Les impressions des japonais sur Nicky Larson et le Parfum de Cupidon | Adala News

Premières impressions des japonais sur le film Nicky Larson et le Parfum de Cupidon

C’est sur les réseaux sociaux que nous découvrons les impressions des japonais sur le film live Nicky Larson et le Parfum de Cupidon de Philippe Lacheau (Babysitting, Alibi.com) !Que ce soit sur twitter ou sur divers blogs japonais, leur verdict est le même ; Nicky Larson et le Parfum de Cupidon a tout d’une adaptation réussie !

D’ailleurs, la scène de fin à la seule résume tous les bons choix fait par Philippe Lacheau durant le film pour garder l’esprit de l’anime.

Ainsi, un fan japonais (arrivé en France il y a quelques jours) qui a vu le film, a mis la scène de fin sur twitter pour montrer à ses amis l’émotion qui se dégage quand on a affaire à une adaptation de qualité.

Avec plus de 26 000 like et 16 000 retweet, on y découvre 3 sortes de commentaires (ceux qui ont vu le film en français sous-titré anglais/chinois, ceux qui ont vu les bandes annonces en français, et ceux qui découvrent la scène de fin uniquement).

Quelques commentaires de twitter et blogs japonais :

“Tous les petits détails (durant le film) montrent l’amour du film pour le manga”

“Je voulais dire “merci” (aux français) pour cette grande qualité! (d’adaptation)

“On ressent l’amour pour le manga !”

“J’ai regardé ce film dans l’avion en direction de la France. Le sex-appeal, le rire et l’action étaient vraiment bons. L’amour original de l’auteur a bien été transmis. Je veux qu’il sorte au Japon!”

“Je l’ai vu l’autre jour à Taiwan!” “Bien qu’il s’agissait de sous-titre chinois, le film se comprend juste avec les images ! Et qu’est-ce que j’ai rigolé !! Achat du bluray obligatoire (quand il sort au Japon) !!!”

“L’action est parfaite et c’est vraiment une bonne adaptation live.”

“Bien meilleure adaptation que ce qu’on (les japonais) a l’habitude de faire”

“On sent que c’est bien fait !”

“J’ai ressenti du respect (pour le manga/anime) dans son contenu.”

“On voit que le réalisateur aime City Hunter.” “Bon choix pour le marteau sur le chantier!”

“J’attends avec impatience le jour où il sera projeté au Japon. ”

“La version française est cool, n’est-ce pas?”

“Cette fin est vraiment bonne!”

“Je suis heureux et les larmes me coulent.”

“C’est tellement ressemblant au manga. Lors de la sortie au Japon, j’aimerai que les trois personnages principaux soient doublés par le casting de l’anime”.

“J’étais inquiet depuis que j’ai vu l’affiche du film. Maintenant je veux voir ce film !”

“Excellent ! Les français aiment vraiment les animes!”

“Conclure avec la musique Get Wild ?! Il n’y a qu’un fan de l’anime pour le faire!”

“J’ai trop envie de le voir. Il est disponible au Japon ?”

“Vous connaissez un moyen de le louer ? (en dvd ou bluray)”

“Faites qu’il sorte en bluray au Japon ! Je veux l’acheter !”

Malheureusement, le film de Philippe Lacheau n’a rapporté que 11,7 millions € (deux fois moins que ces autres films) dans les salles françaises.

On ne le dira jamais assez mais Nicky Larson et le Parfum de Cupidon vaut le coup d’être regardé. Même le mangaka Tsukasa Hojo (papa de City Hunter) a aimé le film et a salué le travail du réalisateur pour avoir su mettre en scène l’univers de City Hunter à sa juste valeur.

En France, le bluray du film Nicky Larson et le Parfum de Cupidon est sorti le 3 juillet 2019.

Les japonais pourront découvrir le film en Novembre 2019 dans quelques salles de cinéma.

Pour plus d’avis, vous pouvez toujours lire notre courte review !

sources : tantei kid, twitter japonais, livedoor blogs

Articles Similaires :

33 Comments

  1. Certains commentaires sont terrifiants…

    Que le film soit bon ou mauvais reste à l’appréciation de chacun. C’est purement subjectif. Personnellement j’ai trouvé ça affligeant de bout en bout. Arriver à retranscrire le coté lourdingue et bas du front de l’anime n’est pas quelque chose de difficile pour les réalisateurs de comédies françaises. L’humour “beauf” faire rire en France. Par contre arriver à retranscrire le coté plus sérieux, très typé polar de City Hunter est une autre paire de manche et ça, le film ne le fait pas ou excessivement mal. Passer outre l’un de ces deux aspects c’est obtenir une comédie ou un film noir, or le manga de Hojo est un équilibre entre les deux. Libre à vous de juger ou se situe le film de Lacheau.
    Pour ma part c’est une comédie française juste “sympa” comme tant d’autres mais certainement pas une bonne adaptation. Encore moins au niveau d’un Kenshin comme j’ai pu le lire plus haut qui, si il reste une bonne adaptation, n’est absolument pas la meilleure (ce qui je le concède n’a pas été dit dans les commentaires mais vu qu’il est cité en exemple pour son coté Hollywoodien…).

    Je suis d’accord avec le fait que l’on doive donner leurs chances aux réalisateurs qui veulent se lancer dans les adaptations de manga et/ou anime, surtout quand cela part d’une démarche sincère et non d’un appât du gain en surfant sur la vague d’adaptation que l’on subit actuellement (car oui on l’a subit plus qu’autre chose avec Death Note, Saint Seya et Sonic).
    Pour autant, je suis contre le fait de me forcer à trouver aveuglément des qualités à un film qui se serait faire détruire par la critique et le public si il n’était pas affublé du logo d’une licence qui à bercé l’enfance de beaucoup. C’est au moins aussi idiot que les gens qui hurlent “je l’ai pas vu mais c’est sur que c’est nul moi je suis un vrai otaku”.

    Concernant Hojo qui aurait “validé” ou “aimé” le travail de lacheau…… 😀
    Non, parce qu’un auteur de manga de cette notoriété qui touche un chèque pour servir d’outil marketing à l’adaptation d’une de ses œuvres ce n’est pas gratuit. Si certains en doutent, dites-vous que déplacer des auteurs tels que Tsukasa Hojo, Rumiko Takahashi et autres personnalités de la même époque coûte une fortune et il serait bien naïf de croire qu’ils disent du bien de l’oeuvre dont ils parlent uniquement par envie et avec sincérité. Le combo Tatemae + gros chèque fait des ravages. Si les ayant-droits Japonais avaient un quelconque intérêt autre que le coté pécuniaire dans cette histoire, ils n’auraient jamais validés ces si grands films que sont Dragon Ball Evolution, Ken le Survivant (USA), le Death Note Netflix et les très inspirés Saint Seya, Monster Hunter et Sonic ou l’on combat l’armée américaine et voyage entre les mondes armés de mitrailleuses M4 dans le plus plus pur respect de l’oeuvre originale. Et je ne cite là que quelques-uns des très nombreux navets adaptés de manga.

    D’ailleurs si vous être curieux de savoir ce qu’est une bonne adaptation, voici quelques films souvent tirés de manga/anime du même nom et qui sont ô combien au dessus de tout ce que pourra proposer notre Philippe Lacheau National

    – Old Boy (Oui je parle de celui primé à Cannes. Oui c’est un manga à l’origine.)
    – Lady Snowblood
    – Air Doll (Oui de Kore-eda Hirokazu qui à obtenu la palme d’or à Cannes en 2018 avec un autre film)
    – Ichi The Killer
    – Himizu (de Sion Sono à qui l’ont doit déjà Love Exposure ou encore Suicide Club, un réalisateur génial)
    – Sasori, la femme scorpion
    – Baby Cart (4 films de Kenji Misumi tiré du manga Kozure Ôkami)
    – Notre Petite Soeur (Kore-eda Hirokazu encore une fois…)

    Je vous épargne les Battle Royal, Crow Zero et 20th Century Boys, adaptations pourtant autrement moins bonnes d’excellents manga et pourtant bien plus connus.

    Quand je lis que Nicky Larson est au dessus de beaucoup de “live Japonais” je fais des bonds sur ma chaise. C’est quoi un “live” au juste ? Un drama ? Un film ? Un téléfilm produit par la NHK ? Si l’idée via ce terme c’est de désigner seulement les adaptations télévisées de manga à succès alors c’est partiellement vrai mais ça revient surtout à comparer deux choses incomparables à savoir un film diffusé au cinéma et une série télévisée et/ou un téléfilm. “Les tuches” et “Joséphine ange gardien” ne sont pas comparables et ne sont pas pas représentatifs du patrimoine cinématographique ou télévisuel français. C’est également vrai au Japon et ce encore plus si l’on s’éloigne des adaptations de manga/anime. Même en prenant en compte les plateformes de streaming légales et tout le fansub possible et imaginable cumulés, 90% de ce qui sort sur les écrans japonais ne nous parvient pas tant l’offre est grande. Le problème c’est que l’on ne retient curieusement que ce qui est mauvais alors que la plupart des gens ignorent que des œuvres récompensées à Cannes sont tirées de manga. Le problème n’est peut-être pas tant la qualité des programmes japonais que la culture cinématographique de ceux qui la juge. C’est un peu comme ces gens qui croient que toutes les publicités au Japon sont du même type que celles que l’on peut voir dans les compilations “WTF japan lol” sur Youtube.

    Bref libre chacun d’apprécier ou non “Nicky Larson” et si il à plus au plus grand nombre, tant mieux. L’essentiel c’est de passer un bon moment. Par contre le porter sur un piédestal en le comparant à tout va à tout et n’importe quoi en criant aveuglément au génie et en gobant naïvement tout ce qui se dit sous prétexte que Tsukasa Hojo faisait office de décoration qui secoue la tête avec un grand sourire dans des conventions random avec un réalisateur dont il n’avait jamais entendu le nom 5 min avant: Non.

  2. Même étant fan de la série/Manga City Hunter, je fais parti de ceux qui n’ont pas aimé le film. Je ne suis pas fan des films de Philippe Lacheau en général et de son humour ce qui n’a pas raté. J’ai trouvé l’humour beaucoup trop nanar à mon goût et surjoué. Pour ce qui est des points positifs, je dirais les divers clin d’oeil à l’oeuvre originale, l’OST et les scènes d’actions. Quoique certaines me paraissaient un peu trop fausse. Pour ces raisons, je n’ai pas vraiment aimé le film. Ca se regarde pour ma part. Ceci est mon avis par rapport à mon visionnage.

  3. Adaptation réussie et assez fidèle à l’esprit du manga qui mérite un bon 8/10 car on ne s’ennuie pas une seconde! Pour la génération club Dorothée dont je fais partie, tous ces clins d’oeil faisaient vraiment plaisir! Et les scènes d’actions étaient soignées voire même excellentes pour du cinéma français. Dommage que ça n’a pas marché en salle car ça aurait mérité une suite.. Mention special à l’actrice qui joue Laura.. ca frôle la perfection! En revanche Lachau en Nicky, bof bof.. je l’ai trouvé un brin trop sage et lisse pour incarner le côté pervers maladif de nicky.. Par contre pour le côté sérieux il était très bon. Si ça sort au Japon, ils ne devraient pas être déçus.

  4. J’ai bien aimé ce film !! … Laura/kaori est très ressemblante à notre héroïne du manga/animé.

    Une bonne comédie française, avec un ou deux moments d’émotions et d’autres rigolos !!

  5. Quand vous comprendrez que seuls les blockbusters ont le privilège de sortir dans toutes les salles de France et même hors des frontières, vous comprendrez que ce NL n’avait aucune chance sortir au pays du soleil levant. Part de marché cinématographique français au Japon : 0,65 %.

  6. Je me le suis maté avec des potes y a deux jours et je me suis surpris (ainsi que mes potes) a avoir bien ris, pas le genre de rire sourire et soufflement de nez” mais le vrai rire de plus de trois seconde.

    Le secret étais simplement que je m’attendais a rien, j’ai perdue confiance en toute adaptation de manga et du coup y aller avec 0 attente et vous passer une bonne soirée avec des potes a bien rire sans prise de becs…

  7. Je trouve que Philippe Lacheau est un bon réalisateur et un bon acteur. J’espère qu’il y aura un Nicky Larson 2 car ça fait du bien d’avoir de bons films français d’action et d’humour (que même les japonais nous envient!!).

  8. J’ai bien aimé le film, et les différentes références à l’époque Club Dorothée. Il n’est pas hyper top. Mais c’est bien Nicky Larson que j’ai vu.

  9. Concernant cette adaptation, je n’ai pas aimé pour plusieurs raisons mais force est de constater qu’il y a eu pas mal d’effort sur les clin d’oeil et autre référence lié à l’univers de City Hunter. Les scènes d’actions étaient bien fichu après je ne suis pas trop réceptif à l’humour de philippe Lacheau non plus donc ça n’y fait pas. Cependant, ça se regarde effectivement.
    Je suis fan du manga et de la série animé mais pas vraiment de Lacheau et de l’humour français .

  10. Tout n’est pas parfait dans le film mais c’est l’une des meilleures adaptations de manga avec Kenshin. Il vaut le coup car on passe un bon moment devant.

  11. Le faible nombre d’entrées s’explique très facilement : pour le public français de base, dont l’immense majorité ne connait rien aux mangas/animés, ce film est un nanar machiste et beauf. En soi c’est pas faux, mais c’est parce que c’est la base de City Hunter.

  12. Il doit forcément y avoir des japonais qui auront détesté le film en l’ayant regardé, mais force est de constater que ceux qui ont favorablement réagi sont bon public.

  13. le problème de ce film est ceux qui y réagissent son 1 ceux qui ne connaissent pas l’univers des animes/mangas et de 2 ceux qui ce disent otaku mais qui malheureusement ne connaissent pas grand chose à part les grands classique d’aujourd’hui tel que snk/mha/opm et plus vieux comme naruto/op etc

    du coup forcement le film c’est fait bâcher avant même sa sortie par les ignorant et encore plus ensuite ‘-‘

    après si on fait une comparaison avec les adaptations live faite par les japonais celle-ci est quand même supérieur à un bon nombre de live japonais…

    c’est surtout le format qui est casse gueules mais il ont quand même réussie à prendre le meilleur des 2 coter pour en faire un truc sympas ‘-‘ après c’est sur que c’est pas le meilleur qui existe mais y’a au moins le mérite de faire au mieux (on voit que c’est fait par un fan) et en plus en dehors du japon… c’qui généralement ce finie par un truc ridicule qui est plus une insulte à l’univers anime/manga qu’autre chose (coucou dragon ball évolution)

    1. Il y avait de quoi être sceptique avec les adaptations en film des animes ou manga…
      Donc c’est un peu normal, mais par chance Philippe Lacheau a su faire

    1. J’avoue, lorsque la BA est sorti, tout le monde a craché dessus. Mais en regardant le film, on se rend compte que c’est bien fidèle au manga. Dommage que Phillippe Lacheau n’est poussé un peu plus la perversité de Nicky. 😛

  14. J’étais pourtant pas convaincu avec les bandes annonces mais après avoir vu le film, je l’ai trouvé vraiment bien. On ne s’ennuie pas, y a de l’action, y a de l’humour, y a du sérieux, y a de l’attachement.

  15. ça fait du bien de lire ça, surtout que le film est de qualité et il respecte plutôt bien l’univers de City Hunter, quand je pense à la vague de haine qu’il a subit alors qu’il n’était même pas encore sorti….

Répondre à Edgar Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *