Le drama Funouhan (Perfect Crime), en Promotion Vidéo

C’est sur le site japonais Natalie que nous découvrons la promotion vidéo du drama, Funouhan (Perfect Crime) de Eisuke Naito (Sharing, Dorome: Joshihen/Dan) !

La série live (4 épisodes) débute le 22 Décembre 2017, au Japon. Il s’agit d’un prologue au film à travers une histoire originale. Et le film live est prévu le 01 Février 2018 dans les salles japonaises.

Genre : Seinen, Thriller, Psychologie/Drame

Synopsis Manga :

Tadashi Usobuki est repéré à plusieurs reprises sur le lieu de crimes étranges. Toutefois, personne n’arrive à prouver sa culpabilité. Tout le monde l’appelle depuis L’homme aux Crimes Parfaits.

Haine, Jalousie, Envie, Amour. Usobuki est capable de répondre à toutes les demandes de meurtre de ses clients malgré qu’il soit poursuivi par la police.

Comment fait-il ?

Promotion Vidéo :

Le manga Perfect Crime (Funouhan) de Miyatsuki Arata & Kanzaki Yuuya a débuté en 2013 aux éditions Shueisha et dénombre actuellement 6 tomes reliés, au Japon. (licencié aux éditions Delcourt/Tonkam)

sources : funohan.jpnatalie

© Miyatsuki Arata, Kanzaki Yuuya/Shueisha/Funouhan Project

Articles Similaires :

6 Commentaires

  • Darkstar
    6 décembre 2017 - 12 h 56 min | Permalien

    Je trouve que le drama comme le film ont l’air prometteur est assez bien fait. Ça peut être intéressant de les regarder.

  • Lufkin
    5 décembre 2017 - 19 h 53 min | Permalien

    Matsuzaka Toriiii

  • Alakazam
    5 décembre 2017 - 19 h 50 min | Permalien

    Ça a l’air bien.

    Et que donne le manga ? Ça vaut le coup de l’acheter ?

    • aqua
      5 décembre 2017 - 20 h 29 min | Permalien

      le manga est sympathique, après il a une structure épisodique : 1 chapitre = 1 histoire, ça se présente sous forme de fable (souvent) macabre avec le MC Usobuki en fil rouge vu qu’il est toujours impliqué directement ou indirectement dans le sort des personnages qu’on y découvre, dans l’ensemble toutes les histoires ont un coté malsain /glauque vu que le but du titre est de montrer les pires cotés de l’humanité.

      Certains peuvent trouver cette formule lassante, vu que c’est répétitif, mais le scénariste gère bien ces histoires, c’est assez variée dans l’éventail des persos/ situations, et au dessin Kanzaki Yuuya ( auteur d’Ouroboros, super manga btw) arrive à bien recréer l’atmosphère glauque, avec un trait précis et froid sauf sur Usobuki qui est désinvolte et un poil dandy ( chose qu’on retrouve pas le trailer d’ailleurs 🙁 )

      Au final, c’est pas forcément un manga qu’on peut conseiller à tout le monde, mais dans son genre, pour peu qu’on ait rien contre le schéma épisodique du titre ou du contenu sombre, c’est un bon titre qui a des qualités indéniables.

      • Alakazam
        5 décembre 2017 - 22 h 02 min | Permalien

        Merci ! Tu racontes bien en plus. Tu l’as donné envie de lire le manga. 🙂

        Je materai aussi le drama car j’aime bien les séries policières japonaises.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *