Le manga Devil's Lost Soul, en extrait à lire | Adala News

Le manga Devil’s Lost Soul, en extrait à lire

C’est par le biais de l’éditeur Pika que nous découvrons les premières page à lire du manga, Devil’s Lost Soul de Kaori Yuki !

Devil's-Lost-SoulLe Tome 1 est prévu le 05 Février 2014, en France.

Genre : Shoujo, Romance, Surnaturel

Synopsis :

À Tokyo, durant le vaste Empire du Japon, Sorath, un orphelin seul survivant d’un tremblement de terre, est recueilli dans la résidence la Fleur de Sang du baron Kamichika.

Le jeune garçon tisse de puissants liens d’amitié avec Garan, le fils et héritier du baron, et Kiyora, la fiancée de Garan.

Ces trois jeunes gens se jurent une amitié éternelle qui sera bientôt tâchée de sang… Des sentiments dissimulés, les manœuvres du baron et la présence d’une beauté énigmatique.

Tome 1 : Extrait à Lire

Le manga Iiki no Ki (Devil’s Lost Soul) de Kaori Yuki a débuté en 2010 aux éditions Kodansha et dénombre un total de 6 tomes reliés, au Japon.

Devil's-Lost-Soul-extrait-manga-002 Devil's-Lost-Soul-extrait-manga-001source : pika

©Kodansha/Kaori Yuki/Iiki no Ki Project

Articles Similaires :

3 Comments

  1. Tu es sérieux Zalkh ? Sa te fait peur le Yaoi ? En plus c’est simple pour vérifier tu regarde les résumé. J’adore toutes ses personnes qui ont besoin de boobs pour lire un manga ou qui on si peur de tomber sur un yaoi. Déjà ils sont pas tous avec de la sexualité. C’est jamais cru. Enfin bref.. J’en ai marre des gens comme toi. Comme d’autre. Qui ne réfléchisse pas. Je ne comprend pas cette peur irrationnelle.
    Ensuite concernant le manga je suis asses d’accord avec Turing même s’il y a toujours un côté morbide très présent, (pour avoir lu le volume Un et Deux) et a mon avis on ne peut pas trop prévoir la fin de se bouquin. Ensuite rassure toi, la romance disparait rapidement. En tout cas c’est pas des histoires de couples en continue. C’est vrai que je m’attendais a mieux même si je trouve que sa lui ressemble quand même.

  2. En grande fan de Kaori Yuki, je suis déçue :'( à par un contexte “vaguement” orignial, cela n’a l’air qu’une histoire d’amour et de crime à la Mary Higgins Clark…
    Où est donc passé la folie démente de “ludwig’s revolution”, la beauté et la tragedie d’ “Angel Sanctuary” et le fun zombie-shojo de “Royal Orchestra”??
    Là sa me ne semble d’un simple shojo un peu sombre c’est tout…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *