Le roman Kono Subarashii Sekai adapté en anime

Le roman Kono Subarashii Sekai ni Shukufuku wo adapté en anime

C’est par le biais de l’éditeur Kadokawa que nous apprenons l’adaptation en anime du roman, Kono Subarashii Sekai ni Shukufuku wo de Akatsuki Natsume !

Kono-Subarashii-Sekai-ni-Shukufuku-wo-tomes-roman-01La série animée (Saison 1 – 10 épisodes) est prévue pour Janvier 2016, au Japon. Plus d’informations prochainement.

Kono-Subarashii-Sekai-ni-Shukufuku-wo-illustration-romanGenre : Shonen, Aventure/Comédie, Harem/Fantasy

Synopsis (très provisoire) :

Satou Kazuma, un hikikomori fan de jeux vidéo, meurt lors d’un accident de la circulation.

Finalement une déesse lui propose de le transporter dans un monde fantastique avec la possibilité d’emmener une seule chose avec lui.

Désabusé, Kazuma choisi la déesse et se voit confier comme mission principale de vaincre le Démon Roi de ce nouveau monde.

Cependant Kazuma n’est pas spécialement intéressé de jouer les héros, il passe son temps à flâner, se chamailler avec sa petite équipe, à chercher quelles sont ses compétences spéciales et faire des petits boulots pour acheter de la nourriture et des équipements.

Mais que serait son quotidien sans sa déesse impulsive qui attire l’attention de l’armée du Démon Roi !

Staff Animation :

Auteur : Akatsuki Natsume
Studio : Studio DEEN
Réalisateur : Takaomi Kanesaki (Tokyo RavensKore wa Zombie Desu ka)
Scénariste : Makoto Uezu (The Heroic Legend of ArslanD-Fragments, Kore wa Zombie Desu ka)
Character Design : Koichi Kikuta

Le roman Kono Subarashii Sekai ni Shukufuku wo! de Akatsuki Natsume a débuté en 2013 aux éditions Kadokawa Shoten et dénombre actuellement 6 tomes reliés, au Japon.

Une adaptation en manga de Akatsuki Natsume (scénariste)Watari Masahito (dessinateur) a débuté en 2014 aux éditions Fujimi Shobo.

Kono-Subarashii-Sekai-ni-Shukufuku-wo-manga-extrait-008

Kono-Subarashii-Sekai-ni-Shukufuku-wo-manga-extrait-009sources : sneakerbunko.jp, yaraon

© Akatsuki Natsume, Watari Masahito/Kadokawa Shoten/Kono Subarashii Sekai ni Shukufuku o! Project

Articles Similaires :

49 Comments

  1. Hum… DEEN ? Mouais, je suis pas à ce point mauvaise langue.
    Ça sent le harem, et pourtant pas tant que ça, c’est un bon point, même si je n’ai rien contre les harem.
    J’le met en plan to watch tiens.

  2. Il a l’air bien sinon à propos du synopsis:
    “Satou Kazuma, un hikikomori fan de jeux vidéo, meurt lors d’un accident de la circulation.”
    Je parie que c’est encore Truck-san qui est passé par là !

  3. contrairement a tous ce que les gens vont poster , genre “c’est encore un harem comme tout les autres” , et ben non , je lis le manga et c’est pas vraiment comme les autres , le heros s’en fout totalement d’ailleurs , il n’arrete pas de faire des conneries , et sont equipe composée de filles est assez délirante .

    rien a voir avec un harem normal .

      1. Comme dans voyons voir… Sora no Otoshimono, Trinity Seven, high school DXD, j’en passe et des meilleur? Je n’ai rien dans contre le style néanmoins tant que c’est drôle. Mais on y retrouve toutes les références habituelles du harem fantastique, désolé…

        1. c’est , vrai , il y a certain clichés habituels du genre harem , mais ce manga n’est pas comme les xxxx autres mangas harem , je n’ai bien sûr pas dit que ce manga est vraiment cool , etc … mais c’est un manga “acceptable” pour tuer le temps .

          1. Le truc, c’est que des mangas harem, il y’en a des tonnes de sympa, même pas mal excellent. Question adaptation fidèle et bonne… là ça tombe à peine à une dizaine…

  4. C’est vrai qu’on peut se dire que l’argent qui a servi à cette série aurait pu être dépenser sur l’adaptation d’un meilleur manga mais il faut pas oublier qu’il en fait pour tous les goûts.
    Donc tant mieux pour ceux qui aiment se genre de séries.

      1. Quasiment la même chose, le mec qui meurt et se retrouve transporté dans un monde alternatif. Je pense que les différences majeures se situent dans l’attitude du héros : Il ne veut pas gâcher sa vie cette fois et bosse comme un dingue chaque jour. L’autre est surtout le scénario, le monde et la mythologie autour. On sent bien, que contrairement aux séries du genre qui pullulent, le monde ne tourne pas “exclusivement” autour du héros, il y a tout un univers cohérent autour de lui, des événements qui le dépassent et qui parfois ne le concernent pas, et une vraie logique (une fois le pitch de départ assimilé) dans l’ensemble.

        Personnellement, j’ai eu beaucoup de plaisir à lire Mushoku Tensei, et j’espère franchement une adapation animée.

        1. Justement c’est pour ça que je dis que une adaptation dans ce genre la, sans pour autant être la même approche.
          Je n’en suis pas très loin dans Mushoku Tensei ( a peine au tome 3 ) mais j’adore la facons dont l’auteur créé enfin son lore et l’expose des le début au lieu de le développer au pif au fil des arcs pour créer des antagoniste plus puissant.
          Et surtout le fait qu’on voit le protagoniste évolué au fil des années et pas juste un grand arc Ellipse.

          1. C’est surtout que je n’ai pas trop d’occasions d’en lire quand je suis sur mon PC en fait. J’aurais bien aimé une app iOS j’ai des occasions d’en lire durant les temps morts de la journée, mais malheureusement ça n’existe pas, va falloir que j’en fasse une si je veux vraiment m’y mettre !

      2. Un mec dont la vie est ratée (obésité morbide, asocial, enfermé dans sa chambre et abandonné par sa famille) meurt à sa trentaine en se faisant écraser par un camion alors qu’il voulait sauver deux lycéens. Il se réincarne à l’état de bambin dans un monde fantastique d’épées et de magie. Il prend alors le nom de Rudeus Greyart et se jure de tout reprendre à zéro pour avoir la meilleure des vies possibles en se destinant à être l’un des plus grands mages de son temps.

        Le novel est terminé. Il y a aussi une adaptation manga en cours (mensuelle).

        Malgré d’importants points négatifs (harem, ecchi accentué, fantasme sur la polygamie et sur une pseudo-mentalité féminine qui tourne autour du lust), le scenario a incroyablement réussi à passer au dessus de ces points souvent condamnables pour nous délivrer une véritable histoire complexe, construire de A à Z, et qui présente un développement réaliste de notre protagoniste de sa vie jusqu’à sa mort avec un véritable objectif héroïque et un accomplissement à la clé (sans pour autant qu’il soit ici question de héros).

        Le truc remarquable et qui montre toute la potentialité de Mushoku Tensei est que aucun détail n’est laissé au hasard. Tout est exploité ! Contrairement à ce qu’on pourrait penser au début du scenario, l’auteur n’usera d’aucune facilité. On s’en rend compte progressivement au fil du développement de l’histoire.

        Cette série est ce qu’on pourrait réellement appeler un chef d’œuvre en soi et je la conseille vraiment. 🙂

        1. *harem, ecchi accentué, fantasme sur la polygamie et sur une pseudo-mentalité féminine qui tourne autour du lust*

          Ce n’est pas un point négatif si ce n’est pas le scénario ( ͡° ͜ʖ ͡°)

        2. @Aure94100 et autres
          Le LN de Mushoku Tensei n’est pas terminée, uniquement le WN. Le LN est toujours en cours avec ses corrections et ajouts de side stories.
          Tu fais une mauvaise interprétation concernant sa nouvelle vie. Ce n’est pas “avoir la meilleur vie possible en se destinant à devenir le meilleur mage au monde.” mais il veut uniquement vivre sa nouvelle vie à fond, sans regret (atteindre le bonheur en somme) et c’est tout. (le reste pourrait s’apparenter à du spoil)
          Concernant les points négatifs…ceux-ci n’en sont pas. Tu peux ne pas aimer avoir un harem dans une histoire cela n’en fait pas un point négatif de l’histoire sauf si elle est mal écrite ou mal décrite ou mal amener etc….
          Sinon c’est bien un type harem, le ecchi accentué…sans doute n’avons nous pas lu la même histoire pour y voir du ecchi accentué. Le fait qu’il puisse y en avoir ne le rend pas accentué pour information.
          Il y a du ecchi.
          Concernant le fantasme sur la polygamie…je ne vois pas pourquoi parler de “fantasme” j’ai rien lu qui puisse penser comme ça.
          Concernant “une pseudo-mentalité féminine qui tourne autour du lust”…j’essaye mais je vois pas de quoi tu parles en repensant aux ~24 tomes.
          “qui présente un développement réaliste de notre protagoniste de sa vie jusqu’à sa mort avec un véritable objectif héroïque et un accomplissement à la clé (sans pour autant qu’il soit ici question de héros).”
          Merci du spoil ?
          Bref juste pour souligner qu’il faut éviter les spoilers et que ton avis personnel doit être donné quand tu parle de choses “négatives”…même si pour certaines je vois pas d’où elles sortent.

  5. J’ai vus l’image : ho un harem je parie ! Bingo , c’est dans la liste des genres ! Le scénario est d’ailleurs d’une très grande originalité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *