L'anime Devilman Crybaby, en Promotion Vidéo | Adala News

L’anime Devilman Crybaby, en Promotion Vidéo

C’est sur le site officiel que nous découvrons la promotion vidéo de l’anime, Devilman Crybaby de Masaaki Yuasa (Lou et l’île aux sirènes, Yoru wa Mijikashi Arukeyo Otome) !

La série animée (10 épisodes) débute le 05 Janvier 2018, au Japon & en France sur Netflix.com.

Genre : Shonen, Action/Horreur, Psychologie, Fantastique

Synopsis :

Autrefois, vivaient des démons sur Terre. Assoiffés de sang, ils faisaient régner la terreur. Aujourd’hui, ils sont emprisonnés dans des murs de glaces, endormis avec leur chef, le puissant Zenon

Un jour, les démons se réveillent de leur sommeil éternel et commencent à attaquer les humains pour reprendre possession de la planète.

L’histoire nous entraîne dans le quotidien de Akira Fudo, un adolescent, qui décide de devenir un Devilman (mi-humain mi-démon) pour venir à bout des hordes de Zenon.

Dorénavant, Akira Fudo, aidé de son meilleur ami Ryo Asuka, va devoir protéger celle qu’il aime et essayer de préserver le peu d’humanité qui lui reste.

Promotion Vidéo :

Le manga Devilman de Go Nagai a débuté en 1972 aux éditions Kodansha et dénombre un total de 4 tomes reliés, au Japon. Plusieurs suites et spinoff sont sortis.

Une série animée, réalisée par Toei Animation & Dynamic Planning, a débuté en 1972 et dénombre un total de 39 épisodes. Plusieurs spinoff en OAV sont également sortis.

Staff Animation :

Mangaka : Go Nagai (Goldorak, saga Mazinger)
Studio : Science SARU
Réalisateur : Masaaki Yuasa (Lou et l’île aux sirènes, Yoru wa Mijikashi Arukeyo Otome)
Scénariste : Ichiro Okouchi (Code Geass Lelouch of the Rebellion, Valvrave the Liberator)
Character Design : Ayumi Kurashima
Directeur Artistique : Ryo Kono (Mob Psycho 100, Space Dandy, Kemonozume)
Musiques : Kensuke Ushio (A Silent Voice, Ping Pong, Space Dandy S1)

source : devilman-crybaby.com

© Go Nagai/Aniplex/Devilman Crybaby Project

Articles Similaires :

18 Comments

  1. Je confirme : ça déchire.
    Graphiquement en tout cas.
    Dommage que la musique ne soit pas plus gothique, façon Devil Lady. Les rythmes Bo’ntempi, ça colle pas vraiment a l’atmosphère Devilman.

  2. Autant pour l’esprit créatif, c’est intéressant de voir ce genre de production mais sur le plan qualitatif et réel, c’est limite du suicide commercial.

    Heureusement que Netflix est milliardaire pour se permettre ce genre de folie en sachant que ça ne rapportera rien si ce n’est la masturbation intellectuelle que les fans du réalisateur verront en cette série.

    1. Non c’est justement vendu comme étant un anime fidèle au manga. C’est même un des arguments chocs de cette adaptation : pour la première fois dans l’histoire, la fin du manga sera adapté en anime.

      1. Bah tant mieux, quoi de plus impersonnel pour une adaptation que de fonctionner comme ça. Mais ce sera globalement fidèle jusqu’au climax à priori, et ils parlent même de développer davantage Ryo Asuka, donc c’est que du bon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *