L'anime Knights of the Zodiac: Saint Seiya, daté au Japon | Adala News

L’anime Knights of the Zodiac: Saint Seiya, daté au Japon

C’est par le biais de Netflix que nous apprenons la date de diffusion de l’anime Les Chevaliers du Zodiaque : SAINT SEIYA (Knights of the Zodiac: Saint Seiya) !

La série animée en CGI (12 épisodes) est prévue le 19 Juillet 2019 sur Netflix.com. Il s’agit de l’adaptation libre de l’arc du Tournoi Galactique jusqu’aux Chevaliers d’Argent.

Genre : Shonen, Action/Aventure, Fantasy

Synopsis :

L’histoire nous fait suivre les combats de 5 adolescents, Chevaliers de Bronze, qui doivent protéger une jeune fille du nom de Saori Kido, réincarnation de la déesse Athéna.

De tout temps, lorsque de grands bouleversements se produisent dans l’Histoire, les Chevaliers du Zodiaque ne sont pas loin… Liés à la mythologie antique, ils passent aujourd’hui inaperçus et nous avons presque oublié leur existence.

Pour remporter l’armure d’or et retrouver sa sœur, Seiya doit affronter lors d’un Tournoi les 10 Chevaliers de Bronze. Mais l’armure est volée avant la fin du tournoi par l’un de ces Chevaliersqui veut conquérir le monde.

Une lutte s’engage alors, les Chevaliers de Bronze devront s’unir pour défendre la Terre…

MAJ Teaser Vidéo :

Staff Animation :

Mangaka : Masami Kurumada
Production : Netflix
Studio : Toei Animation
Réalisateur : Yoshiharu Ashino (D.Gray-man Hallow, Thundercats 2011, Tweeny Witches)
Scénariste en Chef : Eugene Son (Avengers Rassemblement, Avengers: Secret Wars)
Scénaristes : Benjamin Townsend, Shannon Eric Denton, Thomas F. Zahler, Joelle Sellner, Travis Donnelly, etc
Character Design : Terumi Nishii (Diamond  is Unbreakable, Haikara-san ga Tooru Movie 1)
Concept des Armures : Takashi Okazaki (Afro Samurai, Summer Wars)

Opening Anime de 1986 :

Le manga Saint Seiya de Masami Kurumada a débuté en 1986 aux éditions Shueisha et dénombre un total de 28 tomes reliés, au Japon. (licencié aux éditions Kana)

La suite, Saint Seiya Next Dimension, a débuté en 2006 aux éditions Akita Shoten et dénombre actuellement 12 tomes reliés, au Japon. (licencié aux éditions Panini)

A noter qu’un film live américain Saint Seiya est en cours de production.

Principales adaptations en Anime :

  • Saint Seiya TV : 1986 – 114 épisodes
  • Saint Seiya The Hades Chapter – Sanctuary : OAV – 2002 – 13 épisodes
  • Saint Seiya Tenkai-hen : film animation – 2004
  • Saint Seiya The Hades Chapter – Inferno : OAV – 2005 – 12 épisodes
  • Saint Seiya The Hades Chapter – Elysion : OAV – 2008 – 6 épisodes
  • Saint Seiya Omega TV : 2012 – 96 épisodes
  • Saint Seiya Legend of Sanctuary : film animation – 2014
  • Saint Seiya Soul of Gold TV : 2015 – 13 épisodes

source : natalie

©Masami Kurumada/Shueisha/Toei Animation/Saint Seiya Project

Articles Similaires :

17 Comments

  1. Je rêve où c’est des images de synthèses ?! Non mais c’est n’importe quoi ! Les images de synthèses n’ont aucune vie, on dirait que les personnages sont statiques. Ils pouvaient faire mieux quand même.

    1. C’est annoncé depuis le début que ce sera en CGI… Et puis “les images de synthèses n’ont aucune vie”, ça me fait doucement rire quand je repense à la planète des singes, Golum, Avatar ou Davie Jones dans Pirates des caraïbes… Alors certes j’ai pris le haut du panier et sur des film en prise de vue réelle avec de la mocap, mais ont peux parler de films d’animations comme Les mondes de Ralph, Viana, Zootopie ou autre aussi, qui sont donc fade et sans vie si on te suit ?

  2. Perso j’ai trouvé Castlevania plus que potable. Les japonais auraient pu faire bien pire.

    Par contre là, la cgi et tout, c’est non; ça a l’air moisi de fou

      1. Bon, je réponds aux trois : Castlevania Netflix est une catastrophe parce que… @Kuro @Ragnarocckk @Spadeas

        1) Dracula chiale pendant 7 épisodes. Dracula. Alors qu’ils avaient fait l’arc du deuil dans la saison 1. C’est redondant et pas intéressant.
        2) Les sbires de Dracula (les généraux) ne servent à rien, en plus de faire contraste avec leur complète vacuité en ce qui concerne les interactions avec les protagonistes (mention spéciale au loup machin).
        3) Les protagonistes, parlons-en : ils glandent littéralement pendant 7 épisodes. J’ai jamais vu un rythme aussi mauvais dans une série animée. Comment peut-on valider ça ?
        4) Hector est complètement dénaturé, en plus d’en faire un fragile.
        5) Alucard finit par…. chialer. Oh bordel, c’est pas vrai, toute la saison 3 va encore faire un gros plan sur un deuil ou quoi ?

        Je pourrais en aligner des dizaines comme ça.
        Une catastrophe.

        1. 1 ) Dracula ne fait pas son deuil, il cherche à ce suicider d’un certaine manière, c’est clairement dit dans la série.
          2 ) Pour les généraux, Dracula est censés être celui qui décide, mais vue qu’il n’a plus gout à rien, ils attendent les ordres et c’est cette attente qui vas aidé Carmilla dans son œuvre d’ailleurs.
          3 ) Chercher un moyens de tué Dracula et de trouver son château, s’armer et ce renseigner c’est donc glander. Noté.
          4 ) Hector vas surement évolué vue que le background de Curse of Darkness dit qu’il a trahis Dracula 3 ans avant les événement du jeux. La on est juste à la trahison justement. Le parallèle entre Isaak qui continue la quête de Dracula et Hector qui finalement a perdu fois en tous mais risque de regagner fois en l’humanité plus tard est juste le début de leur histoire commune.
          5 ) Alucard à tué son père et laissé une femme qui semblait l’intéresser, partir avec un autre. Il n’avait surement pas totalement finit le deuil de sa mère non plus (vue qu’il dormait). Là il fait le deuil de son père, sa mère, de sa famille et contemple sa solitude dans le château où il a grandis. Il a quand même le droit de craqué à un moment.

          Dracula est un personnage symbolisant la tristesse dans cette série et ça en fait un personnage intéressant au final, bien construit et pour qui on éprouve de la sympathie. C’est bien mieux qu’un simple méchant très méchant. Pour la suite, c’est surement Carmilla qui prendra le rôles d’antagoniste, à voir donc la direction que prendra ce nouvel arc narratif.

        2. Je t’ai jamais demandé de m’expliquer en quoi tu trouves Castlevania mauvais, je vois pas pourquoi tu me cites, je vais pas lire toute une rédaction sur une série que j’ai même pas visio lol.

Répondre à Ichigo-Roku Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *