[Preview] Fractale | Adala News

[Preview] Fractale

Coproduction entre le studio A-1 Picture et Ordet, la série Fractale dénombre un total de 11 épisodes !

HISTOIRE :

Clain est un jeune garçon qui vit sur une île reculée loin de toute cybertechnologie.

Un jour, il y fait la rencontre d’une mystérieuse fille du nom de Phryne, qui, avant de disparaître, lui offre un pendentif. C’est ainsi qu’il libère Nessa, jeune fille dynamique et naïve aux pouvoirs étranges. L’amitié qui va naitre entre eux, conduit le jeune Clain à la recherche de Phryne.

C’est alors que commence son incroyable voyage l’amenant sur les secrets du système Fractale qui régit ce monde.

ANECDOTES :

  • Mais qu’est-il arrivé à Fractale ?

La série animée est issue d’un light novel (roman illustré) de Azuma Hiroki, dont le changement du chara design n’est pas passé inaperçu auprès des fans japonais.

L’opinion favorable à ce brusque changement s’exprime sur le fait qu’il est plus simple de créer l’animation de cette manière.

Cependant, les changements graphiques entre le manga et l’anime en font presque deux titres totalement différents et c’est ce qui fait l’objet de critique en ce moment au Japon.

Néanmoins, cela donne l’impression d’être au contact d’une œuvre originale même si certains le définissent déjà comme un anime doujin (amateur) de Ghibli.

  • L’auteur de Fractale envie l’adaptation animée de Hourou Musuko !

Le premier épisode de la série animée, Fractale, était décevant du point de vue de l’animation, du chara design et de la mise en scène jugée trop lente.

C’est alors que Azuma Hiroki, l’auteur original s’est exprimé sur son twitter sur la série animée, Hourou Musuko. Et n’a pas manqué de se plaindre au producteur Koji Yamamoto que Fractale est un outsider face à la qualité de Hourou Musuko (image ci-dessous).

Tweet de Azuma Hiroki :

Nous ne pouvons battre la parfaite combinaison du manga original (Hourou Musuko) et du travail mené par la scénariste Okada Mari, sans mentionner les effets de couleurs.

Tu (Koji Yamamoto) es un mauvais producteur ! Cette réalisation (de Fractale) est complètement hors jeu (par rapport à Hourou Musuko). Je pense que tout est fini.

Le réalisateur Yutaka Yamamoto a déclaré à la conférence de presse qu’il est prêt à se retirer (de l’animation?) si la série Fractale n’atteint pas ses objectifs.

IMPRESSIONS :

L’avantage de ne pas connaitre les œuvres originales c’est qu’aucune comparaison n’est possible donc pas de déception possible à ce niveau.

La série fait immédiatement penser à du Ghibli par son approche des évènements, et à Nadia et le Secret de L’eau Bleue par ses personnages. Donc là soit on aime soit on aime pas mais le résultat est plaisant à regarder dans tous les cas.

Par contre, la plus grande faiblesse du premier épisode était son animation/graphisme déséquilibré passant du raisonnable au mauvais.

Heureusement, dès le deuxième épisode, le studio d’animation A-1 Pictures montre son talent et nous éblouit avec une animation qui n’a rien à envier aux meilleurs séries du moment (même si le graphisme est toujours versatile).

L’exemple le plus parlant et celui de Nessa, personnage adorable pour lequel Clain va s’attacher (et nous aussi par la même occasion) dont l’animation frôle la perfection.

Mais la magie n’aurait jamais pris sans le travail de la scénariste Mari Okada (Kuroshitsuji TV, Tatakau Shisho, Vampire Knight TV) qui sait clairement créer les bonnes situations pour qu’on s’attache aux personnages. (un des points forts de la série)

Nous voilà rassuré en ce qui concerne la suite de la réalisation technique de la série. Mais est-ce suffisant pour nous convaincre ?

Malheureusement non ! Si Fractale a tout pour plaire sur ses supports papiers, son adaptation animée connait bien trop de longueurs.

Beaucoup de blabla, beaucoup de « tranche de vie » mais pas de véritables péripéties, pas d’avancée significative dans le scénario et un manque cruel d’originalité dans son ensemble.

Ceux ayant vu la série Nadia et le secret de l’eau bleue n’arriveront pas à se retirer de la tête, la transposition conforme des personnages voir même de son scénario (le coup du médaillon qui recèle un grand secret).

Yutaka Yamamoto est un bon réalisateur mais ici, il se contente uniquement de faire ce qu’il a toujours fait et c’est dommage.

Au final, Fractale a un potentiel certain mais faut-il encore qu’il soit utilisé à bon escient.

(disponible en vostfr sur le site wakanim.tv)

NOTE : 12.5/20

Staff Animation :

Studio : A-1 Pictures & Ordet
Diffusion : Fuji TV (13 Janvier 2011)
Producteur : Kôji Yamamoto (Paradise Kiss, Honey and Clover II…)
Histoire originale : Mandelbrot Engine/Azuma Hiroki
Réalisateur : Yutaka Yamato a.k.a Yamakan (Kannagi, La mélancolie de Haruhi Suzumiya)
Scénaristes : Hiroki Azuma Mari Okada (Kuroshitsuji TV, Tatakau Shisho, Vampire Knight TV)
Character Design : Hidari (illustrateur sur le roman usotsuki Mii-kun to Kowareta Maa-chan)

Articles Similaires :

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *