l’avis de Bejito.

  7. il est populaire tout simplement car il est génial et qu’il ne traine pas en longueur comparé au autre mangas de shueisha qui passe régulièrement les 50 tomes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *