L’anime Dagashi Kashi Saison 2, en Teaser Vidéo

C’est sur le site officiel que nous découvrons le teaser vidéo de l’anime, Dagashi Kashi 2 (Dagashi Kashi Saison 2) !

La série animée est prévue pour Janvier 2018, au Japon & en France (animedigitalnetwork.fr).

A noter que le staff animation a changé.

Genre : Shonen, Comédie/Tranche de vie, Romance

Synopsis Manga (provisoire) :

L’histoire nous entraîne dans le quotidien de Shikada Kokonotsu, un lycéen vivant en campagne, qui souhaite devenir mangaka.

Mais son père, qui possède une petite boutique de confiserie, espère que son fils reprendra l’entreprise familiale.

Un jour d’été, Shidare Hotaru, une étrange fille qui représente une grande marque de bonbons, souhaite que le père de Kokonotsu rejoigne leur société. Ce dernier n’acceptera que si la jeune fille parvient à convaincre son fils de reprendre la boutique familiale.

Shidare Hotaru adore relever les défis et compte bien s’amuser par la même occasion.

Teaser Vidéo :

Le manga Dagashi Kashi de Kotoyama a débuté en 2014 aux éditions Shogakukan et dénombre actuellement 8 tomes reliés, au Japon.

Adaptations en Anime :

  • Dagashi Kashi TV1 : Saison 1 – Janvier 2016 – 12 épisodes

Staff Animation :

Mangaka : Kotoyama
Studio S1 : feel.
Studio S2 : Tezuka Productions
Réalisateur S1 : Shigehito Takayanagi (Tokyo ESP, saga Que sa Volonté soit Faite)
Réalisateur S2 : Satoshi Kuwabara (Yu-Gi-Oh! The Dark Side of Dimensions, Yu-Gi-Oh! Zexal)
Scénaristes S1 : Shigehito Takayanagi & Yasuko Kamo
Scénariste S2 : Mayumi Morita
Chara Design S1 : Kanetoshi Kamimoto (Yosuga no Sora, Dakara Boku wa H ga Dekinai)
Chara Design S2 : Nana Miura (Young Black Jack)
Directeur Artistique S2 : Masato Shibata (saga Black Jack, Young Black Jack)
Musiques : Tomohata Ohsumi (Cleanliness Boy! Aoyama-kun) & Nobuaki Nobusawa (Love and Lies)

source : tbs

© Kotoyama /Shogakukan/Dagashi Kashi Production Committee

Articles Similaires :

15 Commentaires

  • Yuusha
    9 août 2017 - 9 h 09 min | Permalien

    penser avoir rater quelque chose mais ouff je vois que la S2 sera comme la première

    non pour moi , histoire non intéressante.

  • Darius13
    8 août 2017 - 20 h 08 min | Permalien

    Ah ben j’avais dis déjà a la saison 1 que cet anime étais une pub ambulante de 12 épisodes pour les marques de bombons jap.
    M’était fait critiqué pour avoir dis ca.

    • mat
      9 août 2017 - 0 h 01 min | Permalien

      C’est la raison pour laquelle j’ai drop perso, je n’adhère pas à ce genre de diffusion (que d’autres s’en satisfassent m’indiffère, mais que ça devienne suffisamment populaire pour financer une sec’onde saison, c’est un peu triste).

      S’ils avaient voulu en faire directement des spots publicitaires animés de 2-3 minutes, à la limite ça se justifierait.

      Co’mme ça été si bien dit dans south park : « Ads are getting smarter ».

      • Randomisation
        9 août 2017 - 11 h 57 min | Permalien

        Il n’y a pas d’entreprise de bonbons derrière Dagashi Kashi. C’est juste le délire d’un mangaka qui a ensuite été adapté en anime.

        • mat
          9 août 2017 - 16 h 05 min | Permalien

          Je le sais bien ça 😉 et c’est d’ailleurs évident, quelle entreprise, aujourd’hui, dépenserait le budget d’un épisode de 24 minutes pour faire la promo d’un produit, là où un spot de 30 sec’ondes est beaucoup plus rentable.

          Qu’il n’y ait pas d’entreprise de bonbons derrière Dagashi Kashi ne vient pas c’ontredire le fait que c’est une pub au format 12 épisodes (c’omme l’a dit darius). C’est un peu le rêve de n’importe quelle entreprise qui a besoin de visibilité: que sa pub soit faite « gratuitement ».

          • Randomisation
            9 août 2017 - 16 h 23 min | Permalien

            Dans ce cas, je ne vois pas le problème. L’auteur avait envie de faire un manga sur le sujet, il n’y a rien de bizarre. Comme si tu disais que Shokugeki no Soma ou Bakuon sont des pubs.

          • mat
            9 août 2017 - 17 h 19 min | Permalien

            Je l’attendais un peu la référence à Shokugeki no Soma (pour l’autre, je ne c’onnais pas).

            Et je pense que l’on peut dire qu’il y a une fosse abyssale entre un anime qui, malgré son fan-service, traite de la gastronomie mondiale (qui n’est pas comparable à une entreprise de bonbons), au sein d’une académie de prestige qui mêlent la vie de dizaines de personnages, chacun avec son histoire, ses talents, ses ambitions, sa fierté, ses épreuves,…

            et Dagashi Kashi que je pourrais résumer par des one-shot d’exposé d’une représentante excentrique d’entreprise de bonbons existants pour c’onvaincre un jeune au semblant désoeuvré, qu’il doit bosser là-dedans en reprenant la boutique de son père.

            « Comme si tu disais que SnS est une pub » ce genre de c’omparaison à la va-vite, ça terni un peu les discussions quand la c’omparaison ne tient pas.

            Je trouve que tes interventions sont souvent pertinentes, Randomisation, et cela m’étonne que j’ai à faire un tel c’ommentaire pour te répondre.

          • Randomisation
            9 août 2017 - 18 h 16 min | Permalien

            C’est sûr que ma comparaison est exagérée (surtout que j’ai pas vu Soma) mais je pense simplement qu’il y a une différence entre votre perception et l’intention. Or vous avez l’air de c’onsidérer votre perception comme l’intention. D’ailleurs tu dis « d’une entreprise de bonbons » alors que Dagashi Kashi parle de plein de bonbons de plusieurs entreprises. Et il faut savoir que ce que le show montre est la réalité, les bonbons sont réellement populaires et ont bien une manière de se manger, etc Ça fait partie intégrante de la culture japonaise. Ce qui me dérange, c’est pas de dire que c’est mauvais ou redondant (j’ai aussi drop tout simplement parce que c’était ennuyant et répétitif) mais de dire qu’ils auraient pu faire des spots de pub alors que ça n’a jamais été l’intention de l’auteur. Je doute que Dagashi Kashi ait fait découvrir quelque chose aux Japonais. L’auteur avait juste envie d’essayer un co’ncept différent en parlant des friandises japonaises, il a réussi à trouver un public et tant mieux pour lui.

          • mat
            9 août 2017 - 19 h 43 min | Permalien

            Pour le coup, j’ai répondu avec un ton un peu invectif face à ceux qui produisent ce genre d’anime, et là je comprends mieux ton point de vue. Et pour ce qui est de l’intention, et de ma perception, je ne visais pas le mangaka qui je pense, n’aurait pas souhaité que l’on reprenne des personnages de son oeuvre pour en faire des spots de pub comme seuls les japonais savent en faire.

            Je pense qu’on a tellement de publicités qui s’immiscent partout qu’il est attendu qu’un anime comme celui-ci donne ce genre de réaction, mais tu as raison pour le côté nostalgique qui sait toucher un public large au Japon (c’est probablement une raison pour laquelle ce genre d’anime ne s’exporte probablement pas facilement en occident).

            Mais j’espère que tu me c’omprendras si je te dis que j’ai toujours un peu de mal quand je lis cette phrase : « ça fait partie de la c’ulture … », quand on sait que ce mot (c’ulture) dispose d’un large spectre de signification allant de :
            – « Enrichissement de l’esprit par des exercices intellectuels. »
            à
            – « Ensemble de signes caractéristiques du comportement de quelqu’un (langage, gestes, vêtements, etc.) qui le différencient de quelqu’un appartenant à une autre couche sociale que lui »
            (cf le Larousse)

            Bref, merci d’avoir répondu 🙂 . Et le fait que tu n’ai pas vu SnS explique la c’omparaison un peu hâtive (moi aussi, j’avais quelques a priori mais le visionnage les a vite dissipés).

          • ro
            12 août 2017 - 9 h 57 min | Permalien

            Par « culture japonaise », il est clair que ça n’est pas la culture d’un individu,
            on parle de culture générale pour différencier les deux…

    • Aqua
      9 août 2017 - 16 h 48 min | Permalien

      c’est le souci d’un titre comme dagashi kashi pour les non-japonais, c’est un manga/anime qui joue beaucoup sur le ressort de la nostalgie enfantine/adolescente vis à vis des bonbons, évidemment ayant une culture différente cet aspect peut pas nous toucher de la même façon, il reste au final que le perso d’Hotaru et ses excentricités pour nous divertir (vu que les autres persos sont plutôt fades à coté)…alors si en plus on supporte pas ce type de perso….

      • Ichigo-Roku
        10 août 2017 - 21 h 53 min | Permalien

        Même en ayant l’effet de nostalgie il m’en faut plus pour apprécier. Tout dépend de ce que les gens attendent d’un anime, mais perso ça ne suffit pas.

  • 8 août 2017 - 19 h 34 min | Permalien

    Jolie image 🙂

  • Sap
    8 août 2017 - 18 h 51 min | Permalien

    La première saison était vraiment pas top et ayant lu le manga, je doute que la seconde soit bien mieux.

  • Fenrir85
    8 août 2017 - 17 h 54 min | Permalien

    Oula j’ai l’impression que les couleurs sont plus fade que celle de la saison 1 =/.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Entrez Captcha ici : *

    Reload Image

    Advertisment ad adsense adlogger