Le film live Ghost in the Shell, en Teaser Vidéo | Adala News

Le film live Ghost in the Shell, en Teaser Vidéo

C’est par le biais de Paramount Pictures que nous découvrons les teasers vidéo du film live, Ghost in the Shell !

ghost-in-the-shell-usa-image-789Le film est prévu le 29 Mars 2017 dans les salles françaises. Scarlett Johansson y incarne le Major Kusanagi et Pilou Asbaek y joue Batou.

ghost-in-the-shell-usa-image-788Genre : Seinen, Action, Psychologie, S-F

Synopsis Manga :

L’histoire nous entraîne au côté du major Motoko Kusanagi, membre d’une unité d’élite, la Section 9.

Sa mission est d’enquêter sur un cybercriminel, connu sous le nom du Marionnettiste (Puppet Master), qui prend le contrôle de l’esprit humain par l’intermédiaire du Réseau Numérique mondial (Internet).

Teaser Vidéo 1 :

Teaser Vidéo 2 :

Teaser Vidéo 3 :

Teaser Vidéo 4 :

Teaser Vidéo 5 :

Le manga Ghost in The Shell de Masamune Shirow a débuté en 1986 aux éditions Kodansha et dénombre 1 tome, au Japon. (licencié aux éditions Glénat)

Et un film animation, réalisé par Mamoru Oshii, est sorti en 1995, dans les salles japonaises & en 1997 en France. Depuis, plusieurs adaptations en anime sont produites par le studio Production IG.

Staff Movie :

Mangaka : Masamune Shirow
Producteurs :
Avi Arad (saga Spider-Man, saga X-Men), Ari Arad & Steven Paul (Doomsday, Tekken)
Maison de production : DreamWorks
Réalisateur : Rupert Sanders (Blanche-Neige et le chasseur)
Scénariste : William Wheeler (L’Intégriste malgré lui, The Cape)

source : paramount pictures

©Kodansha/Masamune Shirow/Ghost in The Shell Committee Production

Articles Similaires :

28 Comments

  1. Les trailers ne sont pas dégueulasses, le réalisateur à l’air de vouloir retranscrire un univers assez sombre donc je suis plutôt hâte de voir le résultat final, peut être que le film sera une vrai (bonne?) surprise.

  2. Le réalisateur a mélangé des influences venues de GITS de Mamoru Oshii par sa réalisation et de GITS SAC par ses ennemis. Le type est un vrai fan à ne pas douter pour réussir à allier les deux aussi bien. Je pense que ça fera un film pas trop mal au final.

  3. Une Motoko peu sur d’elle et sans charisme et un Aramaki qui descend un mec/robot avant de vider son chargeur dessus avec un air malsain.

    On peut pas vraiment dire que ça soit fidèle a l’œuvre (surtout le passage avec les gens connecté, les consciences collectives s’est pas dans le 1er film).

  4. Je n’ai pas vu le film d’animation mais est ce que quelqu’un peut me dire si le personnage principale est plutôt du genre sans expression et guerrière dans l’âme ou tout le contraire ?

    1. De mes souvenirs, Motoko Kusanagi est du genre assez peu expressif, ce qui marche bien pour le propos de la saga, qui est comme dans beaucoup d’autre œuvre Cyberpunk la frontière entre l’humanité et l’IA, qu’en l’IA vient à avoir des “émotions”, qu’est ce qui la différencie d’un être humain et un être humain peut il être une IA sans le savoir ? Le même genre de réflexion qu’il y a dans Blade Runner. Pour le coté guerrière dans l’âme, oui et non, c’est un agent et ancienne militaire, donc elle sait ce battre et est plutôt doué dans ce domaine, mais elle reste très cérébral aussi. J’espère t’avoir éclairé sur le personnage sans trop t’en avoir dévoilé ^^.

  5. On ne voit pas grand chose donc il faudra attendre une vraie bande annonce. Mais comme j’aime bien Scarlett Johansson, je regarderai le film quel qu’en soit les critiques.

    1. Je crois qu’il faut arrêter un peu de ressortir DB évolution à chaque nouvelle tentative de film live. C’est pas bien de rester prisonnier du passé, faut se tourner vers l’avenir, et je crois sincèrement que les mangas peuvent réussir à percer à Hollywood, comme les comics l’ont fait.

      1. Ce ne semble pas le fait de rester “prisonnier” du passé, mais plutôt que, quand on parle de DB Evolution, le message serait de “tirer des leçons” du passé.
        C’est un classique, pour bien faire une adaptation, on prend souvent dans le processus un co’ntre-exemple manifeste dont il ne faut pas reproduire les erreurs, et je pense que DB Evolution a gagné son titre.

      2. Je suis d’accord pour dire que DB Evolution ressort à tort à chaque fois. Ça n’a pas de sens de tout généraliser à une seule adaptation. Chaque projet est individuel et un film ne fait pas l’autre. C’est illégitime à mon sens que d’autres ramassent le fruit d’un mauvais film. En revanche, je ne suis pas en faveur des adaptions hollywoodiennes de franchises nippones, mais wait and see pour GITS.

      3. Surtout que Ghost in the shell et Dragon ball ont 2 styles totalement différent ont peut pas vraiment les comparé dans un sens comme dans l’autre.
        Et bon maintenant on est habitué y’aura toujours des mecs qui diront que c’est pourri maintenant et que c’est pourri après.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *