L'anime Ghost in the Shell SAC_2045 daté au Japon + Annonce Vidéo | Adala News

L’anime Ghost in the Shell: SAC_2045, daté au Japon + Annonce Vidéo

C’est par le biais de Netflix que nous apprenons la date de diffusion de l’anime Ghost in the Shell SAC_2045 !

La série animée en CGI (2 saisons – 24 épisodes) est prévue au Printemps 2020 sur Netflix.com.

Annonce Vidéo VOSTFR :

Genre : Seinen, Action/Enquête, Psychologie, S-F

Synopsis Manga :

L’histoire nous entraîne dans les enquêtes du major Motoko Kusanagi, un cyborg membre de l’unité d’élite, la Section 9.

Sa mission est d’enquêter sur les activités illégales liées de près ou de loin au Réseau Numérique mondial (Internet).

Le manga Ghost in The Shell de Masamune Shirow a débuté en 1986 aux éditions Kodansha et dénombre 1 tome au Japon. (disponible aux éditions Glénat)

Récentes adaptations en Anime (Bluray édition @anime) :

Staff Animation :

Studios : Production IG & Sola Digital Arts
Réalisateurs : Kenji Kamiyama (saga GITS SAC, Ultraman) & Shinji Aramaki (Space Pirate Captain Harlock 2013, Ultraman)

source : netflix

© Masamune Shirow /Production I.G / Kodansha/Ghost in the Shell Movie 2015 Production Committee

Articles Similaires :

15 Comments

  1. J’ai vu les deux premiers films (des grands classiques) il y a des années et si cette série ne nécessite pas de voir la flopée de séries, oavs et films d’animations précédents pour comprendre l’histoire, je lui donnerai sa chance mais c’est vrai que c’est un peu vide/faible comme qualité de CGI…

    1. Cette série est sous titré SAC pour Stand Alone Complex, comme la série de 2003, et vue que cette série de 2003 est bien plus proche du manga que ne le sont les film de Oshii, si tu ne te base que sur les films, tu risque de ne pas reconnaitre GitS. Je te conseillerais de jeter un oeil à la série de 2003 (ou au pire les adaption en OAV de la série, soit The Laughing Man et Individual Eleven).

  2. wow, j’ai déjà vu de bon anime avec un bon CGI, mais là on ne plus les comparer, ils se sont nettement améliorer là, on se rapproche d’une qualité d’un FF

  3. C’pas pour être désagréable mais le dernier classique d’animation japonaise relancé à la sauce Netflix CGI c’était Saint Seiya quand même….

    1. Soyons honnête, la Toei et Gonzo ont fait bien pire avec Saintia Sho en animation classique, donc bon… Laissons lui une chance, tant que c’est plus fluide que Ultraman, ce seras déjà bien (et KotZ est pas une catastrophe non plus).

      1. Ultraman était plus que décent niveau fluidité, ce qui paradoxalement rendait effectivement les chutes de framerate assez flagrantes, mais niveau qualité ça tapait haut quand même..
        Et je n’ai pas vu Saintia Sho mais St Seiya Netflix c’était pas seulement de la CG moche, c’était toute l’adaptation derrière…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *