L'anime Re:Zero Saison 2, daté au Japon | Adala News

L’anime Re:Zero Kara Hajimeru Isekai Seikatsu Saison 2, daté au Japon

Le twitter officiel a dévoilé la date de diffusion de l’anime Re:Zero Kara Hajimeru Isekai Seikatsu Saison 2 (Re:Zero Saison 2) !

La série animée (25 épisodes) est prévue pour Avril 2020 au Japon & en France (cruncyroll.fr).

Genre : Seinen, Aventure/Comédie, Fantasy

Synopsis Roman :

Nous suivons le quotidien de Subaru Natsuki, un lycéen de notre époque qui est transporté dans un monde fantastique.

Il se retrouve à faire équipe avec Emilia, une fille aux pouvoirs magiques et se lie d’amitié avec d’autres compagnons. Mais très vite, ils sont tués par une mystérieuse assassin…

Subaru découvre que lorsqu’il meurt, il se réveille au même endroit de sa téléportation pour revivre sa journée.

Mais son pouvoir de remonter le temps sera t-il suffisant pour éviter tous les événements funestes qui le toucheront ?

Promotion Vidéo 2 – OVA Hyouketsu no Kizuna (2019) :

Pour rappel, la Saison 1 a été élue Meilleur Anime 2016 en France.

Saga Anime :

Le roman Re:Zero Kara Hajimeru Isekai Seikatsu de Nagatsuki Tappei et Ootsuka Shinichirou (illustration) a débuté en 2012 aux éditions Media Factory et dénombre actuellement 20 tomes reliés au Japon. (disponible aux éditions Ofelbe sous le nom Re:Zero – Re:Life in a different world from zero)

Staff Animation saga :

Auteur : Nagatsuki Tappei
Studio : White Fox
Réalisateur : Masaharu Watanabe (Naruto SD Rock Lee no Seishun Full-Power Ninden)
Scénariste : Masahiro Yokotani (saga Free!, Shimoneta to Iu Gainen, Hataraku Maou-sama!)
Character Design Original : Ootsuka Shinichirou
Character Design : Kyuta Sakai (saga Selector Wixoss, Steins;Gate, Sankarea)
Responsable Animation : Kyuta Sakai (saga Selector Wixoss, Steins;Gate, Sankarea)
Directeur Artistique : Yoshito Takamine (Utawarerumono Itsuwari no Kamen, Akame ga Kill!)
Musiques : Kenichiro Suehiro (Akane Iro ni Somaru Saka, Line Town, Line Offline Salaryman)

source : rezero_official

© Nagatsuki Tappei, Ootsuka Shinichirou, Fuugetsu Makoto / Kadokawa / Re:Zero kara Hajimeru Isekai Seikatsu Production Committee

20 Comments

  1. Dés qu’on parle de cet animé la hype est à fond.
    Bon et bien moi ça me laissera le temps de regarder pas mal d’animés avant que la saison 2 sort.

  2. J’espère que le héros sera moins imbuvable que dans la saison une, sinon je fais l’impasse.

    Sérieux, il y a un concours au Japon pour savoir qui fera le personnage le plus insupportable ou bien?

    1. J’ai du mal à comprendre ce genre de commentaire sur Subaru. Il me paraît justement bien plus travaillé que la plupart des personnages de la même catégorie. En quoi te paraît-il si insupportable ?

      1. Attend il te parait pas insupportable quand il fait sa petite crise devant Emilia et tout le monde?? J’avais envie de le frapper perso ^^’
        Et aussi la scène avec Rem… “I love Emilia” *retenez-moi svp*

        1. Tu sais quoi ? Tu vas te retrouver dans le même monde en question, et mourrir 8 ou 9 fois d’affilés avant de ressuciter et on va voir quel genre de comportement tu adopteras.

          Ces commentaires sur la personnalités de Subaru m’ont toujours agacé. Comme s’il était pire que d’autres héros de Isekai. Il a juste une personnalité bien à lui et authentique. Ses réactions que vous pouvez peut être juger excessive, sont le reflet du véritable calvaire qu’il endure. Je précise que dans le novel, il meurt bien plus de fois que l’anime le laisse paraitre. Après il peut être un peu lourdingue parfois, mais “insupportable” faut se calmer hein. Pour moi insupportable c’est Zenitsu de Kimetsu, mais pas Subaru xD

          Quant au famoso “I love Emilia”, bah oui c’est comme ça. J’arrive pas à croire que les fans de Rem soit encore bloqués là dessus xD ça démontre quand même une certaine étroitesse d’esprit quand on sait qu’Emilia a à peine été developpée durant la S1. Ce sera complètement différent avec cette nouvelle saison, et j’espère moins entendre les fanas de Rem après le gros developpement d’Emilia qui arrive.

          C’est à cause de ce genre de public que les auteurs finissent par pondre des harems ^^

          1. Je suis d’accord avec toi. Étant fan de Rem je suis pas du tout en colère ou déçu du choix de Subaru. Je comprends pas n’ont plus les gens qu’ils disent ne pas aimé le comportement de Subaru.

          2. Lol non mais vous savez, c’est comme dans la vraie vie, hein, il y a des gens qu’on trouve insupportables juste parce qu’on aime pas leur gueule, leur humour ou simplement leur sourire. Ca sert à rien d’aller montrer la profondeur ou expliquer pourquoi il réagit fasse à telle ou telle situation.
            Pour moi ce perso est juste un insupportable gamin trop gâté, vantard, jaloux et qui fait sa crise dès qu’il le peut.
            Quand à expliquer ses pétages de plombs par ce qu’il traverse, je vous rappelle l’épisode un ou le gars de se retrouver dans un monde totalement inconnu et pétri de magie et où sa seule réaction c’est de se dire ‘trop cool’. Euh, on en reparle, là du choc psychologique de vivre une telle expérience pour une personne de vivre ça dans la vie réelle?
            D’ailleurs, c’est pour moi LE gros point noir des isekai. On ne traite que bien trop rarement ce choc alors que ça serait justement ce qui ferait le sel d’un bon isekai: le choc de se retrouver dans un autre monde, avec des règles bien différentes du siens. Et là, force est de constater que dans Zero, et bien ça passe encore complètement à la trappe encore une fois.

            1. S’il faut critiquer jusqu’au bout, les autres persos ne sont pas en reste, ils sont pour beaucoup fades ou snobes…

              En gros, si t’es pas un héros, t’es de la merde.

            2. La fameuse scène ou il “pète un câble” devant Emilia, c’est justement le point de craquage résultant de l’accumulation de tout ce qu’il a enduré : arrivée dans un autre monde, morts successives, perte de tous ses points de repère, voir les gens auxquels il s’est attaché mourir sous ses yeux sans pouvoir les sauver, j’en passe. Il ne peut les sauver qu’au prix le plus fort : sa propre vie et un peu de sa santé mentale au passage. Il a beau revenir à un checkpoint, il doit mourir pour en arriver là (sans avoir l’assurance qu’il pourra avoir une autre chance) : tout recommencer, penser à tout (imagine la charge mentale), se souvenir de tous les détails, endurer la souffrance physique du décès. Ça fait beaucoup pour un jeune homme. Surtout qu’il se retrouve dans un gouffre de solitude où il ne peut parler à personne de sa situation (la scène où il pleure sur les genoux d’Emilia en est bouleversante) , tout en ne pouvant compter que sur une seule chose : sa propre mort. Il est obligé de se reposer sur une malédiction dont il voudrait se débarrasser pour sauver son entourage, mais ne pourrait sauver personne sans. Sacré dilemme, non ?
              Parce que même s’il arrive à se débrouiller, il a ses faiblesses comme tout un chacun. Si on nous montre ses exploits, on voit également ses côtés noirs (je rappelle que tout le monde en a). Courageux, faible, fidèle, égoïste, on a ici un humain qui tente de s’en sortir. Une fois qu’il a touché le fond, il se rend compte de son impuissance et gagne en maturité. Et moi, un personnage qui évolue, ça me botte.
              Faut prendre un peu de recul quand on veut analyser un personnage et ne pas se contenter de certaines scènes bien choisies. l’ensemble du contexte est à prendre ne compte. Finalement, ce petit Subaru est quand même très bien développé, surtout par rapport à d’autres histoires similaires. Là, on n’a ni un personnage pété comme un Lelouch, ni une larve comme on en voit par paquet dans les torchons de harem. Ici, on nous présente un humain. Moi, j’aime bien ce personnage.

            3. Je n’aurais pas dit mieux Hive. Merci pour ce commentaire plein de bon sens ^^

              Après effectivement on peut ne pas aimer la manière dont Subaru réagit. Certains aiment des persos badass en toutes circonstances, ou tellement forts qu’il ne renc’ontrent que rarement des difficultés au cours de l’histoire. Ce n’est pas mon kiff, mais soit.

              En revanche, critiquer l’écriture de Subaru, alors que comme exposé ci-dessus, ses réactions sont tout à fait compréhensibles, ça non.

            4. “En revanche, critiquer l’écriture de Subaru, alors que comme exposé ci-dessus, ses réactions sont tout à fait compréhensibles, ça non.”
              Et ben on va dire qu’on a pas la même définition d’un perso bien écrit, hein. C’est pas grave, c’est ça qui fait le sel des goûts et des couleurs 😉
              Finalement l’un des seuls Isekai récent que je trouve sympa, c’est Gate. Parce que je trouve intéressant de traiter des répercussions qu’une telle expérience entraine dans les deux monde.
              Mais là aussi, on a le lot de cliché et de fan service habituel.

            1. Tota, si tu cherches un isekai qui sort un peu du lot, jette un oeil à Hai to Gensou no Grimgar. Son approche du thème est très particulière. J’ai beaucoup apprécié.

  3. Hype pour l’arc 4. Surtout si on a une saison entière pour, qui cette fois-ci prend plus son temps pour creuser davantage ses perso, alors que demande le peuple ?

Répondre à bob97 Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *