L'anime Keijo!!!!!!!!, en Promotion Vidéo | Adala News

L’anime Keijo!!!!!!!!, en Promotion Vidéo

C’est sur le site officiel que nous découvrons la promotion vidéo de l’anime, Keijo!!!!!!!! !

Keijo_Visual_Art2La série animée (12 épisodes) débute le 06 Octobre 2016, au Japon & en France (crunchyroll.fr).

Genre : Shonen, Comédie/Ecchi, Sport/School Life

Synopsis (provisoire) :

L’histoire se déroule dans un Japon où un sport national du nom de Keijo très populaire dans lequel des filles doivent se faire tomber dans l’eau en utilisant uniquement leurs fesses/hanches et leur poitrine.

Nozomi Kamenashi est une excellente gymnaste issue d’un milieu défavorisé.

Après le lycée, Nozomi décide de gagner de l’argent rapidement pour aider sa famille en intégrant un centre sportif de formation pour devenir joueuse professionnelle de Keijo.

Promotion Vidéo :

Le manga Keijo!!!!!!!! de Daichi Sorayomi a débuté en 2013 aux éditions Shogakukan et dénombre un total de 18 tomes reliés, au Japon.

Staff Animation :

Mangaka : Daichi Sorayomi
Studio : XEBEC
Réalisateur : Hideya Takahashi (Fantasista Stella OAV)
Scénariste : Takao Kato (réalisateur: Triage X, Pandora Hearts, Upotte)
Character Design : Keiya Nakano (Ao no Kanata no Four Rhythm, Escha & Logy no Atelier)
Responsable Animation : Keiya Nakano (Ao no Kanata no Four Rhythm, Escha & Logy no Atelier)

source : keijollllllll.com

© Daichi Sorayomi /Shogakukan/Keijo!!!!!!!! Production Committee

Articles Similaires :

32 Comments

  1. Les filles doivent se faire tomber dans l’eau en utilisant uniquement leurs fesses/hanches et leur poitrine.
    Rien que lire je sens que le scénario sera pourris.

  2. Tous de suite parcequ’il y a des fesses et des boobs, c’est de la daube, attendons avant de juger. Ça a tous l’air d’être un sport parodique, mais en accentuant encore plus le coté “shonen de sport”. Grosso modo, vous prenez Prince of Tennis, mais avec un cast féminin et un sport parodique, sa donne des attaques complétement loufoque avec des persos à fonds dedans. Ça peut être sympa au final :).

      1. Y a une nuance entre une prod prétentieuse qui mise tout sur la forme avec un fond vide comme MNPW, et du burlesque qui semble s’assumer sans se prendre au sérieux dans une mise en scene dynamique. So wait and see.

        1. Je vois pas ce que Musaigen avait de prétentieux. C’était juste un petit anime passable joli à regarder, j’ai pas le souvenir que ça ait prétendu être autre chose.

          1. Sans spoil, si Kyoani avait bien voulu ne pas traîner en longueur le début, ça aurait bien plus ambitieux que la tentative de machin qu’on a eu.

          2. C’est leur gros problème depuis Kyoukai no Kanata, c’est hyper mal rythmé. J’aurais pas dis non à moins de boobs dans Myriad, je sais pas ce qui leur arrive depuis Amagi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *