The Ancient Magus Bride : Une fascinante série animée à ne pas rater !

Le manga à succès The Ancient Magus Bride (Mahou Tsukai no Yome) de Kore Yamazaki fait beaucoup parler de lui avec l’arrivée de son adaptation en anime. Mais la véritable question est de savoir si elle arrive à la cheville du manga (disponible aux éditions Komikku)

Les 3 premiers épisodes de la série animée ont été diffusés en avant-première le vendredi 22 Septembre 2017, et il n’y a pas à dire : le studio WIT (Shingeki no Kyojin) continue de prouver qu’il est capable de faire honneur aux manga qu’il adapte !

La série animée (24 épisodes) débute le 07 Octobre 2017, au Japon & en France (crunchyroll.fr).

Genre : Shonen, Tranche de vie/Aventure, Fantastique/Romance

Synopsis :

L’histoire nous entraîne dans les aventures fantastiques de Elias Ainsworth, un puissant sorcier avec une tête en squelette de démon, et de sa nouvelle disciple/femme, Chise Hatori.

Ensemble, ils parcourent le monde enchanté et dangereux du surnaturel au gré des besoins et missions de Elias.

Ainsi Chise va découvrir un nouveau monde peuplé d’êtres incroyables et va par la même devoir maîtriser la magie que lui confère le statut de Slay Vega qu’elle porte en réalité depuis sa naissance.

IMPRESSIONS  :

Les 3 premiers épisodes sont assez représentatifs de ce que va être la série globale : une aventure mystique et relaxante dans un monde onirique peuplé d’êtres magiques, de mythes et de légendes.

L’histoire s’installe doucement et nous initie tout d’abord à son univers, en distillant les informations sur le milieu dans lequel Chise va devoir évoluer.

Les créatures, l’environnement et les personnages se dévoilent au fur et à mesure, ce qui nous permet de découvrir en même temps que l’héroïne le monde où l’on a été embarqué. Tout comme le manga, l’anime prend le temps. Et c’est habilement mené.

En posant les bases du récit de cette façon, les mystères s’accentuent et nous rendent curieux de tout : que ce soit du personnage de Elias, sorcier très intrigant autant par son allure que par son statut, ou de Chise elle-même dont le passé est simplement évoqué par de courts flash-back, et même des êtres qui gravitent autour d’eux, en apparence pacifique mais qui cachent des ambitions qui le sont beaucoup moins…

Bref tout est à découvrir et cela donne envie d’explorer en profondeur cet univers qui nous est décrit comme merveilleux et dangereux à la fois.

Univers qui, d’ailleurs, n’est pas sans rappeler celui d’un Black Butler ou même d’un Harry Potter où on y retrouve des sorciers casaniers et reclus, des commerces spécialisés dans le matériel magique, une coexistence secrète entre la magie et le monde des humains, et tout ça dans un décor anglais du 19e siècle.

Cependant, l’ambiance est ici beaucoup plus chaleureuse et poétique, principalement grâce à la faune féérique, allant de la plus minuscule des fées aux imposants dragons, familiers et autres esprits divers à apparence juvénile, mais aussi grâce à cette flore très riche, verdoyante et scintillante.

Vous l’aurez compris, l’aspect visuel est un des points forts de cette adaptation.

Les graphismes sont beaux, soignés, très colorés et très bien détaillés ; l’animation est fluide et souvent surprenante, et le chara design totalement séduisant.

La série parvient dès ces trois épisodes à donner totalement envie de se poser devant et de laisser son esprit voyager jusqu’à la fin.

L’ambiance calme de cet anime et sa beauté sont un vrai baume au cœur. Toutefois, même si l’intrigue générale est paisible, elle arrive à créer des moments de suspense très facilement en cassant la quiétude de l’instant par des scènes d’action excitantes, jouant sur des ralentis très bien réalisés et animés.

Pour réussir à plonger le spectateur dans cet univers fantastique, l’OST y est pour quelque chose ; amenant efficacement les différents changements de scènes. En cela, l’anime ferait presque penser à un Miyazaki !

Des musiques qui renforcent la présence à l’écran de ses protagonistes.

Elias Ainsworth, malgré son apparence déroutante est résolument inoffensif. Il émane de lui une aura protectrice et bienveillante envers sa disciple qui contraste avec son physique et sa puissance, et le mystère qui plane autour de lui en fait un personnage captivant et charismatique (aidé par un formidable seiyu).

Puis à ses côtés, Chise Hatori à la personnalité atypique mais pour qui on développe immédiatement de l’affection. Son intérêt progressif pour sa nouvelle vie, cette gratitude non dissimulée pour ce qu’elle reçoit et sa sensibilité au monde fantastique en fait un personnage agréable à suivre.

Une héroïne de shonen comme on aimerait en voir plus souvent !

Aussi, la relation improbable mais touchante entre les deux ainsi que le décalage entre leurs personnalités crée beaucoup de situations humoristiques qui donnent envie de suivre leur relation.

Enfin, chaque nouveau personnage apporte quelque chose d’important, que ce soit une évolution dans les rapports entre Elias et Chise ou dans l’apprentissage de cette dernière, mais surtout des éléments qui viennent compléter petit à petit le puzzle de l’histoire qu’on est impatient de découvrir.

Avec une immersion réussie dans un univers très vaste et de nombreux mystères à percer qui suscitent tout de suite notre intérêt : l’anime divertit incroyablement bien.

Note : 9/10

« Une trame intéressante, un cadre idyllique et un couple vraiment fascinant, The Ancient Magus Bride est indéniablement une des séries incontournables de cet Automne 2017. »

Promotion Vidéo 2 :

Adaptations en Anime (disponible sur crunchyroll.fr) :

Les OAD sont un prologue qui raconte la jeunesse de Chise et Elias.

Staff Animation :

Mangaka : Yamazaki Kore
Studio : Wit Studio
Réalisateur : Norihiro Naganuma (Yowamushi Pedal the Movie)
Scénariste : Yamazaki Kore
Character Design : Hirotaka Katou (Hozuki no Reitetsu)
Directeur Artistique : Yusuke Takeda (saga Sword Art Online, saga GITS SAC/Arise, Eccentric Family) 
Musiques : Junichi Matsumoto

© Kore Yamazaki / MAG Garden/Mahou Tsukai no Yome Production Committee

Articles Similaires :

9 Commentaires

  • purky
    27 septembre 2017 - 21 h 00 min | Permalien

    ça m’a donné envie de m’y mettre.

    les 3 oad sont indispensables pour comprendre la série animée ?

  • Hummar
    27 septembre 2017 - 13 h 57 min | Permalien

    Article sympa et oui The Ancien Magus Bride est à voir et à lire !

  • Kirin
    27 septembre 2017 - 12 h 22 min | Permalien

    Déjà dans ma watch-list *O* *O*
    j’ai vu les 3 oav sur crunchy et j’ai tout de suite été conquis ^^

  • Shinjuku
    27 septembre 2017 - 8 h 41 min | Permalien

    J’ai vu les 3 OAV et c’est sympa mais lent dans sa mise en scène. C’est très poétique aussi. J’aime assez donc la série TV est déjà dans ma watchlist.

  • shayna_uriko
    27 septembre 2017 - 0 h 48 min | Permalien

    Je savais pas trop quoi pensé sur cette série, pour moi il y avais un contraste inhabituel mais apparemment il y a du mystère, de nombreux personnage, une relation, du fantastique, je vais y jeter un oeil

  • Barbarian
    26 septembre 2017 - 22 h 25 min | Permalien

    Les 3 pas étaient déjà passionnants à suivre alors si la série continue sur cette voie, ça deviendra rapidement un de mes coups de coeur de l’année !

  • Philosoophy
    26 septembre 2017 - 17 h 48 min | Permalien

    Pour être allée à l’avant première, j’étais plutôt déçue. Je trouve que l’histoire est mieux adaptée dans un manga.
    Je trouve que le rythme était cassé par les tentatives de comique de situation, certains fonctionnaient bien, mais d’autres c’était plus.. le malaise… Il n’y a pas autant de sensation d’émerveillement que je m’apprêtais à ressentir. Enfin, l’héroïne est un peu cruche à certains moments (même si c’est normal vu son histoire, mais je n’ai pas trop aimé), après on devine qu’elle va évoluer au cours des épisodes.
    Pour conclure, wait and see.

  • 26 septembre 2017 - 17 h 46 min | Permalien

    Mouais, vu que je lis déjà le manga peu de chances que je le regarde.
    Les 3 OAD n’étaient pas mal, donc s’ils co’nservent ce niveau de qualité ça peut rendre justice à cette histoire fort sympathique (mais qui souffre de quelques longueurs dans les récents chapitres malheureusement).

  • Oline
    26 septembre 2017 - 15 h 04 min | Permalien

    J’ai hâte de voir cette merveille.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *