[Preview] Hakuouki saison 1 | Adala News

[Preview] Hakuouki saison 1

L’adaptation animée de Hakuouki Shinsengumi Kitan dénombre un total de 12 épisodes (saison 1) sortie en 2010, au Japon.

HISTOIRE :

Yukimura Chizuru est à la recherche de son père, un médecin porté disparu. Sauvée par les membres du Shinsengumi, ces derniers la retienne captive pour décider de son sort. Cependant, il se trouve que le père de la jeune fille est également recherché par la milice. De ce fait, en attendant de retrouver son père, Chizuru vit parmi les membres du Shinsengumi, qui se trouve être une unité maudite.

Le premier épisode est plutôt décevant. Essayer de remplir le blanc scénaristique par des dialogues sans importance et une mise en scène de gripsous rend la pilule dure à avaler surtout quand on connait la richesse du scénario (du jeu vidéo!)12/20

DESIGN :

Sans doute le plus grand point fort de la série et qui ne m’étonnerait pas que ce soit le seul. Les personnages sont tous très bien dessinés, avec une grande élégance pour séduire un public féminin (nulle doute là dessus). Nous retrouvons un style particulièrement répandu dans l’univers shôjo. Ici tous les personnages masculins sont de véritables Bishônen, tous gentlemen dans l’âme et répondant tous de près ou de loin à n’importe quel critère féminin (le beau ténébreux, le gamin, le grand frère etc…).

Le coup de crayon de Nakajima Atsuko (Get Backers), se ressent aussi bien par ce souci du détails apporté à l’esthétique que lors des discussions explosives qui mettent les personnages dans des situations à leur avantage. Une claque visuelle à proprement parler dans cet univers où l’épée et le sang se côtoient étroitement. 14.5/20

RÉALISATION :

Le studio Deen a toujours prit soin de travailler en détails sur son animation afin d’en extraire la pureté animée comme dans la série Jigoku Shoujo. Cependant, la qualité qui en ressort est égal à celle de la série animée, Get Backers (2002). Donc par rapport à ce qui se fait maintenant, l’épisode déçoit indubitablement par les espoirs qu’il fait naitre à la vue de l’opening.

Le travail du réalisateur, Yamazaki Osamu qui tente bien que mal d’apporter une mise en scène intéressante, ni parvient pas car seul trois décors nous seront proposés pour ce premier épisode. Du jamais vu dans l’animation japonaise. A priori, tout le budget est parti dans le chara design des personnages et dans les génériques. Du coup, on se retrouve avec une bien maigre réalisation à nous mettre sous la dent. Mais bon, espérons que la suite des épisodes saura combler ce vide qui se fait ressentir tout au long de ces 20 premières minutes dont nous avons été témoin. 10/20

MUSIQUES :

Bon, on sait déjà où est passé le reste du budget et ça fait toujours plaisir d’écouter un bel opening et un bel ending avec pour le coup, des images qui sont à la hauteur du chant. Cependant, le studio d’animation n’a pas gardé ce niveau pour la bande sonore de l’épisode et c’est bien dommage. 10/20

INTÉRÊT GLOBAL :

J’essaye d’être le plus objectif possible, mais concrètement sur ce premier épisode, je ne saurais quoi vous dire. La seule chose satisfaction que l’on ressent c’est lorsqu’on atteint l’ending, là on se dit, chouette c’est enfin fini ! Concrètement, l’adaptation du jeu vidéo est une bonne idée, surtout que l’histoire est passionnante.

Malheureusement, à trop vouloir bien faire, on finit par mal faire et c’est ce qui s’est passé avec ce premier épisode. Il arrive à sauver les apparences car graphiquement la série est puissante mais c’est bel et bien là, son seul point fort. Espérons que les épisodes qui suivront auront palier ce problème où au moins travailler un peu plus sur la mise en scène et le scénario pour apporter un minimum de profondeur à cette histoire qui peut être intéressante. 9/20

Adaptations en Anime :

  • Hakuouki Saison 1 (2010 – 12 épisodes)
  • Hakuouki Hekketsuroku Saison 2 (2010 – 10 épisodes)
  • Hakuouki Sekkaroku OAV (2011 – 6 épisodes)
  • Hakuouki Reimeiroku Saison 3 (2012 – 12 épisodes)

Staff Animation saga Hakuouki :

Créateur : Tsunekiyo Fujisawa
Studio : Studio DEEN
Réalisateur : Osamu Yamasaki (Itazura na Kiss, Toward the Terra)
Scénariste : Tsunekiyo FUJISAWA & Osamu Yamasaki
Original Character Design : Yone Kazuki (Hiiro no Kakera)
Character Design : Atsuko Nakajima (Ranma 1/2, Get Backers, Trinity Blood)
Responsable Animation : Atsuko Nakajima (Trinity Blood)
Directeur artistique : Satoru Hirayanagi  (Another)
Musiques : Kou Otani (saga Mobile Suit Gundam Wing, saga Shakugan no Shana, .hack//Quantum)

Articles Similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *