Meurtre macabre commis par une lycéenne, au Japon | Adala News

Meurtre macabre commis par une lycéenne, au Japon

C’est par le biais des médias japonais que nous apprenons qu’une lycéenne a assassiné son amie par curiosité !

meurtre-macabre-lyceenne-japonLe 26 Juillet 2014 dans la ville de Sasebo, une lycéenne de 16 ans (depuis lundi) a été arrêtée pour le meurtre de son amie, Aiwa Matsuo (15 ans), qui avait passé l’après-midi chez elle.

Ce sont les parents de la victime qui ont appelé la police lorsque leur fille n’est pas rentrée avant 23h.

reconstitution-meurtre-macabre-japon-002La meurtrière, une adolescente décrite comme particulièrement intelligente mais très instable par ses camarades de classe & professeurs, a avoué avoir frappé son amie à la tête une dizaine de fois avec un objet contondant (marteau), avant de l’étrangler, de la décapiter et de lui sectionner la main gauche.

reconstitution-meurtre-macabre-japon-003Elle explique même :

“Je voulais tuer et disséquer quelqu’un… pour voir ce que ça faisait.”

Il s’agit d’un crime prémédité puisque des outils spécialement destinés à commettre le meurtre ont été acheté par l’adolescente.

“J’ai acheté tout ça moi-même, je voulais tuer quelqu’un.”

Selon le quotidien Yomiuri, la police a retrouvé des marteaux et une scie au domicile de la criminelle. Après avoir nié en bloc, celle-ci a finalement reconnu froidement les faits, une fois qu’elle a su que le corps avait été découvert à son domicile.

reconstitution-meurtre-macabre-japon-001Les policiers ont confirmé que cette lycéenne n’a pas exprimé le moindre regret. Elle va subir des examens psychiatriques.

Reconstitution 3D des événements :

La coupable vivait seule dans l’appartement depuis le décès de sa mère l’an passée et le remariage de son père.

MAJ : L’adolescente présentait déjà des signes de déséquilibre mental durant sa scolarité notamment en CM2, quand elle a versé de l’eau de javel dans le repas de 2 élèves qui se moquaient souvent d’elle.

MAJ 2 : La production a annoncé que l’épisode 4 de l’anime Psycho-Pass Saison 1 Extended Edition ne sera pas diffusé (31 Juillet 2014) car l’épisode présente un crime similaire impliquant des lycéennes. Il sera remplacé directement par l’épisode 5. (au Japon seulement)

MAJ 3 : Lundi 06 Octobre 2014, le père de la meurtrière (53 ans) s’est pendu dans sa maison. Il n’arrivait pas à vivre avec les actes commis par sa fille.

De plus, des messages macabres accompagnés de photos ont été postés sur le forum japonais 2chan, 2 heures après le meurtre.

main-ensanglantee1main-ensanglantee2

La police n’a toujours pas confirmé que l’auteur de ces messages était bien la jeune fille mais les photos montrent une main ensanglantées avec les messages suivants postés :

“le sang qui n’arrête pas de couler”

“J’ai fini par tuer.”

A noter que les premiers médias télévisés à avoir rapporté la tragédie ont mis en avant le fait que les deux adolescentes aimaient les animes, comme s’il pouvait y avoir un quelconque lien avec cette violence. Suite à une très vive polémique sur les réseaux sociaux japonais, la presse a cessé de le mentionner depuis.

sources : TBSsankei, leparisien

108 Comments

  1. Si on remet toujours la faute au fait que l’on aime les animes, on ne sans sort plus. Si une personne n’est pas bien déjà mentalement, bien sûre que ça ne va pas arranger la chose. Mais de là à dire que l’anime nous rend de la sorte, c’est un peu trop…

    Je ne vais pas être trop méchante avec celle qui a commis le crime. Elle a fait quelque chose de vraiment impardonnable et doit être punie pour son crime. Elle a tout de même tué quelqu’un et en plus juste pour savoir ce que ça faisait. Mais il aurait pu éviter ce crime, les camarades et professeur ont remarqué qu’elle était instable et non rien fait, en plus elle vivait seule ce n’est pas très sain. Et son père qu’est-ce qu’il fessait ? il ne devait pas se préoccuper d’elle. La mort de sa mère n’a pas dû arranger son problème… (après je ne connais pas tous les faits et tout). Et on ne peut pas vraiment savoir ce qu’elle avait dans sa tête… Mais moi je pense surtout à la famille qui a perdu leur fille. Ils en doivent beaucoup souffrir et ça doit être choquant pour eux ce qu’a fait l’ami de leur enfant.

    Il arrive tellement de chose dans ce monde… C’est triste…

  2. L’histoire se révèle etre bien plus complexe qu’on le laisse paraître, c’est pourquoi
    je laisse cette affaire entre ses mains.
    Découvre la vérité Meitantei Conan
    * sort *

  3. on vas y c’est bon kancolle arrete de me sortir ta science, on vas s’arreter la j’ai pas que ca a faire de dialoguer avec toi qui ne comprends rien

    1. D’accord, je crois savoir d’où vient le malentendu. Quand je parlais de tuteur ou de soutien psychologique, c’était bien entendu AVANT son crime. En clair je regrette que personne ne s’est rendu compte qu’elle avait des problèmes et en parle avec elle.
      Quand à son sort actuellement, je m’abstiens de tout commentaire et je laisse les juges en décider, je n’ai pas les informations nécessaires pour me permettre de la juger, contrairement à ce que certains font ici stupidement.

  4. C’est une histoire digne d’un thriller. Le nombre de crimes graves commis par des adolescents montre qu’il y a bien un mal être chez les jeunes.

  5. Premier Constat:
    un lycéenne a assassiné son amie par curiosité?
    selon moi,il est clair que c’est un mensonge de sa part,peut-être pour cacher ou du moins camoufler un certain temps ce qu’elle enviait véritablement à son amie Aiwa Matsuo!

      1. Mais quelque part il a peut être raison. Pour ce qu’on sait, son amie vivait avec ses deux parents tandis que la tueuse vivait seule depuis le décès de sa mère et le remariage de son père. Quelque part, peut être qu’elle enviait la situation familiale de son amie, qui sait?

        1. L’auteur est en quelque sorte le personnage qu’il créait, donc c’est autant la faute de Kirino que de la sienne. *tend un AK47 à Adamand*

  6. “Je voulais tuer et disséquer quelqu’un… pour voir ce que ça faisait”. Ca me fait flipper de savoir que de plus en plus de gens (principalement d’adolescents) tuent pour “voir ce que ça fait”…tiens j’ai soudainement envie de me refaire mirai nikki moi.

  7. C’est une histoire de dingue. Une vraie sociopathe qui aurait pu devenir un tueur en série si les parents n’avaient pas donné l’alerte.

    Je suis très triste pour les parents de la victime et je leur exprime mes plus sincères condoléances.

      1. Déjà la meurtrière avait perdu sa mère, son père s’était remarié et elle vivait seule; ce qui fait qu’elle avait déjà une situation instable. Ajoute des animes -glauques- (je vous assure que les animes ont des répercutions sur le mental) sur un esprit tordu, résultat: “j’avais voulu tuer pour voir ce que ca fait”!

        1. Les Higurashi, Elfen Lied, Another, Corspe Party ect.. ne sont pas inspirés d’histoires vraies, je crois que les jap ont un blocage avec cela, là où les ricains ne se gênent de se faire du fric sur des films style “Columbine”.

        2. Plus ou moins, mais l’histoire ne se concentre pas vraiment là-dessus. En regardant Higurashi tu sais tout de suite que c’est de la mise en scène.

          J’aimerais bien un anime qui soit réaliste.

        3. Plus ou moins, mais l’histoire ne se co’ncentre pas vraiment là-dessus. En regardant Higurashi tu sais tout de suite que c’est de la mise en scène.

          J’aimerais bien un anime qui soit réaliste.

  8. Si elle vivait seule la fille, le gouvernement a une part de responsabilité dans cette affaire. Il faudrait apporter un soutien psychologique et moral, au moins gratuit pour les mineurs dans les cas comme ça…
    Je ne connais pas son entourage, mais si j’ai un regret, c’est que personne n’ait su l’aider à temps.

    1. Bah déjà le père qui laisse sa fille juste après la mort de sa femme, ce n’est pas terrible… À mon avis elle devait être instable avant la mort de sa mère, et la mort de cette dernière a aggravé les choses.

      1. ouais c’est sur,mais bon c’est pas une raison pour tuer son amie si tout le monde au premier souci commencer a tuer on serais mal barrer en plus la façon dont elle s’est fait tuer est atroce quoi marteler,étrangler,décapiter, perso faudrait pas la mettre devant moi la meutriere parce que je lui bourre la gueule, je la laisse sur le carreau, c’est pas humain de faire c’est chose la bref je suis peut etre méchant mais ce genre de personne ça mérite pas de vivre.

        1. Ce n’est pas une raison je suis d’accord, par contre une personne atteinte de problèmes psychologiques n’a plus de raison. Et à mon avis elle devait avoir plus d’un souci.

          Je serais aussi d’avis de la décapiter, mais bon il y a des chances qu’elle soit déclarée instable et non maître de ses faits et gestes.

        2. Ce n’est pas une raison je suis d’accord, par co’ntre une personne atteinte de problèmes psychologiques n’a plus de raison. Et à mon avis elle devait avoir plus d’un souci.

          Je serais aussi d’avis de la décapiter, mais bon il y a des chances qu’elle soit déclarée instable et non maître de ses faits et gestes.

        3. C’est le genre de comportement que je déteste le plus, au lieu d’essayer de comprendre ce qui s’est passé dans sa tête et de lui apporter de l’aide, on la dénigre comme un animal : “c’est inhumain” “c”est monstrueux” “faut l’abattre”.
          Si les gens faisaient plus attention à l’autre et avaient un peu plus d’empathie, on pourrait prévenir ce genre de mésaventures horribles. Je ne dis pas de guérir toute la misère du monde, mais un tuteur aurait pu et dû être là pour l’aider et la guider.
          Ce qu’elle a fait reste atroce et impardonnable, c’est un fait. Mais prenez un minimum en considération son point de vue et sa position psychologique avant de la juger.

          1. @Ichigo je ne comprends pas ton commentaire. Tu veux la “soigner” comment sans raison ni logique ? Tu la bourres de médocs et tu la fous dans un asile psychiatrique ? L’art de la psychologie c’est justement de jouer avec le temps et les mots.

            Puis je n’aime pas du tout le terme “soigner”, car à ce que je sache elle n’a aucune maladie reconnue par l’OMS.

          2. “c’est pas humain de faire ces choses” ça l’est,plus précisément c’est l’un des penchants de l’humanité,au final ce n’est au final qu’un malheureux concours de circonstances doublé d’un manque de réel recul.
            Ça peut vous paraître paradoxal mais il y a toujours une once de logique peut importe le comportement c’est juste que l’on ne la comprend pas ou on ne l’accepte pas.

        4. tupac,ces personnes que tu traites d’invivantes sont tout aussi humaines que toi!
          par contre en ce qui concerne le mérite ou non de vivre,ce n’est pas à toi d’en décider….et surtout ne descend pas plus bas qu’elle,en faisant preuve de violence physique dans tes coms à l’avenir.

          1. ah bon tout aussi humaine tu dis, je ne crois perso pour faire ce qu’elle a fais, une grande parti de son humanité s’est fais la malle, eh je suis peut etre dur dans mes propos mais ca fais combien de décennie que des pauvres innocent se font tuer pour aucune raison alors faut arrêter de dire des conneries, chacun son avis mais si ca arriver a l’un de t proche je sais pas si tu aurais le même discours ce que je ne souhaite a personne bien sur donc faut arrêter de leur chercher des excuse c’est tout.

          2. C’est que mon avis, mais débattre sur ça n’a aucun sens, d’un côté faut penser à la famille de la victime sérieux. Leurs filles s’est faites tuer d’une manière des plus violente juste en allant chez une amie. Et d’un autre faut ”bien sur” pas oublier la meurtrière, qui va s’en tirer je pense assez bien, qu’elle est des problèmes psychologique ou non. C’est pas parce que quelqu’un a eu une enfance difficile, des problèmes toute sa vie ou autre qu’il faut oublier les victimes premières. (sans oublier tous les meurtriers s’en tirant bien en faisant semblant d’être atteint psychologiquement, après tout, qui peux vraiment savoir ce qu’il se passe dans sa tête ?)
            Après, c’est que mon avis.

          3. tupac, j’allais t’écrire un gros pavé humaniste mais j’ai laissé tomber.
            J’espère qu’un jour tu finiras le collège et que tu pourras raisonner de manière un peu plus intelligente.

            PS : S’il y a bien quelque chose d’inhumain ici ce sont tes propos, c’est de la discrimination pure et simple. T’apprendras qu’on est tous différents, avant et même après la naissance. Chacun développe sa propre sensibilité et fragilité. En bref t’es pas différent des gens qui disent que les homosexuels ne sont pas humains. Je m’arrête là.

          4. C’est justement car elle est humaine qu’elle a tué quelqu’un, l’être humain est bien plus sombre qu’il ne veut l’admettre, de plus nous ne somme pas dans sa tête et ne savons que ce que les autorités en dise donc nous n’avons en aucun cas droit d’apporter un quelconque jugement sur cette personne et encore moins sur cette affaire.

          5. On va régler ce problème “d’inhumanité”.

            Ce mot n’as aucune raison d’exister, sa définition même est un paradoxe.
            Dire que quelqu’un est inhumain, c’est dire que l’humanité à une nature bien précise, ce qui n’est pas le cas (c’est ce qui nous différencie des animaux).
            De plus, si par inhumain, vous voulez justement la comparer a un animal, c’est tout aussi idiot: un animal ne tuera et ne décapitera jamais un autre être vivant “pour voir ce que ça fait”, un animal est obligé de suivre sont instinct et sa nature.
            Enfin, tu dit “faudrait pas la mettre devant moi la meutriere parce que je lui bourre la gueule, je la laisse sur le carreau” donc plus ou moins la même chose que ce qu’elle à fait, je pense (j’espère) que tu peux voir le problème par toi même.

            Je terminerais en reprenant les propos Kancolle: les être humain ne naisse pas tous égaux, ils n’ont pas tous la même résistance psychologique. Par contre ils naissent tous égaux en droit, tu n’as donc absolument aucune raison de juger quelqu’un sur quelque chose qu’il n’as pas choisie.

            Bien entendu, tout cela est basé sur le fait que cette étudiante pourrait avoir un quelconque problème mental, chose qui n’est pas certaine. Des personne peuvent très bien vivre une mort et une solitude.

          6. Y a rien qui justifie un meurtre. En tant de guerre, je ne dis pas mais là ce n’est pas du tout le cas.

            Peu importe ces problème, le crime qu’elle a commis doit être sévèrement puni un point c’est tout!

            On va quand même pas avoir de la compassion pour une personne qui a tuer un autre être humain “pour savoir ce que ça fait”.

    1. Bah un marteau, t’en achètes pas forcément un pour tuer quelqu’un…. Quant à l’étranglement, tout dépend de ce qu’elle a utilisé pour le faire, mais si c’est des fils utilisés en cuisine par exemple, ça peut s’acheter sans éveiller de soupçons.

        1. Les gens en avait peut être rien a faire, c’est triste a dire mais le monde est très cruel et son entourage a peut être ignoré tout ça.
          (Je pense que je me fait un filme là ^^)
          M’enfin cela n’enlève rien a son crime car même si les gens autour d’elle n’ont rien vue elle a été quand même tuer quelqu’un.
          Sa fait froid dans le dos pour moi qui suit lycéen, mais heureusement mes amis ont toutes ma confiance.

        2. En même temps, sur quoi tu te bases pour dire “elle va tuer quelqu’un” et qu’on te prenne au sérieux ? On sait juste que des gens l’ont trouvé instable, c’est assez vague comme description. C’est une sacré responsabilité de dénoncer ce genre de chose et je vois pas un jap porter ce fardeau, individualistes comme ils sont :/

          Bref, ce monde est merveilleux.

          1. Bah ouais mais on n’est pas tous détectives non plus. Ce genre de cas, c’est quand la personne a frappé qu’on se rend compte de sa vraie personnalité, pas avant.
            M’enfin ça a beau surprendre et choquer, ce n’est ni le premier fait dans ce style, ni le dernier malheureusement.

      1. Je te rassure c’est réciproque. À la différence que dans mon cas ce n’est pas la curiosité qui m’y pousserait, mais mon rapport passionnel vis-à-vis de la tripaille et de l’hémoglobine.

        1. C’est bien ça le problème. Je sais pas mais pour moi, une affaire ou tu n’as ni corps, ni armes, ni moyens de te relier avec, tu as quand même moins de chance de te faire prendre qu’en tuant une amie, gardant les armes du crime chez toi et laissant le cadavres pourrir chez elle. Enfin je dit ça je dis rien hein.

    1. Elle est vachement chelou cte meuf effectivement :/
      Comme dit Ichigo-Roku “Les personnes intelligentes lors d’un crime font souvent des choses débiles.” et c’est vrais…

      Regardez la dernière fois que j’ai tué que… ho wait !

    1. C’est tout a fait cela une sociopathe. Et c’est dramatique qu’une telle tragédie ai eu lieu. Quand on pense au choc que ce doit-être pour les parents de la jeune victimes c’est dure.

    1. Et la détresse de la fille quand elle s’est pris des coups de mateau sur la tête?
      C’est plus dur de mourir que de souffrir la perte de quelqu’un.

      1. Je ne pense pas. Si tu meurs sur le coup il n’y a vraisemblablement pas de douleur.
        Et comme on ne sait pas ce qu’il y a après la mort, partant du principe qu’il n’y a rien, il est plus difficile de vivre pour les gens qui restent que pour ce qui partent.

    1. Elle vivait seule dans l’appartement depuis le décès de sa mère l’an passée et le remariage de son père, sa doit être un des facteur qui a déclencher son problème psychologique :/

      1. Effectivement. D’ailleurs, au Japon (comme en France d’ailleurs) elle n’était pas majeure et venait de vivre un traumatisme (le décès de sa mère). Du coup, je trouve étrange qu’elle ait été laissé livrée à elle-même comme ça.

        1. elle ne vivait pas totalement seul, elle devait être (au moins) encadré par un tuteur comme elle est probablement émancipé (on peut pas vivre seul à 16 ans normalement) mais il y a clairement eu un défaut dans son encadrement…

          1. C’est possible de vivre seul sans être émancipé, même en France. Dans le cadre de ses études par exemple (rien de choquant à ce qu’une personne de 16/17 ans ai sa propre chambre, son propre appart universitaire).

            Mais on est d’accord sur le fait qu’elle a manqué d’encadrement.

          2. Un encadrement ne résout pas tout,il faut plus qu’un simple encadrement et des conditions propices,se contenter d”un encadrement quelconque pourrait déboucher en un simple suicide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *