La TOHO annonce déjà un bénéfice de 173 millions € pour la moitié de l’année 2017

Le distributeur et la maison de production TOHO (animes et films live) a publié ses résultats pour sa première moitié de l’année fiscale 2017 (1er Mars 2017 au 31 Août 2017), au Japon !

La société a réalisé un chiffre d’affaires de 139,297 milliards de yens (environ 1 milliard €), en hausse de 21,1 % par rapport à l’année 2016.

Et le bénéfice net de la société pour la période a déjà atteint les 22,875 milliards de yens (environ 173 millions €) soit une hausse de 37,9% par rapport à l’année 2016.

Les autres chiffres de la 1er moitié de l’année fiscale 2017 (+ hausse par rapport à l’année dernière) :

  • Bénéfice d’exploitation : 32,274 milliards yens (244 millions €) (+ 32,3%)
  • Résultat Courant : 33,288 milliards de yens (252 millions €) (+32,9 %)
  • Vente Bluray/DVD : 11,211 milliards de yens (84,9 millions €) (+188,3 %)
  • CA activité cinéma : 98,011 milliards de yens (742,7 millions €) (+28,5%)
  • Bénéfice exploitation cinéma : 23,738 milliards de yens (178,8 millions €) (+51,3%)

MAJ : Et le bénéfice net de la société pour la période de l’année fiscale 2017 (1er Mars 2017 au 28 Février 2018) a atteint les 47,6 milliards de yens (359 millions €) soit une baisse de 5% par rapport à l’année 2016.

Parmi les gros succès commerciaux en Bluray/DVD, on peut citer le film live Shin Godzilla sorti le 22 Mars 2017 et Your Name le 26 Juillet 2017.

Cette année 2017, la TOHO a produit en anime My Hero Academia Saison 2, Touken Ranbu: Hanamaru, le film Detective Conan: Kara Kurenai no Love Letter et le film Fireworks pour ne citer qu’eux.

Cette activité a déjà rapporté 5,578 milliards de yens de bénéfices (environ 42,2 millions €) soit une augmentation de 95 % par rapport à 2016.

A noter que la société a enregistré pour son année fiscale 2016 la plus rentable de son histoire avec un bénéfice d’exploitation de 50,2 milliards de yens (environ 380,4 millions €).

Cela fait maintenant 3 années consécutives que la TOHO bat un nouveau record de bénéfices d’exploitation chaque année.

sources : toho.co.jpanimation business, animenewsnetwork

15 Commentaires

  • xD
    29 octobre 2017 - 21 h 04 min | Permalien

    bonne news 🙂 🙂 pourvu que ça dure

  • Qaradog
    29 octobre 2017 - 20 h 16 min | Permalien

    C’est chouette pour eux !

  • Yamerou
    29 octobre 2017 - 17 h 40 min | Permalien

    C’est super pour la Togo et bonne continuation à leurs équipes!

    Qu’ils continuent à produire de bons animes surtout ! 🙂

  • Okita Shin
    29 octobre 2017 - 14 h 08 min | Permalien

    Toho produit de bons films et de bons animes alors félicitation à eux et c’est mérité !

  • Aldebaran
    29 octobre 2017 - 13 h 32 min | Permalien

    L’animation se porte bien et c’est une très bonne chose. Rien que cette année on a eu de bonnes séries et l’année prochaine ça va être encore mieux !

    • Zyeber
      29 octobre 2017 - 13 h 44 min | Permalien

      L’animation se porte peut-être bien, mais c’est pas forcément le cas pour les animateurs :/

      • Fenrir85
        29 octobre 2017 - 15 h 03 min | Permalien

        En effet, d’ailleurs il ne calcule pas le nombre de dépression ou autre pour voir un peu comment cela c’est dégradé d’année en année. Après tant mieux que l’animation Japonaise se porte bien mais comment ça va évolué dans les année à venir.

      • Aldebaran
        29 octobre 2017 - 15 h 17 min | Permalien

        Je ne pense pas que ce soit convenable de parler pour les animateurs quand on ne sait pas comment ça se passe pour eux. Car en fonction du studio, du budget, tout change. On ne peut donc pas généraliser même au sein d’un même studio.

        Vous dénoncez, comme d’autres le font déjà, la condition de travail des animateurs mais à côté vous consommez à outrance les animes et peut être même sans payer. Donc je ne pense pas que ce soit aux fans d’ouvrir la bouche sur des domaines d’activités qu’ils ne connaissent pas. Les animateurs sont assez grands pour parler pour eux-même.

        • Fenrir85
          29 octobre 2017 - 16 h 07 min | Permalien

          On essaye juste de faire ouvrir les yeux à certaines personnes qui apparemment ne savent pas ce qui se passe à l’intérieur de cette industrie et non la façade de celle-ci.

          Après oui je ne suis pas forcement bien placé pour en parler mais ce genre d’article me fais sourire car quand on lis tout ça, c’est la fête et tout va bien alors que c’est loin d’être le cas.

          Ensuite chacun pense ce qu’il veut.

        • Yamerou
          29 octobre 2017 - 18 h 01 min | Permalien

          Je comprends ton point de vue.

          Au final ceux qui veulent “dénoncer” des conditions de travail difficiles de certains animateurs sont les mêmes qui contribuent à leur précarité en consommant l’animation via des offres gratuites et en achetant pas ou peu de supports physiques.

          C’est pour ça que lorsqu’on a l’occasion de se réjouir de la réussite d’une maison de production, on ne va pas se priver. Faut pas oublier que c’est grâce à elles qu’on a des animes donc faut aussi savoir respecter ce qui doit l’être.

          • Randomisation
            29 octobre 2017 - 19 h 14 min | Permalien

            Je ne veux pas donner d’excuse mais en payant, tu ne changes pas les conditions exécrables des animateurs. Au contraire même, plus l’animation jap est populaire et rentable, plus on en produit et les animateurs doivent travailler à la chaîne avec des plannings invivables.

            Par contre tu feras le bonheur d’hommes en costume dans de grandes entreprises.

          • Qaradog
            29 octobre 2017 - 20 h 18 min | Permalien

            Ce ne sont pas tous les animateurs qui sont mal payés. Il serait temps d’être honnête si vous voulez défendre les animateurs qui le sont. :/

  • Izuku5
    29 octobre 2017 - 12 h 44 min | Permalien

    En même temps rien que ceux cité ce sont des gros cartons et c’est mérité vu la qualité de ces animés ^^

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *