Final Fantasy XIII-2, le cauchemar continue pour les joueurs ? | Adala News

Final Fantasy XIII-2, le cauchemar continue pour les joueurs ?

Le RPG Final Fantasy XIII-2 est enfin sorti au Japon (le 3 Février 2012 en France) et il semble que Square Enix a bien été occupé à corriger tous les défauts du premier volet.

La principale critique de FF 13 fut la linéarité du jeu qui empêchait le joueur de se balader dans les villes (carte du jeu FF 13) enchainant les zones de combats :

Cependant, Final Fantasy XIII-2 connait déjà quelques critiques. Bien que Square Enix ait ajouté cette fois-ci de magnifiques villes, les zones de combats sont de pénibles labyrinthes :


En somme, les joueurs expliquent que c’est une véritable corvée de naviguer dans le jeu sans aucune indication.

Dans la saga Final Fantasy, les villes tout comme les zones de combats ont une grande importance car elles forgent le caractère de chaque série. Et l’éditeur avait promis de satisfaire les joueurs en leur proposant un jeu qu’ils n’oublieront pas.

Ironie du sort, les joueurs ne risquent pas d’oublier FF 13-2 vu la difficulté pour le finir mais qu’est-ce que c’est beau ! :

source : 2channel

Articles Similaires :

19 Comments

  1. Carrement d accord depuis le 10 les ff on perdus se qui fesait leurs charmes .Prions pour une reedition du 7 et de son gameplay,avec les graphismes du 13 (surement un choc pour ceux qui n ont pas connus!)

  2. J’esspére revoir un jour un bon final fantasy comme le 7 par exemple, avec une bonne map monde ou tu peut te balader ou tu veut quand tu veut.

  3. Surtout que cette catégorie de joueurs ont peu connu la première vague de RPG qui été vraiment hard core. Et la difficulté des jeux à énormement baissés ces 10 dernières années. Il y a aucun plaisir à jouer à un jeu ou il faut simplement avancer sans réfléchir.

    Pour ma part les FF j’ai stoppé aux X, et quand j’ai voulu jouer au XII j’ai fait “oh mon dieu vat iz dat?!”. Les FF ne sont plus ce qu’ils étaients… J’attend le FF versus XIII qui lui risque d’être intéréssant. Et puis la seule licence qui vaut le coup chez square enix c’est les KH <3

    1. Pareil, le 10 était le dernier “vrai” ff pour moi.
      Les combats sont chiant dans le 12, le système de gambits est raté je trouve.
      Bon j’ai pas testé le 13, pas de ps3 ni xbox mais bon.
      Perso perdre trois heure dans un labyrinthe me fait plus hier qu’autre chose.

      Vivement versus 13 *bave*

          1. Perso j’ai joué à quasiment tous les FF sur console originale (pas les remakes) et je vois bien qu’il y a une fissure entre avant et après la génération PS2.

            Même avec les caractéristiques d’un bon RPG ça ne fait pas forcément un bon FF.

            1. J’ai aussi joué a la plupart des ff (sauf le 1 et 3) et j’avoue qu’il y’a une véritable différence entre avant et maintenant.

              J’ai envie de dire que la course aux beaux graphismes a tue le rpg (à moins que ce soit juste que je préfère le old school).
              J’aimerai bien revoir des jeu tels que ff4 ou BoF3 ou grandia….enfin la ps2 avait aussi ses bon rpg comme shadow of the colossus et les shadow hearts ou nocturne (j’ai adoré). M’enfin les final sa restait a part ^^”

            2. Oui à vouloir tout mettre dans les graphismes les FF ont subis les conséquences… Après je suis toujours content lorsque je joue à un FF mais ce n’est plus le même plaisir… Nostalgie ou réelle dégradation ?

  4. Vous enflammez pas quand même : on parle de “véritable corvée” et juste de “difficulté pour le finir” ce qui n’exclut pas qu’il sera chiant et abscons du moindre challenge…
    …Hormis celui de rester éveiller en faisant du power leveling à foison, grand ressort des RPG japonais qui n’ont rien compris au mot “jeu” vidéo.

    Avec le recul, je me demande comment on peut avoir envie, aujourd’hui, de jouer à un jeu $quare Enix, hormis pour la pseudo performance graphique (on fait beaucoup mieux sur pc depuis bien longtemps…) et la licence elle-même ?

  5. C’est pas plus mal que le jeu soit dur, sa fait durée le plaisir et la durée de vie et on à ce sentiment qu’au moins on à envie d’allez jusqu’au bout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *