[Preview] Radiant (manga)

[Preview] Radiant (manga)

Le manga Radiant de Tony Valente a débuté en Juillet 2013 aux éditions Ankama et dénombre actuellement 2 tomes reliés, en France.

Radiant-T.1Genre : Shonen, Action, Aventure, Fantasy

Synopsis :

L’histoire se déroule dans un monde où de mystérieuses créatures, les Némésis, menacent l’humanité. Parmi les hommes, certains sont capables d’utiliser la magie et sont surnommés les Sorciers.

Nous suivons les aventures de Seth, un jeune garçon impulsif possédant une force surhumaine et capable d’utiliser la magie sans leur contrainte. Il commence un périlleux voyage pour trouver la source des Némésis qu’on appelle le Radiant. Et sur sa route, il fait la rencontre de nouveaux compagnons…

Extraits :

Radiant-Extrait-001 Radiant-Extrait-003Radiant-Extrait-002

 

RADIANT

HISTOIRE

  • Sympa & bien menée
  • Personnage de Seth attachant
  • Personnages secondaires réussis
  • Bonne variété de personnages

GRAPHISMES

  • Beau

RÉALISATION

  • Bonne réalisation globale (planches, effets, ombrage, coup de crayon…)
  • Mise en scène structurée
  • Univers intéressant
  • Codes du shonen parfaitement maîtrisés

INTÉRÊT GLOBAL

Le manga Radiant fait parti de ces shonen qu’on accroche dès le premier tome.

Ce premier tome pose le décor, introduit les protagonistes et trace la ligne directrice de l’histoire. Le tout est réussi.

Le scénario est simple mais avec un potentiel très riche, les personnages principaux comme secondaires sont suffisamment travaillés ou énigmatiques pour donner envie de les suivre au fil des pages, et les combats apportent un dynamisme à l’ensemble.

Quand on lit Radiant, on ne peut être que confiant pour la suite.

MAJ T.2 : Ce Tome 2 confirme nos espérances. Un scénario qui se développe, de nouveaux personnages intéressants et de l’action à la fantasy comme on aime.

NOTE :

16/20

© Editions Ankama/Tony Valente/Radiant Project

Articles Similaires :

14 Comments

  1. C’est un très bon manga, je vous le conseille. Il a l’air très ordinaire aux premiers abords, mais est très prenant ! Les personnages sont attachants et drôles, l’humour est lourd mais il est possible de se surprendre a pouffer quelques fois ^^ Ce manga m’a laissé une bonne impression, par rapport a d’autres dont la réputation n’est plus a faire.

  2. Peut etre est-ce moi ou bien je trouve que les Européens et Américains se focalisent TROP sur les Graphismes que le Scenario, du coup on trouve , la PLUPART du temps, un grand nombre de BD TRES BIEN réalisé mais pas un Scenario Solide, c’est pour sa que, à mon avis, les Japonais domainent le territoire!

      1. En littérature on ne parle pas de réalisation mais de mise en scène, structuration, le terme réalisation est réserver au domaine de l’audio-visuel.

        1. Il me semble que c’est le même barème que pour les animé, ça expliquerait le terme “réalisation” resté ici. Après, la mise en scène et la structuration font aussi parti du domaine audiovisuel si tu vas par là ^^. Après tous, que ce soit un film, un animé, une série ou une BD (BD/Manga/Comic), ça ne reste qu’une représentation en images d’un scénario, que certain terme ce retrouve dans les deux, n’est pas si gênant.

          1. Ah non, pas du tout:
            Manga>L’auteur réfléchi dans un premier temps au scénario, fait un storyboard et fini par faire ces planches( je resume grossomodo, bien sûr c’est plus compliqué que ça).
            Film ou Serie Animé>On commence d’abord avec le storyboard du réalisateur, ensuite le directeur de l’animation adapte le dit storyboard avec des dessins censé être dynamique et le plus détaillé possible pour une animation fluide, puis le scénario vient en dernier(si si, au japon ils font tout à l’envers), donc en gros le resultat d’un animé dépend avant tout du réalisateur et de sa mise en scène, de ses chorégraphie et c’est pourquoi on parles de réalisation, là où dans les mangas c’est avant tout une question de recherche et de structuration par la suite.
            C’est pourquoi les réalisateur renommée ne se contente pas de reprendre le storyboard du manga comme modèle et réadapte tout à leur manière, avec une mise de génie et des chorégraphie inspiré.
            Là où le réalisateur noob va se contenter de prendre le manga case par case sans aucun travail d’adaptation et de mise en scène cinématographique, en gros juste le manga avec des couleurs et des voix mais sans la plume de l’auteur donc aucun intérêt.

            1. Tu m’explique comment tu fait un storyboard si tu as pas d’histoire à raconté XD. Tu dois forcément avoir déjà un bout de l’histoire ou un minimum d’infos sur ce qui doit ce passez avant de passez au storyboard, sinon ce serait comme filmer des scènes sans savoir pourqoi.

              Que pour certains série il créer l’histoire au fur et à mesure, je peux comprendre vue qu’il arrive que le sucés fasse durer ces séries plus que ce que les auteur avait prévue. Mais quand tu vois la qualité scénaristique de certaines séries, tu es bien obligé de voir qu’il as été écrit avant la réalisation de l’épisode.

              Tiens ça me rappelle une vidéo, faut juste que je retrouve le lien.

  3. Ca à l’air sympa mais malheureusement moi et les shônens (surtout ce genre de shônens ci présent) ça prend plus… Je jetterai surement juste un ptit coup d’oeil un de ces quatre…

  4. Je me retrouve bien dans cette avis (pas dans la note) par contre je n’espère rien, mais il reste très sympa un bon manfra il fera je pense après c’est pas mon style

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *