[Podcast] Fansub/Scantrad, ce que pensent les éditeurs

[Podcast] Fansub/Scantrad, ce que pensent les éditeurs

C’est par le biais du site Mangacast que nous découvrons leur second Podcast audio sur le thème, Fansub/Scantrad, avec comme invités des éditeurs de manga et animes !

mangacast_09_Olivier-Grégoire-CarloL’équipe est entourée de plusieurs éditeurs du marché du manga et de l’animation japonaise pour donner leur vision du marché, de l’impact du Fansub et du Scantrad sur leurs entreprises, et répondre aux interrogations des passionnés.

La thématique : Fansub/Scantrad, quelle place pour la traduction de fan ?

Podcast : Écouter/Télécharger (Durée: 2:23:17 — 132MB)
(Faire un clic droit –> Enregistrer le lien sous…)

Les invités : Grégoire Hellot (Kurokawa), Carlo Levy (Dybex), Olivier Cervantes (Wakanim)

Ce qu’on apprend dans cette interview (non exhaustif) :

  • Le Fansub/Scantrad ne contribue pas à la promotion de l’oeuvre mais, au contraire, empêche son développement en France (sur le plan économique, marketing)
  • Perte de 20% à 30% de Chiffres d’Affaires par an pour les éditeurs à cause du piratage (anime)
  • 80% de fuite d’audience quand une série animée est piratée
  • La situation économique du marché du manga est très difficile car des titres déjà téléchargés ou lus illégalement ont très peu de chances de se vendre (ex: Kenichi qui est dans le top des séries les plus lues sur les sites scantrad et très peu de vente en France)
  • Les offres légales numériques (payantes & gratuites) en France pour l’animation japonaise est ce qui se fait de mieux pour répondre aux attentes des fans donc le fansub animes n’a pu lieu d’être aujourd’hui
  • Les éditeurs font la différence entre les différents courants de scantrad (ceux qui respectent les licences) mais ne les cautionnent pas pour autant
  • Une série mise une fois en téléchargement illégal sur le web sera toujours disponible sur le web peu importe si les teams/sites retirent leurs liens ou pas
  • Proposer de la prépublication web de manga est difficile (chaine de production japonaise à réorganiser) mais les éditeurs de manga aimeraient le faire
  • Outils à disposition des éditeurs pour combattre le Piratage : La Justice (condamnation tribunal) mais les éditeurs ne l’utilisent pas pour le moment; favorisant le dialogue et la pédagogie
  • C’est à l’éditeur de créer ce besoin chez le consommateur pour l’inciter à acheter

source : mangacast.fr

photo©mangacast.fr

Articles Similaires :

73 Comments

  1. Les invités : Grégoire Hellot (Kurokawa), Carlo Levy (Dybex), Olivier Cervantes (Wakanim) <- et pas de crunchyroll
    donc en gros on laisse parler ceux qui pose des episodes a 99cts l'ep et pas ceux qui proposent un nombre de serie enorme en vrai simulcast pour 5€ par mois… sachant qu'en plus un simple vpn permet de profiter de crunchyroll en anglais avec donc encore plus de series

  2. Merci pour le résumé, Reith ;).
    Il y a un point retranscrit qui me confirme la mauvaise fois de certains propos, c’est celui du marché du manga en prenant pour exemple Kenichi…
    J’adore cette série et c’est “grâce” au scantrad (anglais pour ma part) que j’avais déniché il y a longtemps, et j’avais prévu de l’acheter en tomes reliés par la suite. J’avais vu qu’un éditeur (tient donc, Kurokawa) s’en occupait. J’ai été dans plusieurs librairies et il n’y avait quasiment rien. Je pense avoir aperçu DEUX tomes trainer dans un rayon une fois mais sinon nada. Alors, que les éditeurs n’aillent pas aussi vite que des scantrad qui traduisent à la semaine un chapitre, je peux bien comprendre puisqu’ils s’occupent de nombreuses licences, mais qu’ils se plaignent que ça ne se vend pas en invoquant Kenichi comme exemple alors qu’il est difficile à dénicher dans les commerces, je regrette mais il faut trouver plus pertinent.

  3. Je suis assez d’accord avec ce que disent les éditeurs mais ce n’est pas que la faute du fansub si les séries ne marchent pas en france. c’est aussi du à leur très mauvaise comm. et là dessus j’ai l’impression qu’ils l’oublient. Ils ne se remettent jamais en question et c’est ça qui leur fait défaut.

    Les habitudes de consommation évoluent d’années en années mais les éditeurs sont restés scotché à l’époque des années 2000 dans leur pratique. Résultat : bah ça ne marche plus!

    quand une série me plait, je l’achète en bluray mais qd la série met 2 ans à sortir en bluray y a peu de chance que je l’achète car entre temps je m’intéresse deja à d’autres séries plus récentes.

    Une série de 2013, je veux l’acheter en 2013 pas en 2014 et encore moins en 2015.
    Les films qui sortent au ciné mettent pas 1 an à arriver en bluray mais à peine 5-6 mois, donc faut que les éditeurs se réveillent et se mettent à jour.

    On nous propose du simulcast c’est bien, mais quand est ce qu’on nous proposera des sorties bluray en mm temps que les sorties jap ? car c’est ça nos attentes aujourd’hui en tant que fan.

    1. La culture occidentale et nippone restent très différentes. Qui dit sortie simultané dit prix élevé. Et même moi, ce serait difficilement acceptable (Madoka à 90 €, SAO à 100 €… sans moi comme on peut le constater, je préfère encore patienter). Mettre en commun certaines notions du marché reste appréciable, mais on en est encore très loin (et surtout dans le choix). Soit on retombe dans l’élitisme, soit on essaie de s’ouvrir plus tout en comprenant nos attentes. Y a pas de risque ou d’entêtement mercatique de ce point de vue… est-ce de la peur ou juste des contraintes liées aux contrats ? Ou…

      1. Madoka c’est les bd jap au prix jap.
        SAO c’est les beau coffret pour ceux qui adore la série (même si la sêrie sortira en gold saphire assez vite je pense)

  4. Un débat où j’ai tout suivi, qui ressort deux réalités : celle où la vie a un coût certes (et je suis le premier à le reconnaître), mais où la mentalité d’un secteur tend à rendre le débat stérile et non avenue. C’est pourtant un moment délicat et on trouve le moyen de se pavaner sur X exemples et HS. Je ne sais pas s’il faut appeler ça débat, vu que cela se fait à huit clos et n’apporte dans l’absolu AUCUNE réponse ni solution.

    Un constat hautement déplorable. En même temps, les pontes nippons ne nous aide pas beaucoup… On en est encore là pour vingt ans ou le marché coulera avant ? En attendant je profite de l’opportunité qui nous est offerte, car au moins tu n’es pas surpris.

    Signé un gars qui en a marre de voir des préjugés ressortir.

  5. Ce n’est pas aussi inutile.
    Ne commentez pas si vous ne prenez même pas la peine de l’écouter. C’est comme si vous donner un avis sur un jeu / animé que vous n’avez même pas pris la peine de jouer / regarder.

    A 115 minutes, j’adore la comparaison : « Si je viens chez toi, que je mange, que la serveuse est mignonne, que le cadre est bon et que le prix est pas trop élevé. Alors je payerai peut-être »
    Malheureusement, ils ont raison.

  6. J’ai pas écouté mais rien que pour le “Les offres légales numériques (payantes & gratuites) en France pour l’animation japonaise est ce qui se fait de mieux pour répondre aux attentes des fans donc le fansub animes n’a pu lieu d’être aujourd’hui”, je dis “non”.
    Peut-être pour certaines offres (je sais pas, je les essaie pas tous, seulement les plateformes qui ont des licences qui m’intéressent), mais pas tous. Rien que le streaming, je n’ai pas toujours le débit nécessaire, le lecteur flash fait saccader la vidéo quand l’animation devient plus mouvementée par rapport à la fansub (et parfois on a même le chapitrage sur le fansub, un bonheur pour passer les génériques).
    Je serais d’accord quand ils proposeront tous le téléchargement à un tarif acceptable.
    Y a aussi cette mauvaise réflexion des éditeurs du “je ne retranscris pas les -san/senpai/autres éléments typiquement japonais pour défendre la langue française” sauf que… hey ! c’est une oeuvre japonaise avec toute sa culture derrière !

    1. Si tu n’as pas les moyens, ce n’est pas une raison de prôner le piratage !
      T’as pas les moyens d’avoir une bonne co ? Fais avec.

      Crunchyroll conviendrait mieux à ce que tu veux, donc prends-toi un abonnement chez eux et si t’es toujours pas content, tu peux aller là où je pense. (Très agressif, excuse-moi mais marre des gens qui pensent que les tarifs doivent être proposés à 1€ pour un pack)

      De plus, pour moi, passer les génériques, c’est manquer de respect à l’œuvre.

      1. Je suis d’accord avec toi.Mais passer les génériques n’a rien d’un manque de respect. C’est comme partir avant le générique de fin d’un film, là où on voit le staff. Ca n’a rien d’irrespectueux. D’ailleurs la lumière est rallumée pendant le générique de fin (je me souviens plus, ça fait longtemps que j’vais plus au cinéma). Si il était “important”, il l’aurait laissée éteinte.
        Sinon je suis d’accord. En plus chez Waka, c’est à 0,76 centimes l’épisode en DDL je crois.

      2. Les OP et ED sont tellement répétitifs… Tout se ressemble et pas grand chose d’original. Et même lorsque c’est original ce n’est pas forcément très recherché non plus…

      3. Quand je parle de tarif intéressant, justement je parle de Crunchy (et je suis chez eux). Et quand je parle de problème de streaming, je parle aussi de Crunchy. Mais je me rappelle aussi en avoir eu chez kzplay. Alors quoi ? C’est de ma faute si j’habite à plus de 3 km de mon NRA ? Que comme j’ai pas un débit de malade, j’ai droit à de la merde ?
        Je ne prône surtout pas le piratage (j’achète mes jeux sur stream, mes films sur iTunes (quand ils y sont)), je dis juste qu’ils proposent mieux au lieu de dire qu’ils offrent déjà ce qui se fait de mieux. Si je peux bien voir les animés, qu’il n’y a pas de problème de mémoire tampon, c’est parce que j’ai les fichiers sur mon disque dur. Wakanim est peut-être les seuls à proposer le DDL et ça, c’est ce que je demande. Mais toutes les licences ne sont pas chez eux, loin de là. (mais bon, je me suis fâché contre eux aussi vu comment les derniers épisodes d’OreImo ont été diffusés… et à ce que je vois, ils font aussi des erreurs de traduction)

  7. Ce débat est très très intéressant, or mis la mauvaise foi ( qui est justifiable selon moi ).
    on apprend énormément et la mentalité du fan doit changer en France car le tout gratuit c’est mauvais très mauvais…

  8. On dirait que j’ai bien fait de ne pas écouter ce qu’ils racontent vu que je vois ‘ mauvaise foi ‘ partout.

    De toute façon dans notre pays qui est la france et dans ‘ l’animation japonaise ‘ en ‘ France ‘ c’est pas la passion qui compte ( la passion ne vaut rien et ne sert a rien ). C’est L’argent ( Argent, Pognon, Money, Maille, Balle ).

    Voila ce que c’est un ‘ éditeur ‘ au jour ‘ d’aujourd’hui ‘ le 15 Obcobre 2013.

    Alors des fautes d’orthographe ou un travail de ****, rien a ****** tant qu’on a notre petite fiche de paye tout le monde est content.

    1. Ta mentalité est déplorable. On vis pas dans un monde de bisounours, une personne crée une oeuvre, IL FAUT PAYER pour la voir/lire car ça lui appartient et ça lui permet de vivre. Ton discours pseudo anti-capitaliste me fait beaucoup rire, quand tu seras chef d’entreprise, si tu le sera un jour, quand tu saura ce qu’est de faire tourner une entreprise, on en reparlera.

  9. C’est drôle de voir un mec de chez Wakanim critiquer les fansubs/scantrad.
    Quand on voit les nombreuses fautes de Time sur SNK, ou encore le résumé non traduit.
    Ils sont payés pour faire la VOSTFR, mais si c’est pour le faire comme des chimpanzés trisomiques, autant laisser faire les Fansubs.
    Si on doit payer pour un Animé, le 1er critère, c’est la qualité du travail effectué et une très bonne description du manga/animé, histoire de ne pas payer un truc que l’on aimera pas.

      1. Oui mais c’est pas une raison valable pour faire des erreurs comme on a pu remarquer sur SNK.
        Enfin bref, encore un débat qui ne finira jamais, parce que du côté des éditeurs, le fansub détruit les manga/animés.
        Et de l’autre côté, c’est le mauvais travail effectué par les éditeurs et des prix souvent chère par mois.
        Je pense qu’acheter les coffret est plus rentable que de payer x€ par mois.

        1. Enfin un commentaire censé sur Wakanim, merci à toi Yolo-san. Je me permet de rajouter les fautes d’orthographe que l’on peux dénicher à presque chaque release…
          Payer pour regarder un anime, je suis 100% pour, mais je veux un travail irréprochable.

        2. C’est clair, et c’est bien pour ça, qu’ils se mettent tous a la web diffusion. Perso quand ils permettent de dl l’anime en l’achetant comme pour kill la kill sur wakanim j’ai rien contre mais quand ils ne proposent que de nous sucer avec des forfaits je dis non. Ya un paquet de séries dont j’aurais bien acheté les dvd mais bizarrement (tu parles lol) ils sortent pas…

          1. ba normal les ventes dvd en france sont au plus ba…. (il faudrait pour la plus pars des fan des coffret de 26 ep avec les tout les goodies japonais à moins de 20€ pour qu’ils achète…….)

  10. Ben, on sait l’opinion de chaque parti, c’est quoi al suite ? Rien ? Ah oui j’ai oublier qu’on était en france et que tous le monde campera sur ses positions. De toute façon, dans un litige, tous les parties concernés ont tords et raisons à la fois.

  11. “outils à disposition des éditeurs pour combattre le Piratage : La Justice (condamnation tribunal) mais les éditeurs ne l’utilisent pas pour le moment”.

    Lol… Ou alors on sait tous que ça mène à null part.

    Le 1080p de Wakanim fait bien rire et même le 720p sur du 27″ ça commence déjà a bien faire mal aux yeux et pas besoin d’avoir 10/10 pour le remarquer

    1. « outils à disposition des éditeurs pour combattre le Piratage : La Justice (condamnation tribunal) mais les éditeurs ne l’utilisent pas pour le moment ».

      Moi aussi j’ai tousser quand j’ai entendu ça ,donc celons les éditeurs vu que vous ete des gamins de 15 ou 18 ans on va pas détruire votre vie via un procès.

      ça sent la mauvaise foi …

  12. y a du vrai dans ce qu’il disent et un peu de mauvaise foi a certain moments

    on y apprend pas grand chose de nouveau mais tjrs instructif de savoir ce que pense les éditeurs

    apres je dirais simplement que leur offre ne repond pas tjrs aux attentes des fans et que leur strategie de communication est entierement a revoir car y a 95% des nouvelles licences dont on apprend l’existence une fois qu’ils arrivent au tome 10

  13. Olivier “Le manga de l’Attaque des Titans n’était pas scantrad avant que l’anime soit popularisé en France, les fansubs en ont profité pour le traduire à sa sortie”

    FAUX, n’importe quoi, tous les chapitres du manga était traduit avec un peu de retard sur la version anglaise, et après l’annonce du licenciement du manga la team a même arrêté la traduction.
    Et le titre était déjà bien connu avant cela, les sondages l’avaient bien montré.

    Et concernant la qualité vidéo : “oui notre 1080p qu’on propose sur le site c’est quasiment pareil que les rip de bluray des fansub” ou comment nous prendre pour des imbéciles, sur le point de la qualité vidéo il y a gros avantage aux fansubs, c’est pas la peine de se voiler la face.

    Bref c’est assez dur à écouter, c’est un pugilat contre le fansubbing et il y a beaucoup de mauvaise foi.

    1. Tu aimerais bien toi que ton entreprise perd du chiffre d’affaire à cause de quelque chose qui n’est même pas légal au départ ?
      Ah excuse moi, encore faudrait-il que tu puisses au moins savoir comment fonctionne les bases d’une entreprise, c’est pas donné au premier random qui n’a pas une once de réflexion, j’avais oublié :/

  14. Je prendrais même pas la peine d’écouté vu qu’ils sortirons toujour la même ******** de *****.

    Et pour le ” pas encore écouté, mais Grégoire Hellot doit pas être tendre! Vu qu’il arborait fièrement un T-Shirt « Fuck le scantrad » lors d’une Japan Expo… ”

    Je serais bien tanté de lui lancé un oeuf sur son T-shirt, a monsieur j’ai déja suivi du Scantrad.

  15. Ce débat n’en finira jamais et mon opinion sur la chose c’est que les éditeurs cherchent du frics, le jour ou la mentalité changera en France, peut-être qu’ils auront une chance de percer.

  16. De bonnes informations tiens.

    Je n’ai pas pu identifier, il y a une personne qui insiste un peu trop sarcastiquement sur le fansub/scantrad.
    Après c’est correct, chacun donne une vision bien réaliste de la chose, à savoir que quasiment tout repose sur les consommateurs au final (et malheureusement leur mentalité/éducation).

    Un point qui est personnel ou je suis un peu en désaccord, c’est lorsqu’ils parlent du fait qu’une série piratée (visionnée, légalement ou non) ne fait/fera pas de chiffres derrière. (Parce-que oui, il parait que ce qui fait tourner le tout, c’est l’argent) personnellement j’ai acheté bon nombre de série car elles m’ont plu, mais ce n’est pas dans les habitudes de chacun. – encore moins dans les générations “internet”.

    Le point sur les imprimantes 3D est aussi pas mal. Encore personnellement, je “consomme” pas mal de figurines (que ce soit en PVC ou GarageKit), et les contrefaçons actuelles me font déjà grincer des dents. Je ne peut même pas imaginer d’ici 3ans le bazar – en restant poli – qu’apporteront ces machines.

    Comme dit plus haut, le sujet de Grégoire Hellot et son T-Shirt est soulevé (vers la fin, ~2h) et d’après le débat en général, on ressent bien la désinformation qui est présente parmi le consommateur lambda du sub/trad.

    Bref, pour résumer : consommez bordel §

    La passe est peut-être “dure” en ce moment avec les licenciements – d’animés – (quoique, ça licencie aussi côté métiers de l’animation japonaise en France hein) pour les générations internet qui sont habituées au tout gratuit. Il faut voir plus loin.

    Je crois dur comme fer à la banalisation de cette culture chez nous.
    Et si dans 2/3/4 ans (j’ai dit plus loin, hein) on pourra regarder de l’animation Japonaise “gratuitement” sur la TNT, voir au cinéma un film simultanément avec le Japon – autre qu’à Paris – , ou trouver des produits dérivés etc… Ce sera grâce à ceux qui font avancer les choses, (c’est nous en fait) en payant pour leur “passion” ; Et ceux qui nous en donne l’opportunité, c’est les éditeurs.
    On peut même aller plus loin et imaginer les coffrets/films/BR… entrer dans les promos d’Amaz*n. Chaque chose en son temps.

    Ils ont vaguement ou pas abordé les prix des coffrets.

    Voilivoilou

    1. On peut déjà mater les animes presque simultanément avec les japs, GRATUITEMENT qui plus est ! Tandis qu’à coté, les plateforme style ADN ou faut casquer 5 ronds pour mater un anime en J+14. C’est ça ton utopie ?!

      1. Ouais enfin profiter du travail des autres ce n’est pas non plus une utopie haha… Bon après c’est vrai que la France est remplie de profiteurs, les retrouver ici n’est pas étonnant.

    2. ” Un point qui est personnel ou je suis un peu en désaccord, c’est lorsqu’ils parlent du fait qu’une série piratée (visionnée, légalement ou non) ne fait/fera pas de chiffres derrière. (Parce-que oui, il parait que ce qui fait tourner le tout, c’est l’argent) personnellement j’ai acheté bon nombre de série car elles m’ont plu, mais ce n’est pas dans les habitudes de chacun. – encore moins dans les générations « internet ». ”

      C’est malheureusement le cas que pour un nombre très réduit de personnes, les vrais fans si je puis dire.
      Tout le reste se cachera derrière cette excuse aussi simple qu’un copier/coller :/

  17. pas encore écouté, mais Grégoire Hellot doit pas être tendre! Vu qu’il arborait fièrement un T-Shirt “Fuck le scantrad” lors d’une Japan Expo…

  18. Bah tiens, Olivier de Wakanim, c’est parti pour la mauvause fois et le discours “insultant” touc ceux qui consomment beaucoup d’animes et qui en prennnt illégalement.

      1. Ils vendent des animes et rabaissent les fans, surtout quand on voit comment il parle aux gens alors qu’il est censé être le directeur de Wakanim.

            1. Ho mon dieu, une entreprise qui cherchent à faire des bénéfices, c’est monstrueux! :O
              Faut descendre de votre petit nuage et comprendre que la culture n’est pas gratuite. C’est une industrie de divertissement.
              Et pour ce qui est du tweet de wakanim, il parlait de boulimie, et effectivement 200 épisodes par moi c’est énorme. Savourer une oeuvre, prendre du recul dessus, y réfléchir au lieu de sauter sur la suivante, ça intéresse encore des gens?

            2. 200 épisodes ça parait énorme mais ça fait une moyenne de 6 ou 7 épisodes par jour, c’est loin d’être énorme.

            3. soyons sérieux 2 min, qui regarde 200 épisodes par mois ? à part la personne qui vient de se mettre aux animes et qui veut absolument rattraper son retard sur quelques mois?

              La plupart, nous suivons nos séries au fur et à mesure de leur sortie ou diffusion donc on est loin des 200 ép dans la réalité (mm pour un gros consommateur). je pense plutot que c”est encore de la mauvaise foi de ceux qui veulent nous dénigrer.

            4. Oui, 6-7 épisodes TOUT les jours c’est énorme. Ou alors c’est ton seul loisir et là c’est une autre question. Je ne dis pas pour autant que donner un tel chiffre est pertinent, mais apparemment, certains ne sont pas surpris par cela et semble le pratiquer. Preuve qu’il y a un fond de vérité.

            5. Préjugés à mort, là.
              En ce qui me concerne, je peux m’enfiler trois quatre épisodes par jour, et pourtant j’ai une vie à côté. Les épisodes des animes durent au maximum vingt cinq minutes, voire moins, auxquelles tu enlèves les cinq/sept minutes des génériques à chaque fois, donc au final ce n’est pas si énorme que ça.
              Et j’avoue ne pas comprendre votre façon de penser. Regarder une série un épisode par un épisode en prenant son temps, c’est tout ce qu’il faut pour en perdre le fil, à moins que ce ne soit une série en cours de parution.
              J’ai vraiment l’impression d’être la seule à re-regarder mes animes plusieurs mois après. (Bien pour ça que je râle sur Wakanim, mais là n’est pas la question). On peut se regarder deux cents ep par mois sans forcément être des bourrins qui regardent sans profiter, c’est idiot comme réflexion.

            6. Si tu regarde les séries télé le soir, à partir du moment où tu regarde 3 épisodes cela devient ton seul loisir ?

            7. Y a une différence entre 3 et 6-7. Genre le double. Préjugés : je me fie à mon expérience personnelle (je regarde plus de série finie que en cours) ainsi que ce que je vois sur différents forums et dans mon entourage. Et je n’ai pas parler de ne pas avoir de vie. Personnellement, entre les cours, la lecture, les JV, les sorties, je n’ai pas le temps de regarder 6-7 épisodes CHAQUE (je reprécise) jours.

            8. Je lis trois livres minimum par semaine, j’ai des jours de cours bien remplies plus mes activités extrascolaires, et je peux regarder autant d’épisodes sans problème. Et les journées font vingt-quatre heures pour tout le monde…

            9. Deathmes, Perso avant de reprendre les cours je pensais aussi que regarder 6 épisodes par jour ça allait être impossible à caser dans une journée. Au final je le fais sans problème.

              Je suis à l’école entre 50 et 100 heures par semaine, je m’occupe aussi de mes passions et à côté j’ai de quoi regarder 6 épisodes voir plus par jour.

            10. 50 à 100 par semaines? Tu serais pas un peu de Marseille?

              anonyme > C’est vaste. Pour les livres, ça peut être des mangas, ça se lit vite. De même, activités extra-scolaires, ça peut être beaucoup de choses.

            11. Des romans de deux cents trois cent pages, et pour le reste je vais pas décrire ma vie, je sais ce que je raconte.

            12. Ichigo-Roku > Bon ben je suppose que tu dors quoi, 3h?
              anonyme > Je te demande pas de raconter ta vie, juste que c’est très relatif.

            13. Je dors entre 7 et 8 heures par nuit. Après ce n’est qu’une question d’organisation. Mais personne t’oblige de regarder deux heures d’animes par jour, je ne donne que mon vécu.

            14. Ben voilà, c’est bien ce que je me tue a répéter. Je ne nie pas qu’on peu regarder 6-7 épisodes par jour (ça m’est arrivé de faire plus dans certains cas exceptionnels), je parlais pour le fait que ce soit tout les jours (pas faute des le mettre en majuscules).
              Désolé si j’ai pu passé pour une tête de mule (voir un troll, je pense que certains ont pu le pensé), mais vu les chiffres balancés et certaines réflexions, j’étais très sceptique.

          1. T’a rien compris, mais j’espère que t’as bien suivi le débat.

            S’ils voulaient se faire du fric, ils pourraient facilement en avoir en mettant en justice les gamins qui distribuent leurs releases.
            Certains diront que c’est de la pitié, de la sympathie. D’autres diraient que c’est de la mauvaise foi.

            1. c’est toi qui a rien compris. Ton argument est pas valable, s’il devait attaquer tout ceux qui font du fansub, sa leur coûterait bien plus chère que ce que sa leur rapporterait.

            2. Sachant que l’éditeur peut demander une indemnisation pour chaque vue sur un épisode…. Oui, ce serait de la perte…

              Je ne parle pas que du fansub, mais des sites de warez et les sites de distribution.

    1. Même si j’ai réussi l’exploit de suivre ce cast jusqu’a la fin, je dois bien avouer que ça semblait interminable (arguments qui tournaient en rond). Ça serait plus agréable de raccourcir les débats sur 1h je pense (voir 1h30).
      En tout cas, c’était très intéressant de connaitre l’avis des éditeurs (qui se défend sans aucun doute la dessus), bien que ça partait sur des bonnes phrases trololesque vers la fin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *