Rapport 2016: Le marché de l'animation japonaise

Rapport 2016 : L’industrie de l’animation japonaise se porte bien

C’est par le biais du Association of Japanese Animations (AJA) que nous découvrons le rapport sur l’état de l’industrie de la japanimation en 2015 !

one-punch-man-45454Le marché de l’animation japonaise est estimé en 2015 à plus de 1,83 billion yen de chiffres d’affaires (16,09 milliards €) soit une augmentation d’environ 12% par rapport à l’année 2014.

Cette croissance, depuis 3 ans, s’explique principalement par la vente streaming des animes en Chine dont le marché a progressé de 78,7% en 1 an et dont l’organisation officielle d’Events qui connait une hausse de 68,2%.

kuroko-no-basket-food-wars-illustrations-001D’ailleurs, plusieurs studios (A-1 Pictures, Sunrise…) ont également atteint leur plus haut chiffre d’affaire depuis leur création.

L’année 2015 a tout d’une année record pour le marché de l’animation japonaise dont celui du nombre de séries animées produites en une année.

sources : aja.gr.jp, animeanimeanimenewsnetwork

76 Comments

      1. Surtout que non l’excuse ne tombe pas a l’eau, le fansub nuit aux éditeurs > si pas d’éditeurs, pas de vente des droits streaming/video/etc. > Pas de ventes streaming/vidéo/etc. = mort du marché de l’animation.
        Faut réfléchir deux secondes dans sa petite tête parfois.

        1. Soyons honnêtes. Ce n’est pas avec le marché français que les studios d’animation se font de l’argent. On ne représente rien du tout pour eux.

          C’est principalement le marché américain et chinois qui commence à avoir un des opportunités intéressantes pour eux.
          Le reste, c’est surtout pour contrer les sites illégaux afin d’avoir une offre légale dans chaque pays.

          1. Même si on n’est pas à la hauteur des américains ou des chinois, le marché français reste quand même non négligeable (il me semble qu’on est le 4ème marché mondiale d’animation japonaise, le 1er étant bien entendu le Japon).

        2. Tu devrais appliquer ton conseil au lieu de critiquer à tout va: le fansub ne suit pas forcément à l’éditeur, il faut arrêter de croire qu’une partie regarde les uns et une autre les autres. Tous le monde regarde les deux. De plus, avec ou sans fansub, les éditeurs ne gagneront pas plus. A un moment il faut comprendre que certain ne peuvent pas se payer des abos et c’est pas parce que on est dans un système capitaliste qu’on devrait leur en interdire l’accès à cette culture. (argument a relativiser avec les systèmes économiques des editeurs mais le fond du problème ne change pas.) .

          1. La plupart des éditeurs ont une offre gratuite. Pas besoin de payer l’abo, juste de regarder la pub.
            C’est chiant, certes, et assez contraignant quand l’éditeur a une offre gratuite limité dans le temps (une pauvre semaine chez Wakanim), mais l’excuse du porte-monnaie ne marche pas.

            Et pour “tout le monde regarde les deux”… effectivement, puisque toutes les séries ne sont pas licenciées. Mais personnellement et dans la mesure du possible, je préfère soutenir les éditeurs.

            PS: après, je ne critique pas ceux qui regardent du fansub: chacun fait ce qu’il veut 😉

          2. Le fansub ne nuit pas à l’éditeur quand c’est du non-licencié. Si tu as un moyen gratuit de visionner, tu devrais l’utiliser dans la mesure du possible. 1 semaine de dispo c’est pas beaucoup c’est vrai. Mais vous considérez tous comme un nogo le fait d’attendre la dispo de saisons complètes avant de prendre un abo d’un mois pour mutualiser les visionnages. Ca me parait tellement surréaliste et hypocrite…

        3. Tu voulais dire le warez 🙂

          Le fansub était le bouc émissaire sorti par les maisons d’édition,
          on voit que le lavage de cerveau a bien fonctionné lol

          Avant, il n’y a pas assez de licences, d’où le besoin de fansub,
          alors il fallait bien trouver un coupable…

          L”augmentation des animés est aussi en cause,
          vu qu’on ne peut pas tout acheter…

          Parfois même, le meilleur animé de la saison n’est pas licencié,
          donc le choix des licences est important aussi…

          Même si en ce moment, c’est plutôt le problème de l’intérêt des animés,
          un animé se vend si ça vaut le coup,
          sinon ça s’arrêtera au streaming ou il sera dropé.

          D’où probablement l’intérêt de l’abonnement, mais il faudrait en faire trois 🙂

  1. J’avoue que A-1 Picture, Sunrise et quelque autres s’en sont mis plein les fouilles cette année. L’excuse de merde pour les animes au rabais n’a donc plus cours !

    1. Je suppose que je suis d’une lourdeur incroyable mais c’est toujours bien d’essayer.
      Les gens qui reçoivent l’argent, ce sont pas ceux qui travaillent sur les animes mais ceux qui les produisent et financent. Et plus ils ont d’argent, plus ils en produiront. Donc il faut en produire plus et vite qui plus est ! Mais y a deux problèmes. Y a plus assez d’animateurs (ou du moins de bons animateurs) pour gérer les 200-300 animes qui sortent chaque année. (et en plus, les talents ont tendance à se réunir vu que ça marche aux connaissances étant donné que si t’es mal payé, autant “t’amuser” et choisir ton boulot. Le deuxième problème, c’est le temps. Si t’as pas assez de temps, tu dois aller vite, engager plus de monde, sous-traiter, etc. Engager plus de monde = engager des gens pas compétents. Vu qu’en théorie, les gens compétents, tu les prends d’abord. Du coup, les animes vraiment mal animés, c’est une combinaison d’un staff peu compétent et d’un planning serré. Et même sans planning serré, parfois y a juste pas de talent tout simplement.

      1. Je ne sais pas si vous avez remarqué mais l’année prochaine il y a plein de films d’animation qui sortent.
        C’est un moyen moins risqué de se faire un max de thunes pour les studios et je suis bien content de voir Sword Art Online, Kuroko no basket, Resident Evil Vendetta Godzilla, etc.

          1. Non il a raison. On a Overlord, No Game no Life, Mahouka, Trinity Seven SAO et il doit bien y avoir quelques films en préparation encore. C’est un moyen de rendement “facile” et moins risqué qu’une saison entière.

        1. Non. Les films d’animation sont dans la majorité des cas des histoires originales donc faites pour être en film.

          Et même quand ça adapte un manga comme par exemple Kuroko no Basket Extra Game, il n’y a que deux tomes donc un film d’animation est un format parfait.

  2. “Cette croissance, depuis 3 ans, s’explique principalement par la vente streaming des animes en Chine dont le marché a progressé de 78,7% en 1 an et dont l’organisation officielle d’Events qui connait une hausse de 68,2%.”

    la technique est toute trouvée alors. Il suffit d’inonder le monde de la culture otaku jusqu’à qu’on trouve normal qu’il y est une extraterrestre nue dans la baignoire.

  3. Toujours intéressant d’avoir un point sur le marché de l’animation japonaise. Ça permet de savoir ce qu’il en est vraiment et ne pas se laisser influencer par les rumeurs et les “on dit”.

  4. Bonne news, si l’industrie de la japanime se porte bien et fait des sous, tant mieux !!

    Mais ce qui me dérange, et qui est évoqué dans les comms, c’est la piêtre qualité de certains animés, le fric est pas donné aux animateurs et cie … et les délais de productions sont biens trop courts !

    D’autre part le discours totalement négatif des éditeurs de chez nous … abonnez-vous, payez payez car tout va mal, c’est la cata … vous suivez une série en fansub … vous êtes des ignobles voleurs qui contribuent à détruire le système et êtes à l’origine des séries baclées …. pfff

    Et pour finir, je crois que la place de la france … est bien insignifiante ou va le devenir dans cette consomation de japanime … en 1er le public Nippon, le plus grands client des ses propres production … et en 2nd les Chinois + Américains … … et en 140000èmes les bon français qui se pensent super importants dans ce système ….

    voilà mon avis rien qu’ moi , totalement subjectif !

    1. Que la France ai une place importante ou pas, on s’en fout un peu. D’ailleurs quand tu dit “les bon français qui se pensent super importants dans ce système ….” grandit un peu au lieu de dire des bêtises pareilles.

      En ce qui concerne le Streaming, j’ai envie de dire que quand on voie la qualité de certains anime heureusement qu’il existe, maintenant si tu préfère acheter, alors achète et ne critique pas ceux qui n’achètent pas car tu auras beau les critiquer autant que tu voudras, cela ne changera rien.

      1. @ essaye de lire entre les lignes … pffff … viens pas me donner des e-leçons !!

        y’a une part d’ironie dans mes propos ….

        grandit un peu au lieu de dire des bêtises pareilles !!

    1. ta la tortue rouge qui est une collaboration entre Michael Dudok (son premier long métrage) et Isao Takahata (Le Tombeau des lucioles, Le Co’nte de la princesse Kaguya)

  5. C’est bon ça !

    Et puis c’est logique quand on voit que chaque année il y a de plus en plus de séries produites. C’est que ça doit rapporter de l’argent. ^^

  6. Si ça se porte si bien que cela, il serait peut être temps de finir quelques séries commençaient il y a des années et dont on attend toujours la suite ou fin :/.

  7. c’est pas la première année que le lis un article relatant l’état du marché actuel, et j’ai l’impression de chaque année, on nous dit qu’il va de mieux en mieux….
    lorsque les editeurs prennent comme excuse le marché pour justifier leur comportement, ca compte comme de la desinformation ? :thiking:

    1. A savoir qu’aujourd’hui, le marché international (et je prends pas la Chine) génère presque autant de revenus que certaines ventes de disques (BD/DVD). Alors oui, c’est bien mais d’une part, c’est pas assez et de l’autre, les jap s’attendaient à ce que le streaming dépasse largement les ventes de disques.
      Après oui, quand wakanim te dit que si tu payes, les animateurs seront mieux payés, c’est absolument faux. Tu fais juste rentrer de l’argent dans des grosses entreprises finalement.

  8. Ah bah je suis curieux de savoir comment les “bâcleurs” vont se justifier désormais. Faut dire que l’excuse de “l’industrie va mal”, elle avait bon dos pour justifier des catastrophes industrielles comme Dragon Ball Super.

    1. L’industrie va mal. C’est un fait. Et c’est à cause de la pérennité éco’nomique qu’elle va mal. Belle co’ntradiction quand même. Les entreprises veulent produire plus d’animes et en un temps record. Donc oui, les producteurs et entreprises se frottent les mains mais les pro qui font les animes croulent sous des plannings immondes et en plus ils ne sont pas assez, ce qui oblige à sous-traiter.
      Tu prends un anime typique qui est moche et mal animé : Phoenix Wright (Gyakuten Saiban).
      Entre le moment où le processus d’animation a commencé et la diffusion, y a deux mois. Pour donner une idée, un épisode de One Punch Man prenait 3 mois à être fait et le premier en a mis peut-être deux fois plus. (Kubota ne voulait pas donner le nombre tellement c’était énorme). Autre exemple, Orange. L’épisode 01 a été fini une semaine avant sa diffusion.

      En résumé, quand Biscotte marque que ce sont des feignasses, il montre jusqu’à point il est ignare. Évidemment je n’excuse en rien la qualité de certains animes mais accuser les bonnes personnes au moins.

    1. Sur la forme (animation/ost…) oui c’est entièrement vrai, on est dans une hausse constante de qualité . Mais bon c’est lié à la technique d’animation qui évolue, en quelque sorte inévitable même si c’est cool pour les yeux et les oreilles .

      Sur le fond je suis loin d’être certains d’une amélioration…2011 avec ses perles est si loin déjà…Quelques bon animes sortent, mais rien de spécialement transcendant !

      1. Il y a eu aussi plusieurs perles en 2012 (Psycho-pass, Chuunibyou, Shinsekai Yori)… même si c’est vrai que j’ai aussi l’impression que les années sont moins prolifiques depuis 3-4 ans.

      2. +rêveur: y a toujours de super séries (Monogatari 2nd saison, Fate/UBW, Drrr x2, OreGairu, Shigatsu wa kimi, Euphonium, Gekkan Shoujo…) mais je suis d’accord qu’ils se font plus rares…

      3. Vous oubliez Re:Zero de cette année. Une vraie perle.
        Les seiyuu sont incroyable, les mystères sont tellement intriguant, développement des personnages juste incroyable, le doubleur de Betelgeuse est juste un dieu (il fait le seiyuu de Kirito, si vous avez vu SAO et Re:Zero…vous vous rendrez compte que c’est incroyable) ! L’animation est belle, des plans juste magnifiques, l’OST est excellente, les opening ending et insert songs sont juste magiques.
        Pour moi Rem est best female character, et Subaru best male character.
        Mais pour apprécier l’oeuvre, surtout le héros, il faut savoir prendre du recul.

        1. De plus la romance dans Re:Zero est vraiment super mature.

          L’anime est une perle et j’ai acheté le Light Novel (jlis + comprends le jap donc pas besoin de traduction ou quoi)

          J’ai lu jusqu’au tome 7 (épisode 22 environ de l’anime) et le Light Novel est encore mieux que l’anime…C’est juste incroyable. Tappei Nagatsuki est mon nouveau maître.

      4. franchement 2016 est vraiment super autant que 2011 je trouve on a deja :

        – re zero
        – erased
        – rakugo
        – my hero academia
        – mob psycho
        – kimi no na wa
        -koe no katachi
        – la s2 de assasination classroom
        – la s2 de shokugeki

        avoir vu tout ces animes et dire que 2016 est inferieur a 2011 , j’arrive pas a le concevoir XD

        1. Je me permets de rajouter Flying Witch, Konosuba, Gundam Thunderbolt et Concrete Revolutio. Sans compter que l’année n’est pas finie et la saison d’automne s’annonce intéressante !

        2. Pdk le souci est que ces animes même s’ils sont de qualité, je n’arrive pas à y voir sauf pour Erased – les films que je n’ai pas en ce qui concerne 2016, quelque chose de vraiment unique ! Erased est d’ailleurs l’anime qui m’a redonné espoir en l’animation japonaise au moment où je commençais à me lasser des production “tout public” façon dan machi/hyakou/myhéros academia ou shokugeki !
          Ce sont des œuvres de qualité, sauf Dan machi, mais c’est personnel car je hais les harem de ce type avec un héros niais !

          Bien sur que des perles sont sortis comme le vent se lève, les enfant loup, shinsekai yori, le machin musical avec les ado, mais ça reste des petite goûtes exceptionnelles au regard de l’océan devant nous !

          Petit rappel 2011 c’est Madoka, hana-saku iroha, steing;gate, mawaru penguindrum, Fate zero partie 1, Usagi drop, Chihayafuru, working saison 2, Tiger and Bunny, kore wa zombie desu ka(harem intelligent), C: The Money of Soul and Possibility Control, last exile saison 2…
          Bon après c’est subjectif, mais au moins pour moi 2011 fut l’une des meilleurs années de la japanimation ! Année dont j’aimerai le retour !

          1. tu trouves pas quelque chose d’unique a rakugo ? franchement c’est justement ce que j’ai adoré chez rakugo ,c’est un anime qui sort clairement de l’ordinaire par rapport a ce qu’on a d’habitude ^^ apres comme tu dis c’est subjectif ( meme si j’ai adoré 2011 juste que je trouve que 2016 n’a absolument pas a rougir face a 2011 )

            bon apres j’admet que pour juger l’année 2016 , il faudrait avoir vu la plupart des animes sorti cette année , ce que je n’ai pas encore fait , mais elle s’en sort deja tres bien ^^

        3. +polk: bien sûr dans les années post-2011, nous avons plein d’autres animés, je citais seulement les titres qui m’ont le plus marqué ou plu.
          En 2016, on a eu plein de séries cools. Tout à fait d’accord.

  9. bah bonne nouvelle, mais y’avait pas un article qui date de quelque mois ici qui disait le c’ontraire? (enfin ça expliquer pourquoi certaine série avait pas de suite, je sais plus trop)

    1. Si je me souviens bien, les articles parlant du malaise de l’industrie de l’animation japonaise parlent plus de la distribution de l’argent que de la quantité.

      Mais sinon, pareil que toi: bonne nouvelle, d’autant plus que je ne m’y attendais pas

      1. Comme dans tous les secteurs. Ceux en haut de la pyramide (réal, chara designer, compositeur, etc) s’enrichissent considérablement pendant que ceux en bas de la pyramide (animateurs) luttent pour gagner leur pain quotidien.

        Ce n’est donc pas propre à l’industrie de l’animation.

      1. MDR, le bon gros hater refoulé qui doute jusqu’à la fin !

        Complot reptilien Soon™ à propos des séismes INTENTIONNELS du japon pour susciter le buzz au moment des séries trop hype de la saison en cours (qui à dit “Kabaneri…” Qu’il se dénonce !!!).
        Le petit fou rire de la soirée, merci bien @mikadoanri

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *