L'anime Kiseiju (Parasite), daté au Japon

L’anime Kiseiju (Parasite), daté au Japon

C’est par le biais du site japonais Yaraon que nous apprenons la date de diffusion de l’anime, Kiseiju (Parasite) !

Parasite-manga-tomeLa série animée (24 épisodes) débute le 08 Octobre 2014, au Japon & en France (crunchyroll.fr). Plus d’informations prochainement.

Genre : Seinen, School Life, Horreur/S-F

Synopsis :

Un jour, de mystérieuses sphères, abritant d’étranges parasites, se répandent un peu partout sur Terre. Ces entités prennent possession de certains habitants. Nul ne sait d’où elles viennent, mais ce qui semble certain, c’est qu’elles sont là pour débarrasser le monde de l’espèce humaine.

L’histoire nous entraîne dans la vie de Shinichi, un lycéen épargné par son parasite: et pour cause, Migi, son parasite, a pris possession seulement de son bras droit.

Ce cas exceptionnel va déboucher sur une singulière cohabitation. Car au-delà de la fusion physique opérée entre Migi et Shinichi, qui partagent désormais le même corps et la même vie, va se développer un lien d’attachement particulier où les deux êtres vont apprendre chacun l’un de l’autre.

Alors que Shinichi se découvre doté d’incroyables facultés physiques, il prend aussi conscience de la menace qui plane sur ses proches… et sur l’humanité tout entière.

Le manga Kiseiju de Iwaaki Hitoshi a débuté en 1990 aux éditions Kodansha et dénombre un total de 10 tomes reliés, au Japon.

En France, le manga est disponible aux éditions Glénat sous le nom, Parasite.

Et 2 films lives sont prévus pour Décembre 2014 & (début?) 2015 dans les salles japonaises.

Parasite-manga-extrait-002 Parasite-manga-extrait-001sources : yaraon, game watch

©Kodansha/Iwaaki Hitoshi/Kiseijuu Project

Articles Similaires :

24 Comments

  1. I BUG I

    Bones ne flanche toujours pas également, proposant régulièrement des grands talents comme Okamura et Watanabe à la barre, sur des intrigues qui se veulent aux antipodes du conformisme actuel dont souffre la japanim.

    Et enfin je tenais à citer ARMS, qui nous sert actuellement un Wizard Barrister des plus attrayants, avec un Umetsu se donnant plus librement sur une oeuvre qui lui est déjà plus personnel que ne l’était Gallilei Donna (navet). Leur future production, Brynhildr in the Darkness semble aussi prometteuse, oeuvre du même auteur qu’Elfen Lied, que le studio avait sublimer en son temps, en espérant qu’ils arriveront à égaler ce travail, le dépasser ce n’est clairement pas possible.

  2. j’ai aussi peur d’un anime de 5 minutes… je croise les doigts pour qu’on est une bonne série. au faite, on connait le staff sur tokyo ghoul ?? c’est une des séries qui j’attends le plus 🙂

  3. Enfin quelque chose qui semble plus rare dans l’industrie des anime! Mais je suis pas fan des horreurs. J’espere que c’est pas trop épeurant. lol

    Et je suis contente qu’ils adaptent sur un matériel qui est deja fini. Not on-going series.

  4. Un excellent manga, un bon mix entre S-F et horreur avec un petit peu d’humour (les facéties de Migi sont assez marrantes) et franchement pas si gore que ça, dans la norme pour de l’horreur, je dirais, mais j’ai vu bien plus sanglant.
    Le sanguinolent y est moins gratuit que dans un Gantz, par exemple, donc j’ai espoir qu’il ne subisse pas le même traitement et que la censure soit assez respectueuse de l’oeuvre originale. On verra quel studio le réalise et surtout pour quel network.

  5. Oooh, je me souviens être tombé sur un tome par hasard un jour… Il m’avait l’air vraiment sympathique, même si je ne suis pas un grand fan de l’horreur. Mais pour le coup, une censure gâcherait vraiment l’anime. :c

    1. Sinon très bonne nouvelle, le manga est un pue old-school mais il reste excellent, j’espère voir le nom de Madhouse ou Prod ig comme studio lors de la prochaine news parce qu’ils font du bon boulot lorsqu’il s’agit de seinen/Horreur psychologique, ils sont même les meilleures dans ce domaine.

        1. Les pros du seinen horror c’étaient Arms et Deen, mais maintenant on ne les laisse plus s’exprimer comme ils le veulent.

          Madhouse et IG c’étaient les pros des animés mature/badass, mais maintenant ils sont abonnés aux animés de sport pour gay.

          1. Haha ,ne perds pas espoir ojii san

            Sinon madhouse a fait pas mal d’anime genre “psychological horror” comme paranoia agent, monster, rainbow, shigurui et prod ig aussi avec psycho-pass, blood+, le chevalier d’eon alors oui je les considères aussi comme des pros dans le domaine, sinon je suis totalement d’accord avec toi sur le fait qu’on laisse plus les studio s’exprimer comme ils le veulent.

          2. T’oublis Vampire Hunter D Bloodlust, pour Madhouse. Psycho-pass et rainbow je les classe plus dans badass/mature que seinen/horror.

            Puis à quoi bon savoir qui est bon et dans quel domaine, vu qu’on ne les laisse plus s’exprimer comme ils le veulent…

            Madhouse massacre la saison 3 de Hajime no Ippo, Photo Kanno était une énorme daube, et Chihayafuru, à peine bon, on est loin des blockbusters à la Death Note ou Claymore, où le studio mettait le paquet niveau staff et budget.

            Prod IG c’est les pires, comment on est passé des Ghost In the Shell et Video AI Girl, à des horreurs comme Kuroko no Basuke, Hakyu et Tennis Ouji-sama, et le pire : Shingeki !

            Sunrise aussi, ils savent plus rien faire à part des animés où le but est de se tirer la nouille sur du meccha.

            Kyoto Animation a vraiment du mal à se renouveler, toujours le même design, toujours le même type de musique, toujours les mêmes histoires…

            Ghilbi c’est pareil que Kyoani, le dernier Miyazaki sans aucune inspiration, le dernier Takahata est d’une laideur sans nom.

            Les studios types fleuves, S.Pierrot, Toei Animation, on atteint un sommet de médiocrité rarement vu, je veux bien que ces deux studios aient depuis toujours été décriés pour leur manque de sérieux, mais là ça dépasse l’entendement, jamais DBZ et Saint Seiya n’ont été aussi bâclé que One Piece, jamais GTO et Juni Kokki n’ont été aussi bâclés qu’un Kingdom (notez que je ne cite pas Naruto, qui s’en sort pas trop mal en ce moment).

            Gonzo, à voir le Bayonneta, mais c’est encore l’exemple type du studio acclamé autrefois, en manque total d’inspiration aujourd’hui. Exemple récent : Kimi no Iru Machi, une série qui proposait l’excellent Shigeyasu Yamauchi à la barre, mais qui s’est avéré être un navet sans nom au final.

            Et Deen bien sûr, faut il donner une raison ?

            Alors que reste-t-il dans cet océan de daube, où manque d’inspiration, censure extrême, crise de l’animation et otaku-prod only sont légions ?

            Malheureusement il ne reste rien, ou presque, car oui il y a encore quelques studios qui arrivent à se renouveler, fournir une bonne animation, et se limite en censure…

            Le studio Shaft, qui comme toujours propose pour ses séries, une animation et d’une direction artistique très léchée, en plus d’être originale, ainsi qu’un catalogue plutôt varié.

            Bones ne flanche toujours pa

          3. Quoi ? Massacre Ippo ? C’est peut être parce que je ne suis pas le manga mais je trouve qu’ils font du bon boulot même s’ils ont sautes quelques passages. Actuellement Madhouse et IG font partie des meilleurs studios du moment, Shaft aussi, Toei et Pierrot sont nuls mais Kyousou Giga était une perle. Je suis a peu près d’accord avec toi pour tout le reste, Bones est bon mais leurs adaptations de mangas devraient être plus fidèles( Noragami aura une fin originale). Xebec et SIlver Link sont aussi de bons studios. Et on a A1 qui excelle surtout dans les SOL et massacre quasiment tout le reste et JC Staff qui peut est comme si comme ça.

          4. la deuxième partie du comm est toujours en mod.

            Madhouse et IG sont tombés très, très bas, j’exècre leur travail.

            Et oui, Ippo est un massacre, c’est lent, l’animation est au ras les pâquerettes, les dessins sont très moyens, et la censure très présentes, alors que quasi inexistante dans les deux premières saisons.

            Kyousougiga est une perle autour des autres immondices de la toei, on est d’accord sur ce point, la réalisatrice Rie Matsumoto est clairement l’une des grandes figures de la toei, au côté de Nagamine et Hatano, depuis le départ de Yamauchi.

            Xebec est un excellent studio, my bad de les avoir oublié. Tatsunoko aussi.

            Je déteste A-1, Silver Link, J-c staff et Satellight.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *