L'anime Re:Creators, en Opening | Adala News

L’anime Re:Creators, en Opening

C’est à la télévision japonaise que nous découvrons l’opening de l’anime, Re:Creators de Ei Aoki (Aldnoah.Zero, Fate/Zero) !

La série animée (22 épisodes) débute le 08 Avril 2017, au Japon.

Genre : Action, Tranche de vie/Mystère, S-F/Fantasy

Introduction (très provisoire) :

Les humains ont créé de nombreuses histoires. Joie, tristesse, colère, émotion profonde. Ces histoires qui secouent nos émotions et nous fasciner.

Mais que se passerait-il si les personnages de ces histoires étaient capables d’avoir leur propres consciences ?

Serions-nous pour eux des êtres divins ou nous combattraient-ils ?

Ici, le monde a changé car chacun peut devenir un Créateur…

Opening :

Staff Animation :

Auteur : Rei Hiroe (Black Lagoon)
Studio : Troyca
Réalisateur : Ei Aoki (Aldnoah.Zero, Fate/Zero)
Scénaristes : Ei Aoki & Rei Hiroe
Chara Design Original : Rei Hiroe
Characters Design : Ryuichi Makino (Hourou Musuko, Battle Programmer SHIRASE, Battle Athletes)
Responsables Animation : Ryuichi Makino (Hourou Musuko) & Jun Nakai (GATE)
Directeur Artistique : Kouki Nagayoshi (Cerberus, Hamatora S1, Sengoku Musou)
Musiques : Hiroyuki Sawano (Shingeki no Kyojin, Seven Deadly Sins, Blue Exorcist)

source : recreators.tv

© Rei Hiroe/Shogakukan/Aniplex/Re:Creators Production Committee

14 Comments

  1. Pour l’instant c’est une série accès tranche de vie. On ne voit pas encore les vrais enjeux mais ça reste sympa. J’espère sue la suite sera plus ambitieuse dans ses révélations et mises en scènes.

    1. Je veux bien savoir où tu trouves de l’Aldnoah ou de l’Owari dans ce qui nous est proposé pour l’instant. C’est le studio d’Aldnoah et le compositeur d’Owari…ça s’arrête là.

  2. J’ai pas trouvé le 1er épisode très intéressant, voilà c’est dit. Je ferais la règle des 3 épisodes pour voir si ça décolle mais pour le moment, plutôt meh.
    Et sinon, je trouve la musique de l’opening très bonne (Sawano quoi) mais au niveau de l’image ça suit pas vraiment X) plans fixes pendant le refrain épique, très peu d’animation etc…

  3. Même si l’aspect ultra cliché est assez second degré (vu que ce sont visiblement des personnages de fiction qui prennent vie) et que la forme est très sympathique, je n’ai pas trouvé le premier épisode très emballant pour autant. J’ai peur du scénario….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *