[Critique] Over Bleed (manga)

Titre original : 激流血 OVER BLEED (Gekiryuuketsu)
Genre : Baston, Seinen, Action
Éditeur France : Ki-oon
Prépublications Japon : Young Gangan (ヤングガンガン)
Auteurs : 28ROUND (duo coréen ; Jun Sang Young/Park Jungki)
Statuts : Terminé au Japon (3 Tomes)
Année de sortie : 2011
Nombre de Tomes disponibles en France : 3

HISTOIRE :

Kei est un lycéen maltraité par certains de ses camarades de classe. Faible et impuissant face à ces bourreaux, il décide de mettre fin à ses jours avec son ami, Akira.

Cependant, Kei survit mais son ami est porté disparu jusqu’au jour où une vidéo de combat clandestin y montre un dénommé Bunen qui ressemble à Akira. C’est alors que Kei décide d’intégrer le système des combats de rue pour retrouver Akira. Mais au delà de sa recherche, Kei y trouve une nouvelle raison de vivre.

Les combats aussi violents soient-ils, font sentir Kei vivant, ce qui le pousse à prendre part aux agissement du réseau illégal, Over Bleed, afin d’affronter le redoutable Bunen.

IMPRESSIONS :

Over Bleed est une œuvre marquante par sa violence mais surtout par son réalisme. Le contexte du faible maltraité par des racailles amène Kei à mettre un terme à sa condition de victime pour devenir fort.  Nous sommes en présence d’un manga faisant l’apologie de la loi du plus fort.

« Je m’éveille à la vie que quand j’entends l’air vibrer au rythme des coups »

Alors que la société dans laquelle nous vivons nous conditionne et inhibe nos instincts, le manga Over Bleed tend à révéler le malaise social des jeunes aussi bien psychologique que physique.

Chaque épreuve que parcourt Kei invite le lecteur à éveiller la force qui sommeil en lui. Que cela soit par le caractère du personnage ou de ses actions, la volonté de Kei à changer pour maitriser sa véritable nature rend la lecture passionnante.

« Avancer vers l’ennemi même sous un déluge de coups ! »

Nous suivons l’ascension spectaculaire d’un jeune garçon qui n’a plus rien à perdre et qui fera tout pour atteindre son objectif.  Assidu dans ses entraînements, Kei illustre le guerrier des temps modernes qui poursuit la voie du Bushido.

NOTE : 15/20

Manga en ligne : Preview Tome 1

© Square Enix, Over Bleed, 28 round/ éditions Ki-oon

Articles Similaires :

Un commentaire

  • Aster Phoenix
    7 septembre 2013 - 19 h 07 min | Permalien

    Over bleed est un excellent seinen. On y trouve tous les ingrédients qui font la qualité d un manga : narration rythmé, héros en quête du succés, dessins percutants,…

    De plus réaliste il est de par l histoire qui prend place dans le cadre urbain moderne où le héros est un lycéen au début maltraité qui va apprendre à se défendre pour retrouver son ami perdu. Mais réaliste il l est surtout par les thèmes abordés : violence scolaire, exposition et vulgarisation de la violence par les réseaux sociaux et internet, phénomène d une culture urbaine de la violence.

    Tenter de retrouver son ami perdu est quelque part pour kei par la voie du combat (budo) un moyen de retrouver ses repères, son identité, de sens si spécifique à la société moderne, en particulier la société japonaise.

    Le seul reproche qu on puisse faire à l auteur est d amener trop vite la conclusion dans le troisième volet, peut être aurait il fallu un quatrième tome pour bien poser l épilogue.

    Bref à recommander pleinement

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *