Le manga Yûna de la pension Yuragi (Yuragi-sou no Yuuna-san), daté en France - Adala News

Le manga Yûna de la pension Yuragi (Yuragi-sou no Yuuna-san), daté en France

Les éditions Pika annoncent la sortie française du manga Yûna de la pension Yuragi (Yuragi-sou no Yuuna-san) de Miura Tadahiro !

Le Tome 1 est prévu le 07 Février 2018, en France. Et une série animée est prévue pour Juillet 2018 au Japon.

Genre : Shonen, Ecchi/Comédie, Tranche de vie/Surnaturel

Synopsis :

L’histoire nous entraîne dans le quotidien loufoque de Fuyuzora Kogarashi, un lycéen gaffeur capable de voir les fantômes, qui s’installe dans une auberge traditionnelle hantée par de jolies filles.

Ainsi avec l’aide de ces nouvelles amies dont la belle YûnaKogarashi va aider les esprits errants qu’il rencontre.

Le manga Yûna de la pension Yuragi (Yuragi-sou no Yuuna-san) de Miura Tadahiro a débuté en 2016 aux éditions Shueisha et dénombre actuellement 8 tomes reliés, au Japon.

La série fait partie de notre Top 10 des manga 2017 qui mériteraient de sortir en France.

source : pika

© Miura Tadahiro/Shueisha/Yuragi-sou no Yuuna-san Project

Articles Similaires :

18 Comments

  1. Bien joué Pika !

    Manga sympa et qui met de bonne humeur. À lire pour le plaisir des yeux et pour se divertir sans réfléchir.

    Avec la série animée, le manga va avoir une belle visibilité en plus. 😉

  2. Je lis les scans et c’est très simple comme histoire. Une bonne série ecchi pour se rincer l’oeil et rigoler car l’humour est assez cool mais pas d’innovation si vous avez l’habitude de lire ce genre.

    1. Disons que c’est un manga qui reprend tous les codes du ecchi/harem mais de la bonne façon en rendant le tout intéressant surtout avec sa diversité de personnages.

  3. Peut être que comme ça pika éditera l’autre titre (fini en 4 tomes) de l’auteur à savoir Koisome Momiji.

    Bonne comédie/romantique de l’auteur

    1. c’est pas comme ça qu’il faut voir les choses : le fait que tout arrive en même temps ( adaptation, licences étrangères) est pas anodin c’est sûr mais les négociations pour un titre sont longues ( avoir du recul de la série, négocier, valider les contrats, établir un plan de com pour lancer au mieux la série etc ) alors forcément les annonces se succèdent et donnent cette impression d’opportunisme alors que Pika est sur le coup depuis surement plusieurs mois….

      1. PS : et du coté japonais, c’est pareil, ils sont plus ouverts à la négociation sur un titre quand ils sont dans la seconde phase développement du titre ( exploitation internationale, adaptation anime, produits dérivés, etc) , et sont plus enclin à ouvrir les droits d’exploitation à l’étranger quand ils savent que les éditeurs pourront s’appuyer sur la promo de l’adaptation, ça doit même leur permettre de négocier des termes à la hausse en terme de tirage et d’attente etc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *