Kimetsu no Yaiba rapporte 12 millions € par semaine | Adala News

Kimetsu no Yaiba : le phénomène qui rapporte 12 millions € par semaine au Japon

Le site Oricon vient de révéler que le manga Kimetsu no Yaiba (Demon Slayer) de Koyoharu Gotoge a raflé les 10 premières places des meilleures ventes manga de la semaine (10 février au 16 février 2020) pour la troisième semaine consécutive !

Par ailleurs, le manga Kimetsu no Yaiba devient la première oeuvre a s’imposer sur les 19 premières places du Top Oricon depuis sa création en 2008 (record au Japon).

A noter que Kimetsu no Yaiba est aussi la meilleure vente Manga 2019 au Japon détrônant ainsi One Piece.

De plus, Oricon annonce que la licence Kimetsu no Yaiba, incluant les ventes manga, CDs, Bluray et DVDs, a rapporté environ 1,463 milliards de yen (12,1 millions €) lors de cette semaine au Japon. Cela fait déjà 3 semaines que la licence cumule plus de 10 millions € par semaine.

MAJ 9/3/2020 : Cela fait désormais 1 mois que le manga conserve les 10 premières places des meilleures ventes manga au Japon. La licence a rapporté plus de 917,2 millions de yen (7,8 millions €) lors de cette quatrième semaine (24 février~1 mars 2020). (source)

Lors d’une interview du magazine Nikkei Entertainment, Hiroyuki Nakano (éditeur en chef du Shonen Jump) a expliqué :

“La façon dont les gens interagissent avec les animes a changé, et aujourd’hui un manga publié dans le Shonen Jump n’a pas la garantie d’être un hit.”

“Même le succès de Kimetsu no Yaiba repose sur le bouche à oreille généré après la sortie de l’anime. Nous sommes entrés dans une nouvelle phase de consommation (dans l’industrie du manga).”

Opening :

Saga Anime :

AMV (série animée) :

Le manga Demon Slayer (Kimetsu no Yaiba) de Koyoharu Gotoge a débuté en 2016 aux éditions Shueisha et dénombre actuellement 19 tomes reliés au Japon. (disponible aux éditions Panini)

La série fait partie du Top 15 des Manga 2017 recommandés par les libraires japonais.

source : oricon

© Koyoharu Gotoge/Shueisha/Kimetsu no Yaiba Production Committee

10 Comments

  1. vu la gueule du manga maintenant, la hype va pas suffire à porter l’anime pour les prochaines saisons.

    Ce shonen est surestimer. J’ai bouffé le manga après avoir fini l’anime et quel déception!

    Les arcs s’enchaînent sans développer et poser l’histoire , les patterns des arcs c’est toujours la même chose et les plot armor sont toujours aussi ridicules et prend vraiment le lecteur pour un con (hein inosuke!) .
    Mais le pire c’est comment est amené l’arc final, tout cela n’a aucun sens on voit clairement que l’auteur est en panne d’idée et à décidé de rushé la fin de son manga pour éviter qu’on découvre l’escroquerie derrière ces 200 et quelque chapitres.

    Après le public visé c’est les ados/enfants donc niveau réflexion faut pas s’attendre à grand chose dans ce manga, mais quand même si l’on devait le comparer à One Piece il n ‘y a pas que du combat h24 en mode full nobrain….

    Anime de l’année quel blague, heureusement que Ufotable s’est occupé de l’adaptation sinon Kimetsu no yaiba n’aurait jamais brillé en 2019.

    1. Quand bien même je suis à moitié d’accord avec toi sur le fond (surtout sur le rush du manga très discutable), je ne te suis pas sur le fait que l’anime soit “surestimé”.

      T’es en train de dire que tu n’as pas aimé la suite du manga, soit. Mais le rapport avec l’animé ? Que je sache, il n’adapte qu’une partie limitée du manga, et c’est d’ailleurs réalisé d’une main de maitre à mon sens. Donc je reformule : En quoi le fait que la suite du manga ne te plaise pas, fasse que l’anime soit surestimé voir overhyped ? Certains mangas comme One punch man ou Dr Stone ont eu une très bonne première saison en anime, malgré le fait que par la suite, le manga perde grandement en qualité.

      On aurait été à la saison 2 ou 3 j’aurais compris, mais là…

      1. Je pense qu’il voulait juste faire parler.
        Sinon, comme la série est sûr le point d’être fini; en espérant que l’auteur tient tête à l’éditeur. Tout cela devrait ce calmer un peu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *