L'anime Saenai Kanojo no Sodatekata, en Visual Art | Adala News

L’anime Saenai Kanojo no Sodatekata, en Visual Art

C’est dans le Dragon Magazine (Fujimi Shobo) que nous découvrons le visual art de l’anime, Saenai Kanojo no Sodatekata (Saenai Heroine no Sodatekata) !

Saenai-Heroine-no-Sodatekata-Visual-ArtLa série animée (12 épisodes + épisode 0) débute le 08 Janvier 2015, au Japon & en France(crunchyroll.fr).

Genre : Shonen, Tranche de Vie, Comédie/Romance

Synopsis (provisoire) :

L’histoire nous raconte le quotidien de Tomoyo Aki, un lycéen qui travaille sur son doujinshi (manga amateur/auto-publié).

Nous le suivons à travers ses relations sociales et sentimentales comme :

La charmante Megumi KatoEriri Spencer Sawamura son amie d’enfance ou encore Kasumigaoka Utaha, génie littéraire qui repousse toujours les autres.

Staff Animation :

Auteur : Maruto Fumiaki
Studio : A-1 Pictures
Réalisateur : Kanta Kamei (Nanana’s Buried TreasureOreshuraUsagi Drop)
Scénariste : Maruto Fumiaki (White Album 2)
Character Design Original : Kurehito Misaki
Character Design : Tomoaki Takase
Responsable Animation : Tomoaki Takase
Musiques : Hajime Hyakkoku (saga K-ON!, GJ-Bu TV)

Chara Design :

Utaha Kasumigaoka :

Utaha-Kasumigaoka-chara-design

Eriri Spencer Sawamura :

Eriri-Spencer-Sawamura-chara-design

Megumi Kato :Megumi-Kato-chara-design

Michiru Hyodo :Michiru-Hyodo-chara-design

Izumi Hashima :

Izumi-Hashima-chara-design

Le roman Saenai Kanojo no Sodatekata de Maruto Fumiaki a débuté en 2012 aux éditions Fujimi Shobo et dénombre un total de 13 tomes reliés, au Japon.

Une adaptation manga de Maruto Fumiaki (scénariste)Moriki Takeshi (dessinateur) a débuté en 2013 aux éditions Kadokawa Shoten et dénombre actuellement 1 tome relié, au Japon. 2 spinoff sont également en cours de parution.

Saenai-Kanojo-no-Sodatekata-manga-extrait-001

Saenai-Kanojo-no-Sodatekata-manga-extrait-002sources : otakomusaenai.tv

© Maruto Fumiaki/Fujimi Shobo/Kadokawa/Saenai Kanojo no Sodatekata Project

27 Comments

    1. +1
      D”un cote, puisqu’un visual art est censé nous présenter les personnalité des personnages, l’absence de visual nous donne à réfléchir… (pas de visual pour un personnage sans personnalité)

  1. Dites, vous avez vu l’oeuvre original avant de critiquer ? Je veux dire, c’est un seinen. Je vois pas pourquoi vous criez tous au meurtre ‘-‘.

  2. bon encore un harem….j’entend déjà plein de haine mais reconnaissez le lees filles sont assez jolies cette fois non ? et y a pas de fanservice lolicon (seulement lui)

        1. mouais mais moi je trouve cella la charmante et puis j’ai pas vu la masse d’harems et contrairement a ceux que j’ai vu y a pas de fille “jeune” comme Koneko de DxD ou nana de to love ru

    1. J’aime bien le charac design aussi, mais bon déjà Izumi Hashima c’est une loli pour moi. Après les personnages sont stéréotypés. On reconnait directe la loli onii-chan baka, la tsundere, la yandere, la kuudere et l’amie d’enfance dynamique et sportive.

      Après, je n’ai pas lus le manga. Le personnage masculin est peut être aussi réussi que celui de Grisaia, mais j’ai un doute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *