Le film animation Kiminonaha (Your Name.) de Makoto Shinkai, annoncé

C’est par le biais de Toho Movie que nous apprenons la production du film animation, Kiminonaha (Your Name) de Makoto Shinkai !

Kiminonawa-annonce-movie-001Le film est prévu le 26 Août 2016 dans les salles japonaises & le 28 Décembre 2016 dans les salles françaises. Plus d’informations prochainement.

Genre : Tranche de vie/School Life, Romance, Fantastique

Synopsis (provisoire) :

L’histoire raconte l’incroyable romance de 2 adolescents séparés par des milliers de kilomètres.

Mitsuha est une lycéenne qui vit au fin fond de la campagne avec sa petite sœur et sa grand-mère. Elle a une relation difficile avec son père, le maire du village, qui est souvent absent.

De l’autre côté, Taki est un lycéen passionné d’architecture qui habite à Tokyo et qui travaille à mi-temps dans un restaurant italien.

A partir d’une certaine nuit, Mitsuha et Taki vont commencer à se retrouver de temps en temps dans le corps de l’autre et devoir mener leur vie respective…

Annonce Vidéo :

Staff Animation :

Studio : CoMix Wave Inc.
Réalisateur : Makoto Shinkai (The Garden of Words, Cross Road, Voyage vers Agartha)
Scénariste : Makoto Shinkai (The Garden of Words, Cross Road, Voyage vers Agartha)
Character Design : Masayoshi Tanaka (The Anthem of the Heart, AnoHana, Highschool of the Dead)
Responsable Animation : Masashi Ando (Lettre à Momo, Le Voyage de Chihiro, Tokyo Godfathers)

sources : kiminona.com, cinema today

© 2016 Kiminonaha Production Committee

37 Commentaires

  • Oline
    12 décembre 2015 - 13 h 02 min | Permalien

    Excellente nouvelle !

  • Takeya
    12 décembre 2015 - 12 h 48 min | Permalien

    J’ai adoré chacun de ses films donc je ne serai certainement pas déçu mais comme certains l’ont déjà dit avant moi, je trouve dommage qu’il ne se renouvelle pas.

    Mais je ne bouderai tout de même pas mon plaisir 😉

  • grumo
    11 décembre 2015 - 15 h 46 min | Permalien

    Les films de Makoto Shinkai c’est comme ceux de Mamoru Hosoda, ça se mate day one au ciné ! 🙂

  • GYUZ
    11 décembre 2015 - 11 h 57 min | Permalien

    Encore une histoire d’amour qui va mal finir avec des dessins et une animation orgasmique.

    • Naomi
      11 décembre 2015 - 18 h 26 min | Permalien

      Je ne pense qu’on n’a à s’en plaindre ,si?

  • anonyme
    11 décembre 2015 - 0 h 09 min | Permalien

    Franchement, autant je bave d’admiration devant chacune de ses réalisations, autant j’aimerais qu’il tente d’autres domaines, parce que là, le synopsis fait quand même sacrément echo a 5 centimètres par seconde…

  • Jok3r
    10 décembre 2015 - 23 h 07 min | Permalien

    J’espère juste pas avoir une fin comme 5 cm chais plus quoi mdrrr ! TELLEMENT TRISTE >< !

  • balou
    10 décembre 2015 - 23 h 04 min | Permalien

    J’ai hâte de le voir. J’ai beaucoup aimé ses films.

  • l3mar1n
    10 décembre 2015 - 18 h 49 min | Permalien

    J’aime bien la pâte artistique de Shinkai. Aussi bien pour ses personnages que son scénario.

  • Ayumi92
    10 décembre 2015 - 17 h 59 min | Permalien

    Ohh il a l’air magnifique, j’ai tellement hâte de le voir ! ^^

  • Dr.Pwet
    10 décembre 2015 - 17 h 40 min | Permalien

    tiens je vis la même chose avec ma fiancé (séparé de milliers de km) alors jle regarderai à coup sûr.

  • Yondaime
    10 décembre 2015 - 17 h 01 min | Permalien

    Makoto Shinkai est un réalisateur très poétique.

    Ses films ont un charme particulier qui fait qu’une fois plongé dedans on ne lâche jusqu’à la fin.

  • Ulysop
    10 décembre 2015 - 16 h 46 min | Permalien

    j’en suis, j’aime beaucoup ce qu’il fais, bien que j’avais trouver 5 cm par seconde assez bof

  • aqua
    10 décembre 2015 - 16 h 42 min | Permalien

    Cool 😀

  • 10 décembre 2015 - 16 h 32 min | Permalien

    Oh oui du Makoto Shinkai !! Depuis 5 cm par seconde et garden of words j’adore ce mec. J’ai jamais vu de graphisme aussi beau que dans ses films d’animations et surtout qu’il combine chacun des détails des images avec l’histoire. Ce mec peut prendre une histoire et en faire un chef d’oeuvre enfin c’est ce que je pense.

  • Oreki
    10 décembre 2015 - 14 h 51 min | Permalien

    Chef d’œuvre graphique assuré !!!!
    Étudiant en architecture aaahhhhhh !
    J’attends avec impatience

  • animefan
    10 décembre 2015 - 14 h 42 min | Permalien

    Cool. C’est toujours intéressant à regarder les productions de Makoto Shinkai.

  • ossan66
    10 décembre 2015 - 14 h 41 min | Permalien

    Le synopsis a un petit goût de réchauffé, mais bon avec Makoto Shinkai on peut être assuré d’avoir un très beau film dans tous les cas.

    • Mike
      10 décembre 2015 - 21 h 43 min | Permalien

      Ouais c’est vraiment dommage qu’il sorte pas plus souvent de sa zone de confort pour faire quelque chose e totalement différent, il va commencer par tourner en rond a un moment.

      • ossan66
        10 décembre 2015 - 22 h 58 min | Permalien

        C’est exactement ce que je me dis. En comparaison Mamoru Hosoda est juste 1000 fois plus audacieux dans ses choix artistiques et les différentes thématiques qu’il aborde. Et pourtant les deux réalisateurs rencontrent le même succès.

    • Adamand
      10 décembre 2015 - 23 h 30 min | Permalien

      Mais bon, on peut pas lui reprocher de faire ce qu’il a envie, d’autant plus si ça marche.

  • celine
    10 décembre 2015 - 14 h 10 min | Permalien

    J’ai adoré The Garden of Words et Cross Road. Vivement qu’on en voit plus sur Kiminonaha !!!

  • Fenrir
    10 décembre 2015 - 14 h 08 min | Permalien

    Bon encore un film que je vais regarder ^^.

  • lex
    10 décembre 2015 - 14 h 06 min | Permalien

    Mouais elles commencent sérieusement a toutes se ressembler les “oeuvres” de Makoto, mais bon il a trouvé le bon filon : des romances d’amour poétique qui mènent a rien , les gens adorent, faut juste changer la forme et garder le fond sauf que pour ma part jvais en faire une indigestion ^^ .

    • praia
      11 décembre 2015 - 1 h 05 min | Permalien

      Ce genre de film est aussi intéressant que de savoir que Naruto à deux écharpes ^_^

  • accelerator
    10 décembre 2015 - 13 h 31 min | Permalien

    Makoto Shinkai + synopsis qui m ‘intéresse , sur que je regarde.

  • Dracnard
    10 décembre 2015 - 13 h 28 min | Permalien

    Je ravale mon enthousiasme et je sombre dans une tristesse profonde quand je vois çà:

    “Character Design : Masayoshi Tanaka” 🙁

    Je pleure, moi qui voulais sauter de joie en pleine permanence.

    Fin.

  • Ice
    10 décembre 2015 - 12 h 57 min | Permalien

    MAKOTO SHINKAI!!! Oui <3

  • Azuki
    10 décembre 2015 - 12 h 55 min | Permalien

    J’ai vraiment hate de le voir

  • Fairynoepiece
    10 décembre 2015 - 12 h 16 min | Permalien

    Keit-Ai finds a way again.

  • lordvin
    10 décembre 2015 - 11 h 46 min | Permalien

    hate de voir sa, the garden of words j’avais bien aimer même si la fin est triste hâte de voir cleui la^^

  • raito33
    10 décembre 2015 - 11 h 33 min | Permalien

    Du Makoto Shinkai, une histoire d’amour : oubliez l’idée même de happy ending ^^

  • Shirou
    10 décembre 2015 - 11 h 25 min | Permalien

    Pffff… Simple mais tellement captivant ! ça donne franchement envie puis Makoto Shinkai ! cette pate graphique c nimp *-*

  • Umu31
    10 décembre 2015 - 11 h 12 min | Permalien

    Ce sera un film intéressant à regarder comme tout ce qu’il a l’habitude de faire.

  • Jacques
    10 décembre 2015 - 11 h 07 min | Permalien

    Ce film à juste l’air trop beau ! Me tarde de le voir ! Même si c’est pas de suite !

    • Laewyr
      10 décembre 2015 - 11 h 59 min | Permalien

      Comme tout ce qu’il fait : le détail mis dans chaque image va de paire avec l’histoire.
      Il n’y a pas “d’économie” sur cette dernière.
      En fait, son style est immédiatement reconnaissable et ceci depuis sa toute première création (Hoshi no Koe, quoiqu’il est possible qu’il ait commencé avec autre chose mais je ne l’ai jamais vu).

      Pour tout dire, nombre de screens de scènes de ses films me servent de fond d’écran 😉 .

    • praia
      11 décembre 2015 - 1 h 10 min | Permalien

      Dans ton assiette, il vaut mieux que ce soit plus bon que beau.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *