[Critique] The Innocent (manga) | Adala News

[Critique] The Innocent (manga)


Titre original : The Innocent
Genre : Seinen, drame, surnaturel
Éditeur France : Ki-oon
Éditeur Japon : inconnu
Auteurs : Avi Arad & FUJISAKU Junichi (scénaristes)KO Yasung (dessinateur)
Statuts : Terminé (1 Tome)
Année de sortie : 2011
Nombre de Tomes disponibles en France : 1

HISTOIRE :

Ash est un détective privée qui se retrouve sur la chaise électrique après avoir tenté de faire tomber l’un des plus grands parrains du crime.

Cependant, une deuxième chance est lui accordée et il revient sur Terre supervisé par un ange déchu, pour aider les condamnés à mort innocents. Ténébreux, glacial et sans pitié, Ash utilise ses nouveaux pouvoirs pour se venger de ses bourreaux…

Toutefois, il lui ai interdit de tuer les humains mais Ash est un fin stratège, prêt à tout…

IMPRESSIONS :

The Innocent réuni le co-directeur des studios Marvel (Avi Arad), le scénariste de Ghost In the Shell : Stand Alone Complex (FUJISAKU Junichi) et le dessinateur de Stigmata (KO Yasung) qui mêlent leurs talents pour une histoire originale entre thriller, mystères et manipulation.

The Innocent est une histoire très rythmée avec un personnage extrêmement charismatique. On n’avait pu vu ça depuis Death Note et Code Geass.

Le personnage de Ash rappelle un peu Light (Death Note) que ce soit au niveau du chara design ou de son comportement (calculateur, sans pitié) mais avec une personnalité qui lui est propre (et des pouvoirs en plus).

L’histoire est prenante grâce à une atmosphère totalement immersive et d’un personnage qui ne s’apitoie pas une seule seconde sur lui (on est loin des shonen, oui oui).

De plus, on se laisse rapidement convaincre par les intentions du protagoniste (se venger à tout prix) et des personnages secondaires victimes d’une machination d’une organisation criminelle sans scrupule.

One Shot oblige, l’histoire ne tourne qu’autour de Ash et les victimes dont il est en charge.

Une seule ligne directrice (pas plus mal) très bien mise en scène avec plusieurs personnages intéressants (aussi bien gentils que méchants) mais qui ne développera pas une seule seconde les intentions des criminels (notamment le Némésis de Ash).

Seul bémol, la fin qui s’accélère tellement vite qu’on en perd un peu le fil et les évènements s’enchainent trop rapidement qu’on se retrouve déjà à la conclusion de l’histoire avant de s’en rendre compte (la marque de fabrique de tous les one shot).

En tout cas, après la lecture de The Innocent, on ne peut être que satisfait.

NOTE : 17/20

Manga en Ligne : Preview Tome 1

copyrights © Avi Arad, Production I.G, FUJISAKU Junichi, KO Yasung, éditions ki-oon

Articles Similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *