Le film Koutetsujou no Kabaneri: Unato Kessen en Trailer | Adala News

Le film animation Koutetsujou no Kabaneri: Unato Kessen, en Trailer

Wit Studio a mis en ligne le trailer du film animation Koutetsujou no Kabaneri: Unato Kessen (Kabaneri of the Iron Fortress : The Battle of Unato) !

Le film est prévu le 10 Mai 2019 dans quelques salles japonaises & en streaming sur Netflix.com ainsi que Amazon Prime Video.

L’histoire se déroule 6 mois après les événements de la série animée.

Genre : Action, Drame, Steam Punk/S-F

Synopsis (provisoire) :

L’histoire se déroule sur l’île de Hinomoto où les humains se cachent dans des forteresses pour survivre aux Kabane, des monstres zombies au cœur d’acier assoiffés de sang.

L’humanité peut seulement se déplacer via les lignes de chemin de fer à bord de grands trains blindés.

Dans ce film, Ikoma, Mumei et les autres font la rencontre du mystérieux Kageyuki, qui est devenu un kabaneri, il y a 5 ans en défendant Unato.

Trailer :

Le jeu Koutetsujou no Kabaneri – Ran Hajimaru Michiato est prévu cet Automne 2018 sur Mobile (iOS & Android) & PC au Japon.

Saga Animes (série animée streaming Amazon Prime Video & Bluray éditions @anime) :

  • Kabaneri of the Iron Fortress (Koutetsujou no Kabaneri) : Avril 2016 – 12 épisodes
  • Koutetsujou no Kabaneri Unato Kessen : film animation – Printemps 2019

Staff Animation TV/Movie :

Studio : Wit Studio
Réalisateur : Tetsuro Araki (Shingeki no Kyojin, Death Note, Highschool of the Dead)
Scénariste : Ichiro Okouchi (Code Geass Lelouch, Valvrave the Liberator)
Scénariste Movie : Tetsuro Araki
Chara Design Original : Haruhiko Mikimoto (saga Macross, Gunbuster, Tytania)
Character Design : Yasuyuki Ebara
Responsable Animation : Yasuyuki Ebara
Directeur Artistique : Shunichiro Yoshihara (JoJo Bizarre Adventure TVs, saga Yowamushi Pedal)
Musiques : Hiroyuki Sawano (Shingeki no Kyojin, The Seven Deadly Sins, Aldnoah.Zero)

source : kabaneri.com

© KABANERI OF THE IRON FORTRESS Animation production by WIT STUDIO/ Tetsuro Araki/Ichirou Ohkouchi

Articles Similaires :

10 Comments

  1. je te comprend parfaitement mais moi en terme de gout perso même étant malade je n’aime pas trop les animes comédie ( avec humour niai pas du tout poussé voir cucu ) je suis plus dans le style drama/action/fantastique car c’est la que les œuvres en général montre leur plain potentiel par exemple AnoHana / Erased / Inuyashiki / Shingeki No Kyojin , j’aime uniquement les animes qui me font vivre de vrais émotions et qui me font limite compatir pour les personnages , pour les comédie c’est pareil mais je trouve qu’il y’a peu d’animes comédie/Romance bien poussé et c’est les seul a qui j’en voie l’intérêt c’est par exemple : Sora No otoshimono ( qui bien sur et plus drama qu’autre chose mais ecchi aussi ) ainsi que Watamote ( mon coup de cœur coté comédie )
    par contre moi étant malade on me dit un anime lambda ou steins gate malade ou pas je choisis steins gate.
    sinon pour revenir au sujet koutetsujou no kabaneri pour moi c’est plus un passe temps qu’une “oeuvre” , car de se que je me souviens cette anime m’a plu mais sans plus , une sensation de vide et de bof , donc moi aussi je comprend pas l’intérêt d’une suite a une fin qui d’après mes souvenirs était plus que convenable , on devrais avoir des suites d’anime qui mérite plus une suite tant on se pose des questions sur la suite mais non , hors la on avais tout et une fin bien faite mais ils en sorte une , ok les gouts de chacun diffère et je ne remet pas en question la réalisation qui pique ma curiosité mais je vais re-revoir l’anime en question car sa me laisse perplexe quand a l’idée de savoir si au final j’aime ou pas cette œuvre.

  2. C’était plus samouraïs que morts-vivants,
    on va exterminer tout le monde,
    sauf les morts-vivants.

    Le cyclone de morts–vivants, toujours à faire des trucs tirés par les cheveux,
    car on le sait, c’est que des jeunes qui regardent des animés ?

    Quant au film, les scènes ont l’air bien, mais ça n’a aucun intérêt,
    juste montrer qu’il y a un dernier boss,

    ne suite, je vois pas trop pour quoi faire si ce n’est faire durer le plaisir,
    sauf que moi, je me suis un peu forcé pour regarder la série.

    Les personnages qui se crachent au visage et se pissent dessus
    alors que l’humanité est déjà foutu…

    je pense vraiment qu’il y a ce côté samouraïs attardés.

    Le film aura probablement plus d’intérêt que celui sur Dragon Ball Super Broly,
    donc y a pas de raison à ce que les gens le regardent pas.

      1. Perso, je trouve que le film sert à rien, c’est pas une question d’aimer ou pas la série,
        mais dans mon cas, l’ayant trouvé tiré par les cheveux, y a rien qui m’y pousse…

        même si on va dire que le film est bien réalisé, en terme de contenu,
        je vois pas trop les raisons de produire ou de poursuivre.

        En fait, je l’avais abandonné à la sortie, et je l’ai repris que récemment,
        je me suis pas forcé à l’époque,

        mais plutôt, ne sachant plus trop quoi chercher,
        j’ai pris ce que j’avais sous la main…

        C’est pas comme si tous les animés étaient bons,
        il faut parfois se contenter du peu…

        Soit tu regardes quasi rien, soit tu regardes aussi ce qui est moyen.

        Non pas que j’ai tout regardé, mais c’est pas non plus comme si tout me branchait.

        De plus, pour regarder un truc que je considère bien,
        j’attends d’être en bonne condition,

        donc pas trop fatigué ou malade, et avec l’envie de voir un type de série,
        car ça dépend aussi des envies du moment…

        Les trucs pas trop cérébraux, c’est pas genre quand tu finis tard de rentrer du travail,
        c’est pourquoi y en a tant qui aiment les trucs débiles qui te vide la tête.

        Le fait est que je suis tombé plusieurs fois malade,
        mal de tête, de gorge et j’en passe…

        je préfère alors regarder un truc en attendant
        si je peux pas me concentrer à 100 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *