Trop d'otaku dans l'industrie de l'animation selon Miyazaki ?

Trop d’otaku dans l’industrie de l’animation selon Miyazaki ?

C’est lors d’une interview que le réalisateur Hayao Miyazaki a expliqué pourquoi l’industrie de l’animation est aussi aseptisée !

Miyazaki-industrie6En effet, le célèbre réalisateur (73 ans) s’est exprimé sur sa vision actuelle de l’animation japonaise.

Miyazaki-industrie7Miyazaki-industrie6.1 Contexte : Durant l’interview, on demande à Miyazaki comment il arrive à créer des personnages aussi vrais (sentiments/émotions) et attachants. (il est en train de dessiner un personnage féminin)

“Vous voyez, si vous pouvez dessiner comme ça ou non, dépend si vous êtes capable de dire si ce genre de filles existent dans la réalité.”

“Si vous ne passez pas du temps à voir/rencontrer les autres (les vraies personnes), vous ne pouvez pas créer de personnages (profonds) car vous ne savez pas comment ils sont (dans la vraie vie).”

“Certaines personnes passent leur vie à ne s’intéresser qu’à eux-mêmes.”

“La majorité de l’animation japonaise est produite avec très peu de base sur l’observation des gens qui les entourent.”

“Des animes sont mêmes produits par des hommes qui ne supportent pas le contact des autres (personnes).”

“C’est parce que l’industrie est pleine d’otaku.”

Des propos qui permettent de mieux comprendre pourquoi autant de nouvelles séries produites, chaque année, visent principalement les otaku et la raison des excès du fan-service dans les animes.

source : golden times

Articles Similaires :

110 Comments

  1. Il est bien dommage que cet article ne cite que certaines citations sans que l’on ait le contexte.
    J’ai beaucoup de respect pour lui et j’aime énormément ces films, mais je pense que M. Miyazaki ne détient pas la vérité. Il est assez amusant de voir que son travail est dénigré par M. Kitano qui exècre l’animation en tout genre et particulièrement son travail (et sa personne).

    Mais ironiquement, je n’ai jamais trouvé logique de voir une enfant appeler un monstre qui veut la dévorer… (Chihiro)
    Si M. Miyazaki veut aussi dénoncer le fanservice qu’il nous explique ce choix d’avoir fait porter à Nausicaa porte une robe aussi courte avec un pantalon couleur chair qui se confond avec sa peau (je suppose qu’elle porte un pantalon…).

    Après on peut se poser la question : pourquoi regarde-t-on des animes ?
    Pour voir du réalisme ? De l’imaginaire mêlé au réaliste ? Ou du pur imaginaire ? Pour s’amuser ? Pour réfléchir ? Pour fuir la réalité ?
    Doit-on nécessairement être un philanthrope pour créer ?
    Dans tous domaines, il y a du bon, du moyen, du mauvais et visant à satisfaire différents désirs.

  2. Moi au contraire je n’aime pas les oeuvres de Miyazaki ou des autres géants des films d’animation. Le réalisme absolu selon moi ne fait que brider l’animation et empêche les spectateurs de rêver.

    C’est un peu comme ne pas chercher à s’intéresser aux mystères de l’univers et se limiter à tout ce qui a déjà été démontré scientifiquement, du pure gachis!!!

  3. Pfff comment dire… ce que miyazaki ne sait pas c’est un peut leur faute en même temps.

    Ce qui ont fait les précurseur de l’animation doivent si attendre à ça (si il en voulais pas s’attendre à ça, il n’avais qu’as pas en faire; mais bon même si ce qu’il fait est ma fois interressant; si l’industrie d’animation ou de mangas n’était pas développée à ce point, je pense pas que les animés et mangas n’auront pas la même popularité que l’on connait actulement, et pensé comme Miyasaki serais un peu dommage (je pense surtout qu’il est un peu vieux jeu et intolérant, même si cela m’interresse de regardé ses films; en aucun cas je dirais qu’il auras raison à chaque fois; mais cracher sur la gueule de fans juste par ce qu’il aime, et qu’il en fasse, ç’est l’hopitale qui se fous de la gueule de la charité.

    Et puis quand il à dit d’avoir des contact avec les gens pour faire de bon persos. A t’il eu fait l’Effort de aux moins les comprendre. M’as fois le fan-service n’est pas dérangent tant qu ce ci n’est pas abusé, faut pas croire que tous les animé mangas sont comme ça. Miyasaki, en raison de son ancienneté je pense qui se fit trop au préjugé ou au cliché, alors qu’il as dit qu’il faut prendre du recule. On ne doit jamais dire ça si on ne fais pas à l’heure actuelle ce que l’on dit.

    PS: je ne l’insulte pas; mais ce n’est pas parce qu’il est très doué dans ce domaine qu’il à raison à toute chose.

    Faut prendre du recule aussi. En disant ça tous ce qu’il gagne c’est de crée des enmmerde. Donc si on a rien a dire à quelque chose, où si on trouve un truc qu’on aime pas ce n’est pas une raison pour dire n’importe quoi pour ouvrir sa grande gueule (c’est pour tous le monde cette phrase) Et évité de dire qu’il as toujours raison, on dirais des kikoo de Justin Bieber sérieux, prenez du recul. C’est pas parce qu’on est fan de quelque chose, qu’on fait de la merde.

    Cependant, certain de ces conseil peuvent être bonne a prendre mais ne correspond pas à tous.

    Et puis faut essayée de comprendre les gens qui ont du mal à s’ouvrir au autre, au lieu de les crachée dessus comme fait miyasaki. Et puis pour crée des histoire perso, on peu trés bien s’inspire de perso déjà crée que celui-ci sont inspiré de perso dans la vrais vie.
    De toute manière si tous le monde faisait comme lui, l’animation et le mangas n’aurais touchée que au réalisme (un domaine restreinte) et beaucoup d’entre nous n’aurais pas aimé. l’importance c’est d’aimé ce qu on aime voir, pas aimé selon les critiques des gens ou des préjugés qui font donner que du dégoût à la vie..

    1. J’ajouterais que chacun est en droit d’avoir ses attentes oeuvres d’animation je sens dans le discours de Mr Miyazaki un certain mépris mais qu’il continue de faire ses oeuvres pour partager sa vision des animation et qu’il laisse les autre faire comme ils le veulent.

      Comme je l’ai dis sur un autre post, je suis pas fan des oeuvres de Miyazaki mais c’est pas pour autant que je les méprises en sous entendant qu’elles ne devraient pas exister.

  4. Je suis un peu d’acore avec Miyazaki MAIS je pense que c’est a cause du public essentiellement tout ça. Si le public arrêtait de regarder du fan service d’otaku pour otaku y’aurais plus de découverte.

    Après moi perso ça me dérange pas plus que ça d’avoir 2 ou 3 perles rare sur une saison de 30 animes et quelque film.

    1. Maintenant faut voir ce que tu appelle oeuvre d’Otaku.

      Et surtout je serais curieux de savoir ou Mr Miyazaki place la frontière des oeuvres d’ottaku.

      Par exemple considère t-il que Full Metal Alchemist ou Prince of Tennis sont des oeuvre d’Otaku? Parce que pour moi un otaku c’est pas seulement quelqu’un qui aime les dessins de boobs, c’est aussi quelqu’un qui aime toutes les caracteristique du Shônen c’est a dire l’ambiance action-exagérée et expressions tout aussi exagérées.

      1. qui mieux que quelqu’un qui bosse dans le milieu de l’animation peut parler du milieu de l’animation? je comprend pas comment des fans peuvent croire sy connaitre mieux que Miyazaki en animation.

        y a une différence entre aimer regarder des animes et les créer. si on veut savoir comment est le milieu de l’animation c’est à ceux qui travaille dedans qu’on se réfère, pas a ceux qui regarde l’anime sans connaitre le procesus de création. 😉

        1. Il fait des films, pas des séries animés. Peu importe comment tu le vois, c’est deux choses très différentes. Les animes adaptent, ses films sont originaux.

          Personnellement, je n’ais que faire de savoir de qui de nous deux s’y connaît le mieux, j’ai donné des arguments contre ce qu’il a dit, c’est tout.

        2. ce que tu ne comprend pas c’est qu’il sait de quoi il parle contrairement à toi. Il travaille dans ce milieu, il fait des films et des séries depuis plus de 30 ans (oui il déja fait plusieurs séries pour ta gouverne : conan fils du futur, lupin III, sherlock holmes) donc c’est pas toi qui ne fait que regarder des animes qui va nous dire qu’il a tord 😉

          je suis choqué de voir des fans croire s’y connaitre mieux que des réalisateurs reconnus. faut redescendre sur terre un moment. tu as le droit de pas etre d’accord avec ce qu’il dit, mais tu ne peux pas dire qu’il ne sait pas de quoi il parle. s’il le dit c’est qu’il a des raisons de le faire, c’est qu’il sait de quoi il parle. alors que toi tu n’as mm pas 1/10 de ses connaissances et tu penses savoir comment marche l’industrie de l’animation.

          1. j’ai montré qu’il avait tord avec des arguments, c’est tout. Si tu n’es pas d’accord, essaye de les démonter. L’expérience n’a rien avoir, c’est toi qui veut pas le comprendre, tu le prends si mal qu’on prenne à contre-pied ton “dieu” ?

          2. justement, avec quels arguments ? Dire des choses c’est bien, tout le monde peut dire tout et n’importe quioi mais tu ne sais pas comment travaille les studios dont tu parles. ça se trouve qu’ils travaillent de la mm manière que Miyazaki lol

            tu peux pas certifier ce que tu dis car tu te bases sur ton imaginaire pour argumenté (à moins que t’es un pote animateur qui bosse au japon sur des séries?) alors que lui se base sur l’industrie dans lequel il bosse depuis des années.

            c’est trop marrant de voir que tu crois mieux connaitre l’industrie que ceux qui y bosse 😀

          3. Et c’est trop marrant de voir que tu a l’air de penser que je crois connaître mieux l’animation que ceux qui y bossent. Alors que mes propos ne laisse absolument pas penser ça.

            Tu as juste à utiliser ta souris pour descendre cette page et voir mon commentaire. Arrête donc de te cacher derrière ce genre de bêtise comme dire que tu n’as rien dire puisque la personne devant toi s’y connaît mieux. C’est si facile d’abandonner comme tu le fais.

        3. Il n’a fait que donner un avis la. Des avis il y en a autant que de personnes, ton expérience peut aider mais son opinion n’est pas universelle. Si une star de la musique trouve la musique d’un autre mauvaise ça voudra forcement dire que c’est vrai ?

          1. c’est pas pareil, il est pas question de gout mais d’un constat qu’il fait sur certaine production (il dit pas que tt l’industrie est rempli uniquement d’otaku, mais qu’il y en a bcp et que ça se ressent dans leur oeuvre).

            On a le droit de pas etre d’accord mais en tant que fan on a pas l’expérience ou les connaissances pour dire que c’est faux.
            Miyazaki, lui, a l’expérience qu’il faut pour se permettre de donner son opinion sur le milieu. c’est ça la différence entre les avis de fans et les avis de professionnels. Il parle de ce qu’il connait alors que ceux qui le critique non.

          2. C’est que son avis. Il a commencer par expliquer sa méthode “a lui” pour dessiner et créer un personnage. Tout le monde ne procède pas comme çà, Oda par exemple dessine tout ce qui lui passe par la tête et donne une personnalité après(je ne suis pas en train de le traiter d’otaku).
            On sait déjà qu’il y a beaucoup d’otakus dans l’industrie japonaise, c’est normal après tout vu qu’ils vont chercher a travailler dans ce qui les passionnent. Qu’ils aient beaucoup de contacts humains ne signifient pas qu’ils ne peuvent pas créer de bons persos, ça dépend du talent de la personne elle même.
            Vu que “pour lui” tu dois te baser sur le réel, toute autre manière de procéder n’aboutira pas a la création d’un personnage profond comme il dit.

  5. Ouais, il a raison, mais tout d’abord, pourquoi les otaku ne souhaitent pas avoir de contact avec d’autres personnes qui ne partagent pas cette passion ?

    Donc on est loin d’en avoir finis avec le moe (faut pas se le cacher, la plupart des otaku ne sont pas seul par choix, mais parce que leurs idéaux ne correspondent pas à la majorité c’est donc difficile d’aller vers les autres, mais c’est comme un aller sans retour, quand vous êtes trop habitué à quelques choses, la porte du retour est de plus en plus dur à réouvrir… Petite référence à Outbreak Compagny qui m’a plutôt marqué sur ce point et qui est loin d’être faux.)

    Franchement, à chaque saison, ce que j’attends le plus, c’est d’avoir un animé réaliste sur les problèmes de société parce que j’aime sa, tel que déjà cité yahari no seishun, et ptêtre d’autre que j’ai oublié, et pas d’animé plage, monde envahi d’extraterrestre ou vie quotidienne de collégienne dont on finis par se laisser…

    1. Vu que être “otaku anime” est globalement mal vu par les japonais il est assez compréhensible que les otakus ne veuille pas avoir de contacts avec ceux qui ne le sont pas. Au final il y a une répulsion réciproque, c’est pas seulement de la faute des otakus, c’est aussi celle de l’image que la société donne d’eux qui fait qu’ils sont isolés.

      Après je vois pas le rapport entre “faire un truc moe” et “ne pas avoir de contacts humains extérieurs”. S’il y a plein d’animes moe c’est pas les gens des studios qui le décide mais les boites de production qui le font en fonction du marché.

      1. Être un vrai otaku… Il y a pleins de raisons, donc @Adamand ce genre de question est impossible à répondre, je ne connais pas assez la société japonaise pour réellement mettre à l’écrit mon point de vue. Il me faudrait y vivre et parler avec ces gens aux quotidiens. Faut pas oublier que y’a une énorme pression qui pèse sur les gens notamment au niveau du travail en dépit des relations, et ça provoque des dépressions et des démotivations, et ils essayent de combler ce manque.

        Quand à @Bontakun tu as totalement raison sur le 1er paragraphe de ta réponse, en revanche laisse moi t’expliquer la relation entre moe et ne pas avoir de contacts humains extérieurs.

        N’oublie pas que le terme moe signifie littéralement de “l’affection” envers quelque chose. L’être humain n’est pas conçu pour être seul (bon j’vais pas expliquer hein), pas de contacts humains signifie la solitude, et la solitude, on ne dirait pas mais c’est dur à vivre. Et comme je l’ai dit précédemment l’humain tente de combler au mieux ses problèmes. De plus tu te réponds à toi même à la fin tu dis “ils le font en fonction du marché”, il y a donc une demande de moe venant des otaku donc ils en font.

        De plus ce que je pensais depuis longtemps est confirmé par miyazaki…

        1. Je parle de “faire” un anime moe pas de le regarder. La seule raison pour laquelle un studio va faire un anime moe c’est pas parce que tout le monde y manque d’affection et qu’ils chercheraient à combler ça d’une façon ou d’une autre mais bien parce qu’une boite de prod leur a demandé. Donc peu importe si les otakus sont majoritaires ou pas dans le studio, je pense que le nombre d’animes moe changera peu puisque c’est le marché qui décide.

  6. il a raison, pour faire des personnages auxquels on peut s’attacher faut d’abord connaitre la psychologie des gens et ça ne s’apprend pas, ça s’expérimente aux contacts des gens qu’on rencontre au quotidien.

    Des paroles pleines de sagesse du Grand Maitre de l’animation 😉

    1. Après je pense que les otaku sont plutôt des personnes ultra-sensibles (sinon ils n’iraient pas jusqu’à s’isoler) donc à mon avis ils doivent aussi faire preuve de beaucoup d’empathie et sont surement assez analystes. Je ne pense pas qu’il soit toujours nécessaire d’être en contacte avec les gens pour les comprendre, les observer revient parfois au même et c’est ce que font les otaku. Et puis après tout, s’ils ne connaissaient pas les gens, je ne pense pas qu’ils chercheraient à les éviter …
      D’un autre coté je me mets à la place de Miyazaki et je comprends parfaitement ce qui l’amène à dire ça.

      1. en plus de ça, comme il a déjà été dit plusieurs fois dans les commentaires, ce ne sont pas les otaku qui sont à remettre en question car ce n’est pas eux qui décident de la tournure que va prendre la production des animés mais plutôt les réalisateurs qui ne veulent pas s’embêter à faire les choses bien mais qui veulent seulement la sécurité financière. C’est sur qu’en ce moment on trouve énormément d’animés avec des personnages soit stéréotypés soit carrément sans personnalité établie: des fois les personnages ont même l’air d’être schizophrène à changer de comportement toutes les 2 min. Etant donné que le travail de Miyazaki est extrêmement humaniste, c’est certain que ça doit le choquer et c’est vrai que ce genre d’animés est presque in-regardable tellement que ça sonne faux (= on a pas l’impression d’avoir affaire à des vrais personnes donc on ne se sent pas concerné) ça me rappelle aussi une citation de Robert Kondo (directeur artistique aux studios pixar) ” des personnages réussis nous permettent de vivre l’histoire à travers leur regard, leurs pensées, et leur personnalités, cela permet de dynamiser le récit et de susciter l’émotion du spectateur.”

  7. Je suis d’accord avec ce qu’il dit parce qu’on remarque que les caractères des personnages d’une série à l’autre on pratiquement la même base de caractère, la fille mignonne et timide on trouve des shinobu un peu partout, des Naru Segawa partout également, et pareil pour les mecs à lunettes etc…Je pense que ce qu’il veut dire c’est que il n’y a peut-être pas assez de caractère qui sorte des moules pré-établis. Après ce n’est que mon point de vu à moi seule. Et certains mangakas on su faire des personnages plus complexes donc il y a des exceptions. Heureusement.

  8. Je pense que les propos de myazaki sont à relativiser.

    l’orientation otaku qu’a pris l’animation japonaise est avant tout un choix de financier.
    l’animé avant le choc evangelion n’a jamais été jugée comme respectable contrairement au manga.

    Encore aujourd’hui c’est l’otaku qui achete et qui subventionne l’animation au japon (ce qui peut etre mis en relation avec la faible démographie et l’absence de production destinée aux enfants); les décideurs ont donc decidé d’axer leur projet sur les otaku pour minimiser les risques économiques.

    la conséquence une industrie segmentante en phase de ghettoisation.

    Et ce n’est pas le piratage mondialisée qui va la sauver.

        1. non moi j’ai bien compris ce que visait Miyazaki sensei et je suis totalement d’accord avec lui, même si pour vous c’est dur à comprendre qu’un fan d’anime gore et d’ecchi soutienne cette pensée.

          1. C’est tout a fait recevable je trouve, les ainmes ecchi sont appréciés pour l’ecchi, mais ce que miyazaki dit c’est qu’il ne s’intéressent pas aux gens, hors dès qu’un harem se met à avoir des persos profonds et un scénario pas trop mal (oui je sais c’est rare) il surpasse tous les autres dans le genre.
            Donc dans les 2 cas sa se tiens

          2. Oui, ce que visait Miyazaki sensei c’était la surproduction de navets dans la japanim’ récente, où les personnages sont d’un creux abyssale.

            ‘Pense pas qu’il visait directement tel ou tel type d’animé, ce grand homme ne saurait se montrer aussi condescendant.

  9. Otaku??? ou pas?.? Chacun nos Oeuvre! peu m’importe que l’auteur en question soit otaku ou Schizophrène,si il possède un certain talent dans ce milieu et de l’Amour envers les autres!je n’ais pas à m’inquiéter de la profondeur humaine et émotionnelle de son oeuvre! il réussira à coup sûr^.^

  10. il a raison. Pas etonnant que la japanime se casse la gueule et bascule dans tout ce qui a de plus dégueulasse et glauque dans l’esprit humain: le moe.

    1. Le moe c’est comme le ecchi, si l’anime n’est pas basé seulement sur ça, on peut avoir quelque chose de sympa, sans que le moe vienne gâcher l’anime. Mais lorsque c’est seulement basé sur le moe et que l’anime est seulement fait pour ça, je suis d’accord avec toi c’est poubelle.

  11. Au japon, “otaku” ne veux pas dire “fan de mangas / d’animes”. Ça veux plutôt dire “Passionné au point de s’enfermer dans sa passion et de couper les liens sociaux avec ceux qui ne partage pas la même passion”.

    Partant de ce principe, les propos de Miyazaki sont beaucoup plus acceptables: il veux dire que l’industrie est pleine d’otakus, c’est à dire de gens qui ont pratiquement coupé les ponts avec les personnes “normales” (dont les passions restent modérées), et donc qu’ils ne peuvent pas décrire correctement des non-otakus dans leurs œuvres.

    Je pense qu’il se trompe: déjà, ce genre d’otaku extrême est quand même assez rare; ensuite, personne -pas même le pire des otakus- n’oserait prétendre que les personnages de japanimes sont réalistes (du moins dans les animes visés par les critiques de Miyazaki). Il n’y a qu’à voir les Monogatari séries: on cherche à faire des personnages les plus excentriques possible… je doute que les relations quotidiennes puissent être d’une quelconque utilité à l’auteur pour mettre en scène ce genre de personnages.

    Oui, les personnages de japanimes ne sont pas réaliste… et alors? Ce n’est pas pour ça qu’ils sont mauvais!
    Personnellement, j’ai beaucoup plus tendance à m’attacher à un personnage excentrique (Takanashi Rikka), à un personnage classe (Akemi Homura) ou à un personnage “fragile” (John Coffey) qu’à un personnage réaliste (d’ailleurs je ne me suis jamais vraiment attaché à aucun personnage de Miyazaki).

    PS: pour ceux qui font l’amalgame “otaku (d’anime) = amateur d’ecchi, de moe et de stéréotypes”, cherchez “otaku type A et otaku type B” sur ce site 😉

    1. J’aimerais quand même savoir où tu vois qu’ils visent certains animes en particulier. Miyazaki doit quand même avoir une vision assez large et savoir que les animes japonais comme les séries américaines et autres ne sont pas tous là pour créer une ambiance psychologique ou réelle mais sont aussi là pour divertir et faire rire. Peut-être qu’il vise des oeuvres plus récentes qui se vantent d’avoir des personnages travaillés alors qu’ils ne le sont pas…

      Ensuite, Miyazaki fait plus une observation qu’une réelle critique dans ses propos. Après si les gens prennent ça comme une insulte et une critique directe envers l’animation actuelle, il n’y a qu’à lire et relire ses propos et arrêter de sortir du contexte… Je suis d’accord avec ses propos et je continue d’aimer des séries justes divertissantes sans pour autant être fan de Miyazaki (je préfère de loin Shinkai et Hosoda) donc c’est bien de ne pas faire d’amalgame sur le terme otaku mais c’est aussi bien de ne pas en faire sur ses propos aussi.

  12. mouai enfin, ce qu’il dit est très relatif
    déja contrairement à lui qui essaye (surtout dernièrement) de faire des films très réalistes, la plupart des autres auteurs sont en plein dans la pur fiction
    et d’ailleurs le fait qu’un personnage soit très réaliste n’en fait pas pour autant un personnage intéressant, c’est généralement l’inverse, et je ne trouve pas que ses personnages soient assez bons pour qu’il puisse l’ouvrir à propos de ce sujet

    quand à critiquer le fait que l’industrie soit remplie d’Otaku: pour les animes, on a déja bien assez de studio qui n’hésitent pas à faire un compromis sur la qualité, donc si avoir des gens passionnés dans ce secteur peut empêcher le fait que le prochain harem/ecchi soit remplit de fan service ou de parties censurés ou d’animes remplies de HS ou d’épisodes à rallonge ou encore d’animes sans scénario et faits à la va-vite, je préfère largement que l’industrie en soit remplie, surtout que c’est surtout eux qui font marcher le secteur au final

    1. je crois que ta pas compris que c’est justement le fait que les otaku soit au commande qui cause tous les défauts que tu cites. suffit de voir kill la kill, space dandy, le prochaine anime qui ressemble au heros de highschool dxd, bref la liste est longue.

      et y a une différence entre aimer le manga et etre un otaku. Miyazaki dit simplement ke les perso ne sont pas bien travaillé si la personne n’est pas ouverte aux autres. tu ne peux pas créer la psychologie d’un type de personnage si tu n’as pas de référence. la création d’un perso ne se fait pas par le saint esprit. c’est bcp de recherche et on sait tres bien que les otaku sont plutot replié sur eux-mm et ne s’interesse qu’a des truc moé (ta vu le nombre dadaptation de manga moé qui sorte et autre série)

    2. Tu vas pas aller dire que Laputa, Mononoke Hime ou Totoro c’est réaliste. Et puis, non, il ne parle pas de réalisme, la preuve “vous ne pouvez pas créer de personnages (profonds)”. Les personnages profonds signifient des personnages attachants.
      Et pour les personnages réalistes qui ne sont pas intéressants, oh que si, il y en a! Exemple, Mikasa Akerman. Bien que dans un contexte fantastique, le personnage est tout a fait normal, sans exagération de beauté, sans une histoire exceptionnelle, ni rien! Et pourtant elle a remporté le prix du meilleur personnage féminin…
      Faut avouer, les derniers anime c’est poubelle. Entre Mahou Sensou et Nourin, moi je comprends ce qu’il veut dire. C’est tellement pas recherché!
      Autre exemple: Anohana. Je te laisse comprendre…
      Miyazaki a franchement raison.

  13. Tout à fait d’accord, même plus que d’accord avec lui. Tout ses arguments tiennent. Il est clair que dans l’animation japonaise de nos jours très peu en valent vraiment le coup…

  14. Assez d’accord, plus ça vient et plus on a l’impression de voir des clones de personnage.
    Il suffit de voir la tête du personnage et qu’il aligne deux phrases pour savoir à quel stéréotype de perso on a affaire et comment il finira.

  15. Je m’attendais pas à ce que Miyazaki tienne des propos aussi crus… Mais il faut dire que ça tape à un bon endroit, par forcément dans le fan service.

    Personnellement, quand j’ai vu ça, j’ai tout de suite pensé à Kuroshitsuji (avec la 3e saison qui arrive et tout ‘-‘). Quand je vois la différence de fond entre le manga et les deux saisons d’anime faites, je me dis que le problème vient même plus du fan service (que j’apprécie… bon…passons..) mais de la compréhension des traits de caractères et la mise en situation. C’est pas comme si les scénarios sont mauvais (En général, évidemment), juste qu’il y a un problème…….. d’accordage?

    Bien sûr, il reste le problème de l’investissement de l’auteur dans l’anime qui reste un flou selon tel ou tel adaptation. M’enfin, Merci Miyazaki ‘-‘

  16. Je suis d’accord avec ce qu’il dit. Ça me rappelle Bakuman, ou un personnage (je sais plus lequel), avait dit qu’on ne pouvait pas créer des personnages vivants si on ne connait pas les gens et se qu’on ressent avec les autres… Quelque chose comme ça.

  17. Je ne comprend pas, il dit que les otaku n’ont pas contact avec d’autre personnes mais déjà si il y’a plus d’otaku, les personnes pourront parler d’anime et avoir des contacts, après ce n’est pas de leur faute si les otaku sont rejeté partout !

    1. Miyazaki utilise le mot “otaku” au sens plus général, pour parler des gens qui se replient sur eux-même en se consacrant à leurs passions et qui ne s’ouvrent pas au monde, pas juste les amateurs d’animes et de mangas.
      On est pas censés être fiers de se revendiquer otaku, étant donné qu’à la base c’est un mot péjoratif qui pourrait être considéré comme une insulte.

  18. Miyazaki-dono, voyez-vous, vos propos sont critiquables sur plusieurs plan.

    La première chose est de ne pas préciser ce que vous entendez par l’effet néfaste des otakus. Le fanservice comme l’affirme certain ? (alors que vous n’avez pas utilisé ce mot une seul fois mais apparemment, ces commentateurs sont rentrés dans votre tête).
    Je répondrais alors que l’effet néfaste otaku est aussi un problème au niveau des séries fleuves, nekketsus, etc…

    Il n’y a intérêt de créer des personnages réalistes que dans des histoires qui visent ce genre. Pourquoi l’animation japonaise ne devrait faire que du réalisme ? Personnellement, j’aime les personnages non-réalistes.

    Vous savez autant que moi que la majorité des animes sont des adaptations donc ce sont les supports originaux qu’il faut attaquer. Dois-je comprendre que vous critiquez secrètement le manque de présence d’animes originaux ?

    « La majorité de l’animation japonaise est produite avec très peu de base sur l’observation des gens qui les entourent. »
    Certaines histoires sont des critiques et la plus représentative est cette d’Hachiman (Yahari). Les observations formulées dans cette histoire ne sont certainement pas un manque de connaissance des autres. Mais beaucoup d’autres apportent aussi leur commentaire. Quand on voit ce qu’est la vie des autres, je comprends parfaitement le choix des otakus !

    La majorité des commentaires ici sont hors sujets: lisez correctement ! La plupart du fanservice que vous critiquez vient des supports originaux, l’animation n’a fait qu’adapter !! Or, Miyazaki critique l’animation japonaise donc les supports originaux autre que l’animation ne sont pas concernés, à bonne entendeur…

  19. LOL vous trouvez pas que vous êtes un peu HS la? MIyazaki parle de comment donner de la profondeur aux personnages et vous vous plaignez du fanservice.

      1. Pas vraiment non, on peut créer des persos profonds et pervers. Miyazaki se plaint surtout du fait du manque d’expérience de la vie réelle des Otakus. Le com en bas est juste l’avis du newser.

        Qu’il y ait du fanservice ou non, je crois qu’il faut surtout comprendre que les séries sont trop stereotypees de nos jours. Le fanservice est juste une petite partie de tout cela, le nombre incroyable de tsunderes de nos jours est aussi provoque par ce genre de choses ( quoique c’est bien possible de creer une tsundere avec de la personnalité) mais tout dépend du scénariste, il faut un certain talent. Il y a bien des mangas célébrés avec énormément de fanservice ou de nudité et qui sont quand même excellents. Je précisé que je ne considere pas Fairy Tail comme un manga excellent.

    1. je pense que des fois le fanservice est utilisé pour masquer la carence des personnages. sinon je suis d’accord avec toi, le fanservice n’est pas LE problème, c’est juste la manière dont il peut être employé qui le rend problématique.

  20. c’est vrai que y a des animes qui se pretent au ecchi comme highschool dxd et qui rend bien mais d’autres qui auraient pu etre bien mieux sans (ou au moins avec modération) comme freezing que je trouve le scénario plutot bon mais le ecchi plomb trop l’histoire et à la fin on sait mm plus pour quoi elles se battent (ha si pour déchirer leur vetement et se retrouver a poil !!)

    1. Ouais encore High school DxD est sympa, autant freezing me sors par le nez, le scénario est pas mal ils auraient pu faire des choses bcp plus ambitieuse on va dire, bah non ils nous mettent du ecchi à chaque coin de seconde, c’est juste gonflant .

  21. Sérieusement, c’est Dieu cet homme? 😮
    Il fait (faisait…T^T) des films superbes et en plus il tape dans le mille. *applaudissements*
    Tout cet ecchi est insupportable….et après la gent masculine va hurler quand un anime style Free essaie de rééquilibrer un peu les choses pour les filles qui aimeraient voir autre chose que leur sexe se faire rabaisser avec les boobs et les geignements des greluches dans les animes….

    1. + Comme les studios ne savent plus créer de bonnes histoires avec des personnages taillés sur mesure alors ils nous innonde de fan-serv pour faire passer la pilule et cacher la misère ^^

  22. En fait il a tord, c’est pas qu’il y a trop d’otak, c’est que les directeurs de studios savent très bien quel genre d’animé faire pour viser un public le plus large possible.

    Bawi, si ils ont remarqués que les huge boobs ou les gamines de 11 ans niaises au possible suffisent à rameuter les gens, ils vont pas se priver u_u

  23. c’est vrai que la surenchère de fanservice commence a gaver, y a qu’a voir des animes/manga comme Fairy Tail qui partent en live (alors qu’a la base y sont juste des bons shonens)

    1. Oui mais dans le cas de Mashima (l’auteur), c’est volontaire !
      Il a une famille et une vie sociale, la surenchère de fan service ne reflète en rien son inexpérience de la réalité.

        1. Oui, Oui 😀
          Je crois même qu’il a des enfants.
          M’enfin, c’est assez dur de concilier vie social et travail quand on est mangaka (3-6 heures par nuit, c’est rude !)

  24. Je pense qu’il utilise le terme “Otoku” au sens général.
    Car c’est un problème qui touche pas que ceux qui bossent dans l’animation mais tout les japonais.
    D’ailleurs, c’est pour ça qu’ils ont un problème de natalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *