Dispute entre le Comité de Production de l’anime ISLAND et la seiyuu Rie Murakawa

C’est sur le site officiel que nous apprenons le changement de seiyuu (comédien de doublage) pour le personnage de Sara Garandou dans l’anime Island !

Suite à un différent dans le scénario de l’anime Island, la seiyuu Rie Murakawa (seiyuu dans le visual novel) ne reprendra pas le rôle de Sara Garandou, l’un des personnages principaux de la série.

Tout commence en Décembre 2017, lorsque les enregistrements de doublages débutent, Rie Murakawa via son agence Haikyo a demandé de changer une partie du scénario de l’anime qui a été accepté par le Comité de Production.

Ensuite Haikyo a aussi demandé à changer une scène de l’anime qui ne pouvait pas être fait car la production de l’anime avait déjà commencé.

Les changements demandés au scénario et à la scène affecteraient la nature de certains personnages, l’animation et la qualité générale de l’anime, et le comité de production a donc offert de négocier avec Haikyo pour trouver un compromis.

Cependant, Haikyo a répondu que si tous les changements demandés n’étaient pas mis en œuvre, Rie Murakawa ne pourrait pas reprendre son rôle.

Le Comité de Production, le staff animation, les éditeurs Frontwing et Prototype se sont tous rencontrés et ont étudié les options et les possibilités.

Toutefois, considérant que l’anime se préparait déjà pour la production depuis un an, que le Comité de Production avait déjà approuvé le scénario et que les travaux d’animation étaient déjà terminés sur la scène que Haikyo souhaitait réviser, il n’était donc plus possible de changer la scène.

Haikyo a répondu en disant que Murakawa ne pouvait pas jouer son rôle dans de telles circonstances.

Le comité de production  a rappelé à Haikyo que les fans du jeu seraient déçus si la seiyuu ne reprenait pas son rôle surtout que le cast des personnages avaient déjà été annoncé.

Néanmoins Haikyo n’a pas souhaité faire de compromis obligeant le Comité de Production à prendre une nouvelle seiyuu pour remplacer Rie Murakawa.

C’est donc Hibiku Yamamura qui interprétera Sara Garandou :

Le staff animation et le Comité de Production se sont excusés auprès des fans pour l’annonce soudaine, et ont assuré que l’anime Island est toujours prévu pour 2018.

sources : never-island.com, animenewsnetwork

© 2015 Frontwing/PROTOTYPE Co., Ltd.

Articles Similaires :

36 Commentaires

  • grumo
    31 janvier 2018 - 18 h 51 min | Permalien

    Pas très pro de la part de la seiyuu et de l’agence. :/

  • Illidan
    30 janvier 2018 - 22 h 39 min | Permalien

    Dans les faits, ni la seiyu ni son agence n’aurait dû demander quoi que se soit. Ils n’ont pas verser un centime dans la production de l’anime donc pas leur mot à dire sur le scénario et encore moins sur des changements de scènes.

    On jugera de la qualité de l’anime à sa sortie.

  • Zeke
    30 janvier 2018 - 19 h 40 min | Permalien

    De toute façon, elle ne devrait même pas avoir son mot à dire. Dès lors que le comité de production a fait son choix, soit elle accepte de doubler soit elle décline. C’est une employée donc à ce titre, elle n’a même pas à donner son avis. Et pareil pour son agence.

    Je pense qu’ils ont abusé de leur rôle sous prétexte que le comité de production voulait absolument que le casting du jeu soit dans l’anime.

  • Samir
    30 janvier 2018 - 17 h 59 min | Permalien

    Que ce soit l’agence ou la seiyuu, ils n’ont pas à demander quoi que ce soit dès lors où ils ne font pas partie du comité de production. C’est un comble, ils sont payés pour faire du doublage mais en plus ils veulent changer des trucs.

    Tant mieux qu’elle ne fasse pas partie des seiyuu. Ce lui fera un projet en moins et sans doute une mauvaise réputation auprès des autres comités de production. Ce genre de comportement ne doit pas être bien vu au Japon.

  • Whearpool
    30 janvier 2018 - 12 h 10 min | Permalien

    Je vois pas un caprice de la doubleuse mais de l’agence. C’est bien écrit que c’est l’agence qui a fait une nouvelle demande après que celle de Murakawa ait été acceptée.

    • Gilga
      30 janvier 2018 - 13 h 58 min | Permalien

      En vrais peut importe que sa soit la doubleuse ou l’agence ou les 2,
      c’est juste du n’importe quoi, comment sa juste une doubleuse change le scénar parce qu’elle aime pas sont taf c’est de doubler point, ils ne devrai même pas accepter et lui dire cash
      « ciao ont change de doubleurs si tu n’est pas contant » et pas dire oui, ont rêve.

      • Randomisation
        30 janvier 2018 - 17 h 45 min | Permalien

        Ça change tout que ce soit l’agence, réfléchis.

        • yannoob
          30 janvier 2018 - 19 h 02 min | Permalien

          possible aussi que la prod a saccagé l’anime par rapport au support de base et que c’est pour cette raison que la seiyuu qui a l’habitude de ce role voulait des changements.

          • Gilga
            30 janvier 2018 - 19 h 47 min | Permalien

            C’est dommage qu’ont a pas les détails, mais si c’est pour sa, c’est cool de leurs par alors je trouve de vouloir êtres plus fidèle du support d’origine.

  • ax-p1
    29 janvier 2018 - 23 h 36 min | Permalien

    Sinon, on sait qu’elle est la scène qu’elle voulait changer ? Et par quoi ?

  • Gilga
    29 janvier 2018 - 22 h 17 min | Permalien

    Faut pas s’étonner en faite si pas mal d’animé se barre en cou*lle s’il dise oui aux caprices de tous le mondes avant les prod, c’est n’importe quoi srx a quoi bon avoir des scénaristes.

  • 29 janvier 2018 - 18 h 23 min | Permalien

    affaire de niveau 3
    dixit les colors

  • kudo
    29 janvier 2018 - 17 h 48 min | Permalien

    alala les caprice d’enfant allez oust

    • Akai-Kiseki
      29 janvier 2018 - 20 h 30 min | Permalien

      J’aurais pas dit mieux.
      Mauvaise pub pour la seiyuu, mauvaise pub pour l’agence, honnêtement… Je doute que ça ait été suffisamment important pour qu’elle ne puisse pas « assurer » son rôle.

      Une très bonne opportunité pour la remplaçante cela dit !

      • tintin
        30 janvier 2018 - 10 h 26 min | Permalien

        on ne connais pas toute l’histoire, donc j’éviterai de commenter dans un sens ou un autre.
        disons que c’est regrettable.

  • Remdem
    29 janvier 2018 - 17 h 38 min | Permalien

    Tant pis pour elle, nous on veut juste l’anime et du moment que c’est bien réalisé c’est le plus important. ^^

  • DarkFairy
    29 janvier 2018 - 15 h 00 min | Permalien

    Tant pis pour elle et tant pis pour l’agence. Ça ne changera rien pour les fans si sa remplaçante fait un bon travail. ^^

    • ulysop
      29 janvier 2018 - 17 h 22 min | Permalien

      ça changera quand même quelque chose pour les fan qui ont fais le vn, vu qu’il ont était habitué a la voix

      moi ca m’aurais un choc si ils auraient changer les seiyuu pour beatrice ou batler dans umineko (vn plus que magnifique au passage)

      • Remdem
        29 janvier 2018 - 17 h 39 min | Permalien

        La plupart des seiyuu sont bons alors t’inquiète pas. 🙂

        • ulysop
          29 janvier 2018 - 18 h 27 min | Permalien

          c’est surtout une question d’habitude, d’image, par exemple si ta l’habitude d’entendre un perso parler une certaines voix/seiyuu, bah quand la voix/seiyuu change bah ça fais bizarre, ça désoriente, surtout si tu aimais la voix d’avant, peut importe la qualité du remplacent

  • blop
    29 janvier 2018 - 14 h 53 min | Permalien

    C’est comme si un acteur exigeait qu’on change le scénario pour lui faire plaisir. ça va pas bien la tête -_-

    • Maaya
      29 janvier 2018 - 14 h 58 min | Permalien

      C’est déjà arrivé à Hollywood…

    • Kuro
      29 janvier 2018 - 15 h 07 min | Permalien

      Et ça arrive régulièrement !

      • ossan66
        29 janvier 2018 - 15 h 36 min | Permalien

        Oui ça arrive plus souvent qu’on ne le croit.

        Dernièrement dans Final Fantasy XV, on a eu une scène post-générique totalement hors de sens, qui était un caprice de Tatsuhisa Suzuki, le seiyuu de Noctis.

    • ulysop
      29 janvier 2018 - 17 h 27 min | Permalien

      là le problème c’est pas qu’elle demande un changement, le problème c’est qu’elle demande un changement alors que la production avait deja commencé (sachant qu’ils avaient deja approuver un changement de leur part si j’ai bien lu)

  • Yuno
    29 janvier 2018 - 13 h 13 min | Permalien

    J’ai rien compris…

    • Forever
      29 janvier 2018 - 13 h 36 min | Permalien

      en gros la seiyuu qui a fait le visual novel a voulu changer l’histoire parce qu’elle ne l’aimait pas mais le staff de l’anime ne l’a pas accepté parce que tout le scénario et autre avait déjà été validé, donc elle a dis qu’elle ne ferait pas le doublage, même si elle jouait un perso principal lors du visual novel.
      Pour conclure ils ont dû changer de seiyuu, alors que les fans voulaient la même… voilà voilà

      • Randomisation
        30 janvier 2018 - 12 h 24 min | Permalien

        C’est l’agence qui voulait, attention aux raccourcis de ce genre comme certains le font dans les commentaires.

        • Ichigo-Roku
          30 janvier 2018 - 21 h 45 min | Permalien

          Ils lisent deux mots et ils sont experts !

  • Wo
    29 janvier 2018 - 12 h 40 min | Permalien

    Ah, je savais pas qu’une seiyuu pouvait demander un changement dans le scénario comme ça tranquillement o.o

    • Forever
      29 janvier 2018 - 13 h 33 min | Permalien

      même avis que toi!

    • Maaya
      29 janvier 2018 - 14 h 21 min | Permalien

      Bah surtout que ce n’est pas elle qui a fait la demande mais la société pour laquelle elle travaille. L’article est mal écrit et rejette le blâme sur la seiyû alors que c’est juste une histoire de gros sous entre sociétés.

      • manhunt
        29 janvier 2018 - 14 h 28 min | Permalien

        Elle a eu son mot à dire. Si elle a laissé son agence parler pour elle c’est qu’elle était d’accord aussi. Si elle avait voulu jouer dans l’anime, elle l’aurait fait.

        C’est effectivement une question d’argent et sans doute la mise en avant de son personnage.

        En tout cas elle a fait son choix et faut le respecter. Mais de là à la faire passer comme victime, faut arrêter.

        • Maaya
          29 janvier 2018 - 14 h 57 min | Permalien

          Elle n’est pas « victime » mais ce n’est pas elle qui a fait la demande et c’est un fait. Le présenter ainsi n’est pas correct.

          Par ailleurs, tu dis qu’elle aurait pu aller à l’encontre de son agence si elle avait voulu et j’en doute fortement. Elle reste une employé et quelque soit le pays ou la société, un employé ne peut pas s’opposer à sa hiérarchie sans conséquences.

    • Gilga
      29 janvier 2018 - 22 h 22 min | Permalien

      Grave je savez pas non plus qu’ils pouvait faire sa oklm

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *