Le film animation One Piece Stampede, daté en France | Adala News

Le film animation One Piece Stampede, daté en France

Les éditions Kana ont révélé la date de sortie française du film animation One Piece Stampede !Le film (supervisé par Eiichiro Oda) est prévu le 09 Octobre 2019 dans les salles françaises en VF / VOSTFR.

Trailer 2 :

Genre : Shonen, Action/Aventure, Fantasy

Synopsis (très provisoire) :

L’histoire tourne autour de Pirate’s World Fair, la plus grande exposition Pirate organisée par le machiavélique Buena Festa.

Les Pirates, la Marine et même l’armée révolutionnaire s’y retrouvent pour tenter de découvrir le trésor de Roger.

Nous y retrouvons également Douglas Bullet, ancien membre de l’équipe de pirates de Roger.

Diffusé depuis le 9 Août 2019 dans les salles japonaises, le film a généré plus de 5 milliards de yen de recettes (42,3 millions €) avec ses 3,7 millions de spectateurs en 29 jours.

source : kana éditions

© Eiichiro Oda/Shueisha/Toei Animation/One Piece Committee Production

Articles Similaires :

5 Comments

  1. Les films d’animation c’est du fanservice, ce n’est pas une surprise. Ce qui compte c’est que le divertissement soit au rdv. Et d’après les retours, c’est le cas donc j’ai hâte !!!!

  2. Perso le film je l’ai bien aimé mais je comprend que des gens l’aime pas et même en étant d’accors avec toi vu que j’adore One piece y a peu de choses qui me déçoivent

  3. Vraiment sans plus ce nouveau film. Même en y allant en étant co’nscient qu’il faille s’attendre essentiellement à du fanserv au détriment de l’écriture, on en est à un point où le scénario est inexistant, les situations sont invraisemblables et manquent tellement de crédibilité qu’on se croirait plus dans une fanfic à la Jump Force avec des dialogues ubuesques ainsi qu’une trame et des interactions entre les perso inco’nciliables avec le canon. Les motivations des antagonistes sont navrantes et le McGuffin du film est à peine croyable… Si en soit le challenge de vouloir caser la majorité des personnages d’une franchise de 20 ans reste réussie, chaque apparition devient au final anecdotique tellement on a le temps de s’attarder sur personne (seuls Buggy, Smoker et quelques autres ont un léger traitement de faveur), les mugis en deviennent inexistants et c’est rush d’une force pour que ça rentre dans 1h45 de film (les cuts sont violents au point qu’on a à peine une intro et une co’nclu au métrage). Il semble tellement loin Le Baron Omatsuri (n’est pas Mamoru Hosoda qui veut) ou même simplement Strong World et Z… Après il faut quand même avouer qu’au niveau de la DA, ça éclate tous les précédents films et que les scènes d’action sont dantesques mais ça s’arrête là. Même pas d’OST mémorable. Après, la salle était plutôt très réactive et semblait bon public donc peut-être que c’est moi qui suit trop fine-bouche. Ça reste un honnête divertissement à mon sens mais sans réelle ambition, autre que technique, et tellement vide et inco’nsistant que je l’oublierais certainement très vite… Rien qui, pour moi, mérite tout ce tapage en tout cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *