Que préfèrent les japonais chez une femme ? | Adala News

Les japonais révèlent ce qu’ils préfèrent physiquement chez une femme

Les japonais et les seins : une grande passion !

Au Japon (et pas que!), on adore les seins.  Ce n’est pas pour rien qu’on peut siroter des verres dans des cafés spécialement dédiés au “paisura“.

Si vous ne le savez pas déjà, “paisura” est un mot-valise japonais formé du mot oppai (sein) et surasshu (une référence au mot “slash” en anglais, qui veut dire couper).

Le concept consiste tout simplement à faire passer une sangle entre les seins pour les faire ressortir (un peu sur le principe de la ceinture de sécurité en voiture). Ce concept en excite plus d’un…

Du côté de l’animation au Japon, les dessinateurs reçoivent des ordres très détaillés sur la façon d’animer la poitrine des personnages féminins.

Il s’agit principalement de faire du “fan service”, une pratique qui “consiste à alimenter la passion des fans et leurs fantasmes avec des contenus digressifs ou superflus qui leur sont spécialement destinés, souvent par le biais de situations à connotation sexuelle ou érotique”.

Les seins ont une si grande place au Japon que la langue a évolué pour fournir aux japonais une variété de termes spécialisés afin de décrire au mieux les différentes formes de poitrines.

Une influence de l’Occident sur les désirs masculins au Japon ?

Mais alors que la passion nippone pour les fortes poitrines est bien connue, la mode en occident est plutôt aux gros derrières presque irréalistes à la Emily Ratajkowski.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emily Ratajkowski (@emrata) le

Alors les japonais s’intéressent-ils, eux aussi, aux larges hanches ?

Pour le découvrir, le site de sondages Shirabee a posé à 817 hommes japonais la question :

Qu’est-ce que les hommes japonais aiment le plus entre les fortes poitrines et les grosses fesses ?

Les résultats ont révélé, à la surprise générale, que 64,7% des hommes (tout âge confondu) préfèrent les fessiers bien développés !

Le profil de l’homme japonais qui préfère les grosses fesses : un homme de plus de 50 ans qui gagne plus de 7 000 euros par mois !

Le sondage révèle que les hommes matures éprouvent plus de désir pour les larges hanches que pour les poitrines généreuses.

Pourcentages des hommes japonais qui préfèrent les bonnes fesses (par tranches d’âges) :

19 ans et moins : 55.6%
20-29 ans : 54.5%
30-39 ans : 52.5%
40-49 ans : 57%
50-59 ans : 60.8%
60-69 ans : 66.2%

Mais ce qui est le plus étonnant, ce n’est pas le fait que plus les hommes japonais sont âgés, plus ils sont attirés par les fesses bien rebondies, mais plutôt le fait que plus ils sont riches et moins la taille des seins les intéresse.

Toujours selon ce même sondage, ceux qui aiment le plus les fesses appartiennent aux classes les plus avantagées de la société japonaise.

On apprend en effet que les hommes touchant plus de 10 millions de yens par an (83 147 euros/an, soit environ 7 000 euros/mois) sont particulièrement intéressés par les larges hanches…

Pourcentages de hommes japonais qui préfèrent les grosses fesses (selon leurs revenus annuels) :

Revenu annuel inférieur à 1 million de yens (8 000 euros/an soit 667 euros/mois) : 56,9%
1 à 3 millions de yens (entre 8 000 euros/an et 24 864 euros/an soit 2000 euros par mois) : 59,9%
3-5 millions de yens (entre 24 864 euros/an et 41 440 euros/an soit 3500 euros/mois) : 53,2%
5-7 millions de yens (entre 41 400 euros/an et 58 000 euros/an soit 4800 euros/mois) : 54,7%
7 à 10 millions de yens (entre 58 000 euros/an et 82 880/an soit 6900 euros/mois)  : 62%
Plus de 10 millions de yens (plus de 82 880/an soit 6900 euros/mois)  : 68,6%

D’ailleurs la United States National Library of Medicine (Bibliothèque Nationale Américaine spécialisée en médecine et dans les sciences et techniques associées) a également révélé une étude dans laquelle les hommes occidentaux préféraient une poitrine plus petite et de larges hanches pour du sexe. Mais que les hommes qui voulaient devenir papa choisissaient des femmes avec des seins plus gros.

Cela n’est pas surprenant, car des seins plus généreux sont un signe de la capacité d’une femme à porter et à élever des enfants dans l’inconscient collectif.

Pour en revenir au Japon, il faut bien prendre en compte, à la lecture de ce sondage, que ce qui est considéré comme “curvy” ou “voluptueux” dans l’esprit des hommes japonais ne correspond sans doute pas exactement aux normes des autres pays, et notamment aux normes françaises.

Quoiqu’il en soit, les résultats montrent que si les hommes japonais passent beaucoup de temps à penser aux seins, la poitrine n’est pas la seule partie du corps féminin qui les fait fantasmer !

sources : shirabee, ncbi.nlm.nih.gov, otakomu, soranews24

23 Comments

  1. J’ai cru lire que les japonais aimaient plutôt les européennes.
    Bref les asiatiques c’est pas mon type de femme, je préfère me mettre avec une Antillaise.

  2. vive les seins 🙂 jprefere largement les seins tu les a ou pas.
    Que le fessiers si tu veux en avoir un bien tu vas a la salle tout se résume, donc les seins avant tout le reste peut être travailler

  3. Je trouve ce genre d’articles assez sympa car on ne les retrouvent nulle part sauf quelques fois sur certains site généralistes que je ne suis pas particulièrement.

    Continuez ! 😉

  4. bientôt se site va finir sur du putaclick en mettant :

    si vous voulez séduire des femmes/hommes asiatiques voila les styles à adopter ! #àtontourmaintenant #passageencaisse

    tiop 10 des plat préférer des adolescents japonais ! #tropbon #foodporn

    voici les chaussettes préférer des femmes entre 15-30ans en asie… #wow #piedbienauchaud

    la déchéance est en marche

    1. Oh mon dieu un sujet sur le physique des femmes, vite appelons #metoo #vousetesdesporcs #menaretrash !!!

      Ou sinon tu peux péter un coup et apprécier l’article.

      1. Voilà, typique. On exprime une opinion, on est direct taxé d’être affilié à la bienpensance politiquement correcte. Et bien figure toi qu’au contraire, tout ces mouvements ‘féministes’, je leur crache dessus, parce que je considère qu’ils sont dangereux , ridicules et font bien plus de tord au final que de bien à la société.
        En revanche, cette article est mal rédigé dans la forme. Les photos sont là uniquement à but de se rincer les yeux (si je veux voir des filles aguicheuses, j’vais sur un site adulte, j’y ai le droit, je suis plus que majeur), m’enfin mettons c’est le thème et surtout, cette étude a bien l’air farfelue et pas vraiment menée sérieusement (un panel de 817 individu pour dégager une tendance? LOL).

        Du coup je m’interroge oui. Quelle est la pertinence de cet article sur un site comme Adala News, que je considère comme étant un site plutôt sérieux et pas racoleur ou putaclick? Bien sûr dans l’absolu c’est pas grave un article de ce genre une fois de temps en temps, mais faudrait voir a ne pas trop en faire tout de même.

        Enfin c’est dommage, parce qu’on peux rédiger de bon articles sur la sociologie des japonais par rapport au sexe et j’en ai d’ailleurs vu sur ce site même. Mais là, non, c’est la qualité niveau Gala, Closer et toutes ces stupidités sans bornes.

        1. Juste un petit mot pour dire que le panel peut largement être suffisant pour dégager une tendance, à c’ondition que celle-ci soit très marquée (genre 80% dans une catégorie contre 30% dans une autre).

          Mais bon, assez d’accord avec le reste ton commentaire, surtout que l’article fait totalement l’impasse sur les facteurs de c’onfusion. Par exemple, le salaire est très corrélé avec le niveau scolaire, lui-même corrélé avec le niveau de vie des parents… est-ce que la préférence pour les fesses des gros salaires ne serait pas plutôt corrélé avec le niveau de vie durant l’enfance ? (Je ne sais pas, mais je pense que c’est le genre de question qui aurait pu être intéressant de développer)

  5. Je n’ai pas lu un seul mot de cet article, créature que je suis, j’ai passé 10mn à admirer les différentes images.
    Et maintenant j’ai besoin d’un Captain pour identifier chacun des animes ici présents.

    1. Que des trucs connu, le premier venant d’Infinite Stratos, le 2e Boku no Hero Academia et le 3e et dernier c’est Asuna dans le film Sword Art Online Ordinal Scale si je me trompe pas

Répondre à Arthos Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *