[First impression] Gundam Unicorn

Pour célébrer les 30 ans de la licence Gundam, le studio d’animation Sunrise (City Hunter, Cowboy Bebop, Inuyasha, Code Geass Lelouch…) nous en met plein la vue et nous propose ainsi Mobile Suit Gundam Unicorn (7 OAV – divisés en 22 épisodes) avec une version internationale pour sa sortie Bluray (sous-titre français inclus).

Le 12 Mars 2010, le premier OAV fut disponible dans les magasins japonais et l’équipe de Adala News s’est empressé d’analyser ce premier épisode d’une heure mettant en scène un univers qui n’est pas inconnu à ceux ayant suivi l’excellent film d’animation de 1988, Mobile Suit Gundam: Char’s Counterattack.

HISTOIRE : Gundam Unicorn se déroule 3 ans après les évènements du film MSG (Char’s Counterattack). Mais pas d’inquiétude pour ceux ne l’ayant pas vu puisque ces OAV se concentrent sur une histoire bien définie et indépendante de son prédécesseur. Le monde a évolué, le calendrier grégorien se termine pour laisser place au siècle universel signe d’une paix établie entre toutes les nations du monde. Banagher Links est un lycéen de 16 ans intrigué par l’espace et par les guerres passées. Cette sensation qu’il n’arrive pas à exprimer avec ses camarades de classe, Banagher la trouve enfin aux côtés de la mystérieuse Audrey Burn.

Cependant, la jeune fille est remplie d’une mission de grande importance qui a pour but d’éviter une Guerre entre La Fédération et les Zeon. A quelques heures du don de la boite de Laplace (sorte de boite de pandore) au Parti Zeon que la Fondation Vist a en sa possession, la guerre éclate pour récupérer cet inestimable puissance que personne ne connait.

Très peu d’information sur la boite de Laplace mais les rumeurs disent qu’elle confère à son possesseur d’immense pouvoir et c’est donc sans surprise que la Fédération attaque la Colonie. La fin de la paix est signé pour retourner vers des massacres incessants. Jusqu’où la soif de pouvoirs des Hommes conduira l’humanité ? Il faut choisir un camp et le jeune Banagher a choisi de protéger quoi qu’il en coûte, Audrey Burn, bien décidée à arrêter cette folie.

Si l’histoire peut en rebuter certains, nous pouvons vous assurer qu’elle est particulièrement bien ficelée. Ces OAV sont l’adaptation du best seller du grand auteur japonais, Harutoshi Fukui. Le grand monsieur a suivi la réalisation de la série de A à Z pour s’assurer de la bonne direction que prend l’adaptation. Et c’est à quelques semaines de la sortie du DVD et Bluray que Harutoshi Fukui a annoncé publiquement que les OAV reprenaient parfaitement ses livres sans aucune coupure ni remaniement. De quoi rassurer les foules quand on s’est que son roman est certainement sa meilleure œuvre jusqu’à maintenant. 15/20

DESIGN : Le chara design est un véritable plaisir pour les yeux. Ce trait doux qui génère un certain caractère lors de l’action, s’accorde à merveille avec l’intrigue politique et la philosophie qui est véhiculé dans l’anime. Le dessin retranscrit bien les émotions des personnages ce qui permet de rester attentif durant l’heure.

L’habile mélange entre le graphisme d’autrefois (pour ceux ayant suivi les anciens Gundam) et des techniques numériques de notre époque, rendent la série belle par sa profondeur scénaristique ET par sa contemplation graphique.
Seul bémol qui pourrait être noté, serait au  niveau des yeux des personnages. L’aspect miroir retire le temps soit peu d’humanité qu’on aurait aimé trouver dans une série traitant des relations entre les Hommes. Mais un détail qui s’oublie vite au vu de sa réalisation qui en met plein la vue. 16/20

RÉALISATION : Avec Gundam OOSunrise s’était surpassé. Deux saisons parfaitement maitrisées qui prouvaient le talent de l’équipe dans le domaine de l’animation. Du coup, on est en droit de se demander si le studio arrivera à faire mieux ?

Au vu de l’épisode, aucun doute… le studio Sunrise s’amuse et nous le montre avec une réalisation irréprochable. Le fait que Gundam Unicorn ne soit pas une série tv mais une OAV avec un budget alloué plus conséquent (et ça se remarque immédiatement) a permis de trouver un bon équilibre. Chaque élément est pris en compte, du décors aux personnages, en passant par les combats, l’animation bénéfice d’un soin particulier. 16.5/20

MUSIQUES : En terme général, les goûts et les couleurs ne se discutent pas. Pourtant ici, on doit avouer qu’il y a quelque chose d’intense. Les musiques ne sont pas aussi marquantes que celle de Gundam XWing ou encore Seed mais s’intègre bien avec toute l’ambiance de l’épisode. Toutefois, on aurait pu s’attendre à un meilleur niveau musical car aucune musique dans cet épisode ne rentrera dans les annales, c’est une certitude. 9/20


INTÉRÊT GLOBALE : C’est ce qui fait sans doute la force de toute la saga Gundam depuis sa création. Là où Gundam OO traité d’actualité récente entre les pays arabes et l’occident (un engagement politique de la part des impérialistes très intéressant)Gundam Unicorn revient à des valeurs universelles et des problématiques plus vastes comme les différences d’idées, l’importance de vivre ou encore l’activisme et le pacifisme. Bref, des thèmes traités qui rappellent assez bien Gundam Wing et Gundam Seed dans la mise en scène et les idées qui parsèment l’histoire.

Gundam n’est pas une série de Mecha vide de sens, loin de là, elle est l’une des saga qui a toujours pris en compte l’évolution du monde dans lequel nous vivons pour le retranscrire en animée et pouvoir véhiculer des messages de paix ou contre la guerre comme le fait d’autres auteurs engagés comme Hideo Kojima avec sa saga Metal Gear SolidGundam Unicorn satisfera ceux prenant du plaisir à se casser la tête sur des questions existentielles à la Death Note ou Code Geass. C’est un peu la marque de fabrique du studio que de se lancer dans des séries qui font transpirer nos neurones et l’équipe y parvient une nouvelle fois avec ces OAV.

NOTE : 17/20

Promotion Vidéo 3 – VOSTFR (basse qualité) :

L’anime Mobile Suit Gundam Unicorn OAV a débuté en 2010 et dénombre un total de 7 épisodes, au Japon.

Et une version en série animée intitulée Gundam UC RE:0096 (22 épisodes) est prévue pour Avril 2016, au Japon & en France (Crunchyroll.fr).

Épisode 1 VOSTFR (série animée) :

Pour tous les passionnés de la grande saga, Gundam, le site de référence en France,Gundam-France , vous permettra de découvrir à travers des fiches complètes et des articles l’univers de cette licence qui n’est pas prête de s’éteindre !

Articles Similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *