3 situations qui font craquer les lycéennes, au Japon

Top 3 des situations qui font craquer les lycéennes, au Japon

C’est sur le site japonais My Navi News que nous découvrons les principaux gestes/comportements des garçons qui plaisent énormément aux adolescentes japonaises !

L’enquête a été menée auprès de 1 260 japonaises (collégiennes & lycéennes).

Top 3 :

3.) Ago-kui

Agokui-dramaLe garçon lève légèrement le menton de la fille du bout des doigts.

Un geste à connotation romantique qui donne l’impression qu’un baiser va arriver dans les prochaines secondes.

2.) Kabe don

Kabedon-image-film-liveLe garçon pose sa main sur le mur pour se rapprocher de la fille afin de lui murmurer à l’oreille.

Une situation implicite de domination de l’homme et de son envie de la fille.

1.) Atama ponpon

Atama-ponpon-hana-yori-dango-2Le garçon pose sa main sur la tête de la fille. Ce geste renvoie une image affective, d’encouragement et de réconfort très forte pour la fille.

A noter que le Kabe don, initié dans les manga shoujo, connait depuis 2014 un énorme buzz au Japon.

Kabedon-manga-blue-spring-rideD’ailleurs, le Kabe don est également très populaire auprès des femmes japonaises (adultes).

kabe_don_parodie_008L’étude révèle aussi que l’amitié est plus importante que l’amour pour les adolescentes.

Ainsi, une majorité de filles préférera garder le garçon dont elle est amoureuse comme meilleur ami, que d’avouer ses vrais sentiments (et de risquer de le perdre par la suite).

De plus, un sondage mené en 2014 par le département Mariage de la société Rakuten auprès de 800 japonais (H/F), qui viennent juste d’avoir 20 ans (majorité civile au Japon), a dévoilé que 70% des filles sont célibataires.

Takizawa-NonamiLe site Navi News rappelle que la situation n’est pas très rassurante dans le contexte actuel où 50% des femmes adultes japonaises sont célibataires, les hommes se désintéressent de plus en plus des relations sexuelles et dont le taux de natalité du pays est au plus bas.

sources : mynavinews, yahoo japan

photo © ainap0

Articles Similaires :

40 Comments

        1. mdr tu tente l’un des trois ==>coup de boule manchette et balayette assuré XD!

          plus sérieusement en effet, aucun ne marche quoique le troisième…si il peut si il est bien placer 😀

          1. Ces gestes ne sont clairement pas dans nos habitudes. Sauf le Atama ponpon, qui serait plutôt utilisé sur un animal de compagnie… Après les habitudes ou “coutumes”, ça varie d’un pays à l’autre, heureusement que nous ne sommes pas une simple copie du Japon (ou inversement).

  1. C’est triste de voir que leur épanouissement professionnelle est plus important que leur épanouissement sentimentale.
    Ils sous-estiment grandement l’importance de l’amour chez l’être humain et résultat ils ont un taux de suicide hallucinant juste parce qu’ils ont pas LE job de leur rêve…
    J’aime beaucoup ce pays mais je ne comprends pas pourquoi ils s’amusent à faire des histoires magnifiques en manga/anime/drama qui parle d’amour alors qu’en réalité ils préfèrent faire l’amour à des équations et des entreprises ^-^

    1. Réduire les causes du suicide sur le seul fait de n’avoir pu obtenir “le job de leur rêve” montre à quel point tu ne connais rien du sujet. Passer à l’acte nécessite bien plus de souffrance, même pour une personne fragile psychologiquement.

      1. Tu fais des études de psycho ? pas moi, je me fis comme 90% du monde sur des statistiques, et vraisemblablement la 1er cause de suicide au japon est professionnelle.
        De plus c’est juste un commentaire, j’affirme rien je donne juste mon avis alors non clairement j’y connais rien 😉

        1. Je fais des études de psycho et je peut te dire que ce n’est pas vraiment ça la cause des suicides ^^ Comme tu l’as bien dis c’est entre autre à cause du travail mais c’est surtout la pression qu’ils subissent chaque jour, le rendement est le plus important, “tu n’es pas un maillon irremplaçable dans cette chaîne”. Accumulé à la solitude, tu deviens “personne”.
          Mais bien sur ce n’est qu’une seule vision, on peut aussi remettre en cause les brimades , la pression familial ou justement l’absence de la famille ect ^^

          1. D’accord 🙂 Mais du coup je trouve ça bizarre qu’ils ne cherchent pas à profiter avant avec des amourettes au lycée ou à l’université, enfin ils le font peut être mais à chaque fois que je lis une news sur ce thème il en revient que “les études sont primordiales !!!” …
            En tout cas je trouve sa triste même si chez eux le travail est comme une tradition ^^

    2. Et une natalité aussi tres basse faut pas l’oublier.
      Et meme quand il sont en couple,il prefere mettre le travaille en premier plan et essaié d’avoir des enfants apres.

    3. Et les mecs preferent se taper des oreillers et poupées gonflable… je parle surtout pour les otaku qui prefere leurs filles en 2d plutot que de s’interesser aux vraies femmes.

      1. Ba écoute ils prennent du plaisir et ne sont pas “encombré” d’une personne. Ils sont sur de ne pas être déçus, ne risque pas de séparation, d’embrouille et tout les tracas liés à la vie en couple. C’est peut être regrettable mais compréhensible.

  2. 3 ) Du romantisme tout mimi c’est chou 😀
    2 ) Les filles japonaises aiment se sentir coincées et dominées par les mecs, je note ‘^’
    1 ) On dirait un père qui félicite sa fille, honnêtement….

    1. ” On dirait un père qui félicite sa fille, honnêtement…. ”

      Je me suis fait la même réflexion, on est pas loin du complexe d’œdipe.

      1. Avec le recul, c’est vrai que dans pas mal de shojo, le mec joue plus ou moins le role du père, dans la mesure où il est toujours en train de protéger l’héroine, etc…
        Les conditions dans lesquelles sont elevées les jap seraient elles favorables au develloppement l’un complexe d’oeudipe ?

        …ouah, ca devient profond là….

        1. tu part loin la lol, surtout que les jap sont tres familles, donc bon leur soucis viens surtout du fais qu’ils veulent pas casser leur amitiers, malheuresement c’est comme ça

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *