Rapport 2017: La japanimation bat des records

Rapport 2017: L’industrie de l’animation japonaise bat des records

C’est par le biais du Association of Japanese Animations (AJA) que nous découvrons le rapport annuel sur l’état de l’industrie de la japanimation !

Le marché de l’animation japonaise est estimé pour l’année 2016 à plus de 2 billion yen de chiffres d’affaires (13,73 milliards €) qui est un nouveau record. (Augmentation de 9% par rapport à 2015 qui fut elle-même une année record)

Une partie de cette croissance, depuis 4 ans, s’explique toujours par l’expansion sur le marché chinois (vente streaming, télévision).

En 2016, 34,9 milliards yen (260,77 millions €) ont été générés grâce à l’exportation de licences à l’international dont environ la moitié par la Chine.

L’autre source de revenus toujours grandissante : les Events (Events, concerts, festivals, pièces de théâtre, musical, expositions, animes Café, etc).

Toutefois, AJA met en garde contre un possible déclin des revenus à l’avenir si la Chine (dû aux tensions politiques) applique sa loi de 2006 qui interdit la diffusion de dessins animées étrangers lors de prime time (heures de grandes écoutes).

Le rapport cite également le succès du film animation Your Name. de Makoto Shinkai comme facteur de croissance mais précise aussi que l’industrie avait déjà enregistré des revenus records avant même le succès du film.

Your Name a rapporté 26,4 milliards yen (197,1 millions €) au box office japonais.

sources : nhk, animenewsnetwork

37 Comments

  1. Bonne nouvelle.

    Preuve que lorsque les studios font de bonnes séries ou de bons films, ça finit par payer.

    L’année 2018 va être encore plus folles alors j’ai hâte !

      1. En gros, voilà ce que j’ai noté :

        – c’est plus poétique qu’émouvant pour pas dire que ça l’est pas

        – il y a peu d’interaction entre les personnages

        – les relations entre camarades de classes sont juste là pour meubler,
        on a une relation encore plus factice que dans Le Pacte des Yokais

        – le thème utilisé n’a rien d’original, l’auteur l’a déjà servi, surgelé et resservi

        – il n’y a aucune vraie fantaisie alors que le phénomène est clairement surnaturel,
        donc on exploite pas ce qui aurait pu étonner et divertir…

  2. Oui l’industrie va bien et ce n’est pas l’année 2017 ni l’année 2018 qui nous prouvera le contraire vu toutes les bonnes séries qui sont sortis et qui vont sortir.

    Je trouve que l’industrie prend plus de risque qu’avant. On voit de plus en plus de remake ou d’adaptations de vieux manga. Et même de séries originales (merci Netflix!).

    1. Alors, il n’y a pas vraiment de rapport entre “bonnes” ou “mauvaises” séries et les recettes de l’industrie de l’animation. Par ex, des séries comme GrandBlue Fantasy ou Touken Ranbu se vendent très bien au Japon alors que leur qualité laisse vraiment à désirer (les deux séries ont moins de 7/10 sur MAL pour citer un avis général et pas le mien), tandis que d’autres “meilleures” n’en font pas autant. (ex: Koabayshi-san Chi no Maid Dragon)

      Donc, non, ce n’est pas parce-que l’animation japonaise produit (ou produira) des chefs d’œuvres que ça va aider l’industrie.

      1. Prendre MAL qui est un site 100% anglophone et qui ne représente pas du tout la communauté japonaise pour parler du Japon, c’est déjà partir du mauvais pied pour comprendre l’industrie japonaise.

        Surtout que par ton exemple on voit bien que les goûts de la communauté MAL n’est pas la même que celle des japonais. Alors ton analyse ne semble pas très pertinente car il n’y a aucun rapport entre les deux.

        1. Déjà je n’ai jamais dit que MAL représentait la communauté japonaise. J’essaie juste de dire que ce qui est apprécié au Japon peut être différent par rapport aux utilisateurs de MAL. (qui sont majoritairement des Occidentaux)
          Yakuniku mentionne qu’il y aura de “bonnes” séries qui vont sortir en 2018, or les Japonais n’ont pas nécessairement le même point de vue.
          Certaines séries très populaires ici peuvent ne pas l’être autant au Japon et inversement. Le succès d’une série ne dépend pas forcément de la qualité de son co’ntenu, c’est tout. ¯\_(ツ)_/¯

          Pourquoi SnK S2 fait de moins bonnes ventes que GrandBlue Fantasy ou Touken Ranbu? Parce-que c’est une moins “bonne” série? Honnêtement, je ne suis pas fan de SnK mais bon, ‘faut savoir reco’nnaitre les qualités à sa juste mesure.

  3. Pourtant cet animé il y a ue moin d’animé bien qu’en 2016 et de loin , si il y a une bonne année 2018 sa va battre des record et de loin a mon avie

  4. “Le marché de l’animation japonaise est estimé pour l’année 2016 à plus de 2 billion yen de chiffres d’affaires (13,73 milliards €) ” […]”En 2016 260,77 millions € ont été générés grâce à l’exportation de licences à l’international dont environ la moitié par la Chine.”

    C’est chaud, les animés à l’exportation rapportent que dalle finalement. Même en payant 3 abonnements pour “soutenir l’animation japonaise”, tu vois qu’on représente rien, et qu’ils peuvent très bien se passer de nous. Tu enlèves la chine et ça fait que 130 millions pour le reste du monde, c’est ridicule. L’information de ces chiffres sont-il corrects ?

    1. C’est la réalité. L’animation japonaise se joue principalement au Japon et on le voit en ce qui concerne les suites.
      Si ça ne marche pas au Japon, quasi impossible d’espérer une suite.

      Maintenant on voit que le reste du monde ne représente pas grand chose, si ce n’est du bonus hormis la Chine qui semble être un potentiel eldorado qui est voué à se développer encore plus dans le futur. Il y a même des studios chinois (Emon) qui s’installent au Japon pour produire des animes japonais.

      Même Netflix produit des animes principalement pour se développer sur le marché japonais.

      Après, ça reste une bonne nouvelle donc tant mieux si le Japon n’a pas besoin de l’international pour vivre et heureusement.

    2. Tu as une logique vachement défaitiste, non ?
      Si ça représente une si petite part de marché, ça sert a rien de payer ?
      Tu t’es pas dit qu’inversement en Chine ils sont 20 fois plus qu’en France donc il est normal qu’ils aient plus de poids que nous ?

      1. Et la Chine est 10 fois plus nombreuse que le Japon, c’est pas pour autant qu’elle fait 10 fois plus de chiffre, l’ami.

        Je n’ai pas dit qu’il ne fallait pas payer, j’étais le premier à m’abonner à Crunchyroll, Wakanim, et ADN dès leur mise en ligne. Mais que ces chiffres montrent que l’on est très peu à payer pour voir de l’animation japonaise, et ça, ça me déçoit.

  5. Je croyais que l’industrie était en train de mourir à cause du téléchargement illégal moi 😮 😮
    Blague à part, c’est une bonne chose tout ça 🙂

    1. Voilà la preuve que s’est du blabla !
      Tous les gens qui se plaignent que l’industrie crève sont soit des distributeurs
      (Wakanim) pour nous faire culpabiliser et se renflouer les poches.
      Soit des fans qui s’en servant pour appuyer leurs critiques envers certains animes.
      Ouais pask ya une hiérarchie maintenant, juste pask certains animes sont clichés ou
      bourré de fan service alors d’après eux ils sont horribles et plonge la japanim’.
      Pff quel bande d’hypocrite. C’est grâce à des animes budget que des chefs d’oeuvres
      ont les moyens de voir le jour. La japanim’ se porte bien et tant mieux, comme ça ils la fermeront tous et on continuera de profiter des animes qu’ont veut 😀

      1. Je suis pas sur que parler de l’industrie en France (Wakanim) soit juste ici, vu que c’est les chiffre au Japon, puis

        “juste pask certains animes sont clichés ou
        bourré de fan service alors d’après eux ils sont horribles et plonge la japanim”

        Je fais partie de cette catégorie perso, car je trouve que les animes comme sa qui sorte a longueur de temps pu la m*rde a plein nez, quand je vois qu’ils y a 5 ou 6 saison a la chaine pour c’est animes la et pas a se qui ont une vrai histoire a raconter sa me déprime,
        je dirait même plus,

        les Réals et Studios “tousse” genre Pierrot “tousse” qui te découpe les scénar a coup de hache et te pourrisse les bon anime (enfin qui “devrait” être bon) en rajoute une couche,
        pour être franc c’est chiffre m’étonne.

        1. C’est parce qu’ils sont bourrés de “fanserv et de clichés” qu’ils se vendent justement. Donc plutôt que de les dénigrer il suffit de ne pas les regarder.
          Laisse la plèbe les c’onsommer, ça finance l’industrie qui peut ensuite se permettre de sortir des animes plus intelligents (ou moins “c’ons”-ventionnels si tu préfères) pour toi et le reste de l’élite. 🙂
          C’est gagnant-gagnant pour la fine fleur des amateurs de japanimation qui peut ainsi c’ontinuer à montrer du doigt l’imbécilité et le manque d’imagination de l’otaku de base qui se c’ontente de sa dose quotidienne de moe pour être satisfait.

          PS: rien à voir, mais j’aime beaucoup le son “c’on”, alors il y a moyen de faire sauter le bot débile qui c’ontrôle les messages et qui les met en modération dès qu’il croit le voir ? Il y a un moyen de co’ntacter quelqu’un ? Ou mieux, si un membre est de c’onnivence avec le staff ça serait cool. Merci. 🙂

          1. Y a des gens qui ont pas l’air de savoir lire…

            Tu leur dis y a une augmentation, c’est bon ils ont cru que c’était la fete.
            Alors d’une un CA ca veux tout et rien dire.
            Le chiffre d’affaire ca englobe les recettes, ok ? mais en rien le bénéfice.
            Pour te donner un exemple, quand je vivais à Paris, je gagnais 1500 e net pour payer un loyer à 1000 euros et quand je vis à Troyes, je gagne 1200 net pour payer un loyer à 400 euros.
            Mon CA était plus important à Paris, mais je gagne plus d’argent à Troyes, ok ?
            Maintenant cet article ou cette étude reste incomplete parce que si les moyens pour arriver à ce CA ont été plus important les gens ont perdu plus d’argent !

            Autre point quand on te dit que la hausse est de moins de 10% alors que Your Name représente plus de 10% uniquement sur ses ventes au Japon, tu comprends que rien à changer à part Your Name qui a vendu beaucoup.

            Allo ? Your Name fait 15% des ventes sur une année alors qu’il y a plus de 40 anime par saison ?

    2. C’est pas l’industrie qui est en train de mourir à cause du téléchargement illégale. C’est les personnes qui travaillent sur les anime qui se meurent. A force d’être exploités dans des conditions toujours plus durs avec une demande de plus en plus croissante.
      Après quand plus personnes ne voudra travailler sur un anime… Je me demande si l’industrie continuera de se porter aussi bien ?
      Mais une chose est sur, l’animation japonaise va droit dans le mur 🙂

      1. Déjà ne mélangeons pas les torchons et les serviettes.

        Les animateurs débutants sont effectivement mal payés pour le nombre d’heures qu’ils font durant leur trois premières années en moyenne. Mais les autres animateurs sont bien payés tout comme le reste des postes.
        Alors oui, ils travaillent beaucoup et ne comptent pas leurs heures mais il ne faut pas exagérer non plus sur la condition des animateurs sous prétexte que les premières années sont mal payés.

        Donc pas la peine de vouloir faire croire que ce sont tous les animateurs qui sont dans la misère. Déjà ce serait impossible qu’ils travaillent dans ces conditions si c’était réellement le cas (ils doivent bien payer leur loyer, charges et manger) puis il y aurait bien moins de séries produites. Ce qui n’est pas le cas.

        En plus aujourd’hui il y a suffisamment d’informations pour s’informer convenablement sur la réalité de l’industrie. Tu en trouvera pas mal sur ce site d’ailleurs.

        1. Non presque personne n’est bien payé. Et les c’onditions sont horribles. Je trouve ça marrant que tu dises qu’on peut s’informer sur la réalité de l’industrie alors que tu ne le fais pas correctement. Y a encore quelques mois, un réalisateur d’épisode est mort de surmenage alors que c’était un vétéran qui occupe ce poste depuis Yu Yu Hakusho déjà.

          T’as des animateurs qui font des dépressions sur twitter quasi tous les jours. T’as des personnes de l’industrie comme Yoshihiro Watanabe qui tweetent en anglais pour informer le public des problèmes. T’as des entreprises comme animator supporter qui doivent faire des crowfundings. La réalité, c’est qu’un animateur n’est vraiment tranquille que quand il est excellent au point où il peut dicter ses prix. Sauf que ces animateurs, je peux t’en faire la liste tellement c’est pas facile de le devenir.

          Par c”‘ontre, ce que tu aurais dû dire, c’est que le piratage n’a rien à voir. Des animateurs ont tweeté que même les animes Netflix à gros budget ne changent rien à leur revenu. Ça montre tout simplement que le système est co”ntre eux et que le succès des animes ne fera qu’aggraver leur situation car il y aura plus d’animes à produire dans un laps de temps plus court.

          1. Je suis renseigné et ce n’est pas en se basant sur des faits divers que tu peux généraliser tout un domaine d’activité.

            Il n’y a qu’à voir l’étude faite par l’association des animateurs du Japon : https://adala-news.fr/2015/05/les-salaires-dans-lindustrie-de-lanimation-japonaise-reveles/

            Là, tu n’as pas source plus fiable que des animateurs eux-mêmes.
            Ça change des quelques faits divers (triste certes mais qui ne représentent aucunement la majorité) que tu pourras citer.

            Et puis, l’article est au aussi une info officielle donc difficile d’être crédible pour dire l’inverse quand dans les faits, les succès commerciaux sont visibles, avérés et indéniables.

          2. ???? tu viens de me linker un article qui prouve que la situation est exécrable. Gagner 1700 euros/mois (et j’arrondis vers le haut alors que c’est déjà une moyenne) en travaillant 10h/jour (et j’arrondis vers le bas alors que c’est une moyenne) sans aucune couverture, sans aucune garantie (ils sont payés au nombre de cuts donc si l’animateur est malade et ne peut pas travailler, il est tout simplement pas payé), ils travaillent tous les jours de la semaine (les plus chanceux qui sont sur un projet stable peuvent éventuellement avoir un jour de libre).

            Je te parle pas de faits divers mais d’une réalité, suffit de suivre une centaine d’animateurs sur twitter pour bien voir qu’il y a un problème. De plus, tu ne vois que les chiffres que tu veux. Il faut regarder le coût de la vie à Tokyo. Un appartement à une chambre coûte facilement 1000 euros. Dans les pays francophones, tu peux en trouver à 400, 500, 600~. Ensuite il faut rajouter à ça la nourriture, internet, téléphone, eau, gaz, électricité, etc, etc.

            Le dernier truc, c’est que la situation ne se résume à pas à l’argent. Les 10/11 heures, ce n’est une moyenne. La réalité, c’est qu’aujourd’hui, la plupart des projets ont un planning insoutenable et le staff doit travailler plus de 12 heures par jour pour ne serait-ce que rendre l’épisode 10 minutes avant la diffusion. Sans compter les maladies, les blessures, les dépressions, etc.

            C’est incroyable de voir des gens qui pensent que tout va bien. Y a même pas 2 semaines, le réalisateur de Just Because! disait sur twitter que c’était la première fois en vingt ans qu’il pleurait tellement la situation est catastrophique.

            1. Tu sais bosser 12h par jour c’est assez commun dans tous les autres pays. Y a qu’en France où on ne bosse que 8h/jour.

              Je ne défends personne mais bon on sait que les animateurs qui debutent sont payés au lance pierre et les autres gagnent bien leur vie. On trouve ce schéma un peu parmi et pas que dans l’animation. Y a rien de surprenant.

              Mais le sujet c’est pas de parler d’une tranche des animateurs mais de l’industrie global qui fait vivre tout le monde. Et qu’elle se porte bien c’est bon signe pour l’avenir et les animateurs.

          3. Vous êtes dans un autre monde, ça sert à rien de vous raisonner. (J’ai ri pour le « y a qu’en France qu’on travaille 8h/jour. » Sors de chez toi)
            D’ailleurs les animateurs ont réuni un « moments » sur twitter suite à cette news pour dire que leur situation ne s’est amélioré. Parmi eux, on retrouve des chara designers, directeurs d’animation, etc. Donc y a que pour vous, petits français qui co”nsomment leurs animes tranquilles, que la situation est bonne.

          4. Tu peux dire ce que tu veux, d’un côté on a des infos officielles et de l’autre, les propos de fans qui ne travaillent pas dans ce milieu.

            Le choix est vite fait. ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *