Le roman Kumo Desu ga Nani ka? adapté en anime - Adala News

Le roman Kumo Desu ga Nani ka? adapté en anime

C’est par le biais de l’éditeur Kadokawa que nous apprenons l’adaptation en anime du roman Kumo Desu ga Nani ka? (So I’m a Spider So What?) de Baba Okina !

Il s’agit d’une série animée. Plus d’informations prochainement.

Genre : Seinen, Action/Aventure, Comédie/Fantasy

Synopsis (provisoire) :

Dans un monde parallèle, le combat titanesque entre le Héros et le Démon Roi a résonné jusque sur Terre et détruisit une salle de classe remplie d’élèves.

Cependant, les victimes se retrouvent réincarnées dans ce monde fantastique.

Ainsi nous suivons les péripéties de Wakaba Hiiro, une lycéenne médiocre qui se retrouve réincarnée en araignée et qui va devoir apprendre à survivre face à tous les dangers possibles et inimaginables.

Le roman Kumo Desu ga Nani ka? (So I’m a Spider So What?) de Baba Okina a débuté en 2015 aux éditions Kadokawa et dénombre actuellement 9 tomes reliés au Japon.

Une adaptation en manga de Baba Okina & Kakashi Asahiro (dessins) a débuté en 2015 et dénombre actuellement 5 tomes.

source : moetron

© Baba Okina, Kakashi Asahiro/Kadokawa Shoten/Kumo Desu ga Nani ka? Project

Articles Similaires :

39 Comments

  1. Clairement pour moi, c’est le meilleur isekai, tout à fait original par son histoire qu’il faut prendre la peine de découvrir car bien plus profond que cela en a l’air.
    J’ai énormément d’attente pour ce animé, s’il peut rivaliser avec le light novel, ce serait monstrueux.

  2. un des seuls web novel que j ai commencer, que j ai pas arrêter et dont je regarde tout les jours si y a pas de nouveau chapitre par habitude avec Dungeon defence et tsuki ga michibiku isekai douchuu.

    Je m attends a de grande chose de l animé. mais bon peu importe a quel point il est possible de bâcler cela cela ne me fera pas arrêter de lire le web novel !

  3. j’ai lu le mange je suis sur qu’il ne fera pas succès puisque je trouve pas vraiment voir des gens voir une areigner manger a chaque fois et d’essayer de survire mais se qui est le plus dommage avec les isekai c’est que on voit jamais leur fin

  4. Enfin ! Il est excellent le manga ! C’est rare un isekai ou le personnage n’est pas cheaté, il fait partie de mes coup de cœur dans le genre avec mushoku tensei.

  5. Le problème, c’est pas les Isekai, il y en a des bons (mais celui-ci n’en fait pas partie).

    Le problème, c’est les isekai sans originalité, qui lorgnent du coté des jeux-vidéos en introduisant des systèmes d’expérience et power-ups ridicules et qui tuent tout intérêt de l’histoire vu que le perso devient rapidement complètement overpowered, comme ce manga, ou Re:monster, ou celui avec le slim, ou bien d’autres.
    Sans parler des autres Isekai avec Harem, ou là c’est vraiment le fond de l’abîme.

    Introduire ce genre de système est une énorme facilité scénaristique pour développer les personnages et n’a vraiment que peu d’intérêt en général.
    Les (rares) bons Isekai ont un perso qui en chie pour arriver à ses fins, pas tout qui lui est livré sur un plateau d’argent dès le départ.

    1. Je suis à moitié d’accord avec ton point de vue.

      En général, les persos sont en 2D tellement ils n’ont pas d’âme à cause de la manière dont ils ont été développé, dans une histoire souvent dépourvue d’intérêt. C’est le fléau du stéréotype. Les auteurs voient un paterne qui marche et ils feront tout pour le reproduire. C’est de la copie, pas de l’originalité.

      Cependant, n’oublie pas que le style Garye Sue/Mary Sue a su faire ses preuves et possède son propre charme quand correctement exploité. Il y a eu des réussites. En somme, le problème, ce n’est pas le genre utilisé, c’est la médiocrité des écrivains qui sont derrière.

    2. Je te rassure ash, cet isekai est très bon pour le moment et utilise cet aspect jeux vidéo à bon escient. Le personnage en bave et rien ne lui est livré sur un plateau d’argent, doit survivre et se remettre souvent en question. Je ne pense pas que c’est suivre le chemin de la facilité quand tout le début est un grand monologue du personnage principal ! En plus ici pas de super pouvoirs ou compétences cheaté, on a bel et bien affaire à une araignée qui pour le moment est une merde comparé aux monstres justement cheaté. Plus d’une fois le personnage doit prendre ses jambes à son coup pour survivre.

      Maintenant je ne lis que le manga, je suis donc loin d’être très avancé dans l’histoire, j’ignore vers quoi il va partir sur le long terme. Mais pour le moment c’est un coup de cœur, j’attendais cette nouvelle avec impatience ! Peut être une sortie prochaine du manga et light novel en france, mais rien n’est gagné d’avance on l’a vu avec grimgar…

      1. Alors, perso je lit le light novel donc je suis beaucoup, mais alors beaucoup plus loin dans l’histoire et, SANS SPOIL :

        Franchement je suis d’accord sur les isekai basés sur univers de jeux qui ne sont souvent pas si originaux. Mais si tu continue dans l’histoire (plus loin que la ou le manga est rendu actuellement), tu va rapidement retrouver de l’originalité ;D

        Bon, j’en dit pas plus, je veut pas gâcher la surprise, mais sache qu’il y a plusieurs grosse révélation sur l’univers et le système de skill/exp/level qui rajoutent énormément de profondeur à la série. En particulier avec le personnage “D” qui vient d’apparaître dans les dernier chap du manga.

        Après je suis d’accord que le début de la série reste assez “classique” comme isekai, du coup je ne peut que te conseiller d’attendre la suite 😉

  6. J’aime bien ceux qui dise “encore un isekai pff…”, je me rappelle d’un temps où l’on ce fichait du “genre” d’un animé et que l’on s’intéressait plus à son propos et ce qu’il raconteras. Pour rappelle, Escaflowne EST un isekai, les 12 Royaume aussi de mémoire et pas mal d’autre vielle série aussi. Ce n’est pas parcequ’il y a un boom du genre, que tous les isekai qui sortent sont mauvais.

    1. Une parole presque sensé qui contraste avec tes goûts j’ai envie de dire,
      mais en même temps, les isekai d’aujourd’hui sont formatés…

      Donc, c’est pas le isekai en lui-même qui poserait un souci à certains,
      mais le fait que depuis deux ans, ou plutôt qu’en même pas deux ans,
      les animés formatés ont envahit quasi tous les genres :

      – mecha
      – sport
      – musique
      – ecchi comédie
      – slice of life comédie
      – drame
      – isekai

      Les isekai de maintenant, c’est en fait ce qu’on critiquait déjà à l’époque,
      le fan service harem,

      T’as dit vrai sans le dire sans le dire clairement,
      c’est pas pour autant que mauvais,

      c’est probablement mieux qu’un Hight School DxD,
      qui n’est pas un isekai…

      1. Jamais compris le problème spécifique que les gens ont avec le harem… alors que ce n’est pas pire que d’autres formes de fanserv’.
        Surtout qu’au final fanserv’ n’est pas synonyme de mauvais.

        1. Le Harem n’est pas mauvais quand c’est bien utilisé, il en est de même pour le isekai. Dans le cas de Kumo desu ga, oui ça part sur des base Isekai en mode jeux vidéo, mais tous l’intérêt dans le début repose sur l’héroïne, elle est notre seule interlocutrice. Il faut bien ce dire que si l’animé fait 12 épisodes, on auras quasiment qu’une seule seiyuus et que toute la série reposera sur son jeux d’acteur, on est loin des Isekai où le héros ce retrouve réincarné et rencontre des dizaines de persos par épisodes et explore son nouveau monde assez vite. Là on vas avoir du fight et de introspection à tous vas avec quasiment qu’un seule décors pendant une dizaine d’épisodes au moins.

  7. Effectivement ça peut être sympas, j’ai lu que du positif pour le LN avec le slime (dont j’ai oublié le nom) , on verra ce qu’il en est avec l’araignée mdr

    1. Et pourtant, si tu savais. Il s’agit d’un excellent roman et manga. Il faudrait arrêter de juger un livre à sa couverture, car tu serais bien surpris.

      1. J’ai eu la même réaction. Il y a tellement d’isekai, médiocres de plus, qui se bousculent au portillon en prétendant être mieux que les autres parce que le protagoniste se réincarne en quelque chose de pseudo-original. Celui ci est peut-être bon, ça n’empêche que ça devient franchement redondant comme thème. A croire que la fantasy se résume à l’isekai et au tensei ces derniers temps.

        1. Je ne dis pas le contraire, mais celui-ci est un très bon manga, innovant et intéressant. Je me doute que le genre Isekai peut être chiant pour certaines personnes, mais laissez lui sa chance.

        1. Les fans de mangas ont de l’avance sur les fans d’animés,
          donc ils savent de quoi ils parlent…

          Forcément, ils ne peuvent pas avoir mauvais goût…

          Goûte-moi cette glace à la sauce ketchup-wasabi, elle est excellente.
          Il ne faut pas être entomophobe…

          On est passé des filles aux oreilles de renard à ce qu’elles bouffent.

          Trop d’originalité serait mieux qu’un manque d’originalité,
          au moins, ils ont essayé nous dira-t-on…

          Pika Pika.

          Ma conviction personnelle fait que je sais ce que j’aime,
          donc c’est plus une question de goût…

          On peut après discuter de ce qu’est un isekai formaté et de son intérêt.

            1. non! chauffeur de camion!,?? je connaissais la princesse qui voulait tuer son héro pour qu’il retourne dans son monde à elle, mais le chauffeur.

    1. Personnellement, j’aime bien. Ça change de tout les autres Isekai, eux au moins ils essaient d’innover pour nous proposer une approche différente et originale du genre et j’aime ce genre d’initiative.

    2. Venant d’un autre manga lorsqu un homme de 28 ans perd la vie dans un accident d’alpinisme et découvre qu’il est réincarné en un ours polaire. MDR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *